Courrier des lecteurs

Les chiffres des violences subies par les hommes

De nombreux chiffres divergents existent concernant la violence subie par les hommes. Cette insécurité statistique est liée à la difficulté de cerner le problème car les agressions sont souvent insidieuses et indirectes.

Dimanche 7 Novembre 2010 - 17:57

http://www.lespapas.com/Violence%20enceintement.htm

Les chiffres des violences subies par les hommes
Par ailleurs, peu d'études existent sur le phénomène comparativement à celles existant sur la violence subie par les femmes. Voici une liste non exhaustive de données ou de constats accessibles sur Internet ou dans des ouvrages officiels (Eurostat, OMS …).

Nous essaierons de la mettre à jour régulièrement . Le but est d'essayer d'y voir plus clair. La probabilité de pertinence des ces chiffres et de ces données est supérieure à 80% . Ceci étant dit, l'erreur est donc possible : si nous la constatons ou si vous nous la faites constater, nous vérifierons évidemment nos sources afin d'améliorer la qualité de l'information.

- La moyenne des résultats scolaires est plus élevée chez les filles ;

- Le décrochage scolaire augmente sans cesse chez les garçons et est plus élevé chez les garçons;

- Les professions judiciaires et médicales sont de plus en plus aux mains des femmes : il n'existe pas de quotas pour les hommes. L'offensive morale féminine est en œuvre. Après le machisme (que les majorité des hommes ont condamné), place donc à l'ultra-féminisme (ou féchisme) (que la majorité des femmes ne condamne pas)

- Le taux de suicide des adolescents mâles continue de croître ;

- Le taux de suicides des adolescents " mâles " et celui des hommes est de 3 à 5 fois supérieur à celui des jeunes femmes et des femmes. ;

- La relation fusionnelle entre une mère et ses enfants est plus que probablement une des causes essentielles de la violence adolescente des jeunes garçons : le nombre de familles monoparentales n'a cessé de croître depuis 30 ans (multiplié par 5 au moins).

- La délinquance masculine est devenue épidémique (l'usage de la force est l'expression favorite de la violence chez les hommes);

- La délinquance féminine n'existe plus officiellement (pourtant, l'histoire démontre qu'elle a toujours existé)

- Le taux de divorce est passé de 5 %, en 1890, à près de 60 % actuellement (si l'on tient compte des unions de faits et des couples recomposés) ;

- 65 % à 85 % des demandes de divorce sont faites par les femmes ;

- 72 % à 92 % (dépendant des pays) des enfants du divorce sont sous la garde exclusive des mères, souvent sans droit de visite de leur père ;

- Chaque augmentation de 1 % du taux de divorce est reliée à une augmentation de 0,3 % du suicide des hommes (le droit à se séparer n'est pas contestable, le devoir de tout perdre en tant qu'homme

- Escroquerie de la pension alimentaire, exclusion du père de la garde des enfants, etc.- est par contre une violation des droits humains élémentaires);

- La seule cause de suicide des hommes présente à tout âge est la " peine d'amour " ;

- Les fausses allégations de violences physique et sexuelle de la part des hommes sont en constante augmentation, pourtant aucun protocole scientifique et/ou objectif n'existe pour déterminer la véracité des accusations;

- La rumeur (un des modes d'expression de la violence féminine) n'est plus poursuivie par la société : elle devient presque la norme dans le langage judiciaire et politique !

- La prescription de Ritalin© a été multipliée par dix depuis quelques années pour les garçons diagnostiqués hyperactifs .
**********************************************

Tiens, tiens, tiens, nous ne serions donc pas les seuls a le dire, à le dénoncer et a le combattre ?!...
*http://lapetition.be/list_signs.php?petid=7733&page=3#signs
*La vérité sur les violences conjugales par Elisabeth Badinter
http://laviedeperes.over-blog.com/pages/La_verite_sur_les_violences_conjugales_par_Elisabeth_Badinter-86784.html

*Alors ? ...........PMI ? Ou Protection Parentale et Infantile ?
*Présomption d'innocence pour les seules Femmes ? ou pour les Citoyens ?
*Assistance maternelle ? ou Assistance Parentale (les Parents Éduquent, pas les seules Mères)
*Des Services de Victimologie d'Hôpitaux ouverts le week-end aux Papas du dimanche AUSSI ?
*Protection de la Petite Enfance, CAF, GUT, PMI, UDAF,... prêts a se dissocier des Chiffres d'affaires de la Monoparentalité subventionnée et des Devises, 1er Budget, dans les pouponnières de la France ?

"AU CHIOT" les préjugés, quand il s'agit de l'Essentiel pour CHACUN d'entre NOUS, Homme ou Femme.

POUR UNE VRAIE PARITÉ FEMMES HOMMES Y/C EDUCATIVE DE NOS ENFANTS OTAGES...
papapio, ni macro, ni géniteur payeur
Lu 6375 fois




1.Posté par zorro le 07/11/2010 20:59

Un homme trompe sa femme.
Lui est un salaud,
Elle est une victime.
Une femme trompe son mari.
C'est parce qu'il n'a pas su la garder, c'est un salaud.
Elle reste une victime.
Telle est le paradigme de notre société.
D'un côté les salauds, bien rangés dans leur petit tiroir
De l'autre les victimes

2.Posté par La Vie de Pères le 07/11/2010 22:28

Quid de la violence conjugale en France ?
http://g-e-s.over-blog.com/

Quid de la violence conjugale en Suisse ?
Dans 1 cas sur 5 c’est l’homme qui trinque ! http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Dans-un-cas-sur-cinq--c-est-l-homme-qui-trinque-20130564

Quid de la violence conjugale au Québec ?
L'Institut de la statistique du Québec publiait en avril 2007 les résultats d'une enquête effectuée en 2004 par « Statistique Canada » qui démontrait qu'un homme sur 75, et une femme sur 108, était victimes de violence conjugale, soit 25.400 hommes et 16.900 femmes.
http://www.lapresrupture.qc.ca/


3.Posté par La Vie de Pères le 07/11/2010 22:57

Attention !!! Attention !!! Attention !!!...

Le 25 novembre prochain sera la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes !!!
En effet, Le 17 décembre 1999, par sa résolution 54/134, l'Assemblée générale a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l'opinion au problème. Les militants en faveur des droits des femmes ont choisi en 1981 la date du 25 novembre comme journée de lutte contre la violence, en mémoire des trois soeurs Mirabal, militantes dominicaines brutalement assassinées sur les ordres du chef de l'État, Rafael Trujillo (1930-1961).

Nous, les hommes, nous aurons droit à des campagnes biaisées sur la violence conjugale qui fera la une des médias. Ces matraquages médiatiques invoqueront uniquement la violence faite aux femmes, uniquement commise par les hommes. Cette violence sera donc synonyme de violences des hommes alors que les femmes sont autant violentes que les hommes. La violence des femmes à l’égard des enfants, des hommes et des personnes âgées reste donc un tabou… et on ne veut pas en parler.

Nous, les hommes, nous devons nous mobiliser pour dénoncer ces femmes violentes et pour réagir aux matraquages médiatiques commandités par les féministes radicales, sexistes et misandres, dans le but de récolter des subsides pour le fonctionnement de leurs associations féministes.
http://www.un.org/depts/dhl/dhlf/violence/index.html


4.Posté par noe974 le 08/11/2010 05:48

Trop de femmes battues et pas assez d'hommes battés !

Les hommes ont tj été machos : le règne du plus fort (en muscle) ,
Ils sautent dessus et s'imposent par les coups et autres ....

Combien de mamans sont abandonnées avec leurs enfants ?
Combien de femmes seules qui élèvent avec peine leurs enfants (beaucoup d'appels au secours sur les ondes radios)
Combien de femmes voilées de force (religion , claques...) ?

Protégeons les femmes et enfermons les machos (ou leur donner une bonne raclée... en public) .

5.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 08/11/2010 07:03

Il semble que la seule vraie règle a en tirer, soit de ne surtout pas distinguer les violences intra-conjugales ou familiales en fonction de la Nature, du Genre de ceux qui les pratiquent.

Ces violences qu'elles proviennent d'Hommes ou de Femmes, ne sont pas plus acceptables (sauf pour les idiots profonds ou ceux qui vivent de ce conflit fabriqué).
Elles méritent bien d'être traitées globalement, s'adressant aux Citoyens, non plus aux seules Femmes... C'EST LE SENS DE LA CONSTITUTION FRANÇAISE...

Si vous espérez une déclaration en ce sens de Mme Elizéon, d'Huguette ou de Nassimah, leur demandant du même coup de renoncer : a leur "Fond de Commerce électoraliste", aux Devises que rapportent ce marché des Femmes et des Enfants, vous pouvez toujours attendre ...
Il y a un tél Bénéfice a entretenir cette politique de la natalité en France et dans les Dom, que le MASSACRE DES ENFANTS ET PÈRES N'EST PAS PRÊT DE S'ARRÊTER...

SAUF SI NOUS L'IMPOSONS PAR LA RECONNAISSANCE DE NOTRE STATUT DE PARENT, AUX JAFs, Correctionnelle, CAF, GUT, PMI, et aux POLITIQUES COUARDS...

6.Posté par Lexaeus le 08/11/2010 08:20

Le fait est que la violence faite aux femmes par les hommes est beaucoup plus apparente et "spectaculaire" que la violence faite aux hommes par les femmes. Celle-ci prend des formes beaucoup plus pernicieuses, et sournoises...

Dans des sociétés où l'Etat de droit n'est qu'un fantasme lointain, ce sont les hommes qui tyrannisent les femmes, parfois de manière incroyablement cruelle. Cependant, dans nos belles sociétés où l'Etat de droit s'applique, ce sont les hommes qui en prennent pour leur grade, tout ça parce que oui, les femmes ont été injustement traitées pendant une grande partie de notre histoire.

Cependant, une violence dont on ne parle pas du tout, c'est bien la violence morale que les femmes font subir aux hommes, et elle est bien réelle. Cette violence, dont les effets sont loin d'être aussi visibles que la violence faîte aux femmes, est pourtant tout aussi destructrice. Un homme victime de ce genre de violence est souvent sans défense face aux humiliations qu'il peut subir de la part des femmes. Un homme accusé de violence n'a pas droit à la présomption d'innocence, tandis qu'un homme qui porte ce genre d'accusation, c'est déjà peu commun, et c'est presque incroyable.

Loin de moi l'idée d'être un machiste, cependant, lorsqu'une femme gifle un homme, qu'il ne lui vienne pas l'idée de répondre de la même manière, sous peine de voir la lourde main de la loi se poser sur ses épaules pour lui faire courber l'échine.

Je ne dis pas "oeil pour oeil, dent pour dent", mais puisque les femmes militent pour le respect de leur intégrité physique et morale, qu'elle s'abstiennent aussi non seulement de la violence physique, mais aussi morale susceptible de provoquer des comportements violents. Oui, je l'ai dit, la violence masculine n'est parfois qu'un symptôme de la violence morale qui est faîte aux hommes. Et bien que cela ne justifie aucunement de recourir à un comportement violent, il serait temps que le respect s'applique dans les deux sens.

7.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 08/11/2010 09:46

Lexaeus, Merci de votre contribution, c'est vrai qu'il est impossible d'expliquer les conséquences de ces actes de violence, sans aborder enfin et aussi les causes...

La "belle époque des "héros silencieux", style Alberto BEGNINY, dans "LA VIE EST BELLE" tourne a sa fin, avec l'éveil d'hommes qui sont prêts a se révolter contre le sort qui leur est réservé, contre leur massacre de GENRE devant les JAFs (originaire de 50% des Violences lors de séparations), correctionnelle et pour lesquels on détourne l'utilisation de la Force Publique de son utilité réelle.

Il faut savoir que 60% du Chiffre d'affaires d'Avocats est constitué de Pères réclamant des Droits Paritaires votés, mais bafoués et refusés aux JAFs... que 60% de ces enfants de couples séparés ne voient plus ou n'ont plus de contact avec leur Père. Que certains de ces derniers sont dépouillés de leur biens, de jusque 90% de leur salaire, souvent évincé de leur domicile, perdant leur travail dans la foulée (pour absentéisme : séances judiciaires, convocations permanentes en gendarmerie pour des plaintes calomnieuses contre lesquelles on ne peut obtenir de poursuite,...etc)

Lorsqu'en 2004 nous avons enfin obtenu que la Médiation Familiale soit mise en place a la Réunion (10 après la Métropole) par Mme GANANCIA (diligentée par le ministère de la Justice), les représentants des Avocats se sont insurgés, expliquant que si la Médiation Familiale était mise en place, ils perdraient jusque 60% de leur chiffre d'affaire... VOILA LA VÉRITÉ sur ce qui se passe, pour nous, dans les TGI...

Lorsque Rachida DATI voulu remettre en cause l'existence du TGI de Saint Pierre (pour cause de rentabilité aussi) la pression fut si forte sur les bénéfices qu'apportait le tribunal civil en Enfants des pouponnières, à la Métropole, que le gouvernement fit aussitôt volte face, garantissant du même coup l'avenir et les chiffres d'affaires des corporations qui en VIVENT (Dont la proportion est ici, inégalée sauf en Guadeloupe).

On voit bien des Avocats, auxiliaires de Justice manifester régulièrement pour la RÉÉVALUATION DE L'AIDE JUDICIAIRE (dont les Mamans sont les essentielles bénéficiaires: ici 1/4 des foyers Monoparentaux, Guadeloup 52%) mais JAMAIS pour le respect des lois Paritaires...
il faut dire que ça rapporte beaucoup et qu'importe qu'on vende des enfants ...

8.Posté par zorro le 08/11/2010 10:11

Imaginons.
Imaginons à combien d'années (de décennies) de prison serait condamné un homme qui tuerait plusieurs de ses enfants et les mettrait dans un congélateur.
Comparons.
Comparons cette lourde condamnation avec l'indéfectible mansuétude des tribunaux qui ont à juger de femmes ayant commis le même genre de crime.
Ces femmes reçoivent toujours des peines légères, légères...
Pourquoi les femmes ne sont-elles pas les égales des hommes devant la justice?
Eh bien c'est parce que leurs responsabilités sont atténuées par leur état de femmes.
Elles sont, aux yeux de la justice, gouvernées par ce qui les différencie des hommes, leur système hormonal.
Cette vision des femmes est infantilisante, paternaliste et indigne.
Le seul combat valable que les féministes devraient maintenant engager est celui de l'égalité des sexes devant la justice.


9.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 08/11/2010 11:44

Zorro: c'est malheureusement vrai... mais nous ne devons pas nous contenter du constat, ensuite il faut réagir et aussi durement que les abus sont violents... car c'est bien de violence morale impliquant des conséquences de violences physiques dont il faut parler...

Pour ma part, je n'ai pas hésité a déposer plainte contre l'ancien Procureur de Saint Pierre et contre une substitut du parquet, pour Favoritisme, Abus de Confiance et de pouvoir, incitation à la violence...
plus vous serez de Pères a le faire (dans des circonstances méritées bien sure), plus il y aura d'enfants qui se constitueront aussi, une fois adultes, plus nous mettrons en évidence les preuves, factures, attestations,...etc.. dans les médias, moins ces DÉRIVES INSTITUTIONNALISÉE AURONT DE MARGE DE MANŒUVRE...

Ce n'est pas par se qu'on retient des charges contre vous qu'elles sont justifiées (la méthode Couet en justice n'existe pas) mais seulement par se qu'on en a besoin pour vous dépouiller... ce n'est pas pour rien que la France est déclassée au 26eme rang des Pays Corrompus...

N'hésitez pas non plus a incriminer publiquement La HALDE, LA LIGUE DES DROITS DE L'HOMME, Le DÉLÉGATION AUX seuls DROITS DES seules FEMMES EN PRÉFECTURE, la PEEP, la FCPE, l'UNAF / UDAF, la CAF,...etc.. pour leur silence complice et impliqué dans le massacre, ou le positionnement anti-démocratique et anti-républicains qui favorise la DISCRIMINATION DE GENRE, DE NATURE...

10.Posté par pere Plexe le 08/11/2010 11:52

pourquoi un chiotte ?
pour un article de merde ?

11.Posté par La Vie de Pères le 09/11/2010 01:44

@Papapio, ni macro ni géniteur payeur...
… tout ce que tu écris, c'est la stricte vérité... ça se passe partout ! Du Nord au Sud et d'Est en Ouest... c'est à dire partout où il y a des cabinets d'avocats et des antres de « mal justice » pour exploiter la détresse humaine. N'est-elle pas en détresse ces familles, prises dans les serres de ces rapaces ?
Mais si tout ça n’existait pas… et s’il n’y avait pas autant de violences institutionnelles (condamnations malgré de fausses accusations de violences) et si tous ces hommes n’étaient pas broyés par ces procédures (procès durs) longues et coûteuses… et s’ils n’étaient ni spoliés de leurs enfants, ni spoliés de leurs patrimoines… y aurait-il autant de violences conjugales ?
Il n’y a pas d’équité dans les conflits conjugaux. La justice est incapable d’assumer sa mission en matière de droit familial, lorsqu’il y a conflit. Cela crée du ressentiment.
Pour qu’il y ait ressentiment il faut qu’il y ait eu humiliation, traumatisme, injustice,… ainsi qu’une incapacité à obtenir justice ou une incapacité à se venger.
L’attente de la réparation peut être longue car le ressentiment et/ ou le sentiment de vengeance tourne souvent à l’obsession. Il existe des ressentiments de longue durée… C’est le creuset de la violence !


12.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 09/11/2010 06:11

et pourquoi la connerie 10... par se qu'il lui fallait un avant centre... bravo, vous êtes retenu

13.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 09/11/2010 08:05

11.Posté par La Vie de Pères: .. Oui, mais il ne faut plus parler "manque d’équité dans les conflits conjugaux. La justice est incapable d’assumer sa mission en matière de droit familial"... la je crois sincèrement que vous faites erreur...
* Vous devez comprendre que "La Justice" n'y a AUCUN INTERRET ...
* Que ce n'est surtout pas ce qu'on lui demande, attend d'elle...
* Ne voyez vous pas aussi les difficultés énormes des Femmes qui veulent avorter ?
* ne comprenez vous pas que c'est la Politique de Natalité de la France qui est en cause ?

Quand un Président de Tribunal, contre lequel des plaintes gravissimes sont déposées et étouffées par le parquet jusqu'à son départ précipité, médaillé en préfecture pour "bons et loyaux services rendus a la France", puis délocalisé d'urgence alors qu'il a contredit toutes les lois sur la Parité Éducative et que cela a rapporter tant d'Enfants pour contrevenir aux paiement des retraites et au repeuplement des départements Français...
* Ne voyez vous pas ce qui se passe dans la "digne lignée" du scandale des Enfants de la Creuse ?
* Quel intérêt d'après vous a tant inciter des Femmes a faire des Enfants, dans des Départements de Dom SANS TRAVAIL, NI PERSPECTIVE D'ACCÈS aux TERRAINS ?
* Si ce n'est la certitude de les retrouver en France Métropolitaine ?
* Depuis 15 ans SOS PAPA et autres associations se battent sans résultat, pourquoi d'après vous ? Pourquoi ne faut il pas que les Pères accèdent a l'éducation de leurs Enfants ?
PAR SE QU'ON COMPTE SUR LES SANCTIONS JUDICIAIRES DES PERES
POUR FINANCER LA MONOPARENTALITÉ FÉMININE RÉMUNÉRATRICE..


* C'est tout bénéfice pour l'Etat (qui ne paye pas)
* Les éprouvettes de laboratoire ne payent pas de pensions alimentaires
* Pour le monde Judiciaire qui assure ses chiffres d'affaires en total accord anti-constitutionnel, anti-démocratique, anti-déontologique, anti-républicain avec les gouvernements successifs, et ce CONTRE : la Constitution, les Lois paritaires Françaises, la Déclaration des Droits de l'Enfant, ..etc..

C'EST DU FRIC ET DE LA POLITIQUE... CE N'EST QUE ÇA.. ne cherchez pas ailleurs

14.Posté par La Vie de Pères le 09/11/2010 17:01

Je conclus donc que « Papapio, ni macro ni géniteur payeur » n’a pas encore acquis les mêmes connaissance que je détiens depuis 1994, en tant qu’observateur, et témoin sur des milliers de cas où l’on peut affirmer que la justice familialiste est une véritable industrie de destructions familiales, lors des situations de séparations / divorces conflictuels. Et où la plupart des gens pensent qu’il n’ay a pas de « Justice » au sens où la justice est une « juste appréciation, reconnaissance et respect des droits et du mérite de chacun ». Alors que la justice est indécente, impossible et détestable. Elle est incapable de faire face à ses responsabilités. Elle est basée sur deux choses : le pouvoir et l’argent. Pour le peu que vous possédiez les deux, rien ne peut vous arriver. Le système est pourri, tout le monde politique s’en fiche, et tout le monde le pense, mais rien ne change.

Plus de 2 millions de sites et de Blogs le confirme… mais qui « Papapio, ni macro ni géniteur payeur » a son idée bien personnelle et bien arrêtée sur le sujet.
Donc, l’on se doit de se réserver sur ce qu’écrit « Papapio, ni macro ni géniteur payeur » pour ne pas avoir des idées tronquées, fausses,… sur le sujet.

15.Posté par La Vie de Pères le 09/11/2010 18:02

« Depuis 15 ans SOS PAPA et autres associations se battent sans résultat, pourquoi d'après vous ? »

Je pense qu’il y a un concours de plusieurs raisons… je ne citerai pas toutes les raisons, ici même.
- Il y a tout d’abord, les gens ont peur de la justice.
- Les gens ne se solidarisent pas comme il se doit.
- Les associations féminines telles que SOS Maman, M4J, sont bien plus solidaires que les hommes à la cause.
- Dans les associations masculines, les hommes rivalisent entre eux. Chacun veut imposer ses idées (souvent farfelues et tronquées) et des « fouteurs de merdes » viennent saboter le bon déroulement des activités des autres militants bénévoles. Ils ne parviennent pas à recruter de nouveaux membres militants afin d’élargir les associations.
- Tous les hommes ne sont pas disponibles pour militer, tant la question est douloureuse et intime et en raison de leurs indisponibilités professionnelles.
- Les hommes n’ont pas l’habitude de raconter leurs problèmes intimes au sein de groupes de paroles instaurées dans les associations. Ils se cantonnent à s’adresser à leurs avocats au lieu de se mobiliser dans des manifestations publiques.
- Les revendications ne sont pas claires et précises. Il y a des pistes de solutions, mais le lobby judiciaire s’oppose depuis plus de 30 ans à la déjudiciarisation des conflits conjugaux, soutenue par la médiation familiale conventionnelle, hors avocat.
- SOS papa est un groupe d’associations de papas qui leur conseillent des avocats… lesquels s’engagent à les défendre, dans un système judiciaire obsolète, où les lois se contredisent, où il y a des vides juridiques, et où des lois violent les droits fondamentaux des citoyens, tant femmes, qu’hommes et qu’enfants.
- Les avocats, en donnant de faux espoirs à leurs clients, ne font qu’exploiter de manière sournoises, les familles dans des procédures (procès durs) très longues et très coûteuses… pour les séparations conflictuelles, je précise. Ensuite, les juges ont tendance à octroyer le tout à la femme, mère de famille, considérée comme victimes des mauvais traitements de leurs conjoints… Reportez-vous aux campagnes de violences conjugales qui sont synonymes de violences masculines… car ces campagnes féministes ne dénoncent que les violences faites aux femmes, alors que les femmes sont mêmes plus violentes que les hommes. Des études officielles le démontrent.
- Les gens finissent par abandonner, faute de moyens financiers, et faute de croire en une « justice équitable » comme sa définition le précise : une « juste appréciation, reconnaissance et respect des droits et du mérite de chacun ».
- Les gens préfèrent avoir la paix que de devoir subir des ressentiments, des angoisses, qui détruisent leur moral, leur santé, leurs activités professionnelles… Ils préfèrent avoir la paix… Il s’agit d’un choix cornélien.
- Le jour où toutes les petites associations (de pères, de mères, de grands pères, de grands-mères, d’enfants du divorces,…) s’uniront dans une seule association du respect de la famille, alors, leurs revendications communes pourront peser dans la balance des décisions politiques.
Mais ce n’est pas en dressant les hommes contre les femmes, en dressant les mères contre les pères, en dressant les enfants contre les parents,… que nous arriverons à obtenir une vraie justice et une bonne gestion des conflits dans les problèmes de séparations conflictuelles.
- Les guerres de sexes (les pères contre les mères), les guerres de clochers (guerres entre les associations pour obtenir des subsides) ne feront qu’entretenir les bénéfices de cette justice familialiste.

Pour citer un exemple : lors d’une action médiatique à Bruxelles, nous étions environ 35 personnes. Des gens ont estimé qu’à 35 personnes, ça ne suffisait pas pour faire changer ces choses qui ne vont pas. Cela a donc découragé les autres, où nous n’étions plus que 12, et puis 6 papas à manifester à d’autres moments. Certains militants ont insulté d’autres qui on quitté le groupe.

Le Blog La Vie de Pères, a publié plus de 1.000 articles, témoignages, commentaires, liens, photos, vidéo. Cela permet de se rendre compte des réalités sur la problématique qui concerne les familles en situations de détresses lors des séparations conflictuelles.

16.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 09/11/2010 18:10

14.Posté par La Vie de Pères: ........Vous avez raison de vouloir affirmer vôtre position, et je ne prétend pas détenir la vérité absolue...
"la justice familialiste est une véritable industrie de destructions familiales" je ne conteste rien de la manière, je dis juste que le fond est plus beaucoup impliqué et insidieux, vicieux qu'il n'y parait ... ne se base pas sur un désaccord d'appréciation des lois, mais sur un but a atteindre qui feint de ne pas comprendre l'injustice...

Vous avez raison sur l'appréciation qui en est faite, je demande seulement a chacun, a vous aussi, de garder a l'esprit que si l'on veut sortir du cauchemar, il faut offrir une solution qui maintienne l'équilibre économique de la politique menée, tout en mettant fin au massacre de masse... sans quoi, il ne se passera rien, comme depuis 1994...

Par ailleurs, je n'oblige personne a penser suivant un "modèle", mais je demande a chacun d'ouvrir les yeux, d'accepter de lire, de comprendre de quoi est faite la nature humaine, quelles dérives elle trimbale depuis toujours, de saisir qu'il n'y a pas de raison que nôtre époque y échappe, de la traiter comme une partie d'échecs...
Plus en continuant a mendier... nous devons êtres forts et incontournables....

Ou bien de m'expliquer que d'un seul coup, 16 ans après, nous ayons des raisons valables de croire en l'humanité bienfaitrice d'un gouvernement, d'intérêts financiers, d'organes institutionnels, de corporations qui en vivent... êtes vous d'accord avec ça ?

17.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 10/11/2010 07:11

- Il y a tout d’abord, les gens ont peur de la justice. ...... Oui c'est Vrai, a tord...
- Les gens ne se solidarisent pas comme il se doit.... c'est évident et ils en profitent...
- Dans les associations masculines, les hommes rivalisent entre eux.... c'est malheureusement encore Vrai... bref, tout ce que vous évoquez est plutôt vrai...

Mais ça ne remet en rien en cause les Motifs du Monde judiciaire évoqués...
Et je soutien ce que vous faites avec ferveur.... comme d'hab (ici aussi) c'est sur la méthode que l'on se divise... les uns préférant continuer a réclamer, d'autres comme moi, estimant qu'après 16 ans, ça suffit, il faut engager une Résistance passive d'abord qui consiste à couper l'arrivée d'essence a cette machine Folle et Inhumaine....

Cesser de Payer, puisque c'est essentiellement ce qu'on attend de nous, et mettre nôtre condition d'Hommes libres en face aux responsabilités des instances Politiques et Judiciaires...
Personnellement j'ai expliquer préférer la Prison à l'abandon forcé de mes droits votés, mais bafoués, avec ma Fille... dans PV de Gendarmerie.. La correctionnelle renonce désormais à me condamner, tandis qu'on essais par tous les moyens de me renvoyer devant le JAF, CE QUE JE REFUSE pour la FALSIFICATION VOLONTAIRE D'INSTRUCTION DES DOSSIERS qu'on y subi... Écrit et Signé dans PV Gendarmerie.

Lorsque je comparait en correctionnelle (Abandon de Famille = refus de payer les Rançons de l'Otage jamais libéré) je vien avec un dossier complet en copie, que je demande a être transmis au Juge d'Instruction... la je met tout ce beau monde dans la mùerde... puis, l'après midi, en sortant, je vais déposer plainte contre le représentant du parquet devant qui j'ai comparu pour : Favoritisme et Incitation à la Violence, expliquant avoir transmis un dossier complet pour le Juge d'instruction.... .....,
Et la, OH MIRACLE... la cour renonce a me poursuivre... c'est la CAF qui saisie..

Moralité, ils sont OBLIGES de Saisir, ce qui est la marque systématique de mon REFUS
Vous voyez, il y a des moyens de mettre ces gens la au pieds du mur et en face de leurs responsabilités...

Au Fait, dans mes Plaintes, je fais systématiquement intégrer:
"Copie sera transmise au Président de la République et à la Ministre de l'Injustice, afin d'illustrer de la Méthodologie du massacre Sociale, Éducatif et Judiciaires des Pères"

18.Posté par La Vie de Pères le 10/11/2010 16:52

LVDP a écrit : « Il y a tout d’abord, les gens ont peur de la justice. »
Papapio, ni macro ni géniteur payeur répond : « Oui c'est Vrai, a tord... »

Je reprécise : non pas à tord !!! Mais à raison !!!
Des pères ont été sanctionnés à cause de leurs Sites ou Blogs, sur lesquels ils racontaient simplement ce qu’ils subissaient comme abus, dysfonctionnements, injustices,… Un père s’est vu condamner, par un Juge de Liège (Belgique), à une astreinte journalière de 400 € s’il ne supprimait pas les articles de son Site.
Un autre père s’est vu dans une situation où le juge lui a conseillé de supprimer ses articles sur son site, s’il voulait voir avec lui (le juge) comment procéder pour pouvoir bénéficier de la « garde classique » de ses enfants, c'est-à-dire 1 week-end sur 2, et la moitié des vacances scolaires.
On a peur de la justice, car les honoraires d’avocats se chiffrent de 75 à 350 € de l’heure, voire davantage. Alors… si l’on doit dépenser autant pour se défendre, on regarde à deux fois !!! D’autant plus que ces pères consacrent au minimum 1/3 de leurs revenus pour payer les pensions alimentaires, dont certains risquent d’être à la rue en cas de difficultés supplémentaires. La plupart de ces pères (et des mères en moindre nombre) s’accrochent à leurs emplois, même en ne disposant que de 2,50 € par jour pour vivre, lorsque toutes leurs charges mensuelles sont payées.

Votre action de résistance au système judiciaire familialiste, est très remarquable, marquant,… à l’égard de ce « système » qui est, pour le moins, très indécent… et très détestable. Ce que témoignent les millions de preuves de son incapacité à gérer les conflits… Et plus de 2 millions de Sites et de Blogs. Ces millions de preuves démontrent aussi l’imposture de ce « système ». Car il ne rend pas justice – au sens de la définition de la « JUSTICE » -- mais… sans état d’âme, ni scrupule, il viole les droits fondamentaux des citoyens (parents et enfants judiciarisés) alors que les parents, en situations de séparations / divorces conflictuels, ne sont pas des délinquants… et que les enfants ne sont pas des usufruits ! Ces personnes judiciarisées n’ont donc rien à faire en justice, ni aux avocats.

Les seuls qui ont réagi comme vous, en Belgique, (Même des gens de très bonnes conditions sociales : Médecin, architecte, juriste, scientifique, politologue, économiste,…) ont subi les réactions suivantes du « Système » : emprisonnement pour non payement des pensions alimentaires (abandon de famille), perte de leurs emplois, perte de leurs logements. La suite ? C’est la rue, et les maisons d’accueil pour les sans-abri. J’ai rencontré plus de 600 SDF. Ces pères sont irrécupérables, car ils sont détruits sur le plan de la santé physique et mentale. Un SDF de 40 ans, parait avoir 70/80 ans. Je citerai aussi les « morts de la rue » que l’on célèbre chaque année à Bruxelles.
Malgré mes dénonciations continuelles, depuis 1994, aucune association ne réagit pour mettre un terme à ces désintégrations sociales. Elles partent du principe que si la justice a pris des sanctions à l’égard de ces individus, c’est parce que ces individus ont commis de mauvaises actions…
Pour terminer, je peux témoigner qu’en Belgique, le « système » est pire qu’en 1994. Et je déplore le fait que nous ne soyons pas des milliers de papas, de mamans, de grands pères, de grands-mères, d’enfants du divorce… tous et toutes victimes de dysfonctionnements de ce « système » à manifester notre colère pour des revendications communes.

Nous sommes plusieurs à nous poser cette question : « Comment sortir des placards ces milliers, voire ces millions (en Europe et Outre-atlantique) de personnes maltraitées par un « système » qui déraille » ?

Et si aux yeux des autres, vous êtes considéré comme un « don quichotte » et que vous vous battez seul contre des moulins… il vous reste votre liberté d’agir en votre âme et conscience.

Je vous souhaite bon courage dans votre combat.

19.Posté par La Vie de Pères le 10/11/2010 16:54

Je ne puis continuer à écrire, ici, sur le sujet, par manque de temps. Mais les sites suivants, que j’ai créés, expliquent les opinions et les témoignages de centaines de « porte-parole » d’associations et d’autres militants pour la même cause.

Depuis relativement peu de temps, nous sommes aussi plusieurs hommes et femmes, de divers horizons géographiques, sur Facebook, à réfléchir… et où l’on peut échanger des idées (dans le respect des autres) et obtenir des informations utiles.

Quelques exemples de rassemblements les plus actifs en réflexions, jusqu’à présent
SOS Parents abusés
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=100000984034498
Comité Parental de Réflexion
http://www.facebook.com/home.php?#!/pages/Comite-Parental-de-Reflexion/168863303769
Soutenir la Médiation Familiale Conventionnelle
http://www.causes.com/causes/327962-soutenir-la-m-diation-familiale-conventionnelle?recruiter_id=25472911

Bien à vous.

LVDP - International Network
Blogs & Rédactions :
La Vie de Pères - Overblog
http://laviedeperes.over-blog.com/
La Vie de Pères Wordpressblog
http://clvdp.wordpress.com/
La Vie de Pères Twitterblog
http://laviedeperes.blogspot.com/
AGORA VOX – Le média citoyen - Rédaction
http://www.agoravox.fr/
Le Post – France - Rédaction
http://www.lepost.fr/
Relations presse de La Vie de Pères - Rédaction
http://la-vie-de-pres.agence-presse.net/
Same Story – Rédaction
http://www.same-story.com/
Twitter - Communication
http://twitter.com/
Communiqué de presse - Rédaction
http://www.communique-de-presse-gratuit.com/
Toutes les histoires sur ces sites sont écrites par des gens comme Vous.
Histoires vécues, histoires drôles, histoires tristes, avis, coups de gueule...
Comme dans la vraie vie !

20.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 11/11/2010 08:48

Bravo et merci a vous... nous vous envoyons un peu de nôtre soleil de la Réunion...
IL RESTE UN ESPOIR, CELUI D'ÊTRE ENFIN D'ACCORD SUR LA MÉTHODE...
constatant que faire voter des lois ne sers a RIEN
constatant que réclamer leur application depuis 16 ans ne sers a RIEN
constatant que mendier des droits a ceux qui en VIVENT ne sers a RIEN
constatant que tenter encore et encore d'en parler, d'appeler a la Raison ne sers a RIEN

la seule chose qui peu fonctionner c'est de dénoncer auprès des enfants de ces gens la, se que FONT LEURS PARENTS, DE QUOI ILS VIVENT ... pourquoi ils ont un intérêt personnel a voire les Pères qui refusent de payer les rançons, aller en PRISON...

Ils ne pourraient pas mettre en PRISON des centaines, des milliers, des centaines de milliers de Pères et de Femmes qui crient leur douleur et leur injustice...
C'EST QUAND VOUS VOULEZ, MOI ET D'AUTRES ICI, Y SOMMES PRÊTS ...

21.Posté par tiptop le 13/11/2010 18:42

Combien d'hommes meurent tout les 3 jours sous les coups de leurs femmes ? Moi j'ai la réponse pour les femmes et vous ?

22.Posté par La Vie de Pères le 14/11/2010 21:24


C'est bien vrai, "Papapio, ni macro ni géniteur payeur"... ce qui tu proposes…
Imaginons… que tous les pères vivant aux pays des « Droits de l’Homme » décident de ne plus payer un cent à leurs ex…
Tout d’abord, qu'ils annoncent aux médias – par des milliers de courriels – qu’à partir du 1er janvier 2011, ils ne paieront plus un cent à leurs ex… et ce, jusqu’au moment où les conflits conjugaux seront déjudiciarisés... avec le soutien de la médiation familiale hors avocat…. Et que la loi sur l’hébergement égalitaire soit réellement appliquée et non plus refusée pour des foutaises…

Entre-temps, les pères invitent leurs enfants à venir manger chez eux. Les pères ouvriront un carnet d’épargne au nom de l’enfant, avec interdiction à la mère de toucher à quoi que ce soit sur ce livret. L’enfant pourra y retirer de l’argent avec l’accord de son père…

Cette action ne serait-elle pas une réelle « révolution » ? Mais pour cela, il va falloir que tout le monde se mobilise !

23.Posté par La Vie de Pères le 14/11/2010 21:30

Une chronique sur l’Aliénation parentale… parmi deux millions d’autres.
Témoignage video 5 min 08

Thibaut est père de deux enfants et depuis qu’il a quitté sa compagne il nous dit que sa vie est devenue un enfer
http://www.france-info.com/chroniques-le-droit-d-info-2010-11-11-alienation-parentale-496021-81-143.html

24.Posté par La Vie de Pères le 14/11/2010 21:31

Repenser la garde des enfants du divorce
http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/11/11/repenser-la-garde-des-enfants-du-divorce_1438631_3232.html

"L'autorité parentale appartient aux père et mère jusqu'à la majorité ou l'émancipation de l'enfant pour assurer son éducation et permettre son développement" (article 371-1 du code civil). La loi définit ainsi l'engagement consenti par le père et la mère en vue de l'éducation de leurs enfants.

25.Posté par La Vie de Pères le 14/11/2010 21:33

Aliénation parentale – Formation professionnelle - France
http://www.facebook.com/event.php?eid=148770641832885

Formation professionnelle sur l'Aliénation Parentale
- Marc Juston, 1er Juge aux Affaires Familiales en France à avoir reconnu l'existence de l'aliénation Parentale.
- Liliana PERRONE, une référence européenne et internationale en terme de médiation familiale.

Heure vendredi 20 mai 2011, à 08:00 - samedi 21 mai 2011, à 18:00
Lieu CORUM Saint Jean - Clermont Ferrand - France - Europe
Créé par AGAINST PARENTAL ALIENATION, FOR THE FAMILY LINK

En savoir plus
FRENCH SPEAKING ONLY - FRANCOPHONES

Formation professionnelle sur l'Aliénation Parentale organisée par la Fédération des Associations de Médiation Familiale, la FENAMEF

Usurpation d'enfant entre parents - syndrome d'aliénation parentale - un mariage contre nature...
Les professionnels qui interviennent auprès des enfants et de leurs familles...

- Liliana PERRONE, une référence européenne et internationale en terme de médiation familiale.
- Marc Juston, 1er Juge aux Affaires Familiales en France à avoir reconnu l'existence de l'aliénation Parentale.

...de couples en situation de séparation et de divorce ou de parents qui ont des difficultés pour maintenir des relations avec leurs enfants, sont confrontés fréquemment à un type de configuration familiale où des enfants peuvent être "programmés" par l'un des parents pour rejeter l'autre sans raison objectivable.

Il s'agit bien d'une usurpation d'enfant entre parents avec dépossession; certains auteurs appellent ce trouble "syndrome d'aliénation parentale".

Avec la participation de :
- Liliana PERRONE, Psychologue, thérapeute individuel, de couple et de la Famille, médiatrice Familiale UCL Lyon,
- Dr Carlos DIAZ USANDIVARAS, psychiatre, thérapeute familial, professeur, USA,
- un magistrat du parquet de Clermont Ferrand,
- Dr Reynaldo PERRONE, psychiatre, thérapeute individuel, de couple et de la famille,
- Marc JUSTON, Président du TGI de Tarascon, JAF,
- Me Karen PICOT, avocate,
- Marie LACROIX, Juge à la Cour d'Appel de Lyon.

Public: travailleurs sociaux, médiateurs familiaux, magistrats, avocats, psychologues, psychothérapeutes, experts auprès des tribunaux.
Coût: 350€
Renseignements et inscriptions:
IFATC
04.72.83.51.12
ifatc@orange.fr
www.ifatc.fr

26.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 19/01/2011 22:45

Date anniversaire: Alice, ma Fille, détenue depuis 10 ans de force a la réunion....
Tous mes droits de Pères systématiquement bafoués par les Instances Siociales, Éducatives (Rectorat) et Judicaires (par la falsification volontaire du dossier)....
sous le silence complice du Procureur CAMBEROU qui classe toutes les plaintes et preuves incriminant directement ses "collègues fuyards" délocalisés en urgence...

et c'est ça qu'on nous présente comme la justice Française.... Minable...
M. Pierre ROYER, 0692 70 00 73 au cas ou le Procureur se découvrirait une conscience de début de nouvelle décennie... il pourrait réclamer les preuves a la rédaction de Z'infos

27.Posté par La Vie de Pères le 21/01/2011 06:14

AVIS IMPORTANT
Concerne les souffrances dans le contexte de séparation conflictuelle…

Une enquête est en cours pour permettre de publier, dans une revue médicale, les multiples formes de souffrances, et ensuite, il est prévu de publier les résultats de cette enquête dans un livre, lequel pourra – du moins, nous l’espérons – interpeller les responsables politiques afin de les pousser à légiférer de manière à mettre un terme aux procédures de justices, longues, coûteuses et pénibles, ce qui entraîne des graves conséquences sur la santé des citoyens depuis 34 à 40 ans, en Belgique.

Tous les témoignages de toutes les nationalités sont les bienvenus… Car, dans les pays des « Droits de l’Homme » la vie de Pères (ou celle des mères) ne vaut pas la vie de Chiens…

Le questionnaire est publié à la page :
http://laviedeperes.over-blog.com/article-enfant-et-enjeu-au-sein-des-separations-1-55396509-comments.html#anchorComment
au commentaire n°2.

Vous pouvez répondre…
… soit par courriel, via l’adresse de contact située en bas de la page de ce Blog.
… soit copier/coller le questionnaire et l’envoyer directement au Docteur à l’adresse:
Dr J-Emile Vanderheyden, Neuropsychiatre
Av Général Jourdan,1
B-6220 Fleurus
Belgique

La confidentialité vous est assurée.
Merci de votre collaboration

28.Posté par BIEBER le 17/09/2011 13:41

Cela ne me surprend pas du tout j ai grace à mon association découvert pas mal de magouilles avec preuves à l'appui que je manquerais pas de présenter à l'équipe de ZINFO974 pour qu ils les publient enfin la liberté de s'exprimer certains avocats y sont mélés....... SI VOUS AVEZ DES CHOSES A DIRE DITES LES N AYEZ PLUS PEUR ON SE DOIT D'ETRE SOLIDAIRES;;;;;;;;;;;

29.Posté par Reltif le 02/02/2012 23:39

Bonjour à tous.

J'ai découvert cet article par hasard sur internet, et je suis très ému de l'avoir lu.
De France métropolitaine, j'ai également vécu pendant 5 ans avec une femme qui me violentait psychologiquement, qui me battait parfois. Je n'ai jamais réagi parce que je me disais " si je lui fais la même chose, ça va lui décrocher la tête".
Il a fallu 5 ans pour que je découvre une autre femme qui m'a sorti du fatalisme et m'a donné le courage de quitter mon épouse.

Merci beaucoup pour cet article qui pointe sur un non-dit énorme, à savoir la violence des femmes envers les hommes qui existe aussi mais dont personne ne veut en accepter l'existence.
Cordialement.

30.Posté par courroux le 05/03/2012 20:41

Bien sur que les pères ne sont pas des vaches à lait.
Et qu'il faut de l'intelligence, de la justice et de l'égalité à l'éducation des enfants.
Mais tout de même, faut être c....us pour oser comparer les malheurs masculins (qui ne sont pas à cacher, certes) et les féminicides par milliards !
http://susaufeminicides.blogspot.com/p/estimations.html

Et quand vous y êtes, donnez moi les chiffres des violences androcides pour l'Ile de la Réunion et ceux des féminicides & violences au complet. Merci d'avance à toutes et tous : Vous pouvez les mettre en commentaire du blog, je les intégrerai ensuite dans le corps du document des estimations.

31.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 23/03/2012 10:46

30.Posté par courroux:..... pour prendre son envol, il vaut mieux regarder le temps qu'il fait...
Vos remarques, qui ne manquent pas de "fuser", restent décallées par rapport aux propos tenus... il ne s'agit pas de comparer des actes barbares avec des condamnations de genre, mais bien d'accepter que soit évoquer le sujet "Infemme" qui exploite des Enfants et détruit des millions de vies DANS LE SILENCE COMPLICE DE CEUX QUI EN ONT FAIT UN MARCHE JUTEUX...
et de Femmes qui refusent la crédibilité légitime d'une contrepartie éducative, en criant à la parité, mais féminine seulement... est ce si dure a admettre ?

32.Posté par courroux le 23/03/2012 22:42

Merci d'avoir pris la peine de me répondre. Cependant, vous m'étonnez : "il ne s'agit pas de comparer des actes barbares avec des condamnations de genre" ?
Pourtant, c'est bien ce que vous faites implicitement par votre titre "les chiffres des violences subies par les hommes" des femmes.
Les actes barbares féminicides ne seraient pas de condamnations de genre ?
Vous parlez bien de vies masculines brisées par millions donc d'actes attentant au genre masculin ? Alors voilà les chiffres à comparer, puisque vous en mettez vous même en vitrine : http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/estimations.html

Pour ma part, je ne sais pas de quelles "Femmes qui refusent la crédibilité légitime d'une contrepartie éducative, en criant à la parité, mais féminine seulement...", il s'agit - En y mettant la majuscule, vous nous y mettez toutes sans distinction, non ?
Il est vrai qu'étant accoutumées à materner depuis toujours, renvoyées à s'occuper des enfants, éjectées de l'espace du travail et public depuis toujours, et que de force même, on les a empêché d'en sortir que je sache, vous vous étonnez qu'elles tiennent à cette seule prérogative qui les a anéanties et qu'on leur ait, non pas laissé, mais imposée à laquelle, elles sont attachées. Et qu'elles aient du mal à quitter cette situation et à la partager ?

33.Posté par Papapîo, ni macro ni géniteur payeur le 02/07/2012 09:05

"les chiffres des violences subies par les hommes" des femmes.... NON...NON...
Les Violences subies par les Dérives Institutionnalisés détourant la Force Publique de son Rôle... Après, que certaines Femmes en profitent est évident...

Les actes barbares féminicides ne seraient pas de condamnations de genre ?
Bien sure que OUI, mais suffisant a justifier la massacre de masse des Enfants et Pères aux JAFs ? NON... SUREMENT PAS...

Quand a la difficulté d'une remise en cause de la Place des Femmes et des Hommes, cela a toujours existé, ne pose aucun problème de conscience aux Femmes (gouvernement avec 50% de ministres Féminins, super) mais toujours pas de partage éducatif des Enfants ??? Êtes vous vraiment pour la parité ?
ou pour la Parité Féminine seulement ? des générations futures seulement ?
Par se que nos enfants abandonnés de force c'est AUJOURD'HUI, Maintenant ??? et nous refusons de financer notre massacre, comme de scier la branche qui vous, nous porte.

Alors OUI, "Femmes qui refusent la crédibilité légitime d'une contrepartie éducative, en criant à la parité, mais féminine seulement..."... se cherchant désespérément une légitimité dans le refus de l'effort intelligent nécessaire a l'équité, au partage, à ,la vraie justice...
Ca fait mal a l'esprit ? Surement, mais tout autant que l'effort a consentir pour les hommes... Ensuite que des Femmes ait des comptes a régler avec leurs fantômes reste compréhensible, mais il faut les régler avec les fantômes, pas avec nous et encore moins avec des Enfants Otages de cette situation.....

Souhaitant ne froisser personne, avec autant de respect que possible du a chacun, mais avec l’urgence des mots du a l'urgence de vos réactions attendues.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Octobre 2019 - 10:48 Ah le con !

Lundi 14 Octobre 2019 - 10:23 À ceux qui aspirent à former notre jeunesse...