[Alt-Text] [Alt-Text]
Alertes infos :

Les chiens de la fourrière condamnés

Le refuge du Grand Prado n'est plus autorisé à sortir des chiens de fourrière.



Le refuge de la SPA du Grand Prado a été averti hier après-midi. La fourrière a eu pour instruction de ne plus céder aucun animal capturé par leurs équipes au refuge, la capacité du Grand Prado étant très largement dépassée.

En conséquence de cette interdiction, tous les chiens présents actuellement à la fourrière vont être euthanasiés à partir de ce vendredi et ce, jusqu'à nouvel ordre, informe la SPA.

"Nous avons reçu une mise en demeure de la Cinor. Notre capacité d'accueil de 42 chiens, a été dépassée. La Cinor mène une campagne de stérilisation qui a lieu toute l'année pour les personnes non-imposables. Mais à coté de cela, il y a trop de chiens et chats sur l'île. On ne sait plus ce qui devrait être mis en place malgré les campagnes, le taux d'euthanasie ne cesse d'augmenter. La situation devient catastrophique. Nos murs ne sont pas extensibles et nous devons refuser des abandons. On ne peut pas tout gérer", déplore Annick Letaconnoux, responsable du refuge du Grand Prado.

"Les adoptions localement sont assez faibles en ce moment et les refuges ou associations en métropole qui nous aident à sauver nos chiens peinent elles aussi à concrétiser les adoptions des chiens que nous leurs envoyons. Beaucoup de nos chiens sont en famille d'accueil ou parfois en refuge", commente la SPA.
 
La seule solution à cette problématique reste l'adoption des animaux. "Nous savons que les Réunionnais adorent les animaux, alors au lieu d'en acheter en animalerie, il faudrait qu'ils viennent au refuge". Un contrat d'adoption comprend deux vaccins, l'identification, la stérilisation ou castration et l'administration de vermifuge.

Le prix d'une adoption pour un chien est de 150 euros et de 80 euros pour un chat.

Vendredi 21 Octobre 2016
Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com