MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les chevaliers des mers


Par Christian Vittori - Publié le Mercredi 22 Avril 2015 à 09:45 | Lu 505 fois

Les chevaliers des mers
Hommage à toi, Elio. Ta vie fut courte mais comme les autres tu chevauchais les vagues comme un digne chevalier des mers, avec brio et générosité.

Voilà trente ans, nous avions nos petits requins réunionnais des coraux et tout un éco système harmonieux et nous allions avec confiance sur tous les spots, avec bonheur et épanouissement, ce qui permet le bon en avant de notre tourisme insulaire.

Car le surf ou le body-surf (que je pratiquais) qui nous vient des Iles Hawaï et a conquis le monde entier est un sport noble, pacifique dans lequel l’adepte d’une façon quasi mystique, communie avec les vagues sans cesse renouvelées, avec l’océan généreux, écumeux.
Cela a dopé notre tourisme et nombre de nos compatriotes découvraient alors comme les enfants du monde ce délice qui forme une jeunesse saine.

Régulièrement, les surfeurs qui, dans leur relation à l’océan, sont des âmes nobles, ont sauvé bien des vies et des baigneurs car ils ont un côté altruiste, ils sont humains.
Ce sont des écologistes humanistes en rapport à l’océan et nos spots réunionnais pour le monde entier sont des références… un patrimoine inestimable.

Seulement voilà, comme dans toute belle histoire, il y a une fée Carabosse qui, un jour vient essayer de casser l’harmonie ambiante.

Des écologistes intégristes, donc inhumains, ont imposé en plein milieu d’une zone de baignade, un parc marin (il fallait y penser !) avec l’aval de l’État, mettant en place le garde-manger des prédateurs qui arrivent du grand large ajoutant à cela une absence de politique de traitement des eaux usées.

Cela attira notamment des requins étrangers prédateurs en voie de multiplication, nous les dénommons bouledogues et tigres.

Ils sont venus dévorer nos requins réunionnais, le garde-manger du parc marin nourricier, nos surfeurs et nos baigneurs.

En effet, depuis plus de dix ans, il était interdit de pêcher un bouledogue. On ne pouvait pas les toucher car les intégristes écologistes les avaient sanctifiés.

Ainsi, comme l’adoration du veau d’or par le peuple d’Israël en traversant le désert, il s’est façonné dans le monde une nouvelle idéologie mortifère et anti humaniste qui veut placer la vie d’un requin bouledogue au-dessus de celle de nos enfants d’homme.

Le requin idole était né dans la tête des gens qui n’ont plus de référence et manquent de réflexion alors que ce n’est qu’un gros poisson prédateur en voie de multiplication sur nos côtes.

Et l’État décréta alors l’interdiction de les pêcher, de se baigner et de surfer.

Nous sommes ainsi devenus de par le monde, l’île aux requins par la multiplication des bouledogues dans une zone balnéaire, découvrant l’horreur de la dévoration, la chute libre de notre économie touristique… Un gâchis éco-social incommensurable.

Avec l’augmentation du chômage, la frustration, nous sommes devenus la première île gouvernée par des fonctionnaires et des politiques (irresponsables ?) qui interdisent la baignade à nos enfants et qui placent le bouledogue mangeur d’hommes comme une idole au-dessus de la vie sacrée de l’homme.

Nos cousins Mauriciens et Seychellois ont été beaucoup plus intelligents en les pêchant pour qu’ils arrêtent de nuire.

Il est vrai qu’ils ne sont pas inféodés aux idéologistes intégristes. Ils ont des comptes à rendre à leur économie et leur population.

Madame la ministre de l’outremer va venir découvrir les dix dernières années de politique absurde de la part des collectivités et à quel point tout cela fut mortifère.

Notre Réunion ne mérite-t-elle pas mieux ? Nous espérons que la raison l’emportera.
On ne peut pas condamner et mettre en otage toute une population, notamment nos jeunes, à avoir accès à l’océan ? (c’est pire que le colonialisme).

Pour rendre la mer aux Réunionnais et à nos amis touristes, c’est simple.
Faire des pêches intensives, notamment des bouledogues prédateurs en zone balnéaire ouest et faire revenir nos requins réunionnais (les bouledogues auront tout le loisir de se multiplier au pied du Grand Brûlé et du volcan et les adorateurs des grands requins prédateurs du grand large qui ont les moyens iront, avec leurs gros scaphandres et leurs gros moyens capitalistes, les étudier).

Nous devons pour notre part retrouver notre équilibre écologique originel qui place la vie sacrée de l’homme au centre du débat.

Mettre des filets anti requins tout en préservant nos requins réunionnais pacifiques, mieux traiter nos eaux usées.

Alors la tragédie d’Elio et de tous les autres, notamment la jeune baigneuse en rade de St Paul (qui n’était pas une surfeuse), aura servi pour les générations d’aujourd’hui et à venir ?
Lorsque tous les jeunes et amis d’Elio s’embrassaient sur la plage, c’était là, dans la douleur du deuil, de belles images d’amour, d’union et de compassion.

Marmailles ! Que vous soyez de vieux surfeurs de plus de 30 ans ou de jeunes magnifiques espoirs comme l’a été Elio, ce sera votre foi, votre idéal, votre jeunesse et votre amour qui vaincront.

La République est celle des droits de l’Homme pas celle des droits des bouledogues tueurs d’hommes qui se multiplient dans nos zones balnéaires.

Elle est capable de reconnaître ses erreurs et de réagir positivement, intelligemment.
La lumière, le soleil et la mer vous seront un jour restitués.

Et notre région de France qui, dans un proche passé a eu une politique touristique déplacée, épinglée par la cour des comptes pour des dépenses fastueuses, inutiles, imbéciles ? retrouvera sa dignité.

Elle se réveillera grâce à notre jeunesse qui est remplie de cet amour qu’elle porte à son île de … La Réunion.

Christian Vittori
 




1.Posté par hank hill le 22/04/2015 11:48

d'accord avec le fond, mais la forme bien pompeuse m'a fait stopper la lecture à "body surf (que je pratiquais)"

too long, did'nt read lol.

2.Posté par moukate le 22/04/2015 14:38 (depuis mobile)

Chevallier fouteur de (...) plutôt!

_ Modéré par la Rédaction.

3.Posté par Ccsty le 22/04/2015 14:54

le chevalier suivaient un code d'honneur, inspiré des vertus chrétiennes, consistant en principe à protéger le faible et l'opprimé. Cherchant principalement la gloire personnelle lors des opérations militaires, ils étaient souvent peu disciplinés et chargeaient en désordre à la vue de l'ennemi...

Pas mieux...

4.Posté par soldat974 le 22/04/2015 15:03 (depuis mobile)

A la Réunion il y a des problèmes plus graves que de ne plus pouvoir surfer.. Combien d''enfant Reunionnais ne peuvent pas pratiquer un sport ou loisir autre que le surf... pck leur parents n''en n''ont pas le moyen! vraiment égoïste...

5.Posté par paille en queue le 22/04/2015 15:35

"Ces surfeurs sont êtres nobles....car ils ont un côté altruistes et humains"....mdr...mon œil oui! Quand tu va te baigné pas loin d'un surfeurs ou à une époque quand tu allais ramasser des moules ...c si gentils chevaliers..te crier je suis: "dégager de la bande de c**s" j'appelerai c gens là plutôt des "usurpateurs des mers"

6.Posté par paille en queue le 22/04/2015 21:24 (depuis mobile)

Zut j'ai oublié le "des" au cas ou choupette passerait par là...pr corriger toutes mes fautes...

7.Posté par EKOLO le 23/04/2015 02:57

Pour un chevalier, mourir dans son lit (à part de vieillesse, et encore) était presque une honte.
Pour un chevalier, le courage était la première des vertus, à tel point qu'il rendait hommage même à son pire ennemi, quand celui-ci en faisait la démonstration.

Il y a effectivement des surfeurs qui ont cet état d'esprit "chevaleresque".
Ceux qui me viennent à l'esprit immédiatement, ce sont tous ceux qui ont survécu à des attaques, qui ont eu la volonté de surmonter une épreuve qui aurait détruit définitivement bon nombre de gens, qui ont eu le courage de retourner affronter les vagues, qui ont créé des associations pour redonner espoir et joie de vivre malgré tout à d'autres accidentés, et qui disent dans les journaux ne pas ressentir de haine contre le requin ("il fait son boulot" est une phrase qui revient souvent chez eux).
Il y en a même qui ont créé des associations pour protéger les requins.
Ces surfeurs-là, nul doute que ce sont des chevaliers dans l'âme, et ils devaient l'être bien avant d'avoir un accident.

Un tel état d'esprit, on le trouve chez des surfeurs mais aussi dans un tas d'autres domaines, sportifs ou pas.
Quelques exemples célèbres d'esprit chevaleresque dans l'histoire de France :

- Henri II : blessé mortellement lors d'un tournoi. Ses proches voulaient passer son adversaire au fil de l'épée, le chevalier lui-même demandait sa propre mort. Le roi mourant lui a répondu "mais non, mais avez fait votre boulot, en tant que valeureux combattant" et il a interdit à son entourage de s'en prendre à lui. Après sa mort, le chevalier en question (Montgomery, un Ecossais) a quand-même été banni du royaume.

- Jean II : capturé à la bataille de Poitiers par les Anglais, il a été emprisonné à la tour de Londres avec 3 de ses fils. Quelques temps après, une part correcte de la rançon ayant été payée, il a été relâché parce qu'il avait quand même un royaume à gérer, mais ses fils ont été gardés en prison comme garantie (pour être sûr qu'on finirait de payer la rançon). Deux des fils en question s'étant évadés, le roi de France est retourné de lui-même à la tour de Londres (il y est mort) pour "sauver l'honneur" de la France.

Je pense qu'on est bien loin de tout ça, dans l'actualité. Même si demain les chevaux pouvaient galoper sur les vagues, les chevaucher en armure ne ferait pas de vous un chevalier pour autant.
Et d'ailleurs, l'orgueil et la vanité étaient incompatibles avec la noblesse d'âme : on ne se proclamait pas chevalier, on y était élevé par un chevalier reconnu comme tel. Aujourd'hui, on sait donc à qui s'adresser, dans le milieu du surf, pour y être élevé.

8.Posté par couillonisse le 23/04/2015 09:23

looool , une belle lettre qui sert à rien car elle omet le principal !! L'irresponsabilité de ces fameux chevaliers... Et là, la noblesse de ces soi-disants héros en prend un sacré coup... Peut-être que les surfeurs devraient apprendre à lire avant d'aller à l'eau cela leur rendrait le plus grand service et ils allongeraient ainsi leur espérance de vie ... Quand on choisit de vivre dangereusement on en assume les conséquences.... Mais le verbe assumer ne rentre pas dans le jargon du surfeur ! lui c'est : pleurer, accuser, dégrader, agresser, exterminer, pérorer....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes