Economie

Les carburants en baisse en mars

Mercredi 28 Février 2018 - 17:41

La préfecture a communiqué ce mercredi les prix à la pompe à compter du jeudi 1er mars à La Réunion. Après plusieurs hausses consécutives (la dernière diminution remonte à juillet 2017), les prix sont de nouveau à la baisse. 

Le sans-plomb baisse de 1 centime et passe à 1,43 euro le litre (1,44 euro en février).

Le gazole diminue de 4 centimes et affichera 1,12 euro le litre (1,16 euro en février).

La bouteille de gaz est également en baisse et passe à 17,26 euros.

Deux paramètres entrent en compte dans cette évolution : la diminution des cotations à Singapour, (-1,23 % pour le supercarburant, -4,16 % pour le gazole) et la hausse de l'euro par rapport au dollar (La moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,2370 $ pour un € pour le gaz et 1,2357 pour les carburants).

Les prix à La Réunion

Le sans-plomb 

La baisse (-1,23 %) de la cotation est à peine contredite par la forte hausse du fret (+25,96 %). L’appréciation de l’euro (+2,01 %) baisse le prix final théorique de 1ct. En définitive, le prix CAF est en baisse à –2,46 %. Le prix public baisse de 1 ct à 1,43 €/litre.

Le gazole 

La baisse de la cotation moyenne du gazole est plus forte que celle du SSP (-4,16 %). Elle est en partie contredite par la hausse du fret et accentuée par l’appréciation de l’euro face au dollar (+2,01 %). La conjonction de ces paramètres induit une baisse du prix CAF de –5,18 %. Le prix de vente baisse de 4 cts à 1,12 €/litre.

Le gaz 

La cotation mensuelle (issue de la pondération) est en baisse de 11,36 %. Elle impacte le prix de la bouteille à la baisse à hauteur de 68 cts. L’appréciation de l’euro (+2,12 %), de son côté, est responsable de la baisse du prix de la bouteille à hauteur de 13 cts environ. Le contrat de fret est inchangé. Le prix final de la bouteille s’établit à 17,26 € contre 18,07 le mois précédent.

A.D
Lu 5297 fois



1.Posté par noe le 28/02/2018 18:16

Je ferai mes pleins demain et l'économie réalisée me permettra d'acheter une bouteille de champagne rosé

2.Posté par Doudou le 28/02/2018 18:30 (depuis mobile)

Didix a senti qu il aurait grève dans l air....?
Dis merci a pierrot.

3.Posté par SITARANE le 28/02/2018 18:59

Cette baisse du gazole est incompréhensible...............A ce rythme, la parité G.O /SP 95 n'est pas pour demain , l'hypocrisie continue, l'escrologie se poursuit........

4.Posté par Comme d''habitude ! le 28/02/2018 19:33 (depuis mobile)

Comme toujours, le prix du diesel baisse trop par rapport à l''essence.
Ce carburant que l''on sait cancérigène certain (oms), continue de bénéficier d''un tarif beaucoup trop favorable !
A quand la première plainte pour empoisonnement contre l''état ?

5.Posté par Veridik le 28/02/2018 21:04 (depuis mobile)

Et on prévient tjs les gens à la dernière minute .
Bande de bouffons

6.Posté par Ikki le 28/02/2018 21:15 (depuis mobile)

Ça ne compense pas hausse gaz, tabac, amendes, assurances, taxe habitation, taxe inondation, nouveau RSI, taxe sur l'affichage, taxe ramassage ordures, nouvelle caisse... Et bientôt les retraites. En plus ça va re augmenter.

7.Posté par Bob le 28/02/2018 21:22 (depuis mobile)

Pourquoi baiser le prix créole y gagne payer arréte avec sa notre l'argent n'aurat pu valeur !!!!

8.Posté par Marre des chauffards le 28/02/2018 21:43

Hausse du G.O moins forte, baisse du G.O plus forte........ C'est ça, la transition énergétique "péi" !

9.Posté par Jean le 01/03/2018 06:35

Favorisons le gazoil, ça pue ça boucane, c'est fortement cancérogène, ici on est des sous-Français !

10.Posté par Le Jacobin le 01/03/2018 08:41

DIDIX le vertueux de l'accordéon en Février il ouvre l'accordéon deux fois augmente les prix de l'essence et gazole, en Mars il referme l'accordéon de deux soufflets, baisse d'un demi copeck les prix et tout le monde valse au rythme du carburant, quel talant se bougre, heureusement qu'il à nous.

11.Posté par Bruno Bourgeon le 01/03/2018 08:57

La baisse des prix des carburants à la pompe n'est jamais une bonne nouvelle... Au-delà du maigre bénéfice des usagers (pensez donc : 1 cent le litre, un plein deux fois par mois = 100 l, soit 1 euro gagné par mois, la belle affaire!), sur le plan macro-économique, cela ruine les petits producteurs de pétrole qui sont les clients des pays les plus riches pour l'achat de leurs produits manufacturés. Au total, toute l'économie mondiale s'en trouve ralentie. Vous me direz : tant mieux pour l'écologie planétaire, mais en fait non, car se passer des énergies fossiles, avec un pétrole à un tarif effondré, n'est pas pour demain. le mieux est donc l'enchérissement des carburants, et là on va avoir un blocage des routes des transporteurs et des pêcheurs. Du coup on roulera moins! Alors, à quand un litre à dix euros?

12.Posté par jojo27 le 01/03/2018 06:08

Complètement inutile de nous rappeler de la hausse ou baisse des carburants. Puisqu'on paye quand même, ça ne change en rien notre pouvoir d'achat.

13.Posté par Jean le 01/03/2018 13:03

C'est ça, baissez plus le prix du gazole, le cancer arrivera plus tôt !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Août 2019 - 15:24 Consommation: Les prix flambent en juillet