Société

Les bus et autocars interdits sur la route du volcan

Lundi 7 Mai 2018 - 09:49

Bus et autocars ont désormais l’interdiction de circuler sur la route forestière du volcan. Un arrêté justifié vendredi par le préfet dans le but de "limiter les nuisances et compte-tenu de la dégradation des routes". Avec les vacances et jours fériés à venir, la circulation sur la route du volcan risque d’être compliquée. Lundi soir dernier, de nombreux automobilistes étaient restés bloqués durant de longues heures sur la Plaine des Sables.

Des pics d’affluence sont notamment attendus les 7, 10, 11 et 12 mai de 16h à 23h. "L’état dégradé de la route à certains endroits génère des perturbations supplémentaires de circulation et des délais d’accès importants sont donc à prévoir", prévient la préfecture.

En cas de difficultés particulières de stationnement ou de perturbation, la circulation pourra être fermée temporairement au départ de la route forestière. 

Tout manquement à cette interdiction fera l’objet d’une verbalisation par la gendarmerie.

Le préfet fait donc appel "à l’esprit civique de chacun" et rappelle que :
- la libre circulation doit être laissée dans les deux sens, les services de secours pouvant avoir à intervenir très rapidement
- les règles du Code de la route s’appliquent sur la route forestière du volcan 
- le co-voiturage privilégié. 

Par ailleurs, la couverture téléphonique est dégradée sur le site. En revanche, depuis jeudi 3 mai, l’opérateur SFR a rétabli le fonctionnement de ses sites mobiles 2G sur le volcan, permettant de passer et recevoir des appels voix.

L’éruption débutée le 27 avril dernier se poursuit malgré une très légère baisse d’activité depuis 48 heures. L’alerte 2-2 du plan ORSEC* Volcan et les règles de sécurité sur ce site naturel sont donc maintenues.
N.P
Lu 7403 fois



1.Posté par Le tangue le 07/05/2018 11:08 (depuis mobile)

Ah bravo ça c'est intelligent plutôt que d'interdire les voitures , c'est que les bus on mets moins de monde dedans bravo au lobby voiture grande région grande classe

2.Posté par Choupette le 07/05/2018 11:31

Normal. Il faudra prendre des mini-bus ... .

3.Posté par Le Taliban. le 07/05/2018 11:52

Ben mon vieux,il était temps.
Vu le foutoir.
Il manque les transporteurs des galets.

4.Posté par Non sens le 07/05/2018 12:55 (depuis mobile)

Si c''est comme ça qu''on veut favoriser les déplacements en bus , c''est raté . Tout est fait pour encourager les déplacements en voitures . Voiture 1 / Bus 0 . Trop fort ce préfet pour la REUNION.

5.Posté par Daisy d'Herrata le 07/05/2018 11:27

Quelle bêtise...! Dans les pays où on réfléchit, on interdit les voitures et on met en place un service efficace de navettes!

6.Posté par titi974 le 07/05/2018 13:33

je pense que ces gros bus ne sont effectivement pas adaptés à la piste du volcan qui est déjà en très mauvaise état par contre il eut peut être été judicieux d 'interdire tous les véhicules en mettant en place un système de navettes avec des bus plus légers d'une 20aine de personnes mais il est vrai que les solutions pour satisfaire le maximum ne sont pas toujours faciles à trouver.

7.Posté par Thierry le 07/05/2018 11:58

Toujours des abrutis d’écolo pour râler, c’est une décision tout à fait logique pour fluidifier le trafic, vous voyez bien que les petites routes de montagne ne sont pas adaptées pour ces gros bus. Rien à voir avec les lobbys automobiles

8.Posté par herve le 07/05/2018 14:32

Pour les differents posts

Vous pensez pas qu'un bus aussi enorme risque d endommager la route ???

Alors cette decision me semble bonne

9.Posté par fundisantim le 07/05/2018 15:08

On devrait tout simplement interdire les vehicules a moteurs pendant les eruptions. Il fut une epoque ou nous etions peu nombreux sur cette ile , c'est ce petit nombre qui nous a permis de jouir de toutes ses merveilles . Aujourd'hui ca n'est plus possible et chaque deplacement de masse entraine des consequences penibles au minimum. La Reunion se merite, celui qui ecrit ces lignes sait tres bien qu'il n'aurait plus la condition physique pour faire le trajet. La democratie egalitaire ou tout le monde a droit a tout est un leurre, la vie nous l'apprends tous les jours.

10.Posté par Touriste le 07/05/2018 15:47

Bienvenue aux touristes de l'île de la Réunion!

Sur notre île, vous pourrez :

- ne pas aller au volcan
- ne pas manger au bord de l'eau
- ne pas vous baigner.
- ne pas marcher sans anti-moustiques et antibiotiques.

Revenez vite!

11.Posté par Stef le 07/05/2018 16:02 (depuis mobile)

Plutôt que d’interdire ne peut on pas trouver d’autres solutions : utiliser parkings grands kiosques pour véhicules légers puis transferts uniquement réservés aux bus/mini bus contre paiement d’un aller retour. Moins d’embouteillages, on pollue moins

12.Posté par c''''est pas toujours mieux avant mais peut-être que si parfois et le contexte extérieur changeant peut affecter les êtres à l''''intérieur le 07/05/2018 16:03

Franchement post 9 content de lire ce type de lignes. Après prévoir où laisser le véhicule en bas est aussi un problème. Mais la taille de l'île et de ses ressources pose effectivement souci, et pour avoir connu le temps que vous évoquez, et l'état d'esprit qui allait avec, ce type de problème ne peut qu'augmenter avec le temps. Même les sentiers et la forêt si très empruntée se transformera forcément.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter