MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Départementales

Les binômes des cantons 20, 21 et 22 veulent renouveler leur bail au Département


"Unis gardons le cap". C'est sous ce slogan que les candidat(e)s soutenus par l'union de la droite dans les cantons 20, 21 et 22 ont été présentés ce dimanche à Saint-Pierre.


Par - Publié le Dimanche 9 Mai 2021 à 12:26

La présentation des candidats aux cantonales se poursuit à un rythme effréné aux quatre coins de l'île. Michel Fontaine, Cyrille Melchior et le député David Lorion ont appuyé ce matin au Domaine Mon Caprice de Ravine des Cabris les binômes sortants dans les cantons 20, 21 et 22.

Le chef de fil Les Républicains de La Réunion voit en ces binômes la continuité d'un "ancrage de l’intercommunalité, avec une vision partagée des différentes communes du sud"

"C'est une union formidable entre Petite-Ile, Saint-Pierre et Saint-Joseph qui n’est pas une union pour agresser, pour diviser mais pour rassembler et parfaire le travail engagé", souligne quant à lui le président du Conseil départemental, Cyrille Melchior.

Sur le canton 20, Jean-Louis Pajaniaye (qui remplace Hermann Rifosta) et Thérèse Ferde ouvrent le bal. "La crise sanitaire a montré le rôle central du Département au quotidien. 13000 colis alimentaires ont été distribués à Saint-Pierre et permis aux agriculteurs d’écouler leur stock. Notre binôme a acquis les rouages de l’administration. Nous habitons le canton et avons une bonne vision des problématiques locales", estime le ticket du canton 20.

Thérèse Ferde, conseillère sortante et qui a succédé en 2017 à Viviane Malet devenue sénatrice, estime que "l’enjeu de cette élection est capital pour notre canton, la ville et le sud car le Département est au coeur de l’action sociale. Je citerais quelques projets sur la mandature depuis 2015 : le plan d’éradication des radiers avec le pont de Ravine Blanche, l’amélioration du réseau routier départemental, le réaménagement du chemin Stéphane. Nous allons en faire de même avec le chemin de la Salette".

Autre avancée : le permis de conduire pour les personnes en insertion avec 150 jeunes Saint-Pierrois qui ont pu être aidés entre 2018 et 2020. 300 autres le seront dans les mois à venir. Ils évoquent également l’appui du Département pour la réalisation des jardins partagés à Ravine des Cabris ou encore à Condé, mais aussi la participation financière pour 2 millions d'euros de travaux à venir en faveur du gymnase de Ravine des Cabris. "Nous travaillons aussi à l’appel à projet d’une épicerie sociale itinérante avec l’accompagnement du Département", ajoute-t-elle. 

Enfin, "les travaux d’amélioration de l’habitat de nos gramounes avec maintien à domicile a fonctionné selon le tandem qui compte continuer les actions de la majorité départementale".


​Sur le canton 21, Béatrice Sigismeau et Philippe Potin veulent renouveler leur mandat. "Notre canton est riche de ses 12 quartiers. Durant la mandature au sein de la majorité départementale, nous avons oeuvré pour répondre aux attentes fortes de notre population. La crise sanitaire a impacté les Réunionnais et les plus démunis. Nous n'avons rien négligé dans l’accompagnement de nos concitoyens, dans l’accompagnement de la fin de vie. Nous avons également participé à la création du centre administratif et à la médiathèque de Ligne Paradis. Des actions que nous poursuivrons", promettent-ils. 

Concernant sa délégation de l’action culturelle, l'élue saint-pierroise met en avant les efforts fournis en faveur des créateurs via des résidences d'artistes ou encore la mise en place de bourses pour nos artistes.

"Notre canton est riche en matière culturelle avec de nombreux monuments classés qui y sont recensés. Nous devons continuer cet accompagnement et toujours sauvegarder le patrimoine en général, sans oublier nos zarboutans. Nous avons accompagné 300 projets associatifs sur l’ensemble du territoire de l’île et sur Saint-Pierre". Le binôme met aussi en avant le soutien accordé à 1600 bénéficiaires du dispositif TAJ (tremplin activité jeunes) ou encore de prêt à taux zéro.


Sur le canton 22, Serge Hoareau se dit "très heureux d'être candidat à sa succession". Un canton "homogène car au coeur de la ruralité sudiste et réunionnaise. Nous avons dans notre ADN la ruralité et l’agriculture".

Agriculture pour laquelle il a d’ailleurs été désigné comme vice-président de l’institution du Palais de la Source. "Nous avons oeuvré pour faire en sorte que le monde agricole puisse bénéficier du Département et des aides européennes avec le FEADER. L'enveloppe de 385 millions pour La Réunion au titre du FEADER a été entièrement consommée. En plus de ces fonds, le Département a aussi apporté son soutien permanent via les dispositifs dédiés à la culture de la tomate, des oignons ou de la pomme de terre, avec pour objectif de lutter contre les produits d’importation". Serge Hoareau donne d’ailleurs un ordre d’idée puisque le tonnage pour l'oignon est passé, grâce aux aides, de 900 tonnes d'oignons produites par an auparavant contre 1300 tonnes désormais. 

"Nous avons aussi accompagné les agriculteurs pendant la crise ou durant la période de sécheresse". Une ambition qu’il compte bien poursuivre avec le plan AGRIPEI 2030 afin de confirmer et conforter le monde agricole dans l’économie réunionnaise. Le maire de Petite Ile illustre aussi les réalisations de son mandat en mettant en lumière les améliorations sur le réseau routier départemental mais aussi des retenues collinaires. 

Le binôme qu’il constitue avec Sabrina Tionohoué (remplaçant Marie-Paule Balaya) rappelle "aux électrices et électeurs que le Département est au coeur de leur vie depuis la naissance jusqu'à la troisième jeunesse. Et c'est pour cette raison que cette population dit se sentir concernée par ces élections et ainsi faire en sorte, qu'avec leur bulletin de vote, ils réalisent le bon choix même si le contexte est difficile."





Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par LOLO le 09/05/2021 15:38

Serge Hoareau le candidat de l'urcoopa non merci! Mr Hoareau vous êtes donc de droite ?

2.Posté par zitte le 09/05/2021 15:50

arrête donne travail toute domoune dan même famille

3.Posté par Pierrette le 09/05/2021 16:37

TANGS LÉ DE SORTIE KAN NA ZELECTION !
PENDANT 6 ANS LA PAS VU A ZOT DAN CHEMIN .....

4.Posté par A poste2posté le 09/05/2021 17:12

Pour les emplois ce sera toujours réservé aux mêmes familles . Les élus placent d'abord femme ou mari , puis maîtresse et amant, les membres de la fratrie , neveux et nièces , cousins et cousines , ensuite militants et amis . Tous les emplois des collectivités territoriales sont réservés pour les élus et leurs familles .La plupart des candidats occupe une place dans les collectivités . Et qui sont encore les électeurs .?. C'est la réserve électorale embauchée par les élus sur critère familial et affectif qui devient titulaire payée entre 30 000 et 60 000 euros par l'argent de Tous les contribuables .. Ce sont les électeurs alimentaires ramasse _ miettes, entretenus par les élus à coup de petits contrats précaires plus ou moins renouvelés .. Pour camoufler ces injustices , les élus prennent soin de placer ces gens pistonnés dans différents services ou dans d'autres collectivités , ayant plusieurs mandats . Les électeurs du libres de leur choix ne pèsent pas lourd face à la clientèle électorale entretenue par les élus. Aucun candidat ou élu ne veut changer ce système de favoritisme et de népotisme car cela arrange bien leurs affaires et leurs combines . RIEN NE CHANGERA . On a vu des jeunes élus se comporter comme les dinosaures qu'ils côtoient fièrement d'ailleurs Pas étonnant qu'ils entretiennent l'ABSTENTION pour mieux partager les places entre eux .

5.Posté par Damnatio memoriae le 09/05/2021 17:21

C'est qui le gros crado avec des lunettes de soleil sans masque sur la photo?

6.Posté par Lilou le 09/05/2021 15:35

Beurk 🤮 🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮

7.Posté par A moin le 09/05/2021 18:12

M. Fontaine, lunettes su lo zieux lé plus important que lo masque su la bouche???

8.Posté par vingt coeur le 09/05/2021 19:12

l'usine de pierrefonds reste une ruine.. pourtant cyril ne travaillait pas loin... enfin officiellement il y travaillait..

9.Posté par Mamie le 09/05/2021 20:32

Beaucoup i critique mais y présente pa zot

10.Posté par SETENG le 09/05/2021 21:03

La soupe est bonne ?

11.Posté par Pour un renouveau le 09/05/2021 22:19

Ils ont été trop longtemps au pouvoir et aujourd'hui saint toujours parmi les villes les plus pauvres de France.
Faites votre taf a la mairie,donner la place à nos jeunes compétents au département.
Abstentionistes et désireux du changement sanctionnons ces cumulards dès le 20 juin.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes