MENU ZINFOS
Société

Les bazardiers mécontents de l'organisation des marchés forains sur St-Denis


Par LG - Publié le Lundi 18 Mai 2020 à 17:49 | Lu 2591 fois

Les micro marchés avaient été lancés le 1er avril pour répondre à l'obligation de règles de distanciation sociale
Les micro marchés avaient été lancés le 1er avril pour répondre à l'obligation de règles de distanciation sociale
Les bazardiers sont mécontents de l'agencement du marché forain sur la ville de Saint-Denis. Ils l'ont fait savoir en manifestant devant la mairie ce lundi après-midi.

La tension est montée de quelques degrés peu avant 14H lorsqu’ils ont appris, par la voie d’un policier municipal, que l’élu qu’ils attendent de rencontrer, ne pourra recevoir leurs doléances que demain mardi à 16H.

"Déjà zot i demand a nou d’avoir les mesures de sécurité sanitaire. Toilettes na point alors mi vois pas comment bana i peut demande a nou des mesures sanitaires. Deuxièmement, nou arriv sur l’emplacement du marché forain avec des palettes de légumes, et nou na point le droit de rouler sur le terrain (de rugby, ndlr). Na point aucun transpalette qui peut roule dessus", déplore Jimmy Deruisseau, bazardier originaire de Sainte-Suzanne. 

La litanie des reproches n’est pas terminée. En habitué, Jimmy Deruisseau rappelle que "[son] emplacement d’avant était sur le bitume en haut. On était séparés de 3 mètres entre bazardiers. Là aujourd’hui on est séparés de deux mètres, c’est tout l’inverse de ce que demande la préfecture", ironise le marchand de légumes. Une distance qui limite donc le nombre de participants, ce qui fait dire au professionnel que "zot i fait respect les règles quand i arrange a zot". 

De ce fait, il déplore la sélection effectuée sur les bazardiers qui obtiennent l’autorisation d’avoir un carreau. Une sélection qui s’est faite, à l’entendre, via la présence des bazardiers sur le dispositif spécial confinement des micro-marchés.
 
"On nous a imposé des micro-marchés installés dans la cour des écoles. Beaucoup n’ont pas pu faire les micro-marchés et maintenant ils utilisent ça contre nous en disant que ceux qui n’ont pas fait de micro-marchés perdent leur place initiale. Je suis d’accord mais personnellement j’ai un camion de douze tonnes et i mette à moin Bois-de-Nèfles, comment mi tourne avec un camion de 12t en l’air là bas ? Ma bien demande a li de mettre à moin sur une autre école, i fait deux mois mi attende la réponse", rouspète le bazardier.  

Les manifestants attendent également une réponse sur un fait mystérieux. Selon eux, "47 nouveaux bazardiers lé arrivé sur le marché de la ville de Saint-Denis. Comment bana la pu arriver mi connais pas puisque pendant le confinement aucun nouveau enregistrement de bazardier la pu être fait. Maintenant nou demande à ce que bana i mett' zot Kbis sur la table pour voir quand est-ce zot la été enregistrés", réclame-t-il cette totale transparence.

De son côté, la municipalité a rappelé que "la réouverture des marchés de Saint-Denis se fait dans un contexte de crise sanitaire. Il s'agit de trouver l'équilibre entre le respect des consignes de sécurité ,de protection des populations et la reprise d'activités économiques. Si ces conditions n'étaient pas réunies, la réouverture des marchés serait remise en question".

"Un collectif informel de forains s'est réuni aujourd'hui pour solliciter une rencontre avec la Mairie dans le cadre de la réouverture de nos marchés. Nous avons accueilli favorablement cette demande. Il a été proposé une rencontre entre une délégation des représentants des forains,  le 1er adjoint au Maire et l'élue de secteur de proximité, demain, mardi 19 mai. Le contexte appelle chacun à la responsabilité et à la citoyenneté dans l'unique souci de l'intérêt général", commente la ville.




1.Posté par Veridik le 18/05/2020 16:41

Ahhh... les joies des élus qui sont aux abonnés absents au moindre petit problème

2.Posté par MARDE le 18/05/2020 17:34

c'est bien l'organisation de la mairie de sin dni qui commence à corriger les grandes gueules en vue des prochaines municipales n'est-ce pas? au fait qui ça l'élu que lé pas sorti du confinement en ce jour hein!

3.Posté par eric le 18/05/2020 18:19

le probleme c'est que rien n'est carre et juste le plaisir de faire plaisir

un peu de rigueur et d'organisation serait bienvenu

4.Posté par z''''''''''''endettes le 18/05/2020 19:28

La campagne électorale a repris sur Saint-Denis.
Ce bazardier ne sait-il pas qu'il faut être proche de la municipalité et la famille ANNETTE/BAREIGT pour obtenir quelque chose.

Cet élu n'a pas de masque ou visière !

5.Posté par Question le 18/05/2020 20:34

D'un côté des bazardiers qui veulent ecouler leur marchandises et de l'autre des personnes qui veulent acheter....entre les deux des magouilleurs...resultat pas trouvé de marché la source semaine passée

6.Posté par Péï-batofou le 18/05/2020 21:50

Cette situation est à l'image de la gestion des affaires communales au cours de ces dernières années : clientélisme à outrance. Le covid-19 et les mesures sanitaires ont bons dos !

Le marché du Chaudron a été fermé pendant des mois et des mois, soit disant pour le mettre aux normes sanitaires.

Aujourd'hui qu'il respecte les normes, au lieu de le réagencer, on le déménage pour les mêmes raisons, covid oblige parait-il, sauf que le plateau vert en question présente aucune garantie sanitaire de plus, voire qu'il est même plus dangereux !

Qu'est ce qui se cache alors derrière ce déménagement ? un règlement de compte déguisé en direction de ceux qui ne veulent pas entrer dans le moule politico-communal dionysien ! Rien d'étrange à l'horizon puisque ce sont des pratiques renouvelées par cette équipe dans tous les domaines de sa gestion : si t'es pas avec nous, tu dégages !

Après le fiasco des marchés dans les cours d'école, voilà un nouvel épisode du fiasco généralisé à St-Denis. Il faudra juste s'en rappeler en temps voulu !

7.Posté par philmarlow le 19/05/2020 09:42

De toutes façons il est clair qu’il n’y a plus de maire à St-Denis depuis longtemps .
Il est aux abonnés absents.
Le problème est que ceux qui veulent le poste sont tout aussi nuls.
J’ai toujours pensé qu’un homme politique hors La Réunion devrait tenter sa chance.
Une grosse pointure avec de l’expérience, connaissant les outres-mers et honnête.
On peut rêver.
Les politiciens locaux sont vraiment trop mauvais, c’est comme ça.

8.Posté par zoro97417 le 19/05/2020 14:52

Organisation marché Camélias nulle (pas de parking, même pour handicapés)..... marché Chaudron nulle aussi avec un bordel monstre....... Allez prendre modèle à Ste Suzanne (mardi matin) où tout est bien pensé et où c'est un plaisir pour les clients........

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes