MENU ZINFOS
International

Les avocats qui avaient fait tomber l'industrie du tabac s'attaquent à la malbouffe


Par Samuel Bertil - Publié le Mardi 21 Août 2012 à 15:59 | Lu 1392 fois

Les avocats qui avaient fait tomber l'industrie du tabac s'attaquent à la malbouffe
Plus d'une dizaine d'avocats américains connus pour avoir obtenus des dommages et intérêts considérables de l'industrie du tabac il y a plusieurs années se sont alliés pour lancer une série de plaintes contre l'industrie de l'alimentation en Californie. Un total de 25 plaintes ont été lancées contre PepsiCo, Heinz, ConAgra Food... 

Pour le groupe de juristes, les fabricants violent des lois fédérales américaines en induisant en erreur les consommateurs par un mauvais étiquettage. A ce titre, ils demandent que plusieurs des produits incriminés ne puissent plus être vendus sur le territoire californien en profitant d'une législation californienne très protectrice des consommateurs. Ils seraient également en droit de demander l'équivalent de quatre ans du chiffre d'affaires fait sur les produits incriminés en dommages et intérêts, ce qui se chiffrerait en milliards de dollars. 

Contrairement à des plaintes plus fantaisistes qui avaient été écartées (de la mère croyant aux bienfaits du Nutella pour la santé jusqu'à la plainte déposée contre une boisson de Pepsi qui ne contenait aucune trace du fruit vanté sur son emballage alors que ce fruit n'avait jamais existé), les plaintes déposées par le groupe d'avocats sont basées sur des arguments juridiques solides. Ils ont en effet évité l'écueil de plaintes contre les prétentions des produits à être "bons pour la santé" ou "naturels", qui laissent trop de place à l'interprétation, pour se concentrer sur des violations de réglementations précises.

Ainsi, une plainte vise Chobani, un fabriquant de yaourt grec, pour avoir indiqué dans la moitié de ses produits qu'ils étaient fait à base de "jus de canne à sucre évaporé", une manière détournée de parler... du sucre de canne. Malgré plusieurs avertissements de la très puissante Food and Drugs Administration (Département de la Nourriture et des Médicaments, une administration fédérale chargée de contrôler l'accès au marché des produits pharmaceutiques et de la nourriture) qui critiquait le manque intentionnel de clarté, la description du produit n'a jamais changé. 

De la même façon, une plainte contre ConAgra porte sur le "spray à cuisiner" Pam, utilisé notamment dans la confection de muffins. Dans la liste des ingrédients, le mot "combustible" apparaît sans plus de précision: il s'agit en fait d'une appellation générique couvrant des éléments comme du protane, du butane... 




1.Posté par noe le 21/08/2012 19:24

Pourvu qu'ils ne fassent pas tomber le champagne !

2.Posté par Dudule le 22/08/2012 15:42

Dans ce domaine il y a de quoi faire , toutes les saloperies résiduelles contenues dans les aliments , les liens incestueux entretenus entre nos politiques (de droite comme de gauche) et les lobbies de l'agro-chimie , cette course à la productivité (et surtout au profit) qui encourage toutes les arnaques et tromperies , qui incite à produire à bas coût des aliments pire que douteux , sans parler des divers services de l'état dévoyés de leur mission de protection du consommateur ... Le terrain d'investigation est vaste !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes