MENU ZINFOS
Social

Les avocats de la Réunion votent la grève illimitée contre la reforme des retraites


En grève depuis le 6 janvier dernier, les avocats de La Réunion ont décidé ce jour en assemblée, afin de montrer leur détermination contre le projet de loi du futur régime de retraite, de voter la reconduction du mouvement pour une durée indéterminée :

Par - Publié le Vendredi 10 Janvier 2020 à 17:26 | Lu 5583 fois

Photo d'illustration
Photo d'illustration
"L’unanimité les avocats ont voté les mesures suivantes pour une durée indéterminée. S’agissant des audiences, une demande de renvoi de toutes les audiences sera faite, faute d’avocat présent.

Le bâtonnier suspend la désignation des avocats pour les permanences pénales de toute nature et suspend les désignations d’avocats à l’aide juridictionnelle et de manière générale, toutes les désignations.
 
Les avocats sont invités, comme leurs autres confrères français, à se réunir lundi 13 janvier à 14h00 sur les marches de la Cour d’appel.
 
Le bâtonnier appellera l’attention des magistrats sur le caractère contestables, des jugements et décisions qu’ils pourraient rendre à l’issue d’audiences sans avocat, au regard des principes fondamentaux des droits de la défense et du principe du droit au procès équitable
."


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Eh oui le 10/01/2020 18:56 (depuis mobile)

😡 = 🥑

2.Posté par MICHOU le 10/01/2020 19:38

et les clients et victimes?

3.Posté par Tonton le 10/01/2020 19:51

oooooh, les pauvres.... quand les privilégies perdent des privilèges, ils n'aiment pas trop "l'égalité tant vanté par la France"...

On n'aime pas trop l'égalité (des retraites) en France.
Et ça, 200 ans après la révolution, et on n’arrête pas de se vanter: Liberté, Egalité.... et quoi encore ?
C'est chaqu'un pour soi.
Est qu'ils osent de chanter encore la Marseillaise ?

Faudra peut être (re-) monter des guillotines pour faire comprendre à certains guignols que c'est fini de se faire payer la retraite doré (et la sur-rémunération) sur le dos des pauvres et ouvriers.

4.Posté par PATRICK CEVENNES le 10/01/2020 19:56

fukcd473
Pilotes et avocats ont des caisses autonomes pour cotiser et financer les retraites complémentaires, caisses qui par une très bonne gestion sont excédentaires. Nos professionnels de la politique et leur gamelle ripoublicaine n'ont pas de budget pour financer leur projet de régime universel, alors ils déshabillent Pierre pour habiller Paul. Une grosse farce, surtout que les cotisations vont doubler pour des pensions qui diminueront de 30%. Ils sont très forts en terme de calculs nos hauts fonctionnaires de notre ripoublick. Aujourd'hui nous sommes passés de régimes spéciaux à des régimes à la carte. Mêmes nos petits Rats de l'Opéra ont pu négocier. Mdr ! Mais quand allons nous sortir les fourches jacobines ? Pdr !

5.Posté par Thierrymassicot le 10/01/2020 20:03

Bravo les avocats +1

6.Posté par Alain Posteur le 10/01/2020 21:01

La justice n'a nul besoin de ces auxiliaires inutiles et prétentieux pour être rendue. Et que, sans ces corbeaux si âpres au gain, Justice soit Fête !

7.Posté par Tristan Lefebvre le 11/01/2020 01:24 (depuis mobile)

Bien ouej. ✊

8.Posté par Logique ? le 11/01/2020 08:09

A lire certains commentaires on se demande de quelle ÉGALITÉ parlent leurs auteurs. "Voler les fourmis, pour nourrir les cigales" Est ce cela la JUSTICE ? Maintenir pour les forces de l'ordre dont ils ont tant besoin en période de troubles de l'ordre public, un régime spécifique, est ce là une réforme pour un régime de retraite prétendu UNIVERSEL ?
Que ceux qui soutiennent les prédateurs aux ordres des financiers, s'abstiennent de faire la leçon aux fourmis qui refusent de se faire voler leurs économies amassées pour leurs vieux jours.
Y en a marre de cette ÉGALITÉ revendiquée par les cigales qui approuvent le vol des fourmis par des prédateurs sans scrupules.
Dans ce pays celui qui économise est toujours traité de profiteurs, alors que les "dépensiers sans compter" sont toujours à terme gratifiés avec les économies des autres.

9.Posté par pipo le 11/01/2020 08:36

@ Alain posture....

Il vous faut tout simplement arrêter le rhum...Trop de fêtes tue les fêtes!

Que justice soit faite mais surtout sans vous!

10.Posté par Jean Le Monstre le 11/01/2020 09:04

N'oubliez pas qu'en Métropole la VIOLENCE est utilisée contre les manifestants

La lettre hebdomadaire (chaque vendredi, 10 janvier 2020)
Par la rédaction de Médiapart :

Jusqu’à quand allons-nous tolérer un tel niveau de violences policières ? La manifestation organisée jeudi 9 janvier à l’appel des organisations syndicales contre la réforme des retraites a été le théâtre d’un déferlement inouï de haine de la part des forces de l’ordre. Sur le terrain, aux avant-postes des cortèges, sur la ligne de front devrait-on dire désormais, de nombreux photographes ont témoigné d’une brutalité rarement atteinte. À la fin de la journée, les vidéos circulant sur Internet ont confirmé une absence totale de retenue dans le maintien de l’ordre. Cette violence désinhibée, se matérialisant par une débauche de coups de matraque sur des personnes à terre, est d’autant plus ahurissante qu’elle arrive quelques jours seulement après le décès d’un homme, père de famille, à la suite d’une interpellation au cours de laquelle il a été plaqué au sol, selon une technique d’immobilisation interdite sous d’autres cieux.

Jusqu’à quand allons-nous accepter que le droit de grève soit si ouvertement bafoué, alors que le lieu d’exercice d’une de nos libertés fondamentales est devenu un champ de bataille ? Pendant ce temps, le pouvoir assume un discours d’impunité. Pire, de dénégation.

L’effet voulu d’intimidation n’entame pourtant pas la détermination des manifestants. Après un an de répression du mouvement des « gilets jaunes », les rues continuent d’être noires de monde. Que cherche alors l’exécutif ? Sa stratégie du chaos s’inscrit dans une logique néolibérale, immortalisée par Margaret Thatcher, associant marché sauvage, État policier et démocratie faible. Chaque semaine, en France, se rejoue la bataille d’Orgreave, explique Romaric Godin, en référence à cette journée du 18 juin 1984 dans le Yorkshire au cours de laquelle la répression s’est abattue sur les mineurs. Pourtant victimes des charges policières, les grévistes ont été désignés, dans un renversement narratif, comme les fauteurs de troubles, « ennemis de l’intérieur ».

En donnant carte blanche aux forces de l’ordre, le gouvernement espère faire dégénérer les manifestations et, enfin, décrédibiliser le mouvement. Dans son livre La Société ingouvernable, une généalogie du libéralisme autoritaire, le philosophe Grégoire Chamayou explique comment le monde des affaires, pour rendre irréversible sa domination, entend « se rendre soi-même ingouvernable pour mieux gouverner les autres ». Pour défendre les intérêts minoritaires des puissances de l’argent, Emmanuel Macron n’hésite pas à brutaliser les droits sociaux les plus élémentaires, comme le constate Edwy Plenel. Ce faisant, il ouvre la voie à toutes les régressions, y compris politiques, au risque de renforcer l’extrême droite à l’horizon 2022. On le comprend, la victoire de la mobilisation actuelle dépasse largement l’enjeu des retraites. Elle est l’occasion – ultime ? – pour la société de reprendre ses droits face à une présidence hypertrophiée.

11.Posté par Monsieur GEORGES le 11/01/2020 11:52

Leur combat est jute et légitime.MACRON n' rien à faire ans la gestion de leur régime de retraite qui est autofinancé. Pour les grincheux de service, il y plus de 250 avocats dans l'île, de très jeunes s Réunionnais pour la plupart, qui ont eu le mérite de faire de longues et difficile études, souvent des" Zenfant la Kour" de toutes les couleurs comme on dit au Chaudron, et qui ont des difficultés à dégager de quoi vivre une fois réglés tous les impôts et taxes. C'est la seule corporation que la réforme va imposer doublement (14% de cotisations supplémentaires) pour une retrait même pas garantie
Vos serez contents d'en trouver un si un jour vous avez un différend avec l'administration ou la police.

12.Posté par Alain Posteur le 11/01/2020 12:23

Post 9 PIPO: quand on est totalement rétif aux jeux de mots, on évite de donner des leçons d'orthographe, pauvre pomme!

13.Posté par JORI le 11/01/2020 13:14

10.Posté par Jean Le Monstre le 11/01/2020 09:04
Heureusement que vous avez écrit vous même: ":La bibliographie n'a jamais été une preuve de quoi que ce soit", sinon, on aurait pu y croire.

14.Posté par Scalpel le 11/01/2020 13:22

Donc pas zavocats cette année ? Comment faire le guacamol sans zavocat même marron ?

15.Posté par sim le 11/01/2020 13:31

glandeurs , gaveurs.

16.Posté par Le Jacobin le 11/01/2020 13:50

Votre régime spécial coûte au contribuable: 18 milliards par an toujours en déficit, l'ouvrier maçon sur le chantier contribue à vous offrir une retraite dorée.

TOUS ENSEMBLE ET A HAUTE VOIX:

CA SUFFIT!

17.Posté par Thierrymassicot le 11/01/2020 23:21

12.Posté par Alain Posteur le 11/01/2020 12:23

Cette pirouette, ne tirera pas ton pauvre commentaire bidon hors de l'égout...Désolé mais pipo ne corrige pas ton jeu de mot, juste, il te singe, mais dans la dignité, lui!

18.Posté par Assier le 13/01/2020 10:49 (depuis mobile)

https://m.youtube.com/watch?v=BVCNbswYnVg

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes