MENU ZINFOS
Economie

Les autres sociétés d'aconage pourraient suivre l'exemple de la SGM


Par LG - AM - Publié le Vendredi 14 Août 2015 à 07:03 | Lu 1195 fois

Le Port Est sort de neuf jours de grève touchant l’une de ses sociétés d’aconage. Une récurrence ces dernières années.
 
Si cette grève de la SGM ne s’est pas étendue chez les autres sociétés d’aconage du port, c’est pour la simple et bonne raison que les négociations annuelles obligatoires ne seront discutées chez SOMACOM et SAMR (du GIE SERMAT) que courant septembre.
 
L’obtention ce jeudi par les salariés de la SGM d’une revalorisation salariale de 1,5% donne la tendance de ce que les délégués syndicaux des autres sociétés pourraient réclamer dans quelques semaines, lors de l’ouverture de leurs NAO, nous indique un dirigeant du Port Est. "Historiquement, la première société à négocier donne une idée de ce à quoi peuvent prétendre les salariés des autres sociétés", approuve un délégué du personnel d'une société de manutention.
 
Un syndicaliste entre dans le détail en expliquant que si effectivement la grève de la Société Georges Michel demeure un indicateur, le chiffres d’affaires généré et le trafic enregistré par chaque entité (SGM, SOMACOM, SAMR) varient d’une entreprise à l’autre. Et donc peut faire évoluer les prétentions de revalorisation des syndicats. Le 1,5% de revalorisation obtenu par les camarades de SGM ne serait donc pas  automatiquement appliqué chez les autres.
 
Malgré la durée du conflit, le mécontentement ne s’est donc pas généralisé. La période de vacances ne peut pas à elle seule expliquer ce fait. "La Réunion a la particularité d'avoir une ville dédiée aux activités maritimes. Ce que la ville du Port a vécu ces neuf derniers jours, c'est la grève d'une entreprise privée. Le Port Est n'a pas pour autant été paralysé, s’en félicite Hervé Marodon, directeur général de Transit Transports Routiers, Aériens et Maritimes. "Ce qui est différent d'il y a quelques années, c'est que la ville a continué pendant ce temps de recevoir des bateaux d'autres compagnies. Seule une compagnie a été bloquée".
 
A quand un accord de branche comme au national ?
 
Il poursuit : "Concernant l'image de Port Réunion (auprès des compagnies maritimes, ndlr), nous sommes sur un territoire français et donc le droit de grève existe. Il s'agit pour les entreprises d'éviter qu'on arrive à ce genre de conflit. Mais tous les ans nous avons ce type de problème."

Un autre patron du secteur de l’aconage ne peut que déplorer la résurgence des conflits. "Une grève, c’est jamais bon pour une entreprise. A elle de restaurer la confiance envers les opérateurs étrangers. Bien sûr qu’on ne peut pas quantifier les conséquences sur l’image du port de La Réunion. Toujours est-il que ça affecte le port de manière générale. La grande différence cette fois tient au fait que les autres ont travaillé normalement. Le jeu de la concurrence a fait que ça a continué. Mais il ne faut pas oublier que SGM était le premier à négocier ses NAO". Il sous-entend que d'autres bras de fer sont peut-être à venir si l'exemple de la SGM en arrive à donner des idées aux autres délégués des sociétés de la place.

Un syndicaliste partage, pour finir, son souhait de voir "l’ensemble des sociétés de manutention basculer dans le cadre d’accords de branche, comme cela se fait dans d’autres secteurs comme le BTP". Avantage pour les salariés : que la fédération Ports et docks négocie beaucoup plus avantageusement pour l'ensemble. Inconvénient pour les aconiers : qu’une grève, pour le coup globale, ne paralyse tout le Port Est.




1.Posté par Titi or not Titi le 14/08/2015 09:41

On Pourrait Avoir les Dates Précises ?? 😜
C'est Pour Connaitre Mes Prochaines Vacances !!

ANouLa©®

2.Posté par GIRONDIN le 14/08/2015 13:26 (depuis mobile)

1. Titi
👍

3.Posté par KLD le 14/08/2015 22:34

docker , fé pété !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes