MENU ZINFOS
International

Les autorités sanitaires américaines mettent en garde contre le plomb contenu dans le riz


Par S.I - Publié le Lundi 6 Mai 2013 à 17:18 | Lu 2312 fois

Les autorités sanitaires américaines mettent en garde contre le plomb contenu dans le riz
Selon des données relayées par la Food and Drug Administration (FDA), les autoritaires sanitaires américaines, le riz, principalement originaire d'Asie, d'Europe et d'Amérique du Sud, contiendrait un taux de plomb compris entre 6 et 12 milligrammes, bien supérieur à celui autorisé dans le pays.

Le Pr Tsanangurayi Tongesayi, auteur de l’étude, affirme que pour les nourrissons et les enfants, les niveaux d’exposition quotidiens avec les riz testés achetés dans des magasins aux Etats-Unis, seraient de 30 à 60 fois supérieur à celui considéré comme tolérable par la FDA.

Les chercheurs ont trouvé les montants les plus élevés de plomb dans le riz importé de Taiwan et la Chine. Le riz de République tchèque, du Bhoutan, d’Italie, d’Inde et de Thaïlande avait également des quantités élevées de plomb. Les échantillons provenant d’autres pays comme le Brésil et le Pakistan étaient encore en cours d’analyse.

À travers le monde, trois milliards de personnes consomment du riz comme aliment de base. Ce niveau de contamination au plomb, liée à l’eau et au sol, est extrêmement inquiétant, et révèle une fois de plus la gravité de la pollution des sols et les conséquences que ces pollutions auront à court terme sur la santé humaine.




1.Posté par Princesse Fraise de Bandcochon le 06/05/2013 18:22

Bravo ! Il faut communiquer sur ce sujet, parce que nous aussi à La Réunion on est servis : pourtant nous avons des filières de recyclage pour les batteries... alors cessons de nous comporter comme des écervelés : 2019 batteries auto parsemées dans l'île et certaines sont déjà en état de décomposition. Comptez +/-7kg de plomb par batterie multiplié par 2019 batteries cela fait 14 tonnes de plomb et quand on sait que 100 microgrammes soit 0,0001 gramme de plomb est déjà nocif... Communiquons un maximum et demandons à chacun de ne plus jamais balancer ses batteries n'importe où mais de les ramener là où la nouvelle batterie a été achetée... Parce que si on ne change pas de comportement là..tout de suite...l'avenir de nos cultures sera gravement mis en danger.
http://www.bandcochon.re/site_media/uploads/alerte.jpg

2.Posté par Chouchou974 le 06/05/2013 19:09

Ah ben moi quand je vois l'état de nos champs de canne gorgés de batteries, de carcasses de voiture, de cadavres d'animaux, de saloperies diverses et variées je me demande ce qu'on a dans le corps aujourd'hui. Bientôt quand on mangera du sucre péi on aura des gaz au point de péter si fort qu'on s'envolera dans la ville d'à côté. Alors ça serait bien aussi de faire des prélèvements dans les champs de canne histoire de connaître avec quoi la population réunionnaise s'empoisonne le plus, non?

3.Posté par Thierry le 06/05/2013 20:27

Il ne faut plus se mettre à nager ... on coulera sec à moins que de servir pour la pêche ... en plus sérieux, c'est la question que je posai dans l'article sur le ciment toxique ... et VLAN ... à peine une semaine ...

@ 2 ... pour le sel de la vie ... comme le dit Fernand RENAUD, "et le SEL ??? ..."

4.Posté par n o e le 07/05/2013 07:31

Voilà la raison !
J'ai remarqué depuis quelque temps que le riz semblait plus lourd à digérer , même très cuit !
Il y a du plomb dans l'aile !
Dangereux ... on va devenir "saturnain" ....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes