Océan Indien

Les autorités mauriciennes veulent créer une compagnie aérienne régionale

Lundi 7 Octobre 2013 - 17:32

Les autorités mauriciennes veulent créer une compagnie aérienne régionale
L'idée du secrétaire général de la Commission de l'Océan Indien (COI), Jean-Claude de l'Estrac, est en train de prendre forme... Les autorités mauriciennes envisagent de créer une nouvelle compagnie à vocation régionale avec l'aide de la Chine, afin de desservir les îles de la zone mais également l'Afrique de l'Est.

S'exprimant dans les colonnes du Defi Media, le ministre des Affaires étrangères mauricien, Arvin Boolell, a affirmé qu'un accord a même été signé dans ce sens avec le géant chinois.

"Nous avons demandé à la Chine de nous aider dans ce sens", indique Arvin Boolell, qui ajoute que que "le potentiel en terme de touristes est considérable".

"Mais créer et opérer une ligne aérienne n'est pas aussi facile. C'est pour cela que nous voulons faire une étude afin de voir si cela serait vraiment viable", poursuit-il.

Malgré cet accord signé avec la Chine, Arvin Boolell ne ferme pas la portes à ses partenaires régionaux, et ne met pas son veto à un partenariat public-privé avec ces mêmes pays.  
S.I
Lu 2142 fois



1.Posté par noe le 07/10/2013 17:50

J'y adhère et j'achèterai quelques actions pour entrer dans le capital ...

2.Posté par timagnol le 07/10/2013 18:12

Quand donc comprendras t'on que les mauriciens joueront toujours perso, avec les subsides majoritairement françaises finançant le "machin" qu'est la C.O.I ? Il n'y a rien à attendre de ce type de perspectives dont les études serviront à engraisser un peu plus feu l'indépendantiste déclaré (pour la Réunion...) qu'est le sieur de lestrac ! ZAKO mauricien y mange aussi SALAD !

3.Posté par Aou le 07/10/2013 20:00

Les mauriciens toujours de l'avant ! A la recherche de nouvelles opportunités!

4.Posté par Bouftango le 07/10/2013 20:15

Ils sont en train de mettre bien profond la France et la Reunion et ce avec notre pognon..

Site officiel de la COI
Section finances
Gestionnaire : Vicky Cushmajee, Chef du service administratif et financier

Le budget du Secrétariat Général pour l'exercice 2011, présenté en euros conformément au nouveau règlement financier, est de 541 170 €, soit pratiquement le même montant que celui du budget 2010 (540 610 €, soit +0.10 %).

Par comparaison, la COI gère un portefeuille de 10 projets de coopération et de développement et les fonds mobilisés en 2011 représentent plus de 12 millions d’euros (financements de projets, appuis logistiques au Secrétariat Général), sur un montant total de programmes pluriannuels de près de 83 M €.

La clé de répartition actuelle des contributions des 5 Etats membres au budget du Secrétariat Général est la suivante:

Comores : 6%
France (Réunion) : 40%
Madagascar : 29%
Maurice : 20%
Seychelles : 5%

5.Posté par pere Plexe le 07/10/2013 23:16

financé par la france mais pour rapporter aux seuls moriciens comme les ziles vaniyy
mdr

6.Posté par jean Jouhis le 07/10/2013 23:36

qu ils gerent deja leur flotte pourrie
extrait de DEFIMEDIA site de moriss

"" Incroyable mais vrai. À la grande surprise des passagers, la compagnie nationale d’aviation a déprogrammé le vol MK032 vers Paris prévu à 20h45 dimanche soir. Son décollage est prévu à 9h30 ce lundi. L’atterrissage du MK032 est prévu à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle dans la soirée à 19h30.
Chez Air Mauritius, on soutient qu’il ne s’agit pas d’un problème technique, mais d’une indisponibilité d’avion. « Le vol a été reprogrammé à cause de l’indisponibilité d’un avion,» explique-t-on au niveau de la compagnie. Un communiqué a été émis en ce sens dimanche.

Ces derniers temps, plusieurs vols d’Air Mauritius ont connu des problèmes techniques. La politique de la compagnie étant la prise de risque zéro, concernant la sécurité des passagers et du personnel navigant, l’option de retarder le vol a été privilégiée.
Ainsi, vendredi dernier, le vol MK 441 en provenance de Perth, avait été reprogrammé pour samedi matin, pour qu’il arrive à Maurice à 14h30. Les ingénieurs avaient préféré retarder le vol d’une journée, suite à un ennui technique.

Mardi le 1er octobre, c’est le vol MK 747 qui est resté bloqué à Chennai, Inde. Un problème technique a été détecté peu avant le décollage. Les 211 passagers embarqueront finalement le lendemain à 8 h 15. Fin juin, plusieurs vols ont été reportés pour des soucis techniques. Les vols MK 440, MK 442, MK 748, MK 749 ont donc été reprogrammés.
- See more at: http://www.defimedia.info/live-news/item/39950-air-mauritius-vol-deprogramme-pour-cause-d-avion-indisponible.html#comment_form

7.Posté par A mon avis le 08/10/2013 01:07

@post 4 : bel éclairage de l'aspect financier de cette subtile création qu'est la COI.
Maurice mène le jeu, en ne payant qu'à hauteur de 20%
Et les autres financent dont principalement la France.
Une ligne aérienne régionale à visée chinoise est une belle initiative mauricienne. Elle sera financée principalement par la France et fournira les touristes aux hôtels mauriciens qui cherchent actuellement de nouveaux gisements de touristes comme d'autres cherchent du pétrole.
Car, comme d'habitude, l'hôtellerie réunionnaise ne fera pas le poids devant l'organisation mauricienne dans ce domaine.

8.Posté par frederic le 08/10/2013 08:41

Pourquoi Didier Robert est rentré dans le jeu des iles VANILLE, on va se faire mettre comme d'habitude et les contribuables réunionnais vont passer à la caisse. Pour rien !!!!!!!!

9.Posté par ZembroKaf le 08/10/2013 09:21

Arvin Boolell ne ferme pas la portes à ses partenaires régionaux

Et notre Grand Timonier en Chef de La Région D.R va nous pondre un "air ziles vanilles" avec notre pognon et géré par nos "amis de moriss" !!!
bad' morissien i koné rod larzent la chine lé là , didier lé là !!!

10.Posté par ryry le 08/10/2013 19:31

De toute façon laisser l'argent au réunionnais ils seront pas quoi en faire à part le dilapider en petits fours et champagnes autant qu'il soit utile !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube