Education

Les assistants de langues étrangères accueillis par le recteur

Vendredi 1 Octobre 2010 - 12:05

Mostafa Fourar, recteur de l'Académie de La Réunion, a accueilli ce matin les nouveaux assistants de langue étrangère qui vont opérer cette année dans les établissements scolaires de l'île.


Les assistants de langues étrangères accueillis par le recteur
Réunis au Lycée Leconte de Lisle ce matin pour une réunion d'information, le recteur de l'Académie a voulu mettre à l'aise d'emblée ses auditeurs. "Bienvenue à l'île de La Réunion, j'espère que cette année que vous passerez sur l'île sera enrichissante pour vous et que vous ferez profiter de votre culture aux scolaires de notre académie", a-t-il expliqué.

"Vous n'êtes pas des professeurs"

Cette année, 97 assistants de langues enseigneront huit langues en tout, de l'incontournable anglais ou espagnol jusqu'au mandarin. Les assistants seront répartis aux quatre coins de l'île, en primaire, au collège ou au lycée. Ils représentent 11 nationalités différentes.

Dans son discours d'accueil, Myrna Dalleau, inspectrice d'académie et de pédagogie régionale (IA IPG), rappelle l'intérêt de la mission des assistants au sein des classes du département : "Vous n'êtes pas des professeurs. Vous ne serez pas amenés à noter les élèves", insiste-t-elle, "mais vous serez avant tout un soutien auprès du professeur référent".

La mission des assistants de langues réside en effet dans la programmation d'activités motivantes pour développer l'aptitude des élèves à communiquer autrement. Plus généralement, il s'agit d'une aide à l'ouverture internationale des scolaires de La Réunion.

Pour ces jeunes assistants, dont la bonne majorité fréquentera les bancs des facultés du campus Nord et Sud, cette expérience, qui plus est rémunérée, est une bonne façon de perfectionner leur français et d'appréhender le créole.

Leur mission commence officiellement aujourd'hui et pour une durée de sept à neuf mois selon les cas.
Ludovic Grondin
Lu 1754 fois



1.Posté par ctw le 01/10/2010 12:31

Encore le syndrome de la gouyave de france...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >