MENU ZINFOS
Education

Les assistants d’éducation peuvent désormais prétendre à un CDI


Un décret applicable à compter de ce jeudi permet la CDIsation des assistants d’éducation, sous conditions.

Par SF - Publié le Jeudi 1 Septembre 2022 à 07:31

Image d'illustration - DR Pexel
Image d'illustration - DR Pexel
Si certains, qui aspirent à décrocher des concours de l'Éducation nationale, ne comptent pas sur ce dispositif, pour d’autres, qui souhaitent poursuivre leur mission d’assistant d’éducation, c’est un grand soulagement.

Les assistants d'éducation pouvaient exercer sous contrat à durée déterminée d’un an, renouvelable 6 ans. Un décret publié le 11 août dernier au journal officiel leur ouvre la possibilité d'obtenir un contrat à durée indéterminée. Ces derniers doivent avoir exercé pendant six ans en qualité d'assistant d'éducation pour pouvoir y prétendre.

Le décret, applicable à compter de ce jeudi 1er septembre 2022, stipule que : “lorsqu'un nouveau contrat est conclu avec une personne ayant exercé pendant six ans en qualité d'assistant d'éducation, ce contrat est à durée indéterminée”.

Cet accès à un emploi pérenne des AED de l’île seront conclus par la rectrice de l’Académie.

Pour le SNALC, qui les accompagne, “c’est révolutionnaire. Nous allons assister aux premières vagues de CDIsation des assistants d’éducation partout en France. Cela devient un métier à part entière pour ceux qui le souhaitent”, mais le Syndicat des personnels de l'Éducation nationale reste prudent quant aux conditions de recrutement.

"Au SNALC nous les accompagnons et nous travaillons en groupe de travail avec la rectrice car il y a des points de forte vigilance concernant les modalités de recrutement. Nous demandons donc des garanties au ministère à ce sujet et des points de grande vigilance également en termes d'affectation et de mobilité intra-académique”, explique Carole Gigan, membre du syndicat.





1.Posté par Sarlette le 01/09/2022 08:45

SYNDICATS, SYNDICATS, LA RETRAITE À 70 ANS ? OUI ON PEUT TRAVAILLER COMME PROFESSEUR AVEC PROLONGATION JUSQU'À L'ÂGE DE 70 ANS DANS UN COLLÈGE DE L'OUEST TANDIS QUE NOUS STAGIAIRES DOIVENT SE RENDRE EN MÉTROPOLE ET LAISSER NOS MARIS, ENFANTS ICI.....LES SYNDICATS DÉFENDENT T-ILS LA RETRAITE A 70 ANS ?

2.Posté par marie le 01/09/2022 09:46

LE CDi n est plus securisant depuis certains changement

Vous pourrez etre licencie contre un leger dédommagement

3.Posté par marie le 01/09/2022 10:32

en quoi consiste ce metier d'assistant??

je connassais pas

4.Posté par Marla le 01/09/2022 12:16

À post 1

70 ans c'est une blague ? Est-ce que Rectorat a été d'accord ? De quel collège s'agit-il à l'Ouest ? Non,non je ne crois pas alors que la réforme de retraite va être mise en selle bientôt. Une grosse épine au pieds des syndicats.

5.Posté par Lucide le 01/09/2022 13:29

Il faut reformer complètement le système d'embauche publique. Il faut en finir avec le statut de fonctionnaire et passer tout le monde sous contrat comme dans le privé.

Ça poussera peut-être certains à travailler un minimum.

6.Posté par qoop le 01/09/2022 14:48

Ça veut surtout dire qu'ils vont trouver une raison pour les virer au bout de 5 ans.

7.Posté par Sorcier réunionnais le 02/09/2022 01:19

@ 5
C’est sur cela bosse tellement dure dans le privé ahah

C’est connu que « les notables du salariat » que sont les employés du privé des grandes entreprises ( crédit agricole , groupama, mercedes , air austral etc ) bossent vraiment très dure ahah

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes