Océan Indien

Les arrivées et les recettes du tourisme mauricien victimes de la crise

Vendredi 22 Mai 2009 - 07:45

Alors que la compagnie nationale mauricienne propose une promotion sur les billets d'avions entre la Réunion et Maurice à 199 euros TTC pour contrer les effets de la crise financière et relancer la compagnie, la Banque de Maurice vient de confirmer la chute des arrivées et des recettes touristiques à travers son bulletin mensuel du mois de mai.


Les arrivées et les recettes du tourisme mauricien victimes de la crise
Il y a un peu plus d'un an, en mars 2008, les arrivées touristiques mauriciennes s'élevaient encore à 89.152 personnes. Cette année, toujours au mois de mars, ce nombre d'entrées a chuté de 13,3% pour atteindre les 77.324 arrivées.

Cette diminution du nombre de touristes dans l'île soeur n'est pas isolée et a aussi pour conséquence la diminution des recettes liées à ce secteur d'importance pour l'économie de nos voisins insulaires. En 2008, ces recettes étaient de l'ordre de 3,728 milliards de roupies tandis qu'un an plus tard, en 2009, ces mêmes recettes ont été évaluées à 3,361 milliards, soit une chute conséquente de 367 millions de roupies.

Des recettes touristiques en chute...

Selon L'Express de Maurice, le premier média en ligne de l'île soeur, si l'on compare les recettes du 1er trimestre 2008 et celles de la même période en 2009, la différence s'élève à 1,6 milliards de roupies. Sur une période de neuf mois comprise entre le mois de juillet 2008 et mars 2009, les arrivées de touristes ont été de 710.397, ce qui représente, là encore, une baisse de 3,5% par rapport à la même période de 2007 à 2008.

Les recettes connaissent aussi la crise sur cette période puisqu'elles subissent une importante chute de 10,9% sur ces mêmes périodes d'études, ce qui est équivaut à 32,886 milliards de roupies entre juillet 2006 et mars 2007 et 29,308 milliards de juillet 2008 à mars 2009.

Alors que la compagnie aérienne Air Mauritius se relève lentement et péniblement des affres de la crise et de l'affaire du carburant acheté à prix fort, l'île soeur ne semble pas être épargnée par les difficultés dans un secteur dont on sait que nos cousins Mauriciens sont bien plus performants que nous.
Ludovic Robert
Lu 1575 fois



1.Posté par david le 22/05/2009 08:45

A Maurice, la différence de traitement entre Blancs et non Blancs est flagrante. Cela ne m'étonne plus et me désole. D'ailleurs, le seul Etat Africain a avoir entretenu des relations privilégiées avec le régime raciste de l'Apartheid n'est-il pas l'île Maurice ?
Le pire, est que l'européen qui vient à Maurice ne demande pas à être traité mieux que l'Africain, le Réunionnais ou l'Asiatique ; il s'agit d'un racisme venant du Mauricien, pas du Blanc. Mais le Mauricien ne l'a jamais compris et il y a toujours deux poids deux mesures.

Le léchage de bottes des Blancs européens de la part de nos "cousins" ne paye donc pas ? Ca me fait doucement rigoler....


2.Posté par écoeuré le 22/05/2009 09:27

faut dire aussi il y en a qui aime que l'on lèche leurs bottes ! et ils jouent votre jeu touriste le roi ,
rappelez vous ces touristes français juste après le raz de marée en Indonésie qui se prélassaient sur la plage alors que des cadavres flottaient et des familles étaient endeuillées c'était pas bien vis à vis de ce peuple qui souffrait et quel image on donne dans le monde et chez eux de nous français donneuse de leçons
A paris aussi il y a des gens qui souffrent du mépris des autres pas seulement raciales

il y a bel et bien un racisme de classe social chez nous , paris est bien placé en tête pour ça .
Qui joue au roi quand il part dans des pays style Madagascar , Maurice etc....il a du fric donc on joue au roi .

à Maurice il y en a toujours du racisme mais beaucoup moins qu'avant le racisme religieux est par contre plus préoccupante ça c'est plus visible maintenant et l'argent a remplacé la racisme car on ne se fréquente qu'en fonction de ses moyens oui mais chez nous
Mais eux le tourisme concerne toute la population , ici on s'en fout on ne vit pas de ça

Nous donnons trop de leçons aux autres bientôt nous aurons moins de moyens à la ramener

3.Posté par YVES le 22/05/2009 09:34

suite à commentaire de david.
C'est quoi cette réaction par rapport à l'article. Le racisme ? Ici on léche les bottes des blancs ? Il y a une baisse mondiale de la fréquentation touristique et Maurice souffre de cette situation. C'est vrai que nous les réunionnais nous préférons lécher les bottes de l'état français. Respectons nos cousins car eux nous respectent. Et croyez-moi, il n'ont pas à nous envier notre route des Tamarins; nos 100 000 chômeurs et notre maison des civilisations. Ils ont compris que travailler c'est la priorité si on ne veut pas finir comme beaucoup "mendier un ti l'argent" à l'état. Et si vous essayer d'opposer blanc, mauriciens et le reste du monde, c'est raté, because on regarde avant tout à notre grosse dose de racisme. Créoles contre comoriens et zoreils, Zoreils y soutient à zot entre zot, Ti blanc contre le caf, y supporte mais i aime pas, !!!!! Désolé mais arrête dis la couilloniste.

4.Posté par thierry le 22/05/2009 10:35

multiplier les hôtels et tout miser sur un tourisme "haut de gamme" (ciblé en fait vers les touristes de classe moyenne à supérieure) a ses limites...

Les mauritiens n'auraient ils pas intéret à voir un max de réunionnais, venant sur des vols à 50€, pouvant profiter d'hébergements très bon marché ?
Pour 15 jours à maurice, je peux m'offrir un mois en thailande...

Avec la crise, les gens cherchent aussi bien pour beaucoup moins cher, et il y a du choix !

5.Posté par Petit Pierre le 22/05/2009 10:56

Malgré la baisse des prix, je n'irai pas à Maurice. Non et Non quand ils étaient "riches", ils se foutaient allègrement de nous avec la complicité d'un bon nombre de Réunionnais qui ,quelque soit le prix y allaient, sans tenir compte de leurs concitoyens qui ne pouvaient y aller. Alors "cousins" je garde mon argent pour aller ailleurs. Trop tard.
C'est la mentalité Bisness de Maurice qui me gène. A force de faire la P ils ont ce qu'ils méritent.

6.Posté par Gérard Manvussa le 22/05/2009 11:49

Les Mauriciens sont des travailleurs car ils n'ont pas le choix, total respect.
Mais comme partout il y a une minorité qui s'enrichit au détriment des autres. Maurice, île paradisiaque cache surement sa misère derrière des hôtels 5 étoiles où les employés travaillent pour une bouchée de pain, mais ils ne sont pas au chômage à attendre l'aide de qui que ce soit. Il faudrait arrêter de les tirer à boulets rouges.
Avez-vous trouver un accueil aussi chaleureux, et un si grand professionnalisme de la part de nos restaurateurs et hôteliers locaux. Il y a du chemin à faire.

7.Posté par zaza le 22/05/2009 13:06

bonjour

si vous ne desirez pas partir à l'île maurice, libre à vous !!!

mais un article sur la crise chez nos voisins mauriciens, se transforme avec des commentaires sur le racisme !!! woah

vous pensez qu'à la Reunion, nous sommes mieux lotis et que la crise ne nous touche pas?

ZAZA

8.Posté par Jeff le 22/05/2009 16:12

Scoop : J'arrive de Maurice après une ballade sur mon voilier. La dernière décision du gouvernement mauricien d'après un responsable de l'immigration avant hier (lors de mon départ) c'est qu'il n'est plus nécessaire aux Français de venir avec un passeport, seule la carte d'identité suffie. Ils sont réactifs au moins.

9.Posté par Philippe Lew le 22/05/2009 20:44

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt, mais aussi avec beaucoup de tristesse certains commentaires au sujet des Mauriciens. Racistes, lécheurs de bottes des blancs,etc,etc. Et surtout ce commentaire que pour 15 jours à Maurice, on peut se payer un mois en Thailande! Et combien de mois peut-on se payer à Madagascar?
Mauricien d'origine, Français d'adoption, je serai éternellement reconaissant à la France de la chance qu'elle m'a offerte en m'acceptant dans ce département de la Réunion. Ma famille, mes enfants tous nés à La Réunion, nous formons partie de ce que cette île possède comme sa richesse dans sa diversité.
Mon pays d'origine, l'île Maurice est l'exemple même de certaines réussites ou plutôt de réussites certaines en des matières qui feraient rougir bien de voisins et de cousins.
Les Mauriciens modestes, très modestes ont subi pendant des décennies toutes les humiliations possibles et imaginables. Leurs enfants et petits-enfants ont depuis remis la pendule à l'heure. Et à chaque occasion qu'il m'est donnée de repartir quelques jours dans mon pays d'origine, je ressens une fierté et un plaisir difficile à dissimuler car je vois en mes frères un peuple debout, fier dans ses bottes.

10.Posté par fautledire le 23/05/2009 08:12

Le tourisme mauricien connaît la crise comme beaucoup de pays mais contrairement à la Réunion , les mauriciens eux ne regardent pas le train passer . Ils sont réactifs . Au salon Indaba qui s ' est tenu récemment en Afrique du Sud , ils onr réussi à négocier la réservation de plus de 3500 chambres à Maurice en Juin 2010 avec la FIFA pour la coupe du monde de foot . Pour le jubilée de Didier Agathe bientôt en Juin , ils vont faire venir des people footballeurs qui leur assureront de la pub dans les magazines people . Ces mêmes joueurs soit dit en passant ne prendront même pas la peine de passer une nuit à la Réunion mais feront l ' aller retour Run/ Mru dans la journée après avoir joué leur match . Cherchez l ' erreur !!! On aurait des leçons à prendre de nos cousins mauriciens parce que chez nous , l ' IRT est resté bloqué à l ' âge de Cro- magnon en matière touristique .

11.Posté par marechal le 25/05/2009 12:08

Bonjour,
Je suis d'accord avec yves, l'article parle de l'affaire, de crise , de baisse de l'économie, et non, du racisme! l'ile maurice est encore indépendant et je vous signale qu'ily restera toujours. au moins eux ,même si la vie est durement à assurer avec l'augmentation constamment des prix , et la baisse des alimentaires de base comme le pain, lait et farine et riz, eux, ils continuent à travailler pour vivre! il n'y pas d'indémnités, pas d'aide! RIEN! Alors , les touristes, ils viennent ou pas, les gens touveront toujours une porte de sorti contre cette crise!
Merci!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter