MENU ZINFOS
National

Les annonces de Najat Vallaud-Belkacem contre "la vulnérabilité de l'institution scolaire"


Après les attaques terroristes d'il y a deux semaines, Najat Vallaud-Belkacem a détaillé cet après-midi ses mesures pour réaffirmer les valeurs de la République dans l'éducation. Au total, plus de 250 millions d'euros seront investis sur trois ans pour la mise en place de ces mesures. Laïcité, morale, lutte contre les inégalités et mixité sociale...Retrouvez les annonces faites par la ministre de l'Éducation nationale.

Par SI - Publié le Jeudi 22 Janvier 2015 à 17:17 | Lu 1214 fois

La ministre a commencé par s'attaquer à la "désinformation des jeunes" et à "la théorie du complot", faisant référence aux incidents observés dans certains établissements scolaires après les attentats qui ont frappé la France début janvier.

"Un plan de formation continue exceptionnel va être déployé dans les prochains mois" a indiqué NVB, afin d'aider les professeurs à aborder plus facilement les questions relatives à la citoyenneté et à la laïcité avec leurs élèves. Ainsi, d'ici à juillet 2015, "1.000 formateurs aguerris (enseignants et des personnels d’éducation, ndlr) vont être formés sur les questions de laïcité et déployés dans les établissements".

Par ailleurs, "une journée de laïcité sera célébré chaque 9 décembre dans tous les établissements" a indiqué Najat Vallaud-Belkacem. Outre cette journée, une "charte de la laïcité" sera, par ailleurs, signée à chaque rentrée scolaire.

Les comportements mettant en cause les valeurs de la République seront dorénavant plus durement sanctionnés par le ministère. "Ils seront systématiquement signalés au directeur d’école ou au chef d’établissement et seront suivis d’un dialogue éducatif avec les parents et, le cas échéant, d’une sanction disciplinaire", prévient la ministre.

Cette dernière a également annoncé la création d'un "portail de ressources destinés à lutter contre le racisme et l'antisémitisme".

Afin de renforcer la culture de l'engagement dans les écoles, une "réserve citoyenne" d'appui aux établissements scolaires sera créée dans chaque académie, tout comme un comité départemental d’éducation à la santé et à la citoyenneté. Les parents d'élèves seront intégrés dans ces comités locaux, grâce au développement d'espaces dédiés aux parents. Le gouvernement souhaite aussi développer des partenariats avec des structures, comme la Croix-Rouge, pouvant accueillir des élèves sanctionnés à des formes de travaux d'intérêt général.

Sur la question des inégalités scolaires, Najat Vallaud-Belkacem veut réduire la "faiblesse langagière des jeunes gens" en mettant en place "une évaluation du niveau de français des élèves en CE2 pour une réponse adaptée aux besoins de chaque enfant". Elle souhaite également une politique de renforcement de la mixité sociale dans les collèges, parallèlement à l'accélération de la lutte contre le décrochage scolaire.
 





1.Posté par nomdedieu? le 22/01/2015 17:35

De très bonnes choses pour nos enfants ... ça va dans le bon sens : laïcité , fraternité , respect ... des valeurs qui manquent aujourd'hui ...Il faut que l'école s'investisse plus dans la compréhension de ces valeurs de la vie ...
Le visage des familles a changé. Dans un contexte où les parents, et notamment les mères, sont de plus en plus actifs, où les familles monoparentales se multiplient, il arrive que les parents se déchargent sur l’institution scolaire de l’éducation de leurs enfants. Il faut donner plus de moyens aux profs ...C’est dans les pays où les parents s’investissent le plus, que la réussite des enfants est la meilleure. Enfin, si l’implication des parents est absolument nécessaire, il arrive qu’elle prenne des formes néfastes. L’intervention des parents se fait en effet de plus en plus au profit, non pas d’un soutien au personnel éducatif, mais d’une opposition à celui-ci. Ils contestent la notation ou les sanctions du maître, remettent en question ses connaissances ou son approche pédagogique, vont contre son autorité devant l’enfant. Comment, dans ces conditions, les enfants seraient-ils encouragés à respecter leur enseignant ?
L’équilibre est délicat entre une implication des parents, nécessaire et bénéfique pour l’enfant, et une immixtion néfaste. Il s’agit donc de définir clairement ce que l’école attend du parent.

2.Posté par sylvain le 22/01/2015 17:43

François Hollande veut que CHAQUE élève puisse comprendre ce qu’est une information" et fasse la différence avec "une rumeur, un bruit, une malfaisance et qui n’a rien à voir avoir une information".

« Chaque élève » signifie, donc, même ceux qui sont atteints d’illettrisme et qui passent de classe en classe automatiquement pour, durant toute leur scolarité au collège puis au lycée, pourrir les cours et diminuer leur qualité en brisant la concentration du professeur et des élèves soucieux de réussir la préparation de leur avenir.


Ces perturbateurs, en raison de leurs difficultés dans les fondamentaux (lire, écrire et compter), ne possèdent pas le minimum vital de vocabulaire pour comprendre les cours mais il faut les garder dans les classes même si cela coûte à leurs proies. Et une fois sortis du système éducatif (ou même avant) beaucoup d’entre eux se laissent berner par les discours attrapes gogos des recruteurs djihadistes.



Tant que l’école ne combattra pas l’illettrisme par des actions en amont (en aval, il est quasiment trop tard) et surtout ne laissera AUCUN élève quitter le primaire sans maitriser les fondamentaux, beaucoup de jeunes n’auront pas accès aux anticorps intellectuels qui leur permettront de se défendre contre la manipulation mentale des recruteurs djihadistes et le vivier de terroristes made in France restera fertile sur notre territoire.


Beaucoup de ces bombes ambulantes sont des lauréats du brevet des collèges et/ou du bac (à 80 % de réussite).

3.Posté par marc le 22/01/2015 17:45

Dans certains cas de plus en plus nombreux c'est la parole de l'élève roi contre celle du professeur et bien évidemment les parents ainsi que l'administration de l'établissement scolaire piétinent celle du prof. Comment voulez-vous qu'il préserve son autorité face aux perturbateurs ?

Une des solutions de bon sens et peu couteuse serait de placer des caméras dans les salles de classe, comme cela est fait pour les policiers lors d'arrestations aux USA et en France à titre expérimental dans un certain département si je suis bien renseigné.

Cela permettrait de protéger les enseignants mais aussi les élèves en cas d'abus car il peut en exister bien sûr.

Les biens pensants évidemment s'offusqueront d'une telle mesure qui ne gêne pas ceux n'ayant rien à se reprocher dans une salle de classe et protège les élèves désireux de réussir grâce à des cours effectués dans des conditions idéales.

4.Posté par cedric le 22/01/2015 17:47

Il est trop tard pour ceux qui ont déjà été mal formatés par l'angélisme du système éducatif ; ils sont devenus des délinquants, sinon des assistés ou, "mieux", des djihadistes. Pour ces milliers de mauvais grains, que va faire Hollande afin de les neutraliser durant leur longue espérance de vie ? Rappelons qu’ils sont jeunes et qu’en conséquence leur chemin avant d’atteindre la tombe sera long. Beaucoup de proies avec leur entourage payeront un lourd tribu en raison de l’incurie de tous ces hommes et femmes politiques qui ont défilé au pouvoir durant des dizaines d’années.

Gouverner c'est prévoir et avec toutes les informations dont disposent les politiques aux commandes de la France, rien n’a été fait pour protéger notre avenir et aujourd’hui notre présent est pourri pour longtemps. Hier encore au JT de France2, il a été évoqué un rapport d'un inspecteur général (du ministère de l'éducation nationale) qui il y a 10 ans tirait une fois de plus la sonnette d'alarme et ce document est resté confidentiel car jugé trop sensible disait la journaliste.

Même dans la presse, régulièrement, sont révélés les incidents et le mauvais formatage des brebis galeuses qui par leur comportement destructeur brisent l'avenir des élèves qui souhaitent travailler.

Le magazine Le Point a relaté comme un feuilleton (en plusieurs épisodes) l'histoire d'une prof débutante depuis son premier jour de rentrée et il reflète la réalité en France dans le secondaire. voici le lien http://www.lepoint.fr/dossiers/societe/journal-un-prof-debutant/

5.Posté par Tristan le 22/01/2015 20:59 (depuis mobile)

monde de m*****. Votre propagande ne passera jamais. Je n''appartiens pas à la République, ni à l''état, votre liberté encadré je n''en veux pas. Je parle en mon nom, moi qui ne croit pas à la vo du 911. Moi qui fait tant peur ! Stratégie du choc!

6.Posté par A mon avis le 22/01/2015 21:41

Dans le traitement des suites de cet attentat contre Charlie Hebdo et contre la supérette casher, on peut comparer typiquement le comportement de la gauche et de la droite :

- la droite réagit par des sanctions : plus de force, plus de prisons, alourdissement des peines, déchéance de nationalité, et même pour Dupont Aignant l'isolement des délinquants en Guyanne. Il y a même un auditeur sur France Inter qui a proposé à C Taubira d'envoyer les djihadistes à St Pierre te Miquelon ou à Wallis et Futuna !

- la gauche parle de sanctions et de fermeté, de renforcement de la police etc... mais aussi et surtout de dialogue, de privilégier le volet éducatif, l' d'éducation à la laïcité, de traitement individualisé des sanctions et de l'application des peines !

En somme (et très schématique)
- à droite la matraque (et le célèbre karcher !)
- à gauche le dialogue et l'éducation !

Pour s'en convaincre il suffit de comparer le déroulement et les suites de l'affaire Mérah, avec le déroulement et les suites du dernier attentat !

7.Posté par A mon avis le 22/01/2015 21:45

@ 2 sylvain : Les deux précédents quinquennat on entrepris la démolition du système éducatif en supprimant notamment la formation initiale des enseignants !
Le gouvernement actuel reconstruit : ça ne se fait pas en un jour !

8.Posté par Pascal Maillot du Rassemblement Bleu Marine le 22/01/2015 22:09

Et les signes religieux à l'école? On en fat quoi? Nombreux encore chez nous , je me bats tous les jours contre ce fléau et le système ferme les yeux...Les filles musulmanes sont toujours aussi voilées et la plupart des profs tolèrent et cela est scandaleux! La laïcité est pour tout le monde, personne aussi des lois! Des actes non de dieu, même ici, c'est la France aussi!
Aucune spécificité sous les tropiques!

9.Posté par mazenbron le 22/01/2015 22:40

Mixité sociale dans les collèges seulement ?A quand l'arrivée des chérubins des moralisateurs bobos pour"repeupler" ces établissements ?

10.Posté par noe le 23/01/2015 10:06

A la Réunion nos élèves ne posent pas de problèmes ... ils écoutent bien leurs profs s'ils sont soutenus et appréciés par l'école ...
Souvent les adultes ne savent pas parler avec les enfants ...ils emploient un langage trop adulte et oublient que les enfants sont là pour apprendre à devenir "adultes" ...
Les fautifs , ce sont les adultes , pas les enfants !

11.Posté par JD974 le 23/01/2015 10:29

@A mon avis distingue les comportements droite et gauche ; mais sans jamais parler de la religion des élèves indisciplinés, pourtant sujet numéro un des attentats.

Cachez ce sein que je ne saurais voir !

Je cite (et je commente cette intervention), et de nos jours, et en rapprochant présent et passé:

« Dans les mesures prises à la suite de cet attentat contre Charlie Hebdo » (Assassinats des dessinateurs blasphémateurs du PROPHÈTE par des djihadistes, formés dans nos écoles mais déformés en dehors d'elles. Que ce soit dans les familles, dans les mosquées, dans les territoires de l’oumma.

Et ce second attentat contre la supérette casher (Assassinats de juifs accusés, bien malgré eux, d'être responsables des exactions d’Israël envers GAZA. Ce sont des meurtres survenus malgré toutes les précautions policières déjà prises depuis plus de vingt ans)

Ceci dit, « on peut comparer les comportements différents de la gauche et de la droite. »

Serait-ce par hasard le même comportement ne serait-ce que parce que c’est le même personnel qui est chargé de les appliquer ?

Et, de plus, serait-ce ce programme déjà préconisé sans succès depuis le film LA JUPE, depuis les livres de nombreux enseignants dont je cite un seul BRIGHELLI (La Fabrique du crétin, À bonne école, Une école sous influence, Tartuffe-Roi, Fin de récré), surtout depuis la promesse de passer au karcher les quartiers.

@A mon avis distingue une droite qui réagit plus par des sanctions, par plus de forces, par plus de prisons, par un alourdissement des peines, par des déchéances de nationalité. Pour Dupont-Aignan l’idéal serait un isolement des délinquants en Guyane. Pour un auditeur de France Inter ce serait placer les djihadistes à St Pierre et Miquelon.

Ou à Wallis et Futuna ! Pour ces deux dernières îles que je connais, je peux vous affirmer que les WALLIS ne supporteront pas longtemps leurs façons. Les WALLIS sont de vrais Body Gard catholiques que plus rien n'impressionne, déjà pas les KANAKS, encore moins des DJIHADISTES !

@A mon avis distingue dans la gauche plutôt ou surtout du dialogue, de privilégier le volet éducatif, l'éducation à la laïcité, le traitement individualisé des sanctions et de l'application des peines !

Mais cher monsieur, il y a longtemps que ces mesures, dites progressistes, ont été essayées, déjà du temps d’ISABELLA LA CATHOLICA, déjà par ce brave CONDORCET puis par Victor HUGO.

@A mon avis voit une différence entre le déroulement et les suites de l'affaire Merah, et le déroulement et les suites du dernier attentat.

Croyons-le et revoyons cette question dans trois mois si vous le voulez bien.

12.Posté par stormbridge le 23/01/2015 20:29

ET MOVELANG ET NATY974 la Marseillaise vont la connaissez ????

13.Posté par maxo le 23/01/2015 22:34

Post 6 : La gauche, qui applique ces principes depuis l'élection de François Hollande, est bien vertueuse. Mais alors, d'où vient cette montée inquiétante de la délinquance crapuleuse en France? La reconstruction n'a pas l'air de pointer son nez en dépit de la volonté du pouvoir pour le dialogue et l'éducation.

14.Posté par JD974 le 24/01/2015 02:27

En Belgique le premier numéro de l’émission « Dossiers Tabous » du célèbre Jean-Claude Defossé diffusé mardi soir sur RTL TVI a déclenché une vive polémique.

Et pour cause, il présente l’intégration des immigrés musulmans en Belgique comme un « échec ». Politiques, militants associatifs, citoyens lambda, les critiques ont émané de tout bord.

Accusé par les uns de "surfer sur les clichés" ou de faire un "mélange d’amalgames", M. Defossé ne change pas sa ligne de conduite.

"Mon but était de secouer le cocotier pour voir ce qui tombait, de faire réfléchir en somme. Et j’ai réussi.

Un reportage sans critiques, c’est pour moi un reportage à l’eau tiède. Si c’était à refaire, je ne changerais rien".

Nous attendons que LEPERS soit remplacé par DEFOSSE. Mais est-ce que BIG BROTHER sera d'accord ?

15.Posté par retrouner dans mon pays le 24/01/2015 15:26

bof quand on voit a la reun comment les gosses parlent le français on se dit qui a pas mal de progrès a faire,imaginer a l'entretien en métropole, ben gars mi gyne pa le travail le gars y di mi coze pa bien la france ahhh bé té gars ben ben té.....a la rigueur de futurs rappeurs

16.Posté par KLD le 24/01/2015 22:11

le pascal ( loin du Pascal de la littérature française , oulala , il faudra qu'il fasse des recherches sur "wicked pédia " ) de la marine ( loin de la Marine Française ): "Aucune spécificité sous les tropiques! " et ben si mon gars , allez relire l'histoire la réunion , nana des spécificités sur une ile CREOLE !! des fois un peu trop mi reconnait , mais quand meme la dit , !!! Pas de fhaine sur une ile multiculturelle , quand créole va comprend sa , zot va comprend zot racine !!!!!

17.Posté par Laïcien le 24/01/2015 23:31

Aparament nora la charte de la laïcité à partir du 9 décembre dans toutes les établissements FRANÇAIS .
Et nora le chant de l'hymne NATIONAL ,, ke i fo konet par coeur : ALLONS ENFANT DE LA PATRIE .

18.Posté par KLD le 25/01/2015 00:17

meme si le jour de gloire lé pas encore arrivé ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes