Archivages - Zinfos974

Les ambulanciers manifestent devant le Quotidien

Lundi 7 Décembre 2009 - 11:25

Un article publié il y a une dizaine de jours dans le Quotidien a fait monter la colère des ambulanciers. Une vingtaine d'entre eux s'est réunie devant les locaux du journal ce matin afin de demander un droit de réponse.


La Une du 27 novembre du journal du Chaudron mettait en avant les "combines de l'ambulance". Problème, les responsables de la profession expliquent ne pas avoir été informés de la rédaction de cet article. Ils sont venus demander des explications à la Direction de l'information.

Après près de 45 minutes de rencontre, les divers protagonistes sont ressortis. Principale décision, un droit de réponse sera publié prochainement. Marie-Georges Sery, président du syndicat des ambulanciers, s'insurge des propos diffamatoires avancés dans l'article. Il refuse que la profession soit "salie par un seul taxiteur qui ne connaît rien au métier des ambulanciers". Harry-Claude Hoarau, président du syndicat des Taxis, serait à l'origine de la double page listant les pratiques douteuses des ambulanciers.

La vingtaine de professionnels du transport de malades, accompagnée de l'intersyndicale des professionnels de la route, se réunira cet après midi afin de rédiger leur droit de réponse.
Pour sa part, la direction de l'information du Quotidien regrette simplement que le conflit n'ait pas pu être réglé plus simplement.
Amandine Dolphin et Christopher Lauret
Lu 1661 fois



1.Posté par David le 07/12/2009 12:08

Le problème est que les informations sont déjà déformées lorsqu'elles arrivent aux oreilles du journaliste. Ce dernier n'hésite pas à ajouter du sel et à arranger sa sauce à sa manière. Résultat : la vérité n'est qu'un fantasme, pourvue que le papier se vende. C'est pour cette raison que je n'achète plus aucun journal local depuis maintenant deux ans. (Je parle en connaissance de cause car j'ai été témoin de ce processus lamentable après un drame).

2.Posté par philippe le 07/12/2009 12:22

Savez vous que la CNAM développe un projet qui sera bientôt mis en service pour lutter contre les abus de la médecine ambulatoire.Désormais les véhicules seront équipés de GPS pour pouvoir tracer les courses réellement effectuées.Cet outil évitera des facturations abusives que certains
realisent



3.Posté par OUI AUX CONTROLES ! le 07/12/2009 16:14

L'assurance maladie doit contrôler davantage tout le monde: Professionnels de santé, taxiteurs, ambulanciers etc...L'appât du gain met en péril un système solidaire...

4.Posté par chef d'entreprise le 08/12/2009 07:20

c'est honteux de jeter la suspicion ainsi. deja qu'on a du mal a défiscaliser nos chauffeurs benevoles alors si en plus on doit rendre des comptes pour nos bmw.

5.Posté par sibi le 15/03/2012 17:35

je vais aller commander un conteineur de papier toilette pour nos cheres patrons qui pleure parce qu'une personne dit quelque chose sur leur magouille.
c'est meme patrons ambulanciers pleureront quand tout le monde connaitrons la realiter du salaries ambulanciers payer a 88% sur leur heures,quand on diras que ces meme patrons les garde de nuit ou de jour feries sont payer 348 euro qu'ils ont une interventions ou pas et quans il y as intervention c'est facturer avec une reduction de 40% sur un transport majorer de 50% LE JOUR ET 75% LA NUIT et que le salaries et toujours payer a 88% pendant ces gardes que ce meme ,qu'un salaries ambulanciers doit travailler 173 heures pour etres payer 152 heures(21 heures de travailler benevolement pour ces patrons soit 217,35 brut economiser par ces derniers sur un salaries) et avec tout ce travail de benevole forcer un salaries ambulancier pour 173 heures de boulot payer 152 heures et comme taux horaires de 9,09 euros ,moins que que le smic.
alors arreter de pleurer patrons ambulanciers.