MENU ZINFOS
National

Les allocations familiales modulées en fonction des revenus pour sauver le congé parental ?


Par S.I - Publié le Mercredi 8 Octobre 2014 à 10:22 | Lu 2453 fois

Les allocations familiales modulées en fonction des revenus pour sauver le congé parental ?
Alors que de nombreux députés ne cachent pas leur opposition à la réforme du congé parental, qui prévoit notamment une baisse drastique de la prime de naissance, certains d'entre eux souhaiteraient remplacer cette réforme par une modulation des allocations familiales en fonction du revenu. Une idée qui trouverait un écho particulier chez les députés PS, comme l'estime Bruno Le Roux, chef de file des députés socialistes.

Aujourd’hui, les allocations familiales sont versées à tous les foyers, sans condition de ressources, à partir du deuxième enfant. Un principe auquel la droite et les associations familiales sont particulièrement attachées.

Mais en 2013, des députés PS ont émis l'idée d'une réduction des allocations pour les ménages aisés, une option non retenue alors par le gouvernement, qui avait préféré diminuer le plafond du quotient familial et réduire le congé parental pour les mères à 18 mois.

L'une des vice-présidentes (PS) de l'Assemblée, Laurence Dumont, a proposé de remplacer cette dernière mesure par la mise sous condition de ressources des allocations familiales. "Il y a une position très majoritaire dans le groupe pour étudier à nouveau la modulation des allocations familiales", a indiqué Bruno Le Roux aux Échos. "On évalue et, si un amendement est déposé, il le sera au nom du groupe", a-t-il ajouté.

Si l'idée d'une modulation des allocations familiales fait son bonhomme de chemin à gauche, on la critique fortement à droite. Pour le député UMP de la Manche, Philippe Gosselin, "les allocations familiales ne sont pas distribuées parce que vous avez tel ou tel revenu, mais parce que vous avez des enfants". "L'idée c'est d'être une sorte de compensation au coût d'un enfant. Bien sûr, un enfant est là par amour et par projet familial. Mais au-delà de ça, il y a un coût. Les allocations ont été créées pour cela. Des allocations sous conditions de ressources est une erreur, car on tombe dans le système redistributif, qui est le rôle de l'impôt, pas du système familial", a-t-il expliqué.




1.Posté par Raleur le 08/10/2014 12:23

Ce sont encore les memes qui vont trinqués, les pondeuses n'auront pas de soucis par contre un couple de travailleurs devra encore et toujours se serrer la ceinture. Ou est l'egalité dans cela? La solidarité ils vont encore nous dire. Bande d'irresponsable

2.Posté par 2030, Le Big Bang Démographique le 08/10/2014 13:33

D'ici 300 ans, il n'y aura plus d'Allemands sur Terre
lol!!!!

c'est un docu d'arté!

3.Posté par noe le 08/10/2014 13:55

Pas juste !
Tous les enfants des riches ou des pauvres sont égaux devant les lois !

4.Posté par ola le 08/10/2014 15:42

Hé @le raleur, commence par remercier les pondeuses. Elles font des enfants pour s occuper des personnes comme vous plus tard.

5.Posté par Raleur le 08/10/2014 16:26

POst 4 pour l'instant les pondeuses nous coutent plus cher qu'elles nous rapportent... et ce n'est pas pret de s'inverser. On fait des gosses quand on peut les nourrir et subvenir a leur besoin....ce n'est pas a moi ni a l'etat de payer leur couche culotte.
Faites moi signe lorsque qu'elles seront rentables ainsi que leur progeniture, je pourrais ainsi lever le pied et arreter de bosser 55 a 60h/semaine.

6.Posté par Ange le 08/10/2014 17:57

Mais vous délirez totalement. Qui d'abord dit que l'enfant et le fait d'enfanter n'a pas de prix ? Qui dit ensuite que les allocations sont misérables?

Vous ne parleriez pas ainsi devant le fait que vous enfants pourraient naître sur une terre gorgée de pétrole comme patrimoine.

Le fait est que les allocations familiales, nous dit-on à la télé depuis quelques mois, étaient à l'origine pour favoriser les naissances en France. L'exemple de la Creuse justifie cette crainte, aujourd'hui inutile.

La France va faire des enfants. Sauf si on l'affame. Voyez cela avec nos dirigeants.

7.Posté par KLD le 08/10/2014 19:44

Normal , toute allocation devrait etre en fonction des revenus , je ne vois pas pourquoi des gens qui gagnent bien leur vie devrait en plus avoir des allocations , c'est délirant !!!!!

8.Posté par Tanbi le 08/10/2014 19:52

Tout a fait d'accord avec cette proposition. En cette période de crise, des allocations versées au riches est une absurdité.

9.Posté par D''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 08/10/2014 21:10

Et limiter les allocs aux femmes soi disant seules à 3 enfants!!sauf si séparation avec déjà plus d'enfants !! Yen à marre de voir ces gamins crées rien que le fric et si encore ils étaient bien assumés !! Y'a encore besoin de favoriser la natalité ,???

10.Posté par franck le 08/10/2014 23:48

il n'y aura bientôt plus de personnes ayant des revenus en france. notre système type urss préfère les pauvres dans une société orientée toujours dans le même sens. ce qui est ennuyeux effectivement : le système redistributif est remis en cause pour des raisons électoralistes . ce que le ps ne comprend pas c'est que la multiplicité des aides toujours aux mêmes ne les aidera même plus désormais, n'en déplaise à certains posts ici !
de toute façon, les personnes un peu plus aisées donc devront payer plus d'une fois, cela ne va pas pousser à la consommation ni a l'investissement

11.Posté par citoyen le 09/10/2014 09:16

A post 4 : si la crise économique pouvait se résoudre par les innombrables naissances décidées surtout parce que çà rapporte un revenu mensuel et d'autres avantages, il y a longtemps que la Réunion serait à l'abri du besoin. Il n'en est rien : chômage amplifié d'année en année, mal être des jeunes sans projet d'avenir car conçus au départ dans un but lucratif, hausse de la délinquance et de l'insécurité, aucune perspective optimiste pour eux.
J'aimerais que le post 4 m'explique comment ces jeunes désoeuvrés s' occuperont des populations vieillissantes alors que eux - mêmes représentent une charge pour la société. Il faut trouver un autre système qui permettrait de responsabiliser les candidats à la natalité de masse. Actuellement, la population mondiale est estimée à plus de 7 milliards d'habitants. Les effets sur la nature commencent à pointer. Dans toute chose, il faut de la mesure. Il y a urgence à organiser tout ça avant le syndrome du radeau de la méduse. A la Réunion, on est déjà sur le radeau. Les hommes politiques qui sont les seuls à décider ont une lourde responsabilité sur le devenir de la race humaine. La crissance démographique est un sujet trop important pour la laisser dans un tel état de pénurie de gestion.

12.Posté par citoyen le 09/10/2014 09:21

Devant tout ce désastre, comment un homme politique digne de ce nom peut-il dormir tranquillement ?

13.Posté par Moin la di le 09/10/2014 10:12

Bien vu post 5 qui répond à post 4 qui attend une aide des enfants nés des poules pondeuses pour au lieu d'inscrire leurs enfants au conservatoire , acheter des livres ou les conduire à la bibliothèque supprimée par monsieur SINI achèteront le dernier écran plat , smart phone, passeront les samedis après midi dans les grandes surfaces à acheter du superflus ,quand c'est pas en obligeant la Mamy avec sa petite retraite pour acheter la voiture pour aller polluer les cours d'eau à Langevin , ou bien acheter une grosse sono pour "emmerder" son voisin travailleur qui sera quant à lui sans allocation alors que lui il destinera au bon usage de ces AF , c'est dommage car les travailleurs seront pénalisés dans cette affaire la par ce gouvernement devront plutôt au lieu d'écouter les dires de post 4 se défendre contre ces futurs délinquants en puissances (exemple St Louis hier ) car n'ayant pas reçus l'effet escompter du versement desdits allocations

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes