MENU ZINFOS
Faits-divers

Les agriculteurs font la chasse aux incivilités


Nicolas Alaguirissamy croise souvent la route de chasseurs indélicats en quête de gibiers sur son terrain agricole de Saint-Pierre. Ce mardi, il dénonçait l'incivilité de certains passionnés, pouvant compromettre sa récolte de pastèques.

Par Annaëlle QUERTIER - Publié le Mardi 15 Juin 2021 à 12:02

Dans quelques semaines, Nicolas Alaguirissamy récoltera ses pastèques sur son exploitation agricole de Saint-Pierre. Une récolte raisonnée qui s’annonce prometteuse. Du moins, il l’espère. Car, dimanche dernier, le Saint-Pierrois est tombé nez à nez avec trois chasseurs et leurs chiens. Fusils à la main, les hommes originaires de Saint-Paul s’adonnaient à leur passion : la chasse aux lièvres, ouverte depuis le 1er mai dernier.
 
"Je n’ai rien contre les chasseurs. Ils sont utiles pour la régulation du gibier. Mais, la moindre des choses est de demander la permission avant de chasser. Mon terrain est très fragile. Je passe plus de temps sur mon exploitation que chez moi", souligne l’agriculteur, ce mardi. Et de poursuivre : "J’ai déjà retrouvé mes tuyaux criblés de balles. Qui paye dans ce cas, si je ne sais pas qui était présent sur mon terrain ?"
 
A ses côtés, Frédéric Vienne, président de la chambre d'agriculture, pointe du doigt une certaine "incivilité" de quelques chasseurs. "Depuis la crise sanitaire, les terrains agricoles sont de plus en plus fréquentés. Certains chiens s’attaquent même aux poulaillers. C'est un problème d'éducation", déplore-t-il. Pour contrer ce phénomène, une rencontre avec la fédération départementale des chasseurs sera prochainement organisée, assure le président.
 
De son côté, Patrick Beaudron, président de la fédération des chasseurs, condamne fermement les pratiques de certains licenciés. "Pour chasser, il y a trois règles : détenir un permis de chasse, la validité de l’année en cours, et l’accord du propriétaire", rappelle-t-il.
 
Bien conscient du travail de pédagogie à mener avec les chasseurs, des échanges sont régulièrement planifiés dans un "esprit de vivre-ensemble avec les agriculteurs", conclut Patrick Beaudron.
 
Pour rappel, le domaine agricole représente l’essentiel des territoires de chasse du domaine privé, soit 45 000 ha. Il existe également des parcs de chasse privés, destinés uniquement à la chasse aux cerfs.




1.Posté par Maroco le 15/06/2021 12:11

La chasse aux cerfs ! C'est ouvert aux gueux ?

2.Posté par Veridik le 15/06/2021 12:38

C'est pour ça sans doute que les tomates sont à 7€

3.Posté par Grangaga le 15/06/2021 14:12

Bin, bouss' toutt' somin partou aprè mètt' l'otèrr déssi domounn' y abitt' là dopi avan zot' l'été né.
A in mètt' de la routt', po deu l'oto krwazé, po in l'oto garé zot' y lèss' pi la plass' aprè sé nou lé ...insivil'.
Et kossa y di lo ....l'Assafèrr' ????

4.Posté par Citadin le 15/06/2021 15:35

Post 2
Connaissez-vous la loi de l’offre et de la demande ??
Elle fonctionne également chez les paysans !!!
Cela veut aussi dire qu’il y a encore de la place pour les grateurs de fesses et les tomates tomberont à 0,50 euros .

5.Posté par ah,ahah, le 15/06/2021 16:06

Bien conscient du travail de pédagogie à mener avec les chasseurs,
va y avoir du boulot!

6.Posté par Damnatio memoriae le 15/06/2021 17:33

D'accord avec Veridik
Et des tomates de m.... en plus.
(censuré)

7.Posté par Cloaca maxime le 15/06/2021 17:37

4.Posté par Citadin le 15/06/2021 15:35
Et vous, connaissez-vous le pourrissage volontaire des tomates pour garder des prix hauts?
Ici, les agriculteurs nous volent tous les jours sur des tomates dégueulasses: trop d'eau, pas assez, trop de vent, pas assez, trop de lumière, pas assez, trop de poussières, pas assez, trop de cons...

8.Posté par Citadin le 15/06/2021 19:25

Post 7
Il reste de la place pour de bonnes tomates bio plantées en plein champ à un prix très raisonnable. Il faut juste se lancer et ne pas avoir peur de ressembler à un cul terreux .

9.Posté par Veridik le 15/06/2021 20:54

@4
Vous insinuez quoi ?
On va encore dire que c'est un métier difficile ben oui et donc ?
Je rejoins le post 7 qu'il pleuve qu'il vente quil neige rien n'est jamais bon ici

10.Posté par Citadin le 16/06/2021 07:28

Post 9

J’insinue que c’est beaucoup plus facile d’être derrière son clavier en laissant des commentaires à la noix de Coco que de faire pousser des tomates.
Rien ne vous empêche de faire pousser vos tomates dans votre jardin ou sur votre balcon. Si nous étions moins nombreux à avoir un poil à la main, il est évident que nous payerions moins cher nos tomates.
Ou comprends à moins maintenant ??? On recherche des producteurs de tomates et c’est une évidence . Il faut postuler !!!

11.Posté par Romain le 16/06/2021 09:31

Post 9 - Veridik

Cessez de dire n'importe quoi, la majeure partie de l'année les tomates sont bonnes à La Reunion. Peut on encore accepter les saisons et se passer de tomates quelques mois ou semaines au lieu de débiter des inepties dont vous semblez spécialiste ??

12.Posté par Romain le 16/06/2021 09:33

Veridik
Et en plus on peut pas communiquer avec toi, la preuve Citadin a dû t'expliquer son premier post tellement tes capacités sont limitées.
Pathétique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes