MENU ZINFOS
Social

Les agents du cimetière de Saint-Louis débrayent... sur fond de tensions politiques


Les agents d'entretien et les fossoyeurs du cimetière de Saint-Louis sont excédés par leurs conditions de travail et le font savoir ce matin en manifestant devant le cimetière de la commune. Ces derniers dénoncent des conditions sanitaires et d'hygiène déplorables dont ils sont les victimes mais aussi le silence de l'équipe municipale malgré les nombreuses correspondances adressées à la mairie.

Par Ludovic Robert - Publié le Mardi 26 Mai 2009 à 08:15 | Lu 1300 fois

Onze jours après la démission de Jocelyne Miranville, la 15ème adjointe de Claude Hoarau, en charge du développement durable et du cimetière, les agents d'entretien et les fossoyeurs du cimetière de l'Etang, à Saint-Louis, ont débrayé ce matin. Ces derniers exigent l'amélioration des conditions d'hygiène mais aussi la mise en place des primes de risques, d'astreintes et d'insalubrité.

C'est une ambiance électrique qui se joue, en ce moment, devant le cimetière de l'Etang à Saint-Louis. Sur place, une douzaine d'agents d'entretiens et fossoyeurs expriment leur mécontentement quant à l'inaction, selon eux, de la commune en réponse à leurs revendications et aux courriers adressés à la municipalité les 14 et 30 avril derniers.

Daniel Arthémise, le directeur du service juridique de la commune présent sur place, indique, avec incompréhension, qu'il n'a jamais eu écho de ces correspondances et qu'il ne comprend pas les accusations dont il est la cible. Ceci étant, les journalistes présents sur place n'ont pas manqué d'assister à des discussions animées et électriques alimentées par des employés communaux apparemment proches de la majorité municipale.

Nouvelles tensions entre les hommes de Claude Hoarau et ceux de Cyrille Hamilcaro

Les agents fossoyeurs revendiquent plus d'outils concrets pour prévenir les risques liés à un métier difficile et régulièrement exposé aux microbes et autres bactéries. Alors que ces derniers auraient dû être protégés par une vaccination spécifique depuis longtemps, aucune avancée n'est intervenue sur ce point.

De leur côté, les agents d'entretiens, menacés par d'autres employés communaux venus contester ce mouvement, exigent la mise en application de trois primes en relation avec l'insalubrité, l'astreinte et les risques. Primes qui sont d'ores et déjà appliquées aux agents du cimetière de la Rivière ainsi qu'à un agent du cimetière de l'Etang qui n'a pas manqué de débrayer, par solidarité avec ses collègues.

Le piquet de grève se poursuit actuellement dans un climat de tensions, opposant les hommes du clan de Claude Hoarau et ceux de Cyrille Hamilcaro, et dont la ville de Saint-Louis se serait bien passée.




1.Posté par thierry le 26/05/2009 09:44

il faut coupler cimetière et incinérateur de la décharge , on récupérera du foncier pour des logements sociaux.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes