Justice

Les abrutis de la cambriole ? Trois pieds même pas nickelés !

Jeudi 2 Février 2017 - 17:44

Les Pieds Nickelés avaient, eux au moins, le mérite d’être drôles et débrouillards. Tandis que là, nos trois amateurs ne sont que ce qu’ils paraissent bien être, des crétins. Surtout que deux d’entre eux n’ont semblé avoir de cesse qu’ils ne répondent à une angoissante et existentielle interrogation :

"Mais qu’allions-nous faire dans cette galère ?"

En effet, Pierre-André et Billy ont un casier judiciaire vierge. Mais voilà, un soir de janvier 2016, leur route a malencontreusement croisé celle d’Emmanuel E., vieux briscard de la cambriole, lui. Et pas qu’un peu.

La présidente Corinne Peinaud, qui en a pourtant vu d’autres, n’en revient proprement pas :

"Vous avez 26 ans et votre casier judiciaire compte 12 pages ?!!!??? Douze pages pour 33 mentions pour vols, vols, vols,… ", récite la présidente à la vitesse d’une MG 42.

L’affaire est d’une simplicité sans nom. Le 18 janvier 2016 entre 3h30 et 4h30 du matin, Emmanuel E. rencontre les deux jeunes couillons ci-dessus mentionnés et les convainc de l’accompagner en expédition-ravitaillement chez le premier qui se présente. Le premier, c’est une maison des Avirons où après avoir forcé l’entrée, ils se pourvoient en matériel multimédia divers, I-Pad, plus paire de lunettes qui traînait sur un bahut, des portables, des cartes bancaires and so on...

Ces crânes creux, peu après, ne trouveront rien de mieux à faire qu’utiliser les cartes de paiement taxées à leur victime, pour recharger leurs téléphones à eux ! Difficile d’être plus bête.

Cette "bourde" qu’aurait évitée un enfant de 4 ans fera que les gendarmes retraceront vite leur parcours et leur mettront la main au collet. Billy va vite reconnaître le larcin et finira par dénoncer ses dalons monte-en-l’air.

Mais si Emmanuel est un vieux de la vieille, que faisaient là les deux autres ?

Billy : "Ben… moin té dans la galère, moin té qui travaille pas à l’école, moin n’avait point rien !" Aujourd’hui, il est en formation.

Pierre-André : "Mi connais pas, madame".

"Alors, c’était juste pour améliorer l’ordinaire ?" s’enquiert la présidente. La réponse n’en sera jamais une car totalement incompréhensible, y compris pour la présidente, à un mètre du prévenu.

Quand à Emmanuel E. : "Ben… Moin n’avais pu rien" Il faut dire que quand on n’a que le TOC comme gagne-pain, difficile d’expliquer.

"Vous avez des tonnes de condamnations, explique Corinne Peinaud. Est-ce que vous avez déjà compté le nombre d’années que vous avez passées en prison ?"

"C’est toujours mon passé qui me rattrape", dit alors l’accusé en guise de seule explication. Et de préciser qu’en taule, il suit une formation. Laquelle ? Il lui a été impossible de le préciser.

Le procureur n’a pas eu à insister, le démêlé étant si débile. Me Séroc a quant à elle avancé la prise de conscience, tardive mais prise de conscience quand même, du principal accusé. Se demandant si la prison réclamée par le procureur Bernard se justifiait, elle qui n’avait pas donné de résultat foudroyant jusqu’ici.

Total des courses… Les deux abrutis qui n’avaient fait "que" suivre leur côté obscur sans comprendre, écopent de 100 jours/amendes à 10 euros pour Pierre-André ; 6 mois avec sursis ou 210 heures de travail d’intérêt général pour Billy. Quant à Emmanuel E., ployant déjà comme l’âne qu’il est sous le fardeaux de son CV peu commun, instigateur et voleur compulsif, il en prend pour 24 mois de plus, à purger quand il aura fini son actuelle peine… en août 2018.
Jules Bénard
Lu 2260 fois



1.Posté par L'Ardéchoise le 02/02/2017 20:24

Et ceux-là, ils ne faisaient que "boir de l'eau" ?

2.Posté par Jean le 02/02/2017 20:57

Emmanuel E., vieux briscard de la cambriole, 26 ans et casier judiciaire compte 12 pages pour 33 mentions pour vols, vols, vols,…

Pourquoi cacher le nom de ce fléau, d'autant qu'un homme averti en vaut deux, je parle de ses prochaines victimes.

Que faire de ce genre de cas ?

3.Posté par klod le 02/02/2017 21:51

c'est un post sur pénéloppe ?

4.Posté par titi974 le 03/02/2017 07:54

On a quand même un sacré filon d' idiots en tous genre sur notre ile mieux vaut parfois en rire qu'en pleurer....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >