MENU ZINFOS
Société

Les aberrations des motifs impérieux: un père bloqué à Mayotte empêché de voir son fils de 8 ans


Par - Publié le Vendredi 2 Avril 2021 à 14:28 | Lu 6931 fois

Photo d'illustration : © Pierre Marchal - Anakaopress
Photo d'illustration : © Pierre Marchal - Anakaopress
Emilie et Sébastien vivaient le parfait amour. Ne souhaitant pas se marier, ils s'étaient PACSés et puis un jour, comme dans beaucoup de couples, ils ont fini par se séparer.

Entretemps était né un petit garçon aujourd'hui âgé de 8 ans que Emilie a gardé auprès d'elle à La Possession.

Emilie et Sébastien, de façon très intelligente, se sont quittés en bons termes, pensant avant tout à protéger leur fils. Ils se sont mis d'accord sur les droits de garde et de visite et tout se passait très bien.

Sébastien qui est policier, est par la suite muté à Mayotte mais ça ne pose toujours pas de problèmes. Il revient régulièrement à La Réunion pour les vacances auprès de son enfant.

Et voilà que survient la crise du Covid. Pour lui, les choses sont simples : il ne devrait avoir aucun mal à venir à La Réunion puisqu'il rentre dans les critères des "motifs impérieux" : c'est pour voir son fils qu'il se déplace.

C'est mal connaître le côté tatillon de l'administration.

A la différence d'un divorce, nul besoin d'un jugement pour résilier un PACS. Une simple démarche en ligne suffit. Sébastien ne peut donc fournir à la préfecture la fameuse "sentence fixant les droits de visite et d'hébergement" puisque tout s'est fait à l'amiable avec son ex-compagne.

En accord avec Emilie, il a bien proposé un document signé des deux parents définissant ces conditions mais la préfecture leur a répondu que ce papier n'avait aucune valeur à ses yeux car ne figurant pas dans la liste officielle des motifs impérieux !

La situation est aujourd'hui bloquée. Ça fait un an que Sébastien n'a pas vu son fils sans que ça n'émeuve personne du côté de la préfecture...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Franck éric le 02/04/2021 15:12

Les motifs impérieux sont d'une imbécilité sans nom. J'en veux pour preuve que les Français de l'étranger n'ont pas cette obligation pour rentrer en France métropolitaine.

2.Posté par DSLAW le 02/04/2021 16:25

Faut arrêter avec les états d'âmes, sinon y'a trop de laisser aller et abus du système.

3.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 02/04/2021 16:28

Pourtant, il paraît qu.à la Préfecture aussi ils ont des Enfants... et qu'ils les aiment...

Mais de la à saisir les Droits de l.Enfant et des Pères, il y a une marge que la Préfecture Refuse de franchir depuis 20ans de démarches....

Les Renseignements généraux confirmeront..

4.Posté par HULK le 02/04/2021 17:14

Issue du cerveau limité de technocrates méprisants à l'égard des individus, ce type de mesures est une aberration humaine. Mais çà marche.

5.Posté par THOR le 02/04/2021 15:33

ôté Pierrot au début tu as fait une campagne très virulente sur le fait que la Préfecture n'était pas assez sévère concernant les motifs maintenant tu demandes d'être plus 'souple'..... dur dur de te suivre......

6.Posté par Garslacour le 02/04/2021 18:16

Ben mon camarade, à chacun son baisement !
Moi çà fait bientôt 2 ans que je n'ai pu voir ma copine....motif non impérieux !
On voit bien que ce ne sont pas eux qui ont un taux de libido et de testostérone débordants....

7.Posté par Pascale le 02/04/2021 18:46

Le pauvre! On devrait ouvrir une cagnotte letchi.... :)

8.Posté par Accusée Mayotte le 02/04/2021 20:00

Accusée Mayotte , bonjour, bonsoir, c'est pourtant beau de voir une famille réuni a la Réunion 974,pour le bien de chacun,si il est touché, nous sommes touchés, la sincérité . Courage a vous tous.

9.Posté par Jp POPAUL54 le 02/04/2021 22:29

Accord amiable sous seing privé à faire enregistrer au tribunal
ou encore
ordonnance aux fins de garde et de délégation d'autorité parentale délivrée par une juge des enfants et qui souligne les droits de visite

10.Posté par MICHOU le 03/04/2021 08:54

Qu'il saisisse le procureur tout simplement et fasse valoir ses droits auprès du juge des affaires familiales

11.Posté par Circonstances le 03/04/2021 10:21

7 Pascale
Il faut être vraiment (..) pour sortir une ânerie pareille. Même pas capable d'avoir le moindre sentiment et c'est détestable pour une femme.

12.Posté par Fidol Castre le 03/04/2021 10:34

Le président n'a pas de descendance et c'est tant mieux.
Il ne peut pas comprendre que voir ses enfants est un besoin impérieux.

13.Posté par Fidol Castre le 03/04/2021 10:35

5.Posté par THOR le 02/04/2021 15:33

ôté Pierrot au début tu as fait une campagne très virulente sur le fait que la Préfecture n'était pas assez sévère concernant les motifs maintenant tu demandes d'être plus 'souple'..... dur dur de te suivre......


C'est vrai. Il est pour toutes les restrictions et avale tout ce que la préfecture lui dit. Et de temps en temps, il pond un article bizarre.

14.Posté par Ah le 03/04/2021 12:26

https://fr.news.yahoo.com/oph%C3%A9lie-winter-donne-nouvelles-photo-110747268.html
Et pendant ce temps, Ophelie Wiinter est en vacances dans l'île et s'en vante ! Quel était son motif impérieux pour être autorisée à entrer à La Réunion ? Bizarre que la presse locale n'en parle pas !

15.Posté par Regis le 03/04/2021 19:41

Sans vouloir mettre en cause les dires de ce papa, il me semble qu'il y a eu une période où l'on pouvait voyager sans motif impérieux entre mai et octobre 2020...

16.Posté par BinBin le 04/04/2021 03:42

ADMINISTRATION OBÈSE...
A QUAND UN BON DÉGRAISSAGE DU MAMMOUTH...!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes