MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Les Vacheries


Par des.Run@wanadoo.fr - Publié le Jeudi 11 Février 2010 à 10:57 | Lu 2524 fois

Le (...) qui sert de maire à la commune de Trois-Bassins, ne pouvant pas gazer les naturistes et les personnes qui n’ont pas la même orientation sexuelle que lui a décidé de leur commettre toutes les vacheries possibles.

Il a créé une entreprise de nettoyage intitulée "association trois-bassins les bains". Elle est financée par les impôts des Trois-Bassinois. Elle a en charge de nettoyer le site de la Souris-Chaude de ses naturistes et de ses homosexuels. Son nervi en chef l’a confirmé devant des caméras de télévision le 16 novembre 2009 ; pour plus de précisions, consultez http://collectifsosnaturiste.hautetfort.com.

Ce maire, chantre de la nudophobie et de l’homophobie a organisé la fermeture du bout de l’ancienne RN1 qui sert de parking sécurisé aux naturistes et aux homosexuels. Apparemment, il veut nous éradiquer de l’Ile de la Réunion par l’intermédiaire d’incidents routiers…puisque ces "parias" seront obligés de garer leur véhicule le long de la partie en quatre voies de la RN1.

Ce maire soumis à ses modèles religieux intolérants dont deux sont en prison et un en cavale au vatican, est la représentativité de la honte de la France, pays des Droits de l’homme.

Alain BOUTET




1.Posté par David le 11/02/2010 16:07

Mr Boutet, vous n'êtes pas la fierté de la France.

Les trois-bassinois sont RAVIS de récupérer la plage sise sur leur commune.
J'ai en souvenir les piques-niques de ma jeunesse qui trouvaient leurs places dans la sublime faune en bord de mer.
Les naturistes et les surfeurs n'ont qu'à respecter la loi, c'est la même pour tous.

De toute façon, c'est comme la route des Tamarins : tous ceux qui criaient au loup sont bien contents de rouler dessus maintenant.
Alors, il y a fort à parier que les surfeurs seront les premiers à utiliser les infrastructures qui sortiront de terre.

Cordialement.

2.Posté par SONIA le 13/02/2010 21:30

Mr boutet vous êtes la honte de la Réunion. L 'image de la Réunion n'est pas des culs tous nus mais autres choses comme la verdure ,les plages qu'on peut fréquenté mais aussi le paysage mais non des culs nus. Vous n'habitez pas à Trois-Bassins alors on ne vous veut pas sur notre plage. d'ailleurs votre pratique est interdit et je rejoins la population de Trois-Bassins et leur Maire pour leur choix.

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 14/02/2010 01:10

Rappelons que sur les plages d'Aquitaine, il n'est pas rare d'observer "kitouni", bikini, monokini de tous âges se mélangeant sans la moindre gêne ni problèmes, sur les mêmes plages....

4.Posté par l'irrévérencieux le 14/02/2010 09:47

Désolé post 1 et 2
Vous donnez de La Réunion, sa véritable image ....(pas celle qu'on nous rabâche dans les médias sur la prétendue tolérance ) , mais celle d' une ile extraordinairement conservatrice, subordonnée aux tabous cumulés de toutes les religions réunies et qui croit détenir la vérité à elle seule....ouvrez un peu vos yeux et vos oreilles sur la façon dont vivent les êtres humains dans d'autres parties du monde et appliquez aux autres la tolérance dont vous faites semblant de vous réclamer !
Bravo M Boutet ; vous n'avez jamais fait de mal à personne ; continuez à vivre comme bon vous semble, sans vous soumettre à ce grand prêtre qu'est le Maire de Trois-Bassins ....!

5.Posté par Fabrice le 14/02/2010 18:14

Je cite un article du JIR de ce jour : "Plus d’une trentaine de sacs poubelles ont été remplis, à coups de canettes, papiers, seringues et autres préservatifs... vestiges des activités nocturnes qui ont cours sur le site".
Tiens, on avait dit que le maire mentait et que tout se passait bien.
Le preuve que non.
Tenez bon mr le maire, que ces gens ouvrent un club privé.
PS : il y a peut-être des plages nudistes en Aquitaine mais à Saint-Tropez vous prenez une amende si vous vous baladez dans la cité balnéaire en tee-shirt. La Réunion n'est pas plus pudibonde qu'ailleurs.

6.Posté par Pascal Legleye le 18/02/2010 18:54

Que de vagues pour quelques centimètres carrés de peau en plus livrée aux bienfaits du soleil, du vent et de l'eau de l'océan !!!

Si seulement c'était des vagues réelles, surfables pour le plus grand plaisir des Body Boarders, Surfers, Readers...

Ce serait cool.
Il n'y a qu'à aller sur ce lien pour se convaincre que la glisse c'est cool :

http://www.youtube.com/watch?v=wyWr6JMgY08

Beaucoup moins depuis quelques temps - vus les problèmes - , je fréquente cette plage de Trois Bassins depuis 1973, année de mon arrivée dans l'île. J'ai donc du recule et des tas d'histoires à partager sans rien cacher ; s'agissant de nudité, c'est normal.

Sur cette plage il y a eu, entre autres, mes parents, moi-même et mes femmes (j'ai fondé ici plusieurs familles!) et mes enfants : mes deux filles et mon fils. Trois générations.

C'est dire si le naturisme et la nudité qui va avec sont inscrits dans mes gènes... ou plutôt dans mon éducation.

Mon père a commencé le naturisme dans sa jeunesse (vers 1930) sur les plages belges et du nord .

Il ne pensait pas alors qu'il pratiquerait la nudité forcée quelques années plus tard, déporté à Mathausen, chaque matin, sur l'Appelplatz durant 40 mois de réclusion, avec ses compagnons d'infortune dont le Révérend Père Riquet avec qui il partagea, à la libération, la même conviction sur la réconciliation et l’amour fraternel entre peuples chrétiens, juifs et musulmans et la même année de décès : 1993.

Cette nudité là est une nudité d'humiliation; mauvais traitement parmi tant d'autres...

Dans le tout début des années 80, la plage de Trois Bassins était un lieu où des familles venaient pratiquer le naturisme avec leurs enfants. Il se créa officiellement une association (Loi 1901) aux statuts (toujours) déposés en sous-préfecture de saint-Paul au nom de "NATURE-REUNION", club naturiste, qui compta jusqu'à 200 licenciés, affilié à la Fédération Française de Naturisme (la F.F.N a été agréée le 28 octobre 1983 par le Ministère du Temps Libre de la jeunesse et des Sports, comme association nationale de Jeunesse et d'éducation populaire ).

Le club démarcha les 24 maires de l'île pour résoudre le problème de terrain.

Seuls deux courageux nous répondirent, nous reçurent et je ne jette pas la pierre aux 22 autres, ils sont élus et comme tels ils ne peuvent pas ramer contre-courant (électoral).

Wilfrid Bertile, maire de Sainte-Philippe, fut le premier à nous proposer un terrain en bordure d'océan. Nous allâmes sur place mais c'était du côté du puits Arabe de Takama, avec une falaise et des crevasses profondes dangereuses pour la vie de nos enfants ...

Le second fut Rieul-Lauret, le maire de Trois-Bassins, qui nous reçut dans sa mairie, très aimablement, avec courtoisie, écoute et respect.

Voulant être efficace, il nous proposa un grand terrain à aménager, cloturer, sécuriser , en bordure de mer : la partie de la plage de Trois-Bassins qui est aujourd'hui occupée par les Surfers, Body Boarders qui étaient alors moins nombreux . Mais, en face, il y avait une colonie de vacance... et plus au sud des rochers dangereux pour nos enfants.

Nous voulions la petite plage et son arrière terrain attenant à la case de Roger Gaud.

Ce fut la rupture, il nous écrivit que , vu notre entêtement , il prenait , avec son conseil municipal, un décret d'interdiction de la pratique du naturisme sur sa commune.

Il faisait ainsi une croix sur le développement touristique international qu'apporterait un centre de loisir-vacances naturiste à ses administrés. Mais, pour lui, c'était aussi un soulagement, les mentalités n'étant, localement, peut-être pas prêtes.

A partir de ce moment, il était illégal de pratiquer le naturisme sauf si vous étiez très riche et capable de vous payer un billet Air France pour une des 160 associations et 85 centres de vacances répartis sur le territoire français (Métropole, Corse, DOM-TOM , Réunion exclue).

A moins de faire de la résistance... Ce que nous fîmes en bénéficiant de l'attitude plutôt tolérante des autorités.

Plus même, cette interdiction nous soudait. Il se croisait sur cette plage, alors en pleine sérénité, tous les corps de métier : enseignants, étudiants, agriculteurs, chômeurs, secrétaires, ouvriers, commerçants, employés de maison, avocats, psychologues, juges, gendarmes, policiers, gardiens de prison et même consul de France en Allemagne (mon Père en vacances chaque été austral) ... des religieux, des athés, des européens, des cafres, des malbars, des chinois.

Tous nus, toutes nues !

Débarrassés de nos vêtements ( l'habit faisant le moine ), nous appelant que par nos prés-noms, chacun, chacune redevenait l'égal(e) de l'autre ... des enfants parmi nos enfants.

Les médias avaient fait des articles sur le sujet : ce n'est pas le contenu de ceux-ci qui nous firent du tort mais la publicité du lieu. Celle-ci attira toutes sortes de tordus. C'était l'époque de télé-freedom et des fantasmes mal digéré dans une éducation jusque là trop stricte.

Un jour, sur la plage, alors que je suis non-violant, j'ai dû me battre.
Un salop à poil se branlait en regardant ma petite fille.
Cette nudité là est une nudité d'agression qui découle de comportements voyeurs.
Je lui ai casser la gueule.

La sécurité de nos enfants n'était plus assurée . Sans recours, l'interdiction créa l'insécurité.

Le club s'assoupit.

Mon fils alla plus loin, sur la plage textile des surfeurs de Trois-Bassins .

Il devint champion de la Réunion en Body Board, puis champion de France, et même champion d'Europe, Il s'appelait David, il est mort dans un accident de la circulation avec son pote Mathieu, sur le bord d'une route , en Espagne, de retour de compétition, de nuit en septembre 2001.

J'ai un petit fils, sera-t-il naturiste? En toute sécurité?

PASCAL.

7.Posté par tijeunepéï le 19/02/2010 06:26

Post 4 a raison de soulever ce point, l'image que vous montrez de la réunion n'est que fausse pudibonderie et hypocrisie.
Sans compter l'intolérance extrême dont vous faites preuve.
Et je rajoute, qu'à mon humble avis un corps nu provoque beaucoup moins de désir sexuel que ces vêtements moulant trop court et transparent, beaucoup moins choquant que ces jeans mis sur les genoux le caleçon à l'air, beaucoup plus naturel et sincère que ces femmes en (mini) string et seins nus sur nos plages.

Et pour terminer, tout est question d'éducation. Un jeune enfant ne serait pas choqué par la nudité, sauf si ses parents lui martèlent que c'est sale, pervers, etc.
Et voilà comment nous créons une société conservatrice, avec des personnes qui ne savent plus gérer leur sexualité sans hypocrisie ou avec plus d'intelligence.
Voilà comment s'enracinent les déviances, les peurs, et autre cas psychologique.

Tout mon soutien à Alain BOUTET et les personnes tolérantes ou pour le naturisme.

8.Posté par Fabrice le 20/02/2010 11:28

Donc, en refusant de voir des corps totalement nus sur une plage, je suis intolérant extrême.
Et vous, en m'imposant votre corps nu, ne l'êtes-vous pas ?

9.Posté par tijeunepéï le 20/02/2010 12:44

Sachant que cette plage est connu pour ces naturistes, il est difficile d'imposer la nudité à quiconque.
Si vous y êtes ,c'est que vous le vouliez.
De plus, les naturistes ne "s'exhibent pas" lorsqu'ils voient des textiles sur une plage, par respect pour eux. Mais eux peuvent aussi se dire que VOUS leur imposer de mettre un vêtement.

Il faut que chacun sache que la nudité n'est pas un tabou partout, et qu'il n'y a pas de règle établi dictant que l'habit est universel et obligatoire.

Juste pour exemple (à la piscine) les règles d'hygiène et de nudité ne sont pas pareils partout. Nous pourrions même dire que notre réputation de français "sale" est mérité!
Avant d'entrer dans une piscine française, il est recommandé de se doucher pour éliminer les germes, et éviter une hydrocution. On le voit souvent, les gens passent cette douche au pas de course et habillé.

En suède, la règlementation est bien plus stricte, ce qui signifie qu'il y a un affichage pour signifier comment se laver,et où. (voir lien)
http://imagik.fr/view-rl/213446
Ensuite, adulte et enfant se retrouvent nus sous la douche avant d'entrer dans la piscine, sans choquer personne.
D'ailleurs, si vous y allez en maillot de bain pour vous doucher, vous feriez un geste extrêmement déplacé.

Tout ça pour signifier que la nudité est un sujet où personne n'aura le dernier mot, tellement elle est traité de façon différente pas les cultures du monde.

10.Posté par Fabrice le 25/02/2010 09:32

Jusqu'à preuve du contraire, on habite en France.
Donc laissons les règles suédoises à la Suède ; après tout, eux n'appliquent pas forcément les règles de bonne conduite françaises non plus ... et on n'a pas à les leur imposer.
Il y a effectivement différentes cultures mais chaque pays a les siennes et même chaque département va les vivre de façon différente, cela dépendra de son peuplement, de son climat, de sa foie religieuse (faites un tour dans le 93 ou à Barbès, vous comprendrez).

11.Posté par Pascal Legleye le 27/02/2010 13:04

Fabrice ,
je suis parfaitement d'accord avec vous quand vous écrivez:

"Il y a effectivement différentes cultures mais chaque pays a les siennes et même chaque département va les vivre de façon différente, cela dépendra de son peuplement, de son climat, de sa foie religieuse (faites un tour dans le 93 ou à Barbès, vous comprendrez)."(10)

Ainsi les US ET COUTUMES FONT LOI, même dans les plus petites parcelles des quartiers...

Les traditions, les comportements, les moeurs, l'ensemble des choses acquises et intégrées, coutumes, cultures révélées ou souterraines , suivant qu'elles sont admises et reconnues ou condamnées et combattues ont, selon l' Histoire et la Géographie, différentes évolutions dans l'espace et dans le temps.

Rien n'est figé. Tout change, ce n'est que la perte des mémoires qui fait croire à l' immuable...

. Je n'ai aucune capacité pour être un historien des cultures.

Je témoigne de l'usage naturiste ,depuis 1973, de la petite portion de plage (50 m) située et isolée entre deux pointes rocheuses; la plus au sud se trouvant à proximité et dominée par la terrasse de l'ancienne caze de Roger Gaud, aujourd'hui détruite.

Mais je reconnais bien-sûr, David (1), l'utilisation, surtout dominicale, pour le pique-nique, là où les voitures arrivaient en bordure de plage, de l'autre portion de plage, plus pratique pour descendre les marmites, beaucoup plus large mais où on ne pouvait pas se baigner à cause d'un platier couvert d'oursins, affleurants jusque loin au large.

Il y avait moins de curieux, les naturistes étant cachés de la vue par une autre haute pointe rocheuse.
Seuls les pêcheurs "pêche cavale" traversaient nos 5Om de plage.

Jamais de problèmes !

Pour en revenir à l'usage, je me souviens qu'en 1983, le club naturiste étant à son apogée avec 200 licenciés, un Sénior ( 70 ans ? ) retraité, ancien enseignant au Tampon, sorte de Vieux Tangue, qui avait porté les statuts du club sur les fonds baptismaux disait avoir pratiqué, SUR CETTE PLAGE, LE NATURISME , DEPUIS LES ANNEES TRENTES !?!!!

A l'époque, les déplacements entre la Réunion et l'Europe étaient difficiles et rares, il n'y avait pas de télévision, la TSF et les journaux passaient sous silence les premières pratiques du naturisme dans le nord de l'Europe....

Sauf de croire dans les Théories Métaphysiques des Champs Morphogéniqies de Rupert Sheldrak, il a bien existé, ici, sur cette plage un NATURISME ENDEMIQUE .... En dehors de toute mode . Ce qui viendra après.

Je pense que l'ancien Maire de l'époque, RIEUL-LAURET, en tant que premier magistrat de la commune, était au courant.

Pourvu que les lèvres scellées par la honte, tous les anciens ne disparaissent pas avant d'avoir délié leur langue et témoignent de ce passé, patrimoine d'un naturisme endémique qui, sinon, sombrerait dans l'abandon, la ruine et l'oubli !

Il y avait, il y a et il devrait y avoir , ici, de la place, si petite soit-elle, pour tous.

PASCAL

12.Posté par MARION le 04/05/2013 00:36

Sachez mr Boulet que nul n'est dérangé par vos tendances naturistes, s'il plaît à vous de de la révéler au grand public, faîtes-le. Mais n'attendait pas de tous des cris d'extases. La loi étant toujours ce qu'elle est je tiens à vous rappeler ainsi qu'à mr Pascal que les lois sont faites pour une bonne raison, à savoir défendre la liberté et l'égalité pour tous. Mais n'est-ce pas également une liberté de pourvoir apprécier les beautés naturelles? La vue de votre anatomie semble pour vous un franc régal, néanmoins il ne faut pas considérer un retour aux sources aussi préhistorique comme une normalité imposable à tous. Oui! chacun à sa place mais pour pouvoir vivre ensemble, respecter autrui ne semble pas si anormal que cela. En voulant défendre la plage de la commune de Trois-Bassins, qui pourrait offrir un cadre fantastique aux touristes et aux familles, de votre appropriation de ces lieux dit "réservés aux kitouni" n'offre-t-on pas de liberté aux membres de la commune. Mr le maire de Trois-Bassins a cherché à faire prospérer sa commune, à l'heure actuelle La réunion est réputée pour ses plages nudistes et je tiens à faire remarquer que ce n'est pas franchement une fierté, de savoir que mon île de ne donne que se divertissement!!
Vous avez-beau bous rebiffer contre ces actions passés, un grand nombre de personne n'accepte pas que vous enfreignez la loi sans aucune mesure. Je vous trouve donc bien petit pour ainsi juger un homme qui a cherché à faire son devoir contrairement à vous qui ne respectez les lieux public. Au lieu d'afficher vos moeurs débridés aux grands jours apprenez donc que la France est une pays noble, entaché par un tel esprit primate.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes