MENU ZINFOS
Communiqué

Les Terres australes et antarctiques françaises, un acteur de l’économie bleue au cœur de l’océan Indien


L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer (IEDOM) publie une actualisation de son "Portrait des Terres australes et antarctiques françaises". Cette note synthétique propose un éclairage des principales caractéristiques structurelles et économiques de ces territoires. Elle dresse une vue d’ensemble de
l’organisation des domaines d’excellence de cette collectivité : la biodiversité, les ressources océaniques ou encore la recherche scientifique.

Par CIVIS - Publié le Vendredi 10 Décembre 2021 à 10:40

Les Terres australes et antarctiques françaises, un acteur de l’économie bleue au cœur de l’océan Indien
Un condensé d’informations sur ces territoires uniques et encore largement préservés de l’activité humaine, à retrouver sur le site Iedom.fr

Découvertes à partir du XVIe siècle, les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont composées de trois grands ensembles géographiques : les îles Éparses, les îles Australes et la terre Adélie en Antarctique. L’isolement extrême de ces territoires contribue à préserver leur biodiversité exceptionnelle, reconnue à l’échelle internationale. Les îles Éparses, classées en réserve naturelle depuis 1975, sont devenues la 42e zone humide d’importance internationale en intégrant la Convention de Ramsar en 2011. Le décret du 10 juin 2021 transforme le parc naturel des Glorieuses en réserve naturelle nationale pour renforcer la protection de l’archipel. La réserve naturelle nationale des Terres australes françaises est inscrite depuis juillet 2019 sur la Liste du patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco, en tant que bien naturel à la valeur universelle exceptionnelle. En Terre Adélie, le protocole de Madrid de 1991 qui complète le Traité international sur l’Antarctique fait de ce continent une « réserve naturelle consacrée à la paix et à la science ».

Lieux de référence pour la recherche scientifique, la France est le seul pays à disposer de stations scientifiques le long d’un tel gradient latitudinal dans l’océan Austral et en Antarctique. Enfin, les TAAF sont également un modèle de gestion durable de la pêche. Celle-ci est en effet hautement encadrée afin d’éviter toute surexploitation.

L’IEDOM assure le rôle de banque centrale dans les départements et collectivités d'outre-mer dont la monnaie est l'euro : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon et les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Société immatriculée au RCS Paris, il exerce ses missions de banque centrale « au nom, pour le compte et sous l’autorité de la Banque de France ». L’IEDOM exerce également des missions de service public qui lui ont été confiées par l’État. Par ailleurs, il assure le rôle d’observatoire économique et financier des économies ultramarines. Les publications de l’IEDOM sont téléchargeables gratuitement sur le site www.iedom.fr

Les Terres australes et antarctiques françaises, un acteur de l’économie bleue au cœur de l’océan Indien



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes