Océan Indien

Les Seychelles prennent la présidence de la COI et redéfinissent les objectifs

Vendredi 7 Octobre 2011 - 09:32

Les Seychelles prennent la présidence de la COI et redéfinissent les objectifs
 
Le 27e conseil des ministres de la Commission de l'Océan Indien s'est tenu hier à Maurice. Arvin Boolell, ministre des affaires étrangères mauricien, a laissé la présidence de la COI à son homologue seychellois, Jean Paul Adam, lors d'une cérémonie de passation.

Parmi les dossiers examinés lors de la réunion du conseil, la piraterie contre laquelle la création d'une unité de lutte a été préconisée par la COI, le développement durable ou encore la stabilité politique et sociale malgache.

La problématique sur le risque requin contre lequel la Réunion tente de se prémunir a également été discutée. Le Conseil des ministres s'est positionné en faveur du financement d'une étude sur le risque requin à l'échelle régionale.

Cette journée était, par ailleurs, l'occasion pour les Etats membres de se pencher sur les orientations prioritaires à prendre en compte dans l'agenda de la COI. Selon le site lexpress.mu, Jean Paul Adam a déclaré vouloir concentrer les efforts sur la question des "échanges commerciaux inter-îles" et celle du "transport entre les Etats membres".
.
Lu 1001 fois



1.Posté par charles durand le 07/10/2011 13:15

La COI est un machin sans aucun intérêt, tant qu’il n’y aura pas un minimum de liberté de circulation entre les pays et ce n’est pas demain la veille ! Seules les « personnalités » ont ce droit de pouvoir aller ici ou là, et les lambdas sont priés de ne pas aller chez le voisin sans tout une multitude de formalités bureaucratiques…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues