MENU ZINFOS
Culture

Les Réunionnais préfèrent acheter les CD des artistes locaux


Par Karine Maillot - Publié le Vendredi 19 Février 2010 à 17:27 | Lu 1923 fois

Les Réunionnais préfèrent acheter les CD des artistes locaux
Si en métropole, les mélomanes téléchargent plus facilement la musique sur Internet, les Réunionnais ont tendance à continuer à acheter les CD de nos artistes locaux, et ce même si la Sacem (Société Auteurs Compositeurs Éditeurs Musique) Océan Indien signale une légère diminution de la demande des CD pressés.

En effet, le nombre de CD pressés localement fléchit légèrement par rapport à 2008, soit 311.000 contre 392.000 CD. Une baisse de 16% "qui reflète une réalité partout dans le monde", indique Michel Mey, directeur de la Sacem Océan Indien. Il donne un début d'explication à cette bonne santé : "Sur le marché réunionnais, il y a une proximité avec les artistes qui n'existe pas ailleurs", liée à la situation insulaire. "Les Réunionnais peuvent rencontrer les artistes locaux à maintes occasions ce qui créé une affinité qui est importante".

Une autre raison pouvant expliquer le fait qu'à La Réunion les gens effectuent moins de téléchargement musical est "le faible débit internet", suppose Michel Mey. "Le ralentissement dans le téléchargement peut rebuter certains", indique t-il.

D'un autre côté, la Sacem prévoit la mise en place de formation pour aider les auteurs locaux à mettre leurs musiques en ligne, "dans le but de continuer la valorisation du séga". En effet, sur les 310.000 CD qui ont été dupliqués en 2009, plus de 150.000 concernent le séga.

Par ailleurs, la Sacem prévoit la mise en place d'une "grande nuit des récompenses" pour cette fin d'année, en collaboration avec le Groupement des producteurs. "Ce sera une récompense pour les artistes, le meilleur album vendu, le meilleur artiste de l'année, la meilleure vente d'album, la meilleure tournée..."




1.Posté par Tchikoune le 19/02/2010 20:08

Tout à fait d'accord et entièrement avec eux car on se doit d'encourager les artistes locaux.

2.Posté par hassadkun le 19/02/2010 20:18

SACEM et communication

En effet, le nombre de CD pressés localement fléchit légèrement par rapport à 2008, soit 311.000 contre 392.000 CD. Une baisse de 16% "qui reflète une réalité partout dans le monde"

Le nombre de CD pressés diminue mais ils ne sont pas tous vendus en une année. En réalité ce brave monsieur a dû préférer parler en CD pressés plutôt que vendus parce que les chiffres avancés servent mieux sa cause...

Sur internet on est pas à un paradoxe près.
Ceux qui ont accès à la musique distribuée illicitement -partagée sur youtube, P2P, etc- peuvent très bien acheter les CD ensuite; la promotion à travers les échanges illicites est indéniable.
Rien n'indique que ceux qui n'achètent pas les CD après se les être procurés sur internet les auraient achetés s'ils n'avaient pas pu les télécharger; le manque à gagner souvent avancée par la SACEM et leurs amis est assez fallacieux ...

Le piratage, meilleur vecteur d'exposition pour une oeuvre culturelle
Illegal downloaders 'spend the most on music'

3.Posté par Jesus was a rolling stoned le 20/02/2010 11:53

Quelqu'un à une adresse pour télécharger gratuitement les artistes locaux?.........:)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes