MENU ZINFOS
Société

Les Réunionnais de la Creuse saisissent le Défenseur des Droits


La Fédération des Enfants Déracinés des DROM vient d’adresser un courrier au Défenseur des droits Jacques Toubon, pour dénoncer l’inaction du gouvernement depuis la remise du rapport sur les "Réunionnais de La Creuse" en 2018.

Par - Publié le Vendredi 29 Mai 2020 à 10:49 | Lu 1813 fois

Photo: facebook - Fédération des Enfants Déracinés des DROM
Photo: facebook - Fédération des Enfants Déracinés des DROM
Le 10 avril 2018, un rapport de 700 pages était remis en grande pompe à Annick Girardin, ministre des Outre-mer, sur la situation des 2000 enfants réunionnais enlevés à leurs familles et exilés pour la plus grande partie dans le département de la Creuse, entre 1962 et 1984.
 
Et depuis, plus rien.
 
Cette "inaction" avait déjà été dénoncée l’année dernière par la Fédération des Enfants Déracinés des DROM (FEDD), qui avait sollicité le président de la République sur la mise en place des promesses d’Annick Girardin : la création d’un lieu de mémoire qui n’a toujours pas vu le jour, tout comme l’intégration aux programmes scolaires de l’histoire des Enfants de la creuse.
 
Un an après, l’avocate de la FEDD, Me Rabesandratana, a décidé de saisir le Défenseur des Droits Jacques Toubon.
 
Un courrier lui a été adressé le 25 mai dernier, lui demandant des excuses publiques de l’Etat, l’intégration de l’histoire des Réunionnais de la Creuse dans les programmes scolaires, la création d’un lieu de mémoire à Paris, et d’un centre de ressources et d’interprétation mémorielle, et la mise en place d’une journée commémorative.
 
La FEDD demande également à ce qu’une nouvelle commission puisse poursuivre le travail de la précédente, qui avait travaillé pendant deux ans sur le sujet pour rendre le rapport "Vitale" en 2018, afin d’étendre ces travaux au terrain de la justice et de la réparation.

Jacques Toubon doit encore faire savoir s’il s’estime compétent en tant que Défenseur des Droits pour instruire l’affaire des Réunionnais de la Creuse sur le principe du contradictoire.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Carlota porsa le 29/05/2020 11:23

La repentance et l'obligation mémorielle deviennent de vrais business, c'est à qui aura été le plus victime, le plus longtemps, et surtout qui aura la première place au hit parade de la souffrance passée..........on nage en pleine abjection.

2.Posté par chantal le 29/05/2020 12:33

je ne comprends pas bien ce qu'ils veulent... être indemnisés peut être....

3.Posté par LAMPION le 29/05/2020 13:33

J' ai pu lire dans certaine presse , que sous la mandature de FRANCOIS HOLLANDE la communauté juive de New-York, a obtenu de fortes indemnités de l'état français pour la participation de la sncf lié a la déportation.
Ne s'agit-il pas de déportations concernant ces personnes ,organisé sous la houlette de MICHEL DEBRE. et les fonctionnaires de l'époque qui se sont crus en colonie
J'informe aussi aux personnes . dans cet situation, que dans la commission qui a établi le rapport, il y a une personne qui n'avait pas sa place, parce que un de ses enfants est fonctionnaire au ministère des dom tom.

4.Posté par Jambalac le 29/05/2020 13:38

1.Posté par Carlota porsa
.on nage en pleine abjection.
...........................
C'est l'Etat qui est en pleine abjection vu qu'à l'époque elle s'est rabaissée à mettre en place "cette nouvelle forme de traite humaine".

Il faut raison garder....

5.Posté par LadiLafé le 29/05/2020 13:38

'''''1.Posté par Carlota porsa le 29/05/2020 11:23''''
Va le dire aux juifs qui depuis 1945 n'en finit plus d'etre indemnisés.t ce

6.Posté par Modeste le 30/05/2020 07:34

.....parce que l'argent effacera le passé???? car ne nous voilons pas la face c'est bien de cela qu'il s'agit!

7.Posté par LAMPION le 30/05/2020 09:28

POSTE 6.
Relisez ce que j'ai écrit, et ne soyez pas MODESTE.

8.Posté par Dignité le 31/05/2020 11:38

Extraire du passé des mesures prises dans un contexte donné répondant à une politique dite de circonstance pour demander à leurs auteurs d'en assumer les conséquences c'est faire fi du droit en vigueur.
La prescription est à la mode dans les tribunaux.
Essayez de demander à l'auteur d'un préjudice des dommages et intérêts pour ce qu'il a fait. Mr le juge vous répondra qu'il y a prescription et ce,sans aller au fond du dossier.
Pour ce qui est des enfants de la Creuse, les faits remontent à plus de 30 ans et , outre le dommage moral que je ne nie pas, il n'y a pas eu mort d'homme.
Dans notre beau pays où le rationnel inspire le droit, le dommage moral ne "paye" pas contrairement aux pays anglo-saxons.

9.Posté par gramoune attentive le 05/06/2020 14:03

A @1.Posté par Carlota porsa le 29/05/2020 11:23

D'accord avec vous !

Surtout quand on sait que les biens pensants manipulateurs de ces personnes, sont les courroies de transmission de certains élus cumulards démagogiques et démagogiques qui ont oublié ce qu'était La Réunion à cette époque de grande misère sociale !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes