Courrier des lecteurs

Les Réunionnais au cœur du grand débat national ?

Lundi 21 Janvier 2019 - 10:55

Dans sa lettre aux Français, le Président de la République - Emmanuel Macron -  a proposé la mise en place du grand débat national du 15 janvier au 15 mars 2019. Ce dernier porte sur quatre thématiques principales :
 
- la transition écologique,
- la fiscalité et les dépenses publiques,
- la démocratie et la citoyenneté,
- l'organisation de l'Etat et des services publics.
 
Ce grand débat est adressé à toute la France, y compris la Réunion ! 
 
Lors de sa visite en décembre dernier à La Réunion, la Ministre des Outre-mer a été la précurseuse dans l'organisation de rencontres citoyennes en amorçant la prise en compte des demandes des Réunionnais par ses échanges dès sa sortie d'avion.
 
L’ensemble des acteurs doit se saisir de cette opportunité pour montrer que les Réunionnais n'ont pas peur de parler, de discuter ni de débattre. D’ailleurs, dans de nombreuses « kaz du peuple », un cahier de doléances a été ouvert. Ces différentes initiatives montrent que, en toute solidarité, les Réunionnais, par l'intelligence collective, préfèrent débattre plutôt que de se battre, proposer plutôt que de bloquer !
 
Nous demandons que dans chaque commune, les maires, intermédiaires légitimes de l’expression des citoyens, puissent faciliter l’organisation du grand débat. 
 
Cela doit se traduire, premièrement, par la mise en place d'un cahier de droits et de devoirs afin que les habitants puissent recenser et compiler l’ensemble des doléances. Deuxièmement, cela devra impliquer une aide et un accompagnement lors de la mise en œuvre des réunions d'initiatives locales afin de permettre à chacun des citoyens, à chacune des associations, de débattre sereinement au cours de réunions publiques sur l'un des quatre thèmes envisagés.
 
Le Président l'a rappelé, il n'y aura pas de questions interdites. Soyons acteurs de notre avenir commun et participons au grand débat national !
Sharif BEMAT Coordonnateur La République En Marche - LREM974
Lu 713 fois



1.Posté par LTEM le 21/01/2019 12:35 (depuis mobile)

Merci de nous rappeler l’importance de la voix ultramarine dans cette consultation. Comme nous l’avons entendu lors des manifestations, les réunionnais ont des revendications. Après le Gouvernement c’est desormais aux elus locaux de nous ecouter.

2.Posté par Atia le 21/01/2019 15:16 (depuis mobile)

Bonne idee

3.Posté par . GIRONDIN le 21/01/2019 15:38

Tu parles !

https://youtu.be/I71ixfYs-10

4.Posté par Sharif le blagueur le 21/01/2019 17:56 (depuis mobile)

Sharif Est un jeune homme d'une naïveté sans nom. Est il nécessaire de rappeler que vous êtes vous même membre de cette majorité anti peuple ? Vous vous fichez de qui ????

5.Posté par justedubonsens le 21/01/2019 18:35

M. Bemat,
Faire la propagande des volontés présidentielles c'est bien. Vous présentez les thématiques "principales" comme vous dites.
Si tout cela est bel et bien, il n'est nullement question du problème majeur qui occupe une grande part des Réunionnais, j'ai cité la VIE CHERE.
Depuis quelques semaines je fais partie d'une groupe de travail sur ce thème dans le Sud, suite à la volonté de la Région de créer le "conseil consultatif" qui anticipe et fait écho au Grand débat national.
Mes camarades et moi-même serions heureux de vous rencontrez pour en discuter de vive voix, dans le respect des personnes je vous rassure.
J'autorise le site Zinfos974 à vous communiquer mon adresse mail à votre demande.
A vous rencontrer.

6.Posté par justedubonsens le 25/01/2019 10:47

j'attends encore que vous vouliez bien vous manifester !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Février 2019 - 16:26 la dengue et les dépôts sauvages!!!!!

Jeudi 14 Février 2019 - 16:08 Le Président des riches