Politique

"Les Possessionnais ne sont pas à un revirement près de leur première magistrate"

Samedi 14 Octobre 2017 - 10:35

"Les habitants de Dos d’Ane ne sont pas des sous-Possessionnais ou des administrés de seconde zone". Philippe Robert a fait part de son indignation quant à la façon dont Vanessa Miranville gère sa commune lors d’une conférence de presse donnée ce vendredi en présence d'habitants du quartier.
 
Le conseiller d’opposition estime les habitants de ce quartier "délaissés". Pour commencer, l'élu reproche à la majorité de s’être désengagée en mai 2014 du financement du projet, initié par Roland Robert, du Pôle de loisirs et de nature de Dos d’Ane. Ce projet "devait à l’origine structurer le bourg par la création d’un équipement, générateur d’activités et d’emploi", soulève-t-il.
 
"Le TCO devant le fait accompli a pris la décision de maintenir la mouture initiale du projet et de prendre en charge avec la Région Réunion la totalité du coût financier", poursuit-il avant de questionner sur le financement de la part de la pyramide inversée : "En échange de quoi ? En reniant ses prises de position passées pour la NRL et l’ouverture des carrières ?".
 
"Abandon de grands projets d'aménagement"

"Le chantier du pôle de loisirs semble être dans un abandon total", déclare Philippe Robert
"Le chantier du pôle de loisirs semble être dans un abandon total", déclare Philippe Robert
"A ce jour, le chantier du pôle de loisirs semble être dans un abandon total", regrette-t-il. Alors que cet équipement comprenait un espace aquatique avec piscine, le conseiller municipal condamne : "En 2012 Vanessa Miranville demandait la réalisation des projets de piscine Moulin joli et Dos d’âne le plus rapidement possible, et en 2014 [elle] annonce l’abandon de plusieurs grands projets, dont celui du skate parc et du centre nautique de Moulin Joli". Il fustige : "Mais entre la NRL, les augmentations d’impôts, la carrière, maintenant les piscines, les Possessionnais ne sont pas à un revirement près de leur première magistrate".

Regrettant que depuis l’ouverture du chantier fin 2013, les habitants de Dos d’Ane aient vu leur cadre de vie "gravement atteint", Philippe Robert pointe également du doigt une agence postale fermée pendant 2 ans et rouverte avec une seule agent "sans moyens ni formation adéquate", mais aussi les travaux pour la réfection du réseau d’alimentation en eau potable "qui s’arrêtent bien avant leur village".
N.P
Lu 3789 fois



1.Posté par ste suzanne le 14/10/2017 12:23

et vous croyez que de votre temps c était mieux
ha les cocos toujours supérieur des autres
ho manipulation quand tu nous tiens

2.Posté par ste suzanne le 14/10/2017 12:23

et vous croyez que de votre temps c était mieux
ha les cocos toujours supérieur des autres
ho manipulation quand tu nous tiens

3.Posté par doudou le 14/10/2017 12:52

Bien vu PR !!!!!! ou na entierement raison ! la mairie '( vanessa Miranville ) i veut cede lo projet a un privé . mais elle i oublie qué un privé i achete in zafère qué si li peut faire un bénéfice . mais pou fé bénéfice , le privé lé pret a faire PAYER pour fréquente lo site. mais tout sa elle i dit pas!!!!!!!!!
quant a do leau , les travaux i arrete plateau garssault. et di a moin qui i habite plateau ?

4.Posté par Mwa la pa di le 14/10/2017 18:03

Monsieur Philippe Robert si votre père avait eu une bonne gestion nous n'en serions pas là. Aussi vous êtres un drôle de donneur de leçons.

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 14/10/2017 21:53

fukcd473
Philippe Robert de la Dynastie des Robert qui régna 40 ans à la Possession, genre Dallas, ton univers impitoyable ? Mdr !

Mais ils sont combien à Dos d'Ane pour que l'agent de la Poste soit à ce point dépassé par le travail ? Lol ! Par contre, je ne savais pas que les services d'une mairie étaient responsables de la formation des agents de la Poste ! Mais venant d'un Robert contre Robert, rien d'étonnant, il n'a passé qu'un concours de la fonction territoriale. Mdr !

Sinon pour le complexe aquatique pour Do d'Ane, j'ai la solution par ces temps de disette. Une mare à canards devrait amplement suffire. Peu d'entretien, pas de personnel mobilisé, donc un coût minime. Pdr !

6.Posté par Pas mieux le 15/10/2017 13:58 (depuis mobile)

Il n''''y a pas que les gens de Dos d''''Ane qui attendent 2020. Encore trois ans, quelle galère....On peut critiquer la gestion de RR mais avec lui je n''ai jamais vu d'augmentation d'impôt chaque année et les gens ne faisaient pas autant la gueule

7.Posté par PFFFF le 15/10/2017 17:48

3114 vu . splash i faut faire mieux petit

8.Posté par Pôle activite le 15/10/2017 17:52 (depuis mobile)

7.
Vanessa songerait à faire du pole dance en chantant ti fleur fanée pour gagner la prochaine echeance..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >