MENU ZINFOS

Les Mauriciens de Flacq en visite à la Cinor

Après les Sri Lankais et les Chinois, la Cinor a accueilli ce mardi 19 septembre au siège, une délégation mauricienne du District le Flacq. Une première prise de contacts qui devrait en appeler d'autres.

Mercredi 20 Septembre 2017

Photo souvenir de l'ensemble des participants.
Photo souvenir de l'ensemble des participants.
Conduite par le Président du District de Flacq, Teeruthraj Hurdoyal, cette délégation a fait connaissance avec les dirigeants de  la Cinor, découvert les compétences et grands projets de la collectivité  dont celui du Port intercommunal de Sainte-Marie.

Les Mauriciens sont en effet en phase d'étude d'un projet de construction de port et sont venus ainsi tirer profit de l'expérience et l'expertise de La Réunion dans ce domaine. En ce sens, le contenu des  échanges (actualité, enjeux et projets futurs) a répondu à leurs objectifs. 

Yves Ferrières,  Vice-Président délégué Aménagement du Territoire, Finances & Patrimoine et  Président du Conseil portuaire, n'a pas manqué de fait part de son plaisir d'accueillir les représentants du district de Flacq. Menant de main de maître cette présentation, il a bien sûr évoqué le projet d'extension du port, de même que la création d'un arrière port à vocation économique dans le cadre du Projet de Territoire de la collectivité. 

Un futur chantier que la Cinor,  en partenariat avec l'Etat, la Région, la ville de Sainte-Marie, s'apprête à  lancer en 2018 et dont la livraison est attendue en 2020. Car cet équipement constitue d'ores et déjà un enjeu stratégique pour le Nord de l'île, qui veut en faire un de ses futurs fleurons touristiques, source de création d'emplois par le biais de l'économie bleue.

La présentation du port a été prolongée d'une séquence questions réponses et d'une visite technique sur le site portuaire.
Vishal Thakoor, Secrétaire Général, Patrick d’Arifat, Directeur Général du groupe Alteo, complétaient cette délégation du District de Flacq, qui est jumellé avec la ville de Sainte-Marie. 


20 ans déjà ...

Situé à 9 Km de Saint-Denis , le chef lieu, et à 1 km du centre-ville de Sainte-Marie, le port actuel s’étend sur 3 hectares environ. Réalisé en 1996, dans le cadre de l’extension de la piste aéroportuaire, sous maitrise d’ouvrage communale, il est implanté à l’extrémité Est de la piste principale de l’aéroport Roland Garros.

Il est constitué d’un bassin de plaisance d’une surface de 1,6 ha (150 m de long pour 110 m de large) et d’un avant bassin, l’ensemble étant abrité des phénomènes d’agitation par deux digues de protection, de 260 ml à l’Est et de 150 ml au Nord. Le bassin est équipé de 6 pontons sur pieux et d’un ponton sur le versant ouest et est configuré pour recevoir 180 bateaux pour les pécheurs professionnels ou occasionnels ainsi que pour les bateaux de sauvetage en mer de la Société aéroportuaire  et de la SNSM. Les pontons, d’une largeur de 2 mètres, totalisent un linéaire d’environ 320 m.

La compétence portuaire ayant été transférée à la CINOR en 2008, le port est actuellement géré par  la Chambre de Commerce et d'Industrie de La  Réunion dans le cadre d’une concession d’outillage portuaire.L'équipement est nécessaire à la sécurité aéroportuaire et portuaire et doit permettre une intervention rapide, en cas de besoin, aux pompiers de l’aéroport ou aux sauveteurs en mer de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer).

Séquence protocolaire avec échanges cadeaux.
Séquence protocolaire avec échanges cadeaux.

Une réunion de travail qui a permis d'instaurer de nouvelles conditions de travail pour des échanges constructifs entre les deux îles.
Une réunion de travail qui a permis d'instaurer de nouvelles conditions de travail pour des échanges constructifs entre les deux îles.

Une visite sur le port intercommunal a clôturé cet échange.
Une visite sur le port intercommunal a clôturé cet échange.


 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes