Océan Indien

Les Mauriciens dans la rue contre la vie chère

Samedi 5 Mars 2011 - 18:10

Cet après-midi les Mauriciens se sont donnés rendez-vous à Rose-Hill pour manifester contre l'augmentation du coût de la vie à l'île Maurice. Une marche pacifique à l'appel de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP).


photo : source l'Express Maurice
photo : source l'Express Maurice
Ce samedi, les Mauriciens s'étaient donnés rendez-vous dans les rues de Rose-Hill pour une marche pacifique à l'appel de la CTSP pour dire stop à l'augmentation du coût de la vie.

Les différents syndicats réclament des mesures d'urgence pour baisser le prix de certaines denrées alimentaires comme l'huile, le riz, … mais aussi le coût de l'électricité et l'essence. Ils dénoncent des augmentations quotidiennes, la dernière en date le prix des tickets de bus, mais aussi une inflation galopante qui tourne aux alentours de 6%.

Plusieurs fois, les associations de consommateurs et syndicats ont envoyé des lettres au ministre des Finances pour obtenir une réunion en urgence. Des demandes restées sans réponses.

Les syndicats du secteur privé et du secteur public se sont rencontrés la semaine dernière pour parler de la "cherté de la vie" et décider des actions à mettre en place dans les prochains jours.

Une marche pacifique devrait être organisée à la fin du mois dans les rues de la capitale Port-Louis. De leur côté, les associations de consommateurs se disent "très attentives" sur l'augmentation des produits de première nécessité et n'écartent pas d'organiser, elles aussi, des manifestations dans les prochains jours.
Julien Delarue
Lu 1966 fois



1.Posté par bertel le 05/03/2011 18:24

Pena problèm atèrlaba ! Zot lé pa sèryé... cousins !

Bertel de Vacoa

2.Posté par noe974 le 05/03/2011 19:41

Je croyais que la vie à Maurice était bon marché !
Les € valent beaucoup de roupies !
Beaucoup d'hôtels à 5 étoiles ... les mauriciens semblent très riches !

3.Posté par gerard benêt tot le 05/03/2011 19:54

tout ca c'est a cause de la surremuneration des fonctionnaires british. il faut geler l'indice de correction de la roupie qui s'aligne sur la livre sterling ;

vous vous rendez compte??? c'est un scannndal'

4.Posté par georgio le 05/03/2011 23:09

correct

5.Posté par Mwintousèl le 06/03/2011 01:07

Zot néna rézon bouzé kont la vi sèr, isi Larényon i bouz pi zot moman lafrans i doné tété in pèp kan lé asité na pi la fors po lévé i kri sèlman mé na poin kouraz. Alé Morisyin sobat po zot drwa bann rényoné i krwa la vi lé fasil po zot, anou isi nou kont lo zour, azot i transpir po giny zot manzé tyinbo mon bann frèr Morisyin...

6.Posté par un SMIC à 800 euros net le 06/03/2011 08:09

arrêtez de travail 250h par mois pour 200€ par mois !! c'est de l'esclavage en 2011.
exigez un SMIC pour tous de 800€ par mois.

ensuite vous allez pouvoir acheter votre riz , carburants et autres. Mais avec vos salaires de la peur , vous allez à la misère

7.Posté par §§! le 06/03/2011 09:32

facile de critiquer quand on est assisté comme nous ici
$ils ont du courage et pas trop le choix non plus

8.Posté par isaleu le 06/03/2011 10:33

Arrêtons de croire que Maurice est un paradis de riches. Le secteur du tourisme, très rentable, ne redistribue pas ses richesses. Les Mauriciens sont payés 100€/mois pour la grande majorité de ceux qui travaillent, il n'y a pas d'assistance sociale : la misère lé là partout sauf dans les hôtels! Pauvreté accentuée avec le boom de consommation (comme La Réunion dans les années '80), la vie de plus en plus chère (revers du tourisme et de la politique Ramgoolam) et le chômage qui grimpe (Maurice emploie la main d'oeuvre chinoise et malgache (et dans quelles conditions de néoesclavage...) pour l'univers du textile, afin de faire baisser les coûts de production).
Il y a dix ans, il régnait une certaine sérénité malgré tout. Depuis 5 ans, alors que la jeunesse aspire à s'émanciper de la famille et du poids des traditions et des religions, le chômage grimpe, le niveau de vie aussi. Les plages sont de plus accaparées par les touristes. Que reste-il? Une certaine grogne dont les touristes feront de plus en plus les frais même si la colère est dirigée contre le Gouvernement.
Alors que le droit à la grève est inexistant, cette protestation silencieuse est un commencement à bien des choses. A suivre...

9.Posté par macadamu le 06/03/2011 17:20

N'importe koi!!!

si le cout de la vie a augmenté a Maurice c'est parceque:

- la banque central est intervenu sur le marché des devises plusieures fois depuis juillet de l'année derniere en achetant des devises par centaines de millions de roupies a chaque fois, cela se chiffres aujourd'hui autour de 3 milliards de roupies si ce n'est plus! (en réduisant le nombre de devises en circulation, ceux ci s'aprécient donc la roupie se déprecie)
car en raison de la crise euro la roupies s'aprecie et c'est ce que veut eviter la BC; car si la roupies s'aprécie le marché de l'export mauricien devient moins compétitif (trop cher face aux pays concurrent) (un peu comme la chine qui maintient le yuan faible)

Mais le probleme c'est que le prix des denrées alimentaires sur les marché mondiaux explose en raison d'aléas climatique: d'innondation en australie (qui un le pays avec lequel maurice importe le lait le beurre le fromage la farine etc..) au Pakistan (pays exportateur de riz vers Maurice) etc..

a cela s'ajoute la crise dans les pays arabes d'ou le prix du petrol qui a bondit...

etant donné que maurice a une balance commerciale negative cad qu'il importe plus qu'il n'exporte (tous les produits alimentaires et de consommation de base..) une roupie faible dans un contexte international tel qu'aujourdhui implique une forte hausse des prix des produits importés!
d'ou une inflation galopante cad la hausse des prix

Maintenant on peut se demander s'il est raisonable de la part de la banque central d'intervenir ainsi sur le marché des devises dans une economie de marché, s'il est raisonable de proteger l'industrie (de l'export textile canna a sucre services) au détriment de la comsommation des menages et du pouvoir d'achat?
si la banque central n'avait rien fait, les mauricien aurait été content de voir les prix baisser et comsommer plus, mais l'industrie du textile du sucre de l'extrenalisation se serait effondré car moins compétitif (en meme tant pas necessairement le textile mauricien est reputé pour sa qualité ainsi que le sucre qui maintenant s'exporte en partie deja rafiné et lexternalisation de meilleur qualité que les pays concurents)
Cela aurait forcer les secteurs en question à s'adapter (ce que font très bien la mauriciens) et cela aurait été quelque chose finalement de bien, de meilleur pour l'economie futur et le pouvoir d'achat des mauriciens!
au lieu de vouloir sans cesse rester dans la situation ou l'on est(car croyant etre protégé et limiter les risques) le mieux est souvent de se battre pour affronter les choses puis avancer plus sereinement dans de meilleures conditions!

10.Posté par Jean louis le 06/03/2011 17:58

Vous avez dit, Maurice un "PARADIS"!!!!
Vous êtes à 200 km et vous de savez rien de l'ile sœur .
C'est un paradis ? quand 60°/° de la population gagne mois de 10.000 roupies (250 euros)
oui,la vie y est très chère.de plus en plus de mauriciens de la classe moyenne n'y arrivent plus.
La pauvreté devient critique...
Frères et amis réunionnais, s'il vous plait quand vous venez en vacances à Maurice, dépenser vos euros qui valent beaucoup de roupies, dans des hôtels de luxe que vous ne pourriez pas vous payer à la Réunion, ne jouer pas les aveugles. Tournez la tête et ouvrez les yeux, apprenez à découvrir l'envers du décor.
Le paradis,pour bon nombre de mauriciens c'est l'enfer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues