Politique

Les Maires contre la suppression des emplois aidés: "On va être dans la mouise"

Jeudi 26 Octobre 2017 - 18:46

L’association des Maires s’est réunie aujourd’hui devant la presse pour délivrer un discours unanime: non à la suppression des emplois aidés.


Toutes les nuances d’argumentations ont été déployées. Alors que Stéphane Fouassin et Jean-Paul Virapoullé annoncent un "chaos social" à venir, René Mondon est révolté, soutenant que "le Réunionnais est bosseur, il ne cherche qu’à travailler". À Saint-Pierre, "ce sont les mères et pères de familles" qui sont en danger.

Olivier Rivière penche pour la théorie du complot, le but pour Paris, "régler leurs comptes avec La Réunion en vue des résultats aux dernières élections". Pour le Tampon, "on stigmatise La Réunion en disant que nous sommes des assistés qui dépendent de Paris", avant d’annoncer un "chaos social", qui mènera à coup sûr à "l’insécurité".

Pour Christian Landry, adjoint à la mairie de Saint-Joseph "le problème qui arrive nous mettra vraiment dans la mouise…". Pour le Port, "le gouvernement fait des économies sur le dos des familles les plus fragiles".

Le sujet est unanime, la suppression des emplois aidés ne plait pas, surtout depuis que la ministre de l’Outre-Mer a annoncé le maintien du dispositif pour la Martinique et la Guadeloupe.

Exit le clientélisme

Les gens ont pris l’habitude d’aller "sonner à la porte de la mairie pour un petit contrat". 200 à 300 personnes par semaine dans certaines municipalités. La compétence devrait à terme être léguée au pôle Emploi.

Exit donc le clientélisme, dont tous les élus se défendent bec et ongles, à commencer par Jean-Paul Virapoullé. "On a des familles qui pleurent dans votre bureau, mais ça, les magistrats de la Cour des comptes ils ne peuvent pas comprendre à Paris…" ironise le maire de Saint-André.

Le Maire, ce bouc émissaire

"On met le maire comme un bouc émissaire, la tête sur une pique et il y a une pratique qui consiste à couper la tête de l’élu. Il faut arrêter cette affaire-là" se défend Jean-Paul Viraoupoullé, aussitôt soutenu par un confrère de tablée. "Les maires sont des boucs émissaires ! On les traite de mauvais gestionnaires au lieu de les appeler pour les remercier. Je ne peux pas accepter cela !" confirme un autre élu.

Pour La Réunion, il est prévu de passer de 26.000 contrats aidés à 13.000 cette année. En 2018, une baisse de 20% est demandée, pour un arrêt complet en 2019.

"On nous annonce une suppression des contrats aidés en 2019. Aujourd’hui, avec le taux de participation des communes qui a été fixé à 50% à partir de janvier 2018, je ne vais pouvoir prendre que la moitié des contrats aidés que je proposais précédemment. On n’arrivera donc pas à consommer les 13.000 emplois aidés, car nous n’avons pas les 50%" conclut Stéphane Fouassin.

Le élus demandent donc à l’Etat des mesures de remplacement, sous peine "d’être obligés de répercuter sur les impôts" et a fortiori, une autre menace: celle pesant sur le porte-feuille du contribuable.
Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 4268 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

58.Posté par vincent Caramante le 29/10/2017 15:34

C'est au nom du pluralisme que le post 16 est autorisé d'insulter les intervenants en particulier et à mépriser les Réunionnais en général ?

57.Posté par bon le 28/10/2017 10:45

bizarrement nos maires ralent plus pour la diminution des contrats aidés que pour la suppression prévue de la taxe d'habitation.....!

56.Posté par CONTRIBUABLE le 28/10/2017 04:22

MESSIEURS LES ÉLUS VOUS ÊTES RESPONSABLE DE CETTE SITUATION LE PERSONNEL DES COLLECTIVITÉS QUE VOUS GÉREZ N ONT PAS BONNE PRESSE AUPRÈS DE LA POPULATION CAR MAL ENCADRE ET SURTOUT EN SURNOMBRE SUR LES CHANTIERS QUI SOUVENT NE SONT PAS PRIORITAIRES DES RÉALISATIONS DE PRESTIGES TEL QUE DES MÉDIATHÈQUES SOMPTUEUSES DONT ON ESSAIE DE JUSTIFIER CAR FINANCER PAR LES FONDS EUROPÉENS QU IL NE FAUT SURTOUT PAS REFUSER QUI COUTENT CHER AU CONTRIBUABLE EN FRAIS DE FONCTIONNEMENT AU DÉTRIMENT DES ÉQUIPEMENTS DE PROXIMITÉS ALORS MÊME QUE LES ACCÈS AU SAVOIR EST ACCESSIBLE DEPUIS SON CANAPÉ AU TRAVERS DU NET C EST PAS ÉTONNANT QU IL FAILLE AUGMENTER LE IMPÔTS ON PONCTIONNE LE CONTRIBUABLE ALORS QU IL FAUDRAIT FAIRE LA CHASSE AUX ÉCONOMIES BAISSE DES INDEMNITÉS BAISSE DU PERSONNEL RÉDUCTION DU PARC AUTOMOBILES ETC VOUS VOUS ÊTES ENFERME DANS VOTRE PROPRE PIÈGE ET VOUS VOULEZ FAIRE AVALER LA COULEUVRE A VOS ADMINISTRES QUE TOUT SERAIT LA FAUTE DU GOUVERNEMENT CROYEZ VOUS QU ON VOUS CROIENT SUR PAROLE ?

55.Posté par Michel le 27/10/2017 20:18

Aux Antilles, ce ne sont pas les maires qui ont fait reculer Macron sur les contrats aidés, ce sont les contrats aidés eux-mêmes qui se sont mis en grève !

Voilà toute la différence ! Aux Antilles, les travailleurs n'attendent pas après un "Papa", ils agissent par eux-mêmes, pour eux-mêmes !

Que les travailleurs précaires de la Réunion en tirent les conséquences pour ce qu'il leur reste à faire si ils ne veulent pas être jetés des communes comme des Kleenex !

54.Posté par Saint André le 27/10/2017 17:42

Le maire par ci, le maire par là,... Il a bon dos le maire ! Tous les problème c'est à cause du maire. Après tous ces maires ne devront s'en prendre qu'à eux-mêmes, eux qui ont tous appelé à voter Macron pour faire barrage au FN. Ils auraient dû faire comme Mélanchon et ne pas donner de consigne de vote. Macron auraient été sûrement élu mais avec une petite majorité qui l'aurait obligé à être à l'écoute et à ne pas se prendre pour Jupiter. Déjà avec sa suppression de la taxe d'habitation pour 80%, les 20% dont je fais partie vont goûter et payer pour les autres. Quelle politique de merde !

53.Posté par JORI le 27/10/2017 16:49

54.Posté par La légine lé bon le 27/10/2017 15:41
"Macron fait à La Réunion ce qu'il n'ose pas faire aux Antilles", c'est à dire??.

52.Posté par TheThrut974 le 27/10/2017 16:37

Bien fait!!!! Kan mi voi la tete le band maire la reunion i fai komprend a ou toute
Rienk volèr pence zot confort

51.Posté par La légine lé bon le 27/10/2017 15:41

47.Posté par TICOQ le 27/10/2017 09:28 :

Eric Fruteau, sort de ce corps !

Et quand il n'y aura plus de contrats aidés et que tous les bénéficiaires se seront convertis en délinquant pour pourrir votre petit vie de bourgeois sous perfusion, vous allez encore et toujours critiquer les maires qui ne vous protègent pas

Bande de guignols de commentateurs, toujours les mêmes cachés sous différents pseudos ! On comprend mieux qu'avec des idiots comme vous, Macron fait à La Réunion ce qu'il n'ose pas faire aux Antilles

VIVE VIRAPOULLÉ !
VIVE SAINT-ANDRÉ VILLE DE LUMIERE !
VIVE LE DIPAVALI !
VIVE LES EMPLOIS AIDÉS !
VIVE LES ANTILLES !

50.Posté par pas couyon le 27/10/2017 15:21 (depuis mobile)

Mr le president, auriez vous l''amabilitè de supprimer
L''association des maires, les spl, le centre de gestion, le sènat, le consei economique et social ,les syndicat mixte etc cela permettra de faire des economies et d''embaucher.

49.Posté par TICOQ le 27/10/2017 14:16

@ 46.Posté par fredbiker le 27/10/2017 10:54

Difficile de ne pas être contre le clientélisme des contrats aidés. La majorité des bénéficiaires sont en âge de se former ou de créer leur propre activité en indépendant, avec un peu de courage et de persévérance. Toutes les aides existent pour ça, encore faut-il se lever de bonne heure le matin et frapper aux bonnes portes, mais voilà il est plus simple de bloquer un rond-point et de faire chier le peuple laborieux pour gagner quelques miettes pendant 6 mois à quasiment rien foutre de ses journées, sous le regard bienveillant d'un chef de service dont le patron (maire) lui demande de ne pas faire de vagues. Encore une fois, les maires sont à 500 % responsables de la situation mais aucun ne l'avouera.

48.Posté par Saint-André le 27/10/2017 13:37

@ post 46 : 46 commentaires dont plusieurs pseudos pour une même personne. Tout au plus vingtaine de personnes, souvent contre les maires en place, qui sont pour pour. Les 26000 contrats aidés n'ont pas réagi sur le forum, c'est normal, ils bossent sur les espaces verts sur les routes, pas comme vous ! Je les vois tous les matins en allant travailler. Donc, continuez à vous amuser sur internet, vous ne serez pas importunés par eux...

47.Posté par geronimo le 27/10/2017 12:56

A poste 17 et 20 . Ils sont entrain de nous plumer depuis 10 ,20 , 30 ,40 voire 50 ans depuis des décennies et en plus il nous faudrait les remercier et compatir . Effectivement , la population aura l'occasion des les remercier lors des prochaines élections en les renvoyant là où ils sont venus . Quand ils se sont présentés au suffrage des électeurs la bouche enfarinée et pleine de promesses , la population leur a rien demandé . Occupant des métiers comme docteurs , avocats , hauts fonctionnaires , ils ont compris qu'en politique on peut avoir le fric facile , sans compter maints avantages et privilèges à profiter en familles et entre amis . Ils sont responsables de la situation économique et sociale actuelle et on voit les limites de leurs compétences .Leurs discours relèvent de le farce étant donné qu'ils ont soutenu un certain FILLON qui proposait aussi la fin des emplois aidés qui consistent souvent à aider les élus en place à assurer leur réélection Voilà qu'ils menacent d'augmenter les impôts locaux mais la population étant avertie ne les laissera pas faire et saura organiser la riposte nécessaire . Ils ont toujours fait les poches des contribuables pendant qu'ils s'engraissent sur l'argent public .Ils demandent au peuple qui n'en peut plus de serrer , leurs ceintures mais le peuple voit que les élus sont obligés de lâcher leurs ceintures pour ne pas étouffer . Ils feraient mieux de chercher des pistes pour faire des économies . Arrêtez de gaspiller l'argent public : arrêtez les primes et indemnités illégales , gérez mieux vos personnels en les mettant réellement au travail ( il n' y a pas d'emploi où l'on travaille 1 heure par jour ), gérez efficacement le parc automobile et les voitures de fonction , arrêtez les embauches de complaisance et familiales , chaque titularisation de complaisance augmente de 50% le budget de fonctionnement , n'envoyez pas 6 à 10 maires par communes au congrès des maires , n'abusez pas des voyages payés par les fonds publics où toute la famille en profite . D'une manière générale il y a trop de personnels inutiles dans toutes les collectivités .Une petite BCD d'école avec 4 personnels qui occupent une place sans effectuer un travail réel semble excessif. 6 ou 8 contrôleurs de bus CIVIS , 15 à 20 agents pour l'entretien d'une rue . La liste est loin de terminer ......

46.Posté par fredbiker le 27/10/2017 10:54

je suis content de voir que la plupart des commentaires sont globalement pour la suppression de ces contrats aidés !
En tant que Zoreil, je voyais les choses un peu comme cela mais je ne disais rien de peur de me tromper !

Vous venez donc de me rassurer et je vous en remercie !

45.Posté par Il était temps le 27/10/2017 09:35

Les maires n'en peuvent plus et préfèrent transférer à Pôle Emploi le recrutement des contrats aidés pour ne plus refuser des contrats aidés à la population. On voit bien la le système pervers qu'il reconnaissent eux mêmes en bottant en touche et en accusant l'Etat. Tout cela prouve bien que l'ensemble des contrats qui existaient auparavant étaient des contrats Politiques. Un adjoint au maire du Port a même dit que ces contrats achetaient la Paix Sociale. Quelle Paix Sociale ? C'est inadmissible de parler comme cela. C’est prendre les créoles pour des cons. au lieux d'acheter les gens avec des contrats précaires pour qu'il votent pour vous, mettez tous les leviers en place pour créer de l'emploi durable dans vos communes et donner de la dignité aux gens. Arrêtez de penser à vos tronches de maires pour uniquement obtenir le pouvoir.... La paix sociale Monsieur c'est mettre en œuvre Une VRAI Politique de l’emploi et non pas faire de l’assistanat pour faire en sorte que les gens dépendent de vous, vous soit redevable en les obligeant eux et leurs familles à voter pour vous. Tant mieux que cette compétence soit transférer à l’Etat. Vous êtes des lâches et des manipulateurs. A bon entendeur. Vivement que Pôle Emploi prenne cette compétence. On n'assistera plus à toute cette démagogie que vous faites preuves.... Je ne comprend pas que l'on puisse encore voter pour des Incapables à La Réunion, n'ayant qu'une vision électoraliste du développement de leurs communes, Département ou Région.

44.Posté par TICOQ le 27/10/2017 09:28

M. Virapoullé, votre "centre-ville" est une plaie purulente et n'attire qu'une certaine clientèle, le réseau d'écoulement des eaux pluviales de votre ville ne joue plus son rôle par fortes pluies, votre "Koloss" est une verrue, vos rues sont dégueulasses, vous avez privilégié le modèle de logement très social à outrance durant des décennies, etc etc etc ..... alors arrêtez de vous flageller en place publique et assumez vos monumentales erreurs.

43.Posté par ZembroKaf le 27/10/2017 09:06

@20 "zoreilasource"
entièrement d'accord avec vous...les contrats aidés sont la à pour aider les personnes sans emploi à se remettre "dans le monde du travail" avec obligation des employeurs de leur former....en insertion et par le biais de formations !!!
En aucun cas un "emploi aidé" est là pour pallier "bouch'trou"...un manque de personnel...ni faire du porte à porte ou coller des affiches lors des élections !!!
Ces "élus" profitent malheureusement de "cette misère"...pour faire pression sur l'Etat !!!

42.Posté par Dozen le 27/10/2017 09:06

"Zut alors on ne pourra plus esclavagiser la population et faire du clientelisme pour enfler le peuple"

41.Posté par Oscar DUDULE le 27/10/2017 08:57

Que les emplois aidés soient designés par une autre instance que les maires serait une bonne chose. Il reste à définir qui? Car le moins que l'on puisse dire est que le pôle emploi n'est pas efficace.

Au sujet du nombre de ces emplois aidés; etant donné le taux très élevè du chômage à La Réunion, il faut maintenir ce nombre.
Et puis pourquoi cette différence entre Réunion et Antilles ??.

40.Posté par kaniki le 27/10/2017 08:49

C est une bonne chose, il y a du bouloit partout à la Réunion mais les maires préférent donner un ptit contrat
dixit JPV en action depuis 40 ans à Saint André ( il faut voir l état de cette ville)
,
Allez Macron, il faut continuer à réduire tout ce flot d argent qui coule dans les collectivité car la France n en peut plus

39.Posté par tad974 le 27/10/2017 08:36

@ 4.Posté par ste suzanne le 26/10/2017 19:10

Si l'un de "tous ses agents payer a rien foutre avec l argent de nos impôts" pouvait vous donner quelques notions élémentaires de français cela serait profitable à tous les lecteurs.
Je suis, d'ordinaire, assez magnanime. Mais, là, après avoir lu votre commentaire, j'ai les yeux qui saignent...

38.Posté par Titi or not Titi le 27/10/2017 08:20

Que De Bons Commentaires ! 👏👏😎

ANouLa©®

37.Posté par bayoun le 27/10/2017 08:14

Ils sont surtout inquiets pour leur propre personne. Comment vont ils se faire réélire dans 3 ans....
Une mairie n'a jamais été un employeur. C'est aux entreprises d'embaucher

36.Posté par Lol le 27/10/2017 08:14

Au lieu de créer des SPL à droite et à gauche pour placer ses amis avec des salaires mirobolants , faire la fête tous les week end, 10% des permanents qui ne viennent pas bosser, les voitures de services qui roulent en permanences, des achats injustifiés, faite des économies, gérer ces Mairies en bon pères de famille, vous pourrez même embaucher en CDI, (malheureusement un CDI le Maire n'a plus main mise dessus, ils préfèrent les contrats ). Faut faire comme pour les élections Présidentielles, nous citoyens dans chaque commune virer tous ces Maires et plaçons quelqu'un qui pourrait être meilleur.

35.Posté par zendte974 le 27/10/2017 08:13

on voit ou mene le socialisme.....

34.Posté par Lol le 27/10/2017 08:09

Si on supprime une partie des contrats qui va faire campagne pour ces Messieurs les Maires, c'est pour ça qu'ils se battent , ils n'ont rien à foutre du reste du moment que les personnes sous contrat sont quelque peu obligé de faire campagne pour eux de peur que leurs contrat ne soit pas renouveler. De droite du centre comme de gauche, tous ces Maires profitent de cette situation.

33.Posté par julie le 27/10/2017 07:58

les emplois aides sont une mesure social pour des emplois sans qualifications . Notre ancien président en a use et abuse pour inverser la courbe du chômage sans obtenir de résultats??

Un seul exemple quand je vois que le tampon veut une ATSEM par classe il y a de quoi se poser des questions...

32.Posté par Ma sonnerie le 27/10/2017 07:58 (depuis mobile)

175 millions de continuite territoriale +125 millions de sur remuneration reaffectee au financement des contrats aidés et voila le tout.

Le reste n'est que tapage mairediatique.

31.Posté par Gramoune attentif le 27/10/2017 07:36

Quand est-ce que ces élu-e-s cumulards et démagogues, vont-ils OSER demander à l'Etat, l'abolition de ce privilège réservé aux seuls ponctionnaires, appelé sur-rémunération, pour financer les emplois assistés et la retraite des vieux ???

30.Posté par Léon le 27/10/2017 07:11

C'est bien beau de se mettre autour d'une table, descendez dans la rue, faites-vous entendre, prenez exemple sur la Guyane, et arrêtez de pleurnicher, c'est là qu'il faut se faire voir et se faire entendre, le terrain on le fait tous les jours, pas seulement en période électorale.

29.Posté par ouais le 27/10/2017 06:39

nos élus se comportent en enfants gâtés à qui on veut enlever la tétine.....qu'en sera t'il le jour ou l'Etat va commencer à diminuer tout cet assistanat......!

28.Posté par Doudou le 27/10/2017 06:31 (depuis mobile)

Oté 200 voir 300 voix en moin pour les prochains votes lé dur ça... lol

27.Posté par pffff le 27/10/2017 06:29

très bien, suppression des emplois aidés, maintenant que nos maires arrêtent le gaspillage s'ils ne savent pas gérer une commune qu'ils démissionne on en a ras le bol de tous ces abus sur cette ile!

26.Posté par ben voyons! le 27/10/2017 05:55

Depuis toujours , les maires embauchent ( autrefois c'était les fameuses quinzaines puis les TUCS puis tout le reste) uniquement pour récolter des voix ( un boulot , même petit égal 5 à 10 voix de la famille) et surtout pas pour , comme ils ne cessent de le prétendre "faire du social"...S'ils faisaient du social , ils feraient en sorte de vraiment former les gens , ils ne les laisseraient pas ne rien foutre ( un mec qui a bossé , le mot est trop fort, pour une mairie avec un petit contrat pour lequel il n'avait rien à faire et parfois ne venait même pas , ne saura plus travailler dans une vraie entreprise), ils ne harcèleraient pas ces gens en les changeant de boulot du jour au lendemain ( oui, ça parait bizarre de dire ça , puisqu'en fait le boulot est bidon), ils les feraient retrouver un peu de dignité en leur faisant vraiment faire quelque chose d'utile à la commune , mais les maires en sont incapables , trop heureux en fait d'être devenus des chefs .

J'ai encore le souvenir de maires à la Réunion de bleds de 5000 habitants, rouler en grosse voiture de fonction avec chauffeur , j'y étais habitué et quand je suis allé pour la première fois en métropole m'apercevoir que pour des villes équivalentes , le maire roulait dans sa propre voiture , souvent modeste car à l'époque , être maire d'une petite ville ce n'était rien, ça ne rapportait rien. Sauf chez nous!

Mais nos roitelets y tiennent à leurs avantages , ils se cooptent , ils se soutiennent ( il faut dire qu'avec leurs ennuis judiciaires , s'ils n'étaient pas tous comme cul et chemise , ils seraient tous à la rue ou presque)

Alors , ils pleurnichent , ils pleurnichent mais dans le fond , ils s'en foutent!

25.Posté par TICOQ le 27/10/2017 05:50

Ces maires qui pleurent aujourd'hui sont les mêmes qui ont entretenu le mythe pendant des dizaines d'années à des fins électoralistes. A force de promettre du "travail" pour se faire élire ils alimentaient la machine à fabriquer la précarité aux frais de l'Etat. Aujourd'hui c'est facile d'aboyer contre un gouvernement qui veut mettre fin à ces pratiques, en fait la seule façon d'être crédibles auprès de leur clientèle....

24.Posté par Croc mort le 27/10/2017 02:33 (depuis mobile)

Kiak kiak kiak kiak il n'y en aura plus des ptites femmes et hommes habillè en bleu à la ravine blanche pour les municipales 2020, bravo habillès vous en noir et aller cherchè du travail chez les pompes funèbre.

23.Posté par Grangaga le 27/10/2017 01:57

un "chaos social", qui mènera à coup sûr à "l’insécurité".

Pokorr' arivé ankorr' là alorss'...."l'insékirité", .......
Mon Dié Sénièrr'.......takk' baro, fèrm' la kaz', kacyiètt' ....Mémé sou lo li, mètt' Pépé dann' bakk'......marmay' montt' dann' sarpantt'...........séry.....séry.....a ou alé dann' l'ar'mwarr', mi rantt' dossou sofa............

Et èk' in ......."kimil' de manda", konbyin z'anplwa lo syi.....pardon pardon......"édé" y gainll', souplé ??????

22.Posté par zoreillasource le 26/10/2017 21:02

La faute à qui? Sûrement pas aux reunionnais, mais bien à des élus incompétents pas capable de voir que le contrat aide n est pas un emploi mais bien une prestation d assistance car aucun emploi dans l économie réelle a la sortie

21.Posté par Merlin le 26/10/2017 22:17

"René Mondon est révolté, soutenant que "le Réunionnais est bosseur, il ne cherche qu’à travailler"." Et ben mon vieux, même pas honte de sortir de telles conneries ! Quelle est la classe d'âge la plus touchée par le chomage à la Réunion ? 20-35 ans ?

20.Posté par Dazibao le 26/10/2017 21:53

"Les maires sont des boucs émissaires ! On les traite de mauvais gestionnaires au lieu de les appeler pour les remercier. ..."

............................

Des maires qui réclament des rEmerciements. De telles paroles sont à encadrer.

19.Posté par DOGOUNET le 26/10/2017 21:31

...sauf à ce qu'on adapte nos indemnités et donc notre train de vie...mais ça il n'en est pas question. Au fait bientôt, c'est Paris pour tout le monde (assemblée générale des maires et de leurs assujettis) . ça la Réyon mem (ek Mayott) midiaou !

18.Posté par Aller goute sa.... le 26/10/2017 21:28 (depuis mobile)

Comment promettre des contrats si ils existent plus mdr goutte sa maire voleur zot va areter maintenant!

La difference entre un oiseau et un politicien?
L’oiseau s’arrete de volée de temp en temp lui!

17.Posté par Perplexe le 26/10/2017 21:16

C'est bien beau de blablater le q planté sur le canapé devant votre ordi...

Si les maires en place ne pourront plus acheter des voix avec des emplois aidés comme vous dites, dans ce cas présentez-vous contre eux lors des prochaines municipales ! Vous allez être élus haut la main, et vous allez donner à tout le monde des emplois pérennes dans des entreprises...

En Métropole, un maire a rogné une partie de la photo présidentielle de la salle du conseil municipale avec cette légende : "1/3 de finances en moins = 1/3 de photo en moins"

https://www.marianne.net/politique/un-maire-rogne-un-tiers-du-portrait-officiel-de-macron-pour-protester-contre-la-baisse-des

Tous les maires devraient démissionner et laissez Macron dans sa merde. On verra si l'Etat a des CDI pour tout le monde...

Comme ça il découvrira le vrai bordel...

16.Posté par PATRICK CEVENNES le 26/10/2017 21:11

fukcd473
René Mondon ... "le Réunionnais est bosseur, il ne cherche qu’à travailler"
Ô Bob, le statut d'auto-entrepreneur est une réalité. Cela soulagera les finances publiques et pourra au travers des cotisations dues améliorer les comptes des URSSAF et CGSS.

Olivier Rivière ... nous sommes des assistés qui dépendent de Paris", avant d’annoncer un "chaos social", qui mènera à coup sûr à "l’insécurité"
Ô Bob mauvais gestionnaire tu es et liseur dans le marc à café tu es. Entre le Grand Raid et le Superbe, tu as choisi quoi ? Trop con tu es, et la ramener tu veux ? Mdr ! Et pour l'insécurité, je te rassure, tête de nœud, elle est déjà présente sur l'ile. Pdr !

Pour Christian Landry ... "le problème qui arrive nous mettra vraiment dans la mouise…"
Vous êtes les producteurs de cette mouise, alors il serait temps d'assumer que de ressasser encore et toujours que c'est l'État qui est responsable. C'est vous les esclavagistes des temps modernes avec vos embauches électoralistes et de maintien dans la précarité desdites embauches. Sinon pour contrer les effets de la mouise vous pouvez toujours acheter du glyphosate. Pdr !

Jean-Paul Virapoullé. ... ils ne peuvent pas comprendre à Paris…"
Mais qu'il arrête ce gros tartuffe avec son nou lé pas pli nou lé pas moins. Il ferait mieux de s'occuper de sa commune qui ressemble plus à un far west sale qu'à autre chose.

Ils sont à ce point con ces maires de la Réunion qu'ils menacent Macron de vouloir augmenter les impôts. J'en connais déjà un qui doit se frotter les mains, Macron. Pdr !

Un conseil au lieu de menacer vouloir augmenter les impôts. Lisez le Rapport Laurent. Commencer par faire le grand ménage dans les collectivités territoriales en matière de RH, chercher à optimiser et surtout à rationaliser. Évitez-nous les emplois fictifs, de complaisance, les emplois doubles ou triples, etc.

Sinon vivement 2019. Et en 2020 les citoyens feront le grand ménage. Il serait temps. Mdr !

15.Posté par JORI le 26/10/2017 21:10

Étonnamment tout ce beau monde est à majorité de droite et on se demande comment ces maires auraient réagi si fillon avait gagné, lui qui voulait supprimer tous les emplois aidés!!. C'est bien la preuve que tout est politisé, tout est démagogie ici.

14.Posté par zozimé le 26/10/2017 21:05

"On va être dans la mouise...." Il serait temps que l'Etat prenne en main la gestion des contrats aidés, car TOUS les maires ont toujours utilisé les contrats aidés comme des électeurs potentiels, un moyen de chantage, l'achat de conscience, un moyen de pression portant atteinte à la dignité du créole! Combien de maires ont été élus grâce aux contrats aidés? Tous, coupables.

13.Posté par Lè mol le 26/10/2017 21:05 (depuis mobile)

Donc y embauche pu nous pour les campagnes electorales ? Totoche dèdè mi tien pu bureau mwin

12.Posté par klod le 26/10/2017 20:57

30% de chomage dans un "département framçais" depuis 70 ans ............. la run le département français le plus chomardisés ............... je ne ne suis "expécialistes" en "économies des ex colonie " l'éconimies des petites iles étant complexe ...........mais je m'interroge sur le bien fondé du discours de ces politicards depuis 70 ans de "départementalisation" en la run ............... ???????????? pov run ........................ nou lé pa sorti .

11.Posté par tony le 26/10/2017 20:11 (depuis mobile)

Et oui... les maires ont voulus acheter les électeurs... et maintement ils sont dans la merde...
C'est bien fait pour eux ! en France.. le pouvoir n'a toujours pas compris que l'emploi doit se faire avec les entreprises et non pas avec un etat ruiné

10.Posté par elgringo le 26/10/2017 18:05

c'est hallucinant ils ne défendent que leur pré carré 150000 chômeurs 150000 illettrés
mais seul leurs contrats aidés les tracassent
qu'ils réduisent leurs indemnités pour faire du social bande de truffe mais sa .....




9.Posté par li le 26/10/2017 19:55

Et bien les rectorats et mairies et département et région etc n ont qu à créer des cdi
Tant de gens capables et volontaires !
Fin du rsa et ass ad viternam
Zemploi i peu si i ve bien des deux côtés
Précarité entretenue politicons en poste

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >