MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les Jeux sont faits, rien ne va plus !


- Publié le Mercredi 5 Août 2015 à 15:19 | Lu 864 fois

Les Jeux sont faits, rien ne va plus !
Ou-sont passés les sportifs et les jeux de l’amitié, dans de saines confrontations ?

En tous cas, cette neuvième édition "sent le sapin" et tant mieux ; en effet, pendant que les sportifs s’affrontent et se confrontent, en coulisse les petits arrangements entre amis vont bon train, sans évoquer la diplomatie et l’ingérence politique.

Déjà tous les jours, l’organisation administrative des jeux, semble improvisée à l’image de la cérémonie d’ouverture ou les sportifs et leurs familles ont été oubliés dans l’attribution des billets. Ceux-ci d’ailleurs sont nécessaires sur certains stades, pas tous et doivent être récupérés après quelques heures d’attente à Saint-Denis !!!!

Chaque jour, les manifestations arrivent à se dérouler correctement, grâce aux bénévoles des ligues qui courent à gauche et à droite pour transporter des personnes et parfois récupérer des repas et de l’eau : on croit rêver quand on sait que les jeux se déroulent tous les quatre ans.

Nous avons eu également, une intervention politique du plus haut niveau, qui a démontré sa méconnaissance du fonctionnement des pays de la zone, dès le début de ces jeux, ce qui a entraîné le départ de la délégation des Comores.

Mais le plus inquiétant et ce qui est en train de tuer les jeux, mais plus largement le sport, ce sont les "potentats locaux" et à ce jeu-là, toutes les îles sont à égalité.

Ce microcosme en place depuis des décennies, passe l’essentiel de son temps à maintenir son pouvoir coûte que coûte et au mépris des disciplines et des pratiquants. Ce qui compte, c’est de garder avantages et privilèges.

Les décisions prises à l’encontre de la sélection féminine de volley-ball, ne peuvent se comprendre que dans ce contexte ; même sans argument valable, ces décideurs changent les règles comme bon leur semble pour arriver à leurs fins.

Ce ne sont pas les larmes des sportives et l’immense déception de toute une discipline qui les feront changer d’avis.

Il est grand temps, non pas de condamner les jeux, mais de boycotter ces jeux et cette organisation où prime le JE, pour repartir sur des bases saines qui laissent la place aux sports et aux sportifs.
 
Guy Julliard




1.Posté par ..Bien Dis.. le 05/08/2015 16:21 (depuis mobile)

..Bien Dis....Amateurisme Ds Lorganisation...Triste A Voir Et Surtt Triste Pou LA REUNION...Décu Et Boycotte Total De Ma Part..

2.Posté par Juliette Caranta-Pavard le 05/08/2015 18:11

*Merci pour eux, les sportifs, Monsieur Julliard. Honte à nos pitoyables "décideurs".

3.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 06/08/2015 10:25

C'est tellement facile de s'en prendre aux organisateurs !!!
Quand on est assis dans son fauteuil et que l'on est derrière son écran d'ordinateur...
Oui il y a des couacs, oui il y as des problèmes politiques mais soyez honnêtes et écouter les sportifs à la télé à la radio et dans les journaux ils sont sous globalement heureux !!!!!
Maintenant il faudra faire un bilan et en tirer les conclusions qui s'imposent et faire mieux la prochaine fois (s'il y en a une) ...
Bref je ne vous félicite pas les grognards en tout genre !!!!

4.Posté par iliade974 le 07/08/2015 22:40

BOYCOTT total des organistateurs et des politiciens locaux ou non...
Je retiendrais l'image des seychellois ce soir vendredi qui en associations avec leurs compatriotes mauriciens se faisaient gentiment une descente dans un supermarche local de bieres et de friandises locales
Bravo les gars

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes