MENU ZINFOS
Société

Les Jardins de Manapany fermés : Un "domaine communal privé", répond la mairie


Des manifestants se sont mobilisés dimanche matin contre la fermeture des Jardins de Manapany.

Par Christelle Boyer - Publié le Lundi 3 Août 2020 à 10:04 | Lu 6300 fois

Photo FB QG Zazalé - Gilets Jaunes
Photo FB QG Zazalé - Gilets Jaunes
L’espace vert clôturé donnant sur la mer n’est plus accessible. Dimanche matin, moins d’une centaine de personnes, selon les Gilets Jaunes des Zazalés également présents, se sont rassemblées dans les Jardins de Manapany bravant l’interdiction. "La clôture installée n’autorise plus l’accès libre à cet espace du domaine public alors même que Les Jardins de Manapany n'avaient jamais été fermés avant le 13 mai 2020", indique un  citoyen anonyme dans un courrier préalablement transmis au maire de St-Joseph et au sous-préfet de St-Pierre. Une décision de la collectivité liée à l’État d’urgence sanitaire pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Mais, "à ma connaissance, aucune délibération du Conseil municipal n’a validé administrativement la construction de la clôture sur cet espace public (...), ce qui constitue à mon sens et pour beaucoup une aliénation du domaine public" évoque-t-il. 
 
Hier, les manifestants ont souligné "la forte valeur culturelle, émotionnelle, touristique et historique" dans leur prise de parole. 
 
"Ce site clôturé fait partie du domaine communal privé", a rappelé en réponse la mairie de St-Joseph. En dehors de sa mise à disposition à l’association 3Peaks chaque année pour le Manapany festival, l’espace n’est pas officiellement ouvert au public. 
 La police municipale est donc venue constater les faits. "Un rapport est actuellement en cours d’élaboration en vue d’éventuelles poursuites", termine la collectivité dans son communiqué.




1.Posté par Zarin le 03/08/2020 10:58

Les chauves-souris sont passées où ?

« Manapany ti coin charmant » ...

2.Posté par cece le 03/08/2020 11:00

Qui n'a jamais pic niqué dans le parc du Ti Coin Charmant? Ce parc a toujours été ouvert au public. Les riverains et les St Josephois étaient réunis hier pour demander des explications quant à cette fermeture incompréhensible. Les enfants de St Joseph n'ont ni parc, ni piscine, ni centre aéré, ni école... M Lebreton se préoccupe-t-il des enfants de St joseph?

3.Posté par ERIC le 03/08/2020 11:13

Une explication sur cette fermeture serait souhaitable

ps votre publicite est fatiguante et donne envie de déserter zinfo
je ne dois pas etre le seul

4.Posté par Jp POPAUL54 le 03/08/2020 11:42

"Domaine communal privé " la formule est bien inepte.

Cela dit, en week-end et pendant les vacances scolaires, lorsque les hordes envahissent les lieux (y compris le boulevard de l'océan réservé en principe aux riverains) et couvrent le bruit du ressac de musiques diverses à coups de décibels hurlants et sèment, à leur départ, un grand nombre de détritus en tous genres....
On ne peut que se réjouir de cette mesure qui donnera un brin de répit à la beauté et au calme de dame nature.

5.Posté par Yabeleso le 03/08/2020 12:12

Domaine privé dans les 50 pas géométrique ? Surprenant.

6.Posté par Asakusa le 03/08/2020 12:13

Bien d'autres coins de l'île nécessiteraient une telle restriction si l'on veut les préserver pour nos enfants...

Les "ti pik nik" où l'on veut avoir tous le confort de la maison (parce qu'il est évidemment hors de question de s'assoir dans l'herbe et de manger chichement) et où l'on se réunit à 30 personnes, sont la cause de la déliquescence de trop nombreux sites de l'île : arbres entaillés par les attaches de bâches, hamacs, et autres, sols abimés par le mobilier et les voitures que l'on gare au plus près, peu importe la gêne occasionnée pour les autres ou l'environnement (ben oui on vient piqueniquer par marcher hein !), déchets laissés sur place ou dans le meilleur des cas agglutinés aux abords des poubelles débordantes, nuisances sonores (aahhh ces affreuses enceintes portables ou "sono" bas de gamme qui crachent), incivilités en tout genre (et en la matière on ne cesse d'être surpris)...

Pas de quoi être fière de ce qu'est devenu cette "tradition" du piquenique et du spectacle qu'elle donne aux visiteurs d'ailleurs...

7.Posté par bigtroll le 03/08/2020 12:52

Article L2111-1 du code général de la propriété des personnes publiques
Cet article met en avant 3 critères cumulatifs:
-Appartenance à une personne publique. Ok!
-Usage direct du public. Ok depuis plus de 20 ans les jardins sont dans la continuité du domaine public et l’on peut y accéder sans restriction aucune.
-Aménagement spécial. Ok il y a plusieurs aménagements spéciaux dans ces jardins on peut cité les pieds de scène et des plots de béton visant a laissé entrer les piétons et protéger de l’accès des véhicules. Ce dernier point traduit une volonté forte de la municipalité de laisser ce bien à l’usage direct du public… s’il y a volonté de la municipalité de changer cette affectation de fait ce n’est pas en la clôturant qu’elle doit le faire, mais par un processus de désaffectation. Mais une mairie de gauche ne vous dira pas “je vous prive du dernier espace vert à proximité du bassin qui est un haut lieu de culture et de lien social pour le vendre a untel gros-zozo” ça ferait tâche. Du coup ils tentent le carry sous de riz…

8.Posté par archeo974 le 03/08/2020 11:20

communal privé ? c est communal ou privé pas les 2

9.Posté par Tonton le 03/08/2020 14:14

Ils ont vendu Manapany !
Alerte, revolte.....

10.Posté par Pascale le 03/08/2020 15:58

C'est plus qu'évident qu'un hôtel de luxe ou autre projet de gros zozos riches va sans doute se mettre en place :) c'est bcp plus rentable pour la commune qu'un espace vert qu'il faut entretenir :)

11.Posté par ST JOSEPHOIS le 03/08/2020 16:00

AH BON IL EXISTE UNE POLICE MUNICIPALE A SAINT JOSEPH ET TOUS LES INCVILITES SONT IGNORES STATIONNEMENT SUR LES TROTTOIRS LES NON RESPECT DES DÉPÔTS D ORDURES SUR LE BORD DE LA VOIE PUBLIC DES LE LENDEMAIN DES JOURS DE COLLECTE PAS SANCTIONNABLE UN DOMAINE PRIVE DE LA COMMUNE EN VOILA UNE BONNE .

12.Posté par jlc2 le 03/08/2020 16:15

c'est domaine communal donc ça appartient aux gens de la commune et non au maire. La prochaine élection na vire Lebreton qui impose sa loi à st jo

13.Posté par Nono le 03/08/2020 16:40

Les élections sont passées, maintenant les maires se lâchent. Une mairie à 22 millions ici, une privatisation de l'espace public là (bien vu post @7)

Et ils ont raison, les électeurs à la Réunion ont la mémoire d'un poisson rouge....

14.Posté par Kaskavel le 03/08/2020 16:52

A post 4 , 8 et 12 : Et si en droit c'est exact , le domaine privé de la commune ( de toute collectivité d'ailleurs ) existe bel et bien et doit être différencié du domaine public . Cela signifie que le bien est propriété de la Commune pour son propre usage et non pour un usage public . Une délibération doit attester de ce classement .

15.Posté par C'est la faute de la CASUD ? le 03/08/2020 17:17

Et si c'était la faute de la CASUD ? La guerre qui fait rage entre le vieil homme du Tampon et le sécessionniste des champs aurait bon dos et le Jeannot là dedans.



16.Posté par lilou le 03/08/2020 17:17

A tous les ignorants qui vocifèrent "Sa la commune, lé a nou" et pour aller dans le même sens que le post 14, il ne vous viendrait pas à l'idée d'aller pique-niquer dans les jardins de la villa du département qui se trouve dans la rue de Paris.
C'est du domaine privé appartenant au département.

17.Posté par Pro no stick le 04/08/2020 18:54

16.
Bonne idée.. Tous dans les villas nombreuses du département..

18.Posté par Ludo le 05/08/2020 00:16

Ala la... Faut il encore que cette parcelle eu été un jour un domaine public.La différenciation entre le domaine public et le domaine privé est plus complexe. L'aménagement pour le public et même l'accès au public ne doivent pas être forcément sous entendu. Regarder les parkings en terre dans les centre villes. Beaucoup relevent du domaine public d'autres non. Un panneaux, un marquage et des trottoirs vont changer la donne mais si il n'en ai rien alors des années de tolérance ne donnent malheureusement pas plus de droits t. Beaucoup d'endroits même si destinés à recevoir du public relevent du domaine privé d'une collectivité comme des bureaux de certains services par exemple. Si vous saviez le nombre de jurisprudences. D'ailleurs il faut en principe une délibération pour incorporer un terrain dans le domaine public. Vu que le bâti sur place n'est pas forcément accessible il y a fort à parier qu'il s'agit d'un domaine privé. Si oui la commune n'a pas à délibérer pour clôturer son terrain et en interdire l'accès. À voir l'historique d'acquisition du terrain. Autre chose les cinquantes pas ont disparu il ya belle lurette lorsque le franc était encore en cfa. Dans cette réserve d'état il y avait plusieurs périmètres. Celui près des plages correspond plus ou moins au domaine public maritime car ne colle pas forcément à la géographie actuelle. Celui en arrière plage très étendu a été déclassé et aujourd'hui construit en grande partie. Sur St Paul les pas passaient derrière la sous préfecture. Je vous laisse imaginer le nombre de cases si lon tire jusqu'à l'étang par exemple. D'ailleurs le démantèlement du Chemin de Fer reunionnais a participé également aux changements sur le littoral.

19.Posté par Lebon rico le 27/09/2020 20:19

Pour petit rappel en 1967 ces lo maire Guy hoaro la acheté le site

20.Posté par Lebon rico le 27/09/2020 20:26

Pour petit rappel en 1967 ces lo maire Guy hoaro la acheté le site

21.Posté par Stjosephois le 28/09/2020 04:40

Il a tout a fait raison de mobiliser les forces de l ordre afin de faire respecter ces lieux occupé par des voyous mais il devrait s intéresser a la sécurité à l abord de l école maternelle des Jacques ou chaque jour je conduis mes enfants et que des chauffards ne respectent pas l interdiction de de circuler dans l impasse des renoncules et l obligation désigné par une flèche des descendre dans la rue jean bart toujours les mêmes individus des insoumis en toute impunité qu attendez vous Mr Lebreto.n pour faire appliquer les règles de circulation l heure de la sanction pour les fautes comprendre d arrêter ces incivilités

22.Posté par Zabitan le 28/09/2020 14:54

Ne vous inquietez pas st josephois le jour où un accident auras lieu on sera a vos côtés. afin de entamer des poursuites à l encontre des e lus dont le devoir est de a ssurer la sécurité des administrés on saisira toutes les juridictions pour les fautes condamner .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes