MENU ZINFOS
International

Les Grecs disent un "Non" massif au plan d'aide européen


Par - Publié le Lundi 6 Juillet 2015 à 06:37 | Lu 1964 fois

Les Grecs disent un "Non" massif au plan d'aide européen
Les Grecs ont dit "Oxi" (non) hier à la dernière proposition de réformes formulée par les autres pays européens.

Selon les résultats définitifs du ministère de l'intérieur publiés dans la nuit, le "non" l’a largement emporté avec 61,31 % des suffrages, avec une participation autour des 60 %.

Le premier ministre Alexis Tsipras, qui avait mis son mandat en jeu, a salué dans la soirée la nette victoire du non et a déclaré que son gouvernement était prêt à retourner dès aujourd'hui à la table des négociations pour permettre reprendre les discussions avec les autres pays européens et obtenir une réouverture des banques grecques, fermées depuis une semaine.

Il a rappelé que pour lui, cette nette victoire du "Non" était un mandat donné par les Grecs pour trouver une solution viable avec l'UE et non pas pour aller à l'affrontement avec l'Europe : "Etant donné les circonstances difficiles à l'heure actuelle, vous avez fait un choix très courageux. J'ai tout à fait conscience que le mandat que vous m'avez confié n'est pas celui d'une rupture avec l'Europe, mais un mandat pour renforcer notre position aux négociations afin de rechercher une solution viable".

Une position qui n'est apparemment pas partagée par tout le monde. François Hollande recevra Angela Merkel ce soir à l'Elysée pour faire un point et un sommet de la zone euro se tiendra demain mardi, après une réunion des ministres des Finances des 19 pays de la zone euro. Mais, premier à régir dès hier soir de Berlin, le ministre allemand de l'Economie, Sigmar Gabriel, a toutefois jugé "difficilement imaginables" de nouvelles discussions. Sortie ou pas de la zone Euro, telle est désormais la question pour l'UE face à ce "non" massif.

Quoi qu'il en soit, l'euro et les marchés asiatiques étaient en repli ce lundi matin après la nette victoire du "non" grec, un résultat qui laisse craindre aux investisseurs une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro. L'indice Nikkei perdait 1,4% à la bourse de Tokyo tandis que l'indice MSCI, plus large, des valeurs Asie-Pacifique hors Japon reculait de 0,5%. Le gouvernement japonais a indiqué qu'il se tenait prêt à réagir si cela était nécessaire sur les marchés et qu'il était en contact étroit avec les autres pays.
L'euro de son côté concédait 0,8% par rapport au dollar à 1,105 dollar après être descendu jusqu'à 1,0967 et par rapport au yen à 134,53.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par R I P O S T E le 06/07/2015 07:25

Oussa i lé ces technocrates de pacotille au parlement européen , Hollande , moi président ... Merkel , arrogante , sûr d'elle ... Goûte !!!

Chapeau bas les grecs

D'énorme surprise aux régionales 2015 chez nous ...


2.Posté par Grèce = le berceau de la démocratie européenne et du savoir ... en faillite! le 06/07/2015 07:41

Prochaine étape: sortie de la zone euro pour la Grèce. Et après? Sorite de l'UE?

La Grèce qui fait partie de l'UE depuis 1981, soit il y a 34 ans...

Et une remise en cause de l'euro ou de l'UE par d'autres Etats, ensuite?

Extrait de Marianne qui me paraît intéressant et qui donne une idée du problème (pour Marianne, la Grèce est quasiment au point "mort" au plan économique, exsangue (http://www.marianne.net/pericolegasse/seule-issue-grece-sortir-union-europeenne-260115.html

"Quand bien même Merkel, Hollande, Draghi et Bonnafé (pdg de BNP-Paribas, concerné au premier rang par la situation puisque sa banque est exposée à la dette grecque à hauteur de 5 milliards d’euros, sans compter la Société Générale et le Crédit Agricole, la créance française s’élevant à 50 milliards d’euros), décideraient dans un accès de lucidité chrétienne d’effacer la totalité de la dette de la Grèce, soit 325 milliards d’euros, ce dont ils n’ont pas le pouvoir, cela ne permettrait toujours pas aux Athéniens d’atteindre l’autre bout."

3.Posté par Pierre Balcon le 06/07/2015 08:18

Timeo Danaos et dona ferentes

4.Posté par olivier Montfort le 06/07/2015 08:33

Je dis " BRAVO" ! à ce peuple qui nous montre l'exemple en tenant tête aux banquiers. Bels et bien couillus les soit disant homos depuis toujours; Je ne comprends toujours pas pourquoi l’Allemagne ne règle pas sa dette de 11 milliards d' €uros contractée pendant la dernière guerre. Les Finlandais ont fait la même chose et ont gagné contre les banques, aujourd'hui il vivent dans l'aisance sans problème. Nous français, avec un petit " F" nous avons comme emblème le coq gaulois, nous devrions adopter plutôt le crocodile " tout en queue avec une grande gueule' c'est tout ce qui nous reste, notre arrogance. Nous devrions passer nos vacances à Mikonos...

5.Posté par Marx le 06/07/2015 09:12

Le debut de la fin de l'Euro?... probablement sous sa forme actuelle.

6.Posté par bovis le 06/07/2015 09:29

plus tard l'italie l'espagne le portugal et nous

7.Posté par Sin 2ni dabor le 06/07/2015 09:32

Goûtez les technocrates de l'Union Européenne sans loi ni foi qui se prenaient pour des invincibles face aux grecs .

A twé HOLLANDE , nu arrive pou les régionales 2015

A SARKOZY , nu arrive pou twé ex Président de la République . C’est pourtant twé lé principal responsable de la forfaiture du traité de Lisbonne, consistant à faire ratifier, sous un autre nom et avec quelques modifications cosmétiques, la Constitution européenne que 55% des Français avaient rejetée par référendum.

Angela Merkel , " Notre-Dame de Lourdes des peines de l'Europe "

8.Posté par Armele le 06/07/2015 10:00

BRAVO! Je n'en attendais pas moins du peuple Grec!
Merckel , Hollande et toute leur smala doivent écumer de rage.

UE: les riches deviennent plus riches les pauvres plus pauvres.
La misère s'accroit,
Les ménages ne tiennent plus le coup et c'est la cassure du couple et le malheur des enfants.
La délinquance augmente
De plus en plus de corruption dans certains milieux pour pouvoir garder leur niveau de vie

QU'il y ait un référendum dans tous les pays de UE et ils verront le résultat!

9.Posté par GIRONDIN le 06/07/2015 10:13

bonne nouvelle!

Que Le premier ministre Alexis Tsipras envoie la facture à Goldman Sach qui a aidé les anciens dirigeants Grec à maquiller les compte.

Il peut envoyer une copie aussi au COMITE OLYMPIQUE INTL!

Les préteurs sont censés aussi être des prêteurs """""responsables"""""".

10.Posté par David Asmodee le 06/07/2015 10:41

Un doigt d'honneur aux usuriers, aux banquiers voleurs, à une Europe construite malgré le peuple et contre le peuple. Un NON massif à l'esclavage par la dette.

Les Grecs nous montrent la voie. A nous de choisir en 2017 les candidats qui veulent nous sortir de cette nasse européenne.

11.Posté par comouniké le 06/07/2015 11:58

Face à la propagande mensongère des medias habituels il est bon de rétablir la VERITE :

Alexis Tsipras a organisé ce referendum pour refuser les nouvelles exigences des créanciers et réclamer un accord global sur la dette, ce que l’Eurogroupe – autrement dit l’Allemagne – a refusé de façon scandaleuse…

Car cette dette est à la fois totalement insoutenable et illégale, illégitime et odieuse. La responsabilité des prêteurs/prédateurs est indiscutable.

L'explication dans cet article :

12.Posté par Choupette le 06/07/2015 12:45

Calimera les BRICS !

13.Posté par Choupette le 06/07/2015 13:10

Donc, les Grecs ont doublé TOUT le monde !!!

C'est trooop bon !

Le nettoyage a déjà commencé.

En 2017, Tsipras président de la république française ... .

14.Posté par LOR-HEIN le 06/07/2015 13:55

Une leçon de Démocratie de la part des gauchos grecques, un référendum qui a laissé le soin au Peuple de choisir son destin. En France, un Référendum organisé en 2005 sur la Constitution Européenne, les Français avaient dit NON à près de 55% et puis nos politicards s'en sont moqués et CHIRAC a réuni le Congrès de Versailles le 21 Juillet 2008 au cours duquel, la majorité requise l'a emporté d'une voix, faisant fi de l'avis du Peuple, le méprisant ainsi.
Nous sommes gouvernés par des Dictateurs qui se font élire sur des promesses et non des programmes ou des engagements. La preuve avec FLAMBY et ses sbires !!!

15.Posté par SEVERIN le 06/07/2015 17:33

Trop fort @13 ils vont vous mettre le Manchon avec les gros C??S COMMUNISTES du FRONT DE GAUCHE.
La France na plus de leader politique charismatique,que des gros nazes carriéristes a l'odorat bien alléché par les privilèges a forte rémunération de nos institutions.A moins que c Choupette présidente de notre république Française,in yab des Yvelines

16.Posté par Choupette le 06/07/2015 17:46

L'institut de sondage pris la main dans le sac ... à malices ... .

http://www.lelibrepenseur.org/grece-des-sondages-mensongers-inventes-de-toutes-pieces/

17.Posté par Pierre Balcon le 06/07/2015 19:29

Je vais moi même dans la foulée organiser un réferendum avec mon ex femme pour décider si nous allons continuer à rembourser le prêt immobilier que nous avons contracté lorsque nous vivions ensemble.
Depuis nous avons changé de régime matrimonial et je ne vois donc pas pourquoi on ne remettrait pas les compteurs à zéro.
Si la réponse est non je vais demander à mon banquier d'effacer notre dette.
Je suis certain que les sociétaires du Crédit Agricole , qui est la banque de beaucoup d'enseignants et qui ont donc les moyens , ne verront aucune objection à ce que leur épargne serve la bonne cause.

18.Posté par KLD le 06/07/2015 22:21

oui ,à l'Europe mais pas à l'Europe libérale ! bravo les Grecs !

19.Posté par môvélang le 06/07/2015 22:29

respect, ces grecs, oui, aux sous, non au remboursements, si l’Europe donne , , on garde, donné pas repris , , on veut encore 60 000 000 000 d'euros à taux zéro, remboursable dans 20 ans , moins une décote de 30 %, , la décote, en 2035 !!!!!!!!!!!!!!!!!
tant que l'Europe donne, autant en profiter,

20.Posté par Pierre Balcon le 07/07/2015 00:58

à post 18 : une question simple : à partir de quel niveau de prélèvements obligatoires ( qui servent donc à financer nos politiques publiques ) , considérerez vous que nous ne serons plus en société libérale .
Actuellement ce niveau est à peu près de 50 % du PIB ( richesse créée chaque année ) .

à post 19 . Quel cynisme ! Le budget européen est financé par nos impôts ( notre quote part est un peu plus de de 1% du PIB , soit 22 milliards sur un budget de 135 milliards ). Mais j'imagine que vous ne vous considérez pas comme européen sauf lorsqu'il s'agit de bénéficier des aides structurelles . C'est ça la nouvelle gauche! Et c'est pour ça que les français ne lui font plus confiance.

21.Posté par EKOLO le 07/07/2015 09:33

Au moins maintenant on sait comment dire "oui" et "non" en Grec, ça peut toujours être utile.
Par exemple si on fait un séjour à Mykonos.

22.Posté par David Asmodee le 07/07/2015 10:31

Calimera les BRICS !


L'Europe est beaucoup plus méprisante. L'Allemagne, la pute de l'Amérique, qualifie les autres par des acronymes insultants.
Ce ne sont donc pas les BRICS mais les PIIGS ou PIGS (Cochons) ou GIPSI (prostitué chez les romanichels).

PIIGS : Portugal, Italy, Ireland, Greece and Spain
PIGS : Portugal, Italy, Greece and Spain

Mais il est possible qu'un membre des BRICS (Brazil, Russia, India, China et South Africa) vienne à la rescousse de la Grèce. Poutine, le cauchemar de l'OTAN, pourrait faire main basse sur les richesses naturelles qui se trouvent au large de la Grèce. Ce ne serait pas un mal pour l'humanité que ces ressources soient entre les mains d'un peuple pacifique comme la Russie au lieu qu'elles soient utilisées par les terroristes Américains.

Si, si.. les richesses naturelles de la Grèce seront un enjeu majeur lors des négociations à venir. Les rapaces occidentaux ne sont jamais repus. Ni d'or. Ni de sang.

23.Posté par Joseph le 07/07/2015 20:55

Comment peut-on être en accord avec un pareil scandale ?
- Quand je dois, je paye, tous ceux qui ne sont pas d’accord avec ça sont soit des escrocs, soit des mendiants !
- Vous rirez moins quand il vous faudra mettre la main à la poche pour compenser ce qu’ils nous doivent, bande de bobos rêveurs et incapables !
- A moins que comme la Grèce, vous vivez de subventions, et n’êtes pas productifs !

24.Posté par GM le 07/07/2015 22:37

Enfin la politique commence à m'intéresser.

25.Posté par bovis le 09/07/2015 09:24

la grece est actuellement la porte avant daech c'est pour cela que l'europe va cracher au bassiner

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes