Zot Zinfos

Les Compères créoles : Compte-rendu du déplacement aux Seychelles du 20 au 26 octobre 2014

Mercredi 19 Novembre 2014 - 11:05

Introduction
Le groupe des Compères créoles, a été sollicité par la Région REUNION pour participer au festival Kreol aux Seychelles du 20 au 26 octobre et représenter notre folklore réunionnais. Le but était aussi de créer des ateliers d’initiation à nos danses pour un jeune public. 
Au total, ce sont 8 personnes (danseuses et danseurs) qui ont fait partie de ce déplacement culturel.

Déroulement 
Le groupe est arrivé aux Seychelles le lundi 20 en début de soirée et a été logé au Coral Strand Hôtel, Beau Vallon

Dès le lendemain, une rencontre avec la troupe Nationale au centre National culturel a eu lieu pendant toute la journée dans le but de préparer l’ouverture du festival Kreol.
Des échanges intéressants avec la troupe nationale seychelloise sur nos danses, nos costumes, le codage des pas, etc...ont pu être mis en place.

Le jour suivant, nous avons rencontré des élèves d’une école primaire, à l'Anse.Boileau.
Aux Sychelles la danse fait partie des programmes scolaires et les enfants montrent un grand intérêt. A en juger par la réussite au concours national : ils ont reçu le 1er prix.

Nous avons eu le plaisir partagé de les initier à la polka, au maloya et nous avons fait une démonstration d'une danse de notre répertoire sur le « Séga Piqué ».

Les élèves de cette école ont fait une démonstration d'une contre danse "Le Quadrille Seychellois ».
Ce fut un moment fort en émotion car les enfants se sont comportés comme des professionnels et ont dégagé beaucoup de grâce dans leurs mouvements. (Toujours accompagnés de la troupe Nationale).

Le 4ème jour, nous sommes allés au  collège de Plaisance. Nous avons fait partager nos expériences  sur nos danses traditionnelles respectives.

Ce même jour, nous avons participé à un spectacle au ministère de l'éducation à Mont Fleury dans le cadre du concours de discours en créole par des jeunes. La TV seychelloise était présente et notre responsable du groupe, Jean-Max CAZANOVE a été interviewé. 
Ce spectacle avec la troupe Nationale à l'ouverture du festival nous a donné l’occasion de faire une  démonstration du "quadrille" suite au travail effectué avec eux le premier jour.

Le samedi, nous avons participé au défilé général.Des échanges avec les musiciens mauriciens et rodriguais, et les danseurs nous ont permis de faire une démonstration de maloya avec ce maillage des iles. Les TV et radio seychelloise, les journalistes et les radios locales RIL et KREOL FM ont mémorisé les moments forts de ce festival.

La semaine s’est terminée le dimanche au bord de mer, pour un repas commun sur la plage. Le public, venu nombreux, a pu se mêler à nous pour des démonstrations des danses de notre répertoire et la bonne ambiance était au rendez-vous.

Le retour à l’hôtel a été marqué par un « pot d’adieu » offert par LUNDI PRODUCTION, dont la responsable, Madame Nathalie SOLER, a géré notre délégation avec un grand professionnalisme.


Conclusion :
Cet échange avec les Seychelles a été un grand moment qui nous a permis de prendre conscience que la danse est universelle et qu’elle véhicule les mêmes sensations qui rendent les instants festifs et conviviaux,  pleins de bonne humeur et au cours duquel nous avons pu faire connaître notre culture et nous faire apprécier par les danseurs des autres îles et également du public.

Nos remerciements vont aux responsables seychellois, Mesdames SAVY et MAJOIE (du Ministère), à la Région REUNION et à Madame Lydie DELGARD, présente sur ce festival, et la mairie de La Possession.
Lu 468 fois




1.Posté par CAZANOVE le 19/11/2014 20:12

la presence du Compte rendu rendrait le courrier plus explicite en révélant le parti pris de la personne à l'écrit de qui J' avais réagi

2.Posté par CAZANOVE le 19/11/2014 20:22

Bonjour Ce compte rendu veut être une réponse à un courrier de lecteur frustré publié ds la presse le 3 novembre dernier.

A propos du Festival Créole des Seychelles.
Dans une édition des journaux de l'île, une Question a courageusement été posée sous forme anonyme par une Pascaline de service dont j'espérais qu'elle se cachait sous ce pseudonyme par prudence et qu'elle aurait cherché à nous rencontrer pour avoir une réponse directe à ses interrogations existentielles en se faisant connaître. Après 15 jours d’attente, nous n'avons pas eu la possibilité de la remercier de la médiatisation de cet événement dont elle déplore dans son courrier que les médias locaux ne l'aient pas assurée.
Quelle était la question « Savez-vous comment notre musique réunionnaise est représentée au festival créole des Seychelles? »
Indépendamment de la position de représentante avertie de la musique réunionnaise qu'elle s'attribue, on ne sait guère, en lisant ce roman de vacances Seychelloises qu'elle relate, de quelle partie du festival elle fait état. C'est pourquoi je sais gré au responsable du courrier des lecteurs de présenter ce programme dans son intégralité. Ce faisant, je n'abuserai pas de l'espace que l'article de Pascaline X occupe. Après cette attente de 15 jours, j'espérais pouvoir parler avec elle, à sa demande, de la démarche qui est la nôtre, des recherches historiques sur les costumes et les pas de danses que nous faisons, recherches conformes aux critères de la fédération nationale de folklore dont les Compères Créoles sont membres reconnus. Au contraire de cette demande qui aurait manifesté une curiosité culturelle, le discours , avec le temps ne m'est pas apparu comme l'expression haineuse de quelqu'un dont la culture revendiquée est celle d'une culture d'isolement alors que le festival des Seychelles voulait être une rencontre d'échanges , et que c'est à ce titre que la responsable de la culture des Seychelles nous a sollicité plusieurs fois et renouvelé sa demande à cette occasion.
Je regrette que Pascaline reste pour tous, cette inconnue qui aboie au lieu d'être dans l'une des diverses caravanes porteuses des diverses facette s de la musique et de l'expression chorégraphique des composantes du patrimoine réunionnais , l'une de ces caravane où elle montrerait la richesse qu'elle veut faire partager au lieu de la manifestation de rancœur qui n'appellent que le mépris Groupe folklorique de l’Ile de la Réunion.

Jean Max Cazanove, Responsable du Groupe Folklorique de l'Ile de La Réunion «Les Compères créoles" qui vous invitent à nous rejoindre pour promouvoir les richesses de notre patrimoine, y compris Pascaline qui sera la bienvenue.


Le Responsable des Compères Créoles
Groupe Folklorique de l’Île de La Réunion

Jean Max Cazanove

Tél : 0692 09 63 43
Mail : 974jean.max@gmail.com
Site : comperes-creoles.jimdo.com


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >