MENU ZINFOS
Gilets Jaunes

Les Cliniques Privées inquiètes pour leurs patients


Communiqué de la Fédération hospitalière privée de l'océan Indien (FHP OI) :

Par N.P - Publié le Mercredi 28 Novembre 2018 à 07:36

Après onze jours de blocage des routes, de paralysie socio-économique, les Cliniques Privées de La Réunion sont unanimes : il devient difficile de maintenir un accompagnement thérapeutique de qualité pour les patients en hospitalisation complète.

Des médicaments commencent à manquer, les régimes alimentaires ont dû mal à être maintenus, les équipes de soins ont des difficultés à rejoindre leurs lieux de travail. Les conséquences peuvent être lourdes pour les patients, alors que certains diagnostics affichent un vrai contre-la-montre. Après un AVC par exemple, la rapidité de prise en charge est déterminante.

Pour les patients bénéficiant de l’hospitalisation de jour, peu franchissent aujourd’hui les portes des Cliniques. Ceux qui y parviennent, c’est au prix de beaucoup de stress et de fatigue : un état de fébrilité qui n’est pas propice pour profiter pleinement des soins, dont certains nécessitent un réel effort physique, une grande force mentale. Certains patients sont affectés de ne pas pouvoir continuer leur prise en charge sereinement. Il peut exister des risques pour les patients qui restent à domicile et qui ne peuvent pas bénéficier de soins adaptés à leur situation.

Dans ce contexte d’actualité oppressant, et dans la situation fragile et unique de chaque patient, nous, Cliniques Privées de la Réunion, demandons à l’Agence Régionale de Santé et à la Préfecture de déployer des moyens supplémentaires pour assurer le transport des patients et la livraison des médicaments et autres produits nécessaires à l’accompagnement des patients, notamment pour les jours de durcissement du mouvement.

L’ensemble des Cliniques Privées de l’île entend le mal-être social. Dans l’intervalle d’un dialogue constructif avec les représentants de l’Etat, nous demandons aux Gilets Jaunes un véritable assouplissement sur les passages aux barrages.

« Nous demandons aux manifestants de laisser passer, le personnel des établissements de santé, les ambulances, ainsi que les patients souhaitant se rendre en établissement de santé. Nous demandons également aux Gilets Jaunes de laisser passer les camions de ravitaillement en produits alimentaires et en médicaments. C’est une question de santé publique ! La situation est devenue préoccupante pour de nombreux patients, isolés depuis le début du mouvement ! », insiste Aude d’Abbadie-Savalli, Présidente de la FHP OI. 




1.Posté par yen a marre le 28/11/2018 14:59

Ces GJ sont des assassins
Ils se foutent complètement des conséquences de leurs blocages
Il faut les déloger par la force

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes