MENU ZINFOS
Société

Les Chroniques de tonton Jules #48


Les chroniques, étymologiquement « commentaires du temps qui passe », ne sont pas forcément drôles. C'est pourquoi, pour vous mettre en appétit (ou plutôt en odeur), je vous livre ce qui suit. Bonne lecture et à la prochaine si Bon Dieu na pitié alorsss'.

Par - Publié le Jeudi 8 Avril 2021 à 15:36 | Lu 1364 fois

L'argent n'a pas d'odeur

Ça prétend diriger la Région et ça n'est même pas fichu de débarrasser les abris-bus des merdes de clebs. Depuis plus de trois semaines, un superbe étron canin s'étale sur les bancs de l'abri-bus « station Candide-Azéma », rue Notre-Dame-de-la-Trinité. Nous avons été plusieurs à appeler la Citalis pour dire que « ça fumait grave » ; puis que « ça séchait mais puait toujours autant » ;  puis « que l'odeur a disparu avec la sécheresse mais les miasmes, hein ? » Reçus aimablement par les opérateurs téléphoniques (quand on a la patience d'attendre deux ou trois demi-heures !), on s'est entendu seriner que « c'est la mairie qui entretient... mais on fait suivre ». Avant engarde la paille dan' zyeu out' voisin, tir' mallol dans la vot'. Akoz talèrla, zordi minm, le (gros) facteur de microbes était là, et bien là.

La « loi-climat » : un enfumage de plus

C'est Clemenceau (je crois ?) qui disait : « Si vous voulez enterrer un projet de loi, créez une commission parlementaire d'étude ». Jupiter, lui, fait mieux : il crée une commission citoyenne censée éclairer le monde et le gouvernement. Ça fait bien, ça fait classe, ça en jette : Voilà enfin un président qui en appelle au peuple. C'est oublier qu'il y a déjà des représentants du peuple quelque part, élus pour parler au nom du peuple, mais qui ont tant oublié le sens de leur mission première, qu'ils ne représentent plus qu'eux-mêmes et leurs multiples prébendes. Ça s'appelle le Parlement. Le jeune Réunionnais participant à cette commission sur le climat était fort déçu à la télé. En gros, il a suggéré que la commission était de la fumée car le président Jupiter n'a tenu compte d'aucune des suggestions proposées : « Vous êtes bien gentils, les enfants, mais fermez donc un peu votre gueule ! » Les puissants de ce monde, tous adultes « raisonnables », n'ont rien dit d'autre à Greta. Total : en mars, la France avait dépassé son taux d'émission d'oxyde de carbone. Et ça s'appelle « conférence de Paris » ! Je suggère un autre nom pour la poudre de perlimpimpin, puisque l'époque prétend changer les choses en changeant le vocabulaire : le « taz-out'-guèle macro(n) ».

Que reste-t-il de nos amours ?

Sur le coup d'une heure du matin, frappé par un réveil intempestif autant que l'envie d'en griller une, je zappais sur ma télé et tombais, avec ravissement, sur « C'est à vous » où officiait une charmante vieille dame de 90 balais, philosophe et historienne dont j'avoue à ma grande confusion n'avoir jamais entendu même le nom : Mona Ozouf. D'une voix claire, avec des propos d'une sagesse merveilleuse, soutenus par une érudition à me faire rentrer sous terre, elle en a foutu plein la gueule pour pas un rond à tous les Français braillards ! Y compris nos glorieux responsables. Par le biais de la perfide Albion, ces gens qui ferraillent contre l'Europe depuis la nuit des temps, madame Ozouf a expliqué que si les Anglais étaient parfois chiants (je traduis, bien sûr), lorsqu'ils se retrouvaient seuls, aujourd'hui comme en 40, ils faisaient front, tous ensemble, sans se poser de question. Tous pour un. C'est comme ça qu'ils ont barré Goehring et sa toute-puissante Luftwaffe. C'est comme ça qu'aujourd'hui, honnis par toute la bien-pensance européenne, ils sont arrivés, eux, à vacciner leur population. Alors que nous, au pays de Pasteur, nous nous demandons encore s'il faut vacciner, et avec quoi ! Une des réflexions les plus affligeantes de cette dame, qui m'a fait mal au coeur, est que pendant que les Britanniques retrouvent leurs valeurs essentielles dans les lourdes épreuves, nous, les Français, qui donnons volontiers des leçons à la planète, ne faisons que nous entredéchirer. Nous avons perdu nos valeurs premières, l'entraide, l'amitié, le don de soi, la main tendue. La situation semble si tragique, sans espoir de retour, que nous nous vautrons dans le « chacun pour soi ». La très belle devise de Dumas, « Chacun pour tous », est devenu un lamentable « Démmeeeeeerde-à-zooooottttt' ! » Autrement dit, avant, c'était « Y'a d'la joie »... « C'est un jardin extraordinaire »... « Quand on n'a que l'amour »... « Une chanson douce ». Tout ça est devenu « Nique ta mère ! »

« Dieu aime les cons ! »

« Dieu doit aimer les fous ! » Cette phrase n'est pas mienne ; elle est une des meilleures répliques de Rambo IV (en Afghanistan). Devant l'insistance de Rambo à vouloir délivrer son chef détenu par des Russes omniprésents et surpuissants, l'allié afghan de Rambo s'exclame, joyeux : « Dieu doit aimer les fous... sinon, pourquoi en ferait-il naître autant ! » C'est en gros l'image que j'ai de notre monde en 2021. On fait semblant de croire, en cette époque d'ultra-libéralisme triomphant (voyez les guéguerres entre multinationales pharmaceutiques), que l'aide aux entreprises surpuissantes qui nous dirigent déjà, améliorera les situations individuelles. Ou demande le chat' veille saucisses ? C'est exactement l'inverse ! Ils ont voté pour un clown dangereux aux States. Ils ont élu un fou d'extrême droite au Brésil. Ils ont élu un assassin patenté aux Philippines. Ils pérennisent un tortionnaire du KGB à Moscou. Les Africains subissent faute de mieux : les rêves de Madiba ne sont plus que... des rêves. Désolé, les amis, que de ne commenter que de mauvaises nouvelles. C'est pourquoi j'ai débuté ces chroniques par de la merde-cabot. Histoire de rigoler... Chaque matin, histoire de me mettre les zygomatiques et l'âme d'aplomb, je cours chercher sur internet Devos, Desproges, Raynaud... Ça fait du bien avant d'aborder les catastrophes habituelles.


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Allô Saint-Denis, oui ça existe ! le 08/04/2021 17:00

Pour prévenir les services municipaux d’un problème à régler rapidement, il existe l’appli « ici Saint-Denis » à la rubrique «signaler un problème». C’est rapide et surtout efficace.

2.Posté par Koklespes le 08/04/2021 18:59

Ôté Jules mi trouve ou reste trop molo molo...mét un peu plus piman dan out band zistwar macron tout ça lé trop loin ,nou enfoutsa ,à koze i dit pas plus sur nout band komik local ? Pierrot i defand à ou ?...

3.Posté par Suppositoire le 08/04/2021 21:46

Vous avez oublié un autre fou : Erdogan. Lui il aime quand les femmes restent debout...

Je ne sais pas si Dieu aime ce fou là, mais les idiots Européens se prosternent devant lui, même s'il les ridiculise...

Moi je dirais plutôt que Dieu crée aussi les fous et idiots, et les idiots aiment les fous...

4.Posté par L'Ardéchoise le 09/04/2021 00:27

Je m'inquiète. Je n'ai pas eu la Covid, à ma connaissance, et je n'ai perdu ni le goût, ni l'odorat, mais je ne sais plus compter.
Il me semble qu'il manque quelque chose entre 45 et 48, mais comment en être sûre ?

Tu as commencé par de la "merde-cabot", tu as continué avec du caca humain, normal, vu que trouver du nanan en ce moment, c'est quasiment mission impossible !

Alors oui, Devos sans modération !!!

5.Posté par le laidpreux le 09/04/2021 11:35

Ne pas oublier que Mandela - a commencé ' sa carrière politique dans le terrorisme avec l'ANC (200morts )Une fois emprisonné ,il a beaucoup lu et réfléchi .A sa sortie de prison ,il n'était plus communiste ni terroriste .La prison lui avait fait du bien.

6.Posté par le laidpreux le 09/04/2021 11:38

L'Obsession Trump ne meurt pas et se propage encore chez Dupuy et tant d'autres

7.Posté par Le pangolin masqué le 09/04/2021 12:32

Trump n'est plus président, mais il continue à hanter les esprits de certains.
J'espère que ces Trumphobes ne sont pas atteints d'un autre variant de Covid, encore inconnu...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes