MENU ZINFOS
Société

Les Chroniques de Tonton Jules - # 90


Salut à tous !

Après un cyclone ravageur, rien d’étonnant à ce que les chroniques ne soient pas folichonnes. Mais s’il n’y avait que les conséquences de Batsiraï, ce serait trop beau. Quand l’être humain conjugue sa bêtise crasse à la folie des éléments, ça devient carrément ubuesque.

Bonne semaine malgré tout… si bon Dieu na pitié, alorss’.

Par - Publié le Samedi 12 Février 2022 à 06:36

Les Chroniques de Tonton Jules - # 90
Mada : être ou paraître ?

Les incommensurables dégâts causés par Batsiraï à Madagascar semblent enfin sortir les dirigeants de leur torpeur. Non pas pour venir en aide aux centaines de milliers de sinistrés et aux familles des morts, non. Le président « TGV » Andry Rajoelina, milliardaire, enjoint à ses ministres l’ordre formel d’aller sur le terrain « pour se montrer ! » « Pour montrer que le gouvernement fait quelque chose » même s’il ne fait rien. Sans plus de détail. Peut-être pour faire comme lui… faire semblant de verser une louche de riz fourni par une ONG dans une gamelle cabossée ? Jusqu’ici, de toutes les aides fournies ou en passe de l’être, PAS UNE SEULE ne vient de l’Etat malgache. Les citernes du Sud vont être remises en état par Kéré (merci l’ami Jean-Marc !) ; les vivres et vêtements viendront de la Croix-Rouge, de la PIROI ; tandis que le TGV multimilliardaire ne tirera pas un ariary de sa poche. A Mada, tout l’argent est aux mains du président, des ministres, des députés, des chefs de secteurs et des pontes de la douane. Et des concessionnaires de l’or (Ilakaka), du béryls (Tolagnaro, ex-Fort-Dauphin), du pétrole (Toliara, ex-Tuléar) ; plus quelques Italiens qui vendent en Europe leurs bungalows de Nosy-Be « garnis ». Pas un seul ariary n’entre dans les poches du peuple malgache.

Les Malgaches ont eu raison de se soulever contre un Etat colonialiste monstrueux en 1947. Vous croyez qu’ils subiront encore longtemps ce féodalisme capitaliste ?
 
Les vieux : une affaire juteuse

Notre gouvernement olympien semble découvrir la honteuse situation faite à nos Vieux dans les EHPAD. Et s’en émouvoir… Tas de faux-culs, va ! La situation est connue depuis belle lurette. S’il y a, ici même, quelques EHPAD où nos Anciens sont vraiment choyés, il y a une foultitude de « maisons » où c’est l’horreur à tous les étages, y compris dans les « pensions marrons ». ORPEA, c’était le 5-étoiles des EHPAD ; le Carlton, à côté, c’était le bidonville. Je ne vais pas m’alourdir sur toutes les horreurs qu’on y a relevées, la presse en ayant fait ses choux gras. « Ça ne va pas se passer comme ça, rontudju ! On va sévir ! » Pour preuve, le PDG démissionnaire d’ORPEA décroche un parachute doré. Tout ça parce que les Vieux, c’est une affaire qui rapporte. Par ici les pépètes ! Un des aspects les moins reluisants, les plus odieux, les plus monstrueux de l’ultra-capitalisme, je me répète mais c’est pas fini. Sans ces Anciens, nous ne serions pas là. Pour les en remercier, on leur donne un bol de soupe. Je ne suis pas croyant mais… faudra bien que ça se solde par… par quoi ?
 
Gilles Leperlier : « arrêtons de nous diviser ! »

Il m’a bien fait marrer, celui-là, le Gilles Leperlier, candidat aux municipales d’Etang-Salé. Il a osé dire devant caméras : « Arrêtons de nous diviser ! » Et pour appuyer son raisonnement… il se présente. C’est ce qu’on appelle le raisonnement par l’absurde. « Par l’Absurde lui-même, j’veux dire », ajouterait Hilarion Lefuneste.
 
La démagogie avec un grand « D » :
EDF obligée de vendre à perte !

Depuis qu’EDF n’est plus le seul fournisseur d’électricité aux particuliers, elle doit céder une part de sa production aux autres requins financiers qui fouinent sur sa chasse-gardée. Mais EDF reste le seul producteur. Pour faire plaisir aux clients, élections obligent, le gouvernement contraint EDF de fournir plus d’énergie à ses concurrents soi-disant moins chers pour les clients. Pour peau d’balle. Comme quoi les bailleurs de services suppléent les fournisseurs réels avec la bénédiction du banquier de l’Elysée. Vous appelez ça comment, vous ? Certains parlent de financiarisation de l’économie…
 
Nice bat le PSG : youpi !!!!!

Nice a foutu la pile au PSG en Coupe de France. Youpi ! Ala ton sirop ! Bravo ! Mette encore la pa’ssez ! Totoche à li minm ! Vous avez compris (je pense) que lorsque le PSG en prend plein la tronche pour pas un rond, je suis plus heureux qu’un morpion sur les couilles du Pape. Même si j’admire de très grandes pointures comme Mbapé, Neymar et autres, je déteste, j’abomine, je vomis, j’exècre le PSG, ce conglomérat de prétentieux millionnaires heureux de gagner tout le temps. Il est si facile de gagner quand on a déjà tout le pognon (qui sent mauvais) permettant d’acheter les meilleurs joueurs de la planète. Et vive les Versaillais !
 
Invendus : on ne jette plus !

Les grandes surfaces, les boulangers, les bouchers auront désormais le droit de céder les invendus aux écoles, aux EPHAD, aux pauvres. Il était temps. Il m’arrive très souvent de laisser « mûrir » mon steak bien après la date recommandée. Je n’en suis jamais mort. La preuve : je continue de vous faire chier, ah !

Je me souviens d’un temps, dans les 30 ans environ, « à deux Kpi près » comme disait Misner, que les SDF de Saint-Pierre attendaient patiemment auprès des cantines des écoles, qu’on leur donne les restes. Eux non plus n’en sont jamais tombés malades.

Puis, par souci de salubrité, par hypocrisie collective surtout, plutôt que de nourrir ces affamés, on a brûlé ces restes parfaitement consommables ou on les a donnés aux cochons. La population des sans-abri, alors, a été parcourue de coupes sombres : morts pour cause d’inanition. On gaspille, on jette, on brûle… « et qu’ils crèvent ! » Ça fait un tout petit peu honte, vous ne trouvez pas ?
 
Les barres d’immeubles : arrête èk ça, kit’ cok !!!!!

Les barres d’immeubles, à Saint-Denis (et ailleurs), croissent et se multiplient comme coeurs d’brède citrouille dans l’orage. Il faudrait que ça s’arrête mais quel maire, quelle mairesse auront le courage de mettre le holà à cette frénésie constructrice uniquement fondée sur l’appât du gain locatif ? De n’importe quel coin du chef-lieu, on ne voit quasiment plus la mer, la Montagne, Bellepierre, la cascade du Chaudron ou le Brûlé en même temps. Je sais bien que ça crée du boulot. Je sais bien que ça crée des électeurs mais ôté, Erika, arrête èk ça in coup, oui ! Saint-Denis est invivable. Le Chaudron est un fac-similé de Sarcelles. La Rivière Saint-Lui est la pire des cités-dortoirs. Etc. Etc. Les seuls recoins encore charmants rétrécissent à vue d’oeil. Les endroits encore acceptables ? Hell-Bourg, Salazie, les Avirons, Etang-Salé-les-Bains, Marla, La Nouvelle… Pour combien de temps ? J’ai honte, non pas de mon île, mais de ses dirigeants.


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par A mon avis le 12/02/2022 12:07

Vous affirmez péremptoirement : ' Jusqu’ici, de toutes les aides fournies ou en passe de l’être, PAS UNE SEULE ne vient de l’Etat malgache.

En parfaite contradiction avec "madagascar-tribune.com" :

" 2 562 salles de classes détruites, 133 627 élèves privés de cours

Le rapport du conseil des ministres précise que la première phase de cette reconstruction débutera par l’installation de 4 820 toits sur les établissements lourdement impactés. 2 000 autres toits seront par la suite installés dans la deuxième phase des travaux. La reprise des cours pour les élèves sur le banc d’école dépendra ainsi de la réhabilitation de leurs écoles. Pour éviter d’éventuels détournements de fonds dans le cadre de ces reconstructions, les autorités vont mettre en place un comité de suivi selon le conseil des ministres hier.
"


https://www.madagascar-tribune.com/2-562-salles-de-classes-detruites-133-627-eleves-prives-de-cours.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email

2.Posté par laidpreux le 12/02/2022 12:16

Ah oui! Dites nous s'il y avait monstruosité à mettre en valeur la terre ingrate de la Sakay ..A t il été monstrueux d'implanter en terre malgache la vanille ,le girofle,la pomme de terre le manioc,le poisson tilapia et le blackbass Au temps du Colon ,il y avait pour le malgache du riz à suffisance ,routes et pistes entretenues,de la sécurité pour les voyageurs - pas de dahalo ni de coupeurs de routes.Selon vous ,c'était un vie 'monstrueuse ' qui était imposée aux malgaches. Allez vous coucher !

3.Posté par laidpreux le 12/02/2022 13:49

C'est çà à mon avis !--Accordez le plus grand crédit au gouvernement malgache.L'argent arrive et disparait aussitot

4.Posté par PEC-PEC le 12/02/2022 13:50

Mon cher Jules, je t'ai perdu dans ce dernier billet et en fait depuis quelques temps !
Du négatif, que du négatif...Serais tu aigri à ce point de ne plus trouver le moindre sourire dans notre époque ! * Je ne vois aucun point des délires dont tu étais capable de nous régaler, même dans ce monde bien médiocre tu avais toujours le petit clin d’œil pour le rire ou la dérision... tu vieilli ou ou tu t’aigris et ça c'est pas bon mon cher Jules.
Essaie de voir un peu plus le verre à moitié plein et retrouve ta verve, ton humour qui nous ont toujours fait grand plaisir..Merci l'ami !

* Je reconnais que nous ne vivons pas une époque formidable, mais diantre un peu de couleur dans cette grisaille...Surtout que tu sais si bien le faire !

5.Posté par jpleterrien le 12/02/2022 14:30

C'est pas le tonton Jules, c'est l'amer Jules....
En plus, l'a jamais du aller à Sarcelles, le tonton...

6.Posté par yessss le 12/02/2022 15:04

He Tonton ! Arrête de raconter n’imp. Le gouvernement t’as évité une hausse de ta facture EDF de 40%

7.Posté par Paysan Créole le 12/02/2022 16:06

Pas un ariary venant de la poche des milliardaires malgaches dites-vous mais des euros sortant de la poche du président du conseil départemental ou plus exactement de la poches des contribuables de la Réunion et de France !!!!!! Et papa Melchior avec un sourire niais est fier de lui.

8.Posté par Pascal le 12/02/2022 17:19

Salut mon Jules!
Beaucoup ici te trouvent amer…mais c’est difficile pour certains d’amerrir lorsqu’ils s’aperçoivent que sous le reflet des vagues se cachent des requins que tu dénonces. Dure réalité en effet que tu les fasses plonger, avec un réalisme peut-être exacerbé, sous l’écume immaculée qui berce d’illusion les aveugles qui ne veulent pas voir pour continuer -tant bien que mal- à sourire. Oui Jules, nous avons aussi besoin que tu nous refasses sourire avec tes souvenirs tels (tu te -me- reconnaîtras) les balades en KZ 400 du côté de l’étang-salé les bains où, à cette époque les meilleures perles n’étaient fort heureusement pas à Gilles! ;)

9.Posté par HRM Duc Ray le 12/02/2022 23:01

citer Hilarion Lefuneste.. chapeau bas...

il faut avoir plus que du talent d'Achille pour cela..

10.Posté par Habitant le 13/02/2022 16:50

Tout à fait d’accord que la partie sur Mada.
Toute la richesse de ce pays est répartie entre les mains de quelques uns pendant qu’on laisse crever la quasi totalité de la population.
Tout n’est que paraître, complètement hors sol par rapport à la réalité des gens.
Le pire c’est que dans leur discours, ils se font passer pour des patriotes, notamment quand ils parlent des îles éparses par exemple.
En réalité, tout absolument tout est prétexte pour se faire de l’argent, pour soi et les siens mais jamais pour leur propre pays.
Ils vont même jusqu’à voler les aides internationales et à se les distribuer entre eux.
C’est rageant!
Ils mettent les gens dans un état tel qu’ils ne peuvent même plus se soulever!
Tous ces gens devraient avoir honte, comment osent-ils se regarder en face?

11.Posté par Habitant le 13/02/2022 16:57

@2 laidpreux: ce n’est pas parce que la situation actuelle est d’une nullité absolue que ça signifie pour autant que la colonisation était une situation idyllique.
La colonisation ne se réduit pas à ce que vous décrivez.
Elle ne s’est pas faite dans un but de bienfaisance, il ne faut pas se leurrer.
Il s’est agi d’exploiter un territoire en faveur de la métropole.
Les voies ferrées, les industries, les routes étaient construites dans ce but là.
Quand la vie quotidienne, elle s’est basée sur une forme d’apartheid.
Vous vous rendez bien compte que c’est une situation qui ne pouvait durer.
Et d’ailleurs, je ne comprends pas comment ça se fait qu’en France, après plus de 60 ans, on n’arrive pas toujours à revenir paisiblement sur cette période avec objectivité sans que ça ne déchaine un je ne sais quoi de pas raisonnable!
Comme si ce n’était pas encore digéré.

12.Posté par michel le 15/02/2022 10:56

Habtiant---Prenez du recul.Souvenons nous.Au départ la colonisation fut un idéal socialiste ,progressif
Cela commence avec le socialiste Jules Ferry Lequel disait qu'il y avait un devoir supérieur à tous:Celui d'aller civiliser les peuples primitifs les peuples arriérés

13.Posté par michel le 15/02/2022 10:58

Habitant--Repentez vous ,repentez vous --cela vous fera du bien

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes