MENU ZINFOS
Société

Les Chroniques de Tonton Jules # 77 - Ce qui a suscité mes angoisses ces derniers temps


Il n’y a vraiment pas de quoi sauter au plafond, ces jours-ci, je vous l’accorde. Voici ce qui a suscité mes angoisses ces derniers temps. Ne vous déboulonnez pas le moral pour autant : carpe diem et demain ne sera peut-être pas aussi mauvais qu’on le craint. Enfin… on peut toujours rêver.

Par - Publié le Lundi 25 Octobre 2021 à 12:49

Les Chroniques de Tonton Jules # 77 -  Ce qui a suscité mes angoisses ces derniers temps
PCR plus cher ?

Non, je ne parle pas du Parti communiste réunionnais. Le pauvre, il a déjà assez de soucis à se faire comme ça. Rien que dénombrer la quantité de ses partisans, tiens, voilà qui doit lui occasionner de sacrées migraines car… c’est vachement difficile de compter des nano-nombres.

Non, je parle des tests anti-Covid qui, si j’ai bien compris, seront plus chers à La Réunion qu’en Hexagone. Curieusement, cette information n’a soulevé aucun commentaire, ni pour, ni indigné. Est-ce en raison du coût du fret ? Il est vrai que La Réunion est plus éloignée de Paris que les Antilles, les Lérhins ou Moncuq (où l’on ne trouve pas de moutarde, soit dit en passant).
 
Jefferson déboulonné…

Le 3è président des États-Unis va voir son pays débarrassé de toute statue à son effigie. Je ne m’immisce pas dans le débat du déboulonnage des statues ni de la dénomination des rues et places. Je baratine sur un point d’histoire, c’est tout…

Mais que diable a-t-il fait pour être réduit à une telle infamie, ce pauvre homme ? Ben il l’a un peu cherché, quand même. Parce que dans ce pays, récemment délivré de l’emprise anglaise, ce pays de soi-disant liberté, ce grand humaniste possédait (oui, on disait « posséder ») pas moins de 600 esclaves !!!!! Madame Desbassyns n’était qu’une enfant de choeur avec ses (seulement) 300 miséreux. Mais il y a mieux… Pardon : « pire ». Il y avait, dans les vastes étendues vierges du Sud, Virginie, Caroline, Géorgie, des civilisations indiennes peuplant ces immensités, les respectant, vivant en totale harmonie avec la Nature : quand ils avaient besoin de boulotter un cerf, ils n’en abattaient pas 10.

Des colonies de Blancs ayant exprimé leur désir d’occuper ces nouveaux territoires (une terre super-riche, tu parles), et s’en étant ouvertes au Jefferson de mes roubles ignobles, le Président ordonna l’expulsion des tribus indiennes. Qui ont totalement disparu. Selon les ethnologues, ce sont des civilisations originales et riches d’humanité propre qui ont ainsi été rayées de la surface du globe car n’ayant pu s’adapter en étant ainsi totalement déracinées.
Vous devinez qui est l’ex-président yankee actuel pour qui Jefferson est le président le plus admirable que son pays ait jamais connu ? Ben oui, a li minm ça ! Ou trompe pas.

L’obsolescence programmée remonte à… 1929 !

Vous savez tous ce qu’est l’obsolescence programmée. C’est ce truc vicieux, ce coup tordu, cette arnaque démoniaque, cette masturbation obsessionnelle des multinationales clientophages, cette façon de presser le client/citron afin de lui faire cracher les dernières pièces de son porte-monnaie : un engin, quel qu’il soit, frigo, bagnole, lave-linge, ordinateur, clim, téléphone, capote anglaise, couscous en boîte, ne doit jamais durer !

Auparavant, les industriels de l’électroménager et autres s'échinaient à fabriquer les produits les plus solides possibles. Aujourd’hui, leur « philosophie » de production se résume à : « On va leur faire rendre gorge, à ces connards ». Ces connards, évidemment, c’est vous, c’est toi, c’est moi, c’est tout le monde.

Le maître-mot étant « croissance », plus question que l’on conserve son vieux frigo adoré, quinze ans durant (ce fut mon cas). Tous les appareils, les frigos comme les bagnoles, les vélos, les bacs à glace, comme tout ce que vous voulez, c’est fait pour durer le moins longtemps possible.

Et cela ne date pas d’aujourd’hui. Cela remonte à… 1929.

La lampe, l’ampoule électrique du génial Edison, ayant fait fureur, de nombreux industriels se lancèrent dans cette nouvelle production. Et ça fonctionna du feu de Jupiter.

Mais problème, grave : Edison avait si bien calculé son affaire que ses ampoules duraient, à la grande consternation des industriels de masse, de très nombreuses années. Ce qui, pour les industriels amateurs de gros bénéfices, de chiffre d’affaires, de dividendes, de croissance (grrrrr !), était plutôt saumâtre. Le confort du consommateur ? Rien à péter ! Les économies du modeste contribuable ? Tu peux te les fourrer où tu…

Les bénéfices, ça oui !

Alors, le jour béni du 22 octobre 1929, quelques dizaines de patrons d’entreprises se réunirent à Genève pour décider que dorénavant, une ampoule ne devrait jamais durer plus de 1.000 heures. Une ampoule et tout le reste.

Vous savez maintenant que si votre portable chéri se barre en couilles au bout de six mois… ben ça date de 1929.
 
« Un air de liberté ? » : ça fait peur.

Souvent entendu sur les ondes, ces derniers jours, télé et radio confondus, une antienne redoutable : « On retrouve un air de liberté ». Ce n’est pas faux, au demeurant. Le masque, les distanciations sociales, les bars et restaurants interdits, les cinémas et théâtres fermés, le pique-nique prohibé, ça a éloigné les gens, les amis, les familles, de peur de contaminer un être, cher ou autre.

Mais cette sensation, réelle, de « liberté retrouvée », n’est-elle pas aussi, sinon plus dangereuse ?

La liberté sans entraves n’autorise-t-elle pas de plus fâcheux débordements ?

Je n’aime pas les night-clubs, lesquels ne diffusent jamais qu’une musique désastreuse ; mais je ne jette pas non plus la pierre à ceux qui aiment ça.

Cette promiscuité joviale, agréable pourquoi pas, ne risque-t-elle pas de reconduire le monstre à nos portes ?

Je pose juste la question : don’t shoot on the pianist !


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par St paul le 25/10/2021 14:42

J'avoue que vous avez raison...👍

2.Posté par Lulu le 25/10/2021 16:31

Non, je parle des tests anti-Covid qui, si j’ai bien compris, seront plus chers à La Réunion qu’en Hexagone. Curieusement, cette information n’a soulevé aucun commentaire, ni pour, ni indigné. 

Les pour s'en fichent car ils ont le pass

Les contre en ont marre de contester et de se faire cataloguer d'antivax complotistes

3.Posté par boss974 le 25/10/2021 17:57

heureusement, il nous reste bison fute, visage pale a invente la chaise electrque

4.Posté par A mon avis le 25/10/2021 18:05

"Alors, le jour béni du 22 octobre 1929, quelques dizaines de patrons d’entreprises se réunirent à Genève pour décider que dorénavant, une ampoule ne devrait jamais durer plus de 1.000 heures."

Eh oui, exemple bien connu d'obsolescence programmée, mais aussi "d'entente illicite" qui existe encore dans bien des domaines mais comme son nom l'indique, entente qui est "illicite".

Quelques entreprises se font épingler de temps en temps, et doivent payer de très fortes amendes : exemple en 2014 Bruxelles a condamné Bonduelle à une amende de 30 millions d'euros pour entente sur les prix dans le secteur des champignons en conserve.

5.Posté par Thierry Massicot le 25/10/2021 22:05

4.Posté par A mon avis le 25/10/2021 18:05
Au sujet des ampoules, de la réunion que tu évoques, qui fit que des ingénieurs se trouvèrent carrément déboussolés après qu'on leur imposa de faire des produits moins fiables, et pour appuyer tes dires, une ampoule dans une caserne de pompiers de la région de Los Angeles ( suis plus très sur de l'endroit, mais il me semble que c'est bien sur la côte ouest) est allumée jour et nuit.. Depuis plus de cent ans !!!!

6.Posté par Bokapola le 26/10/2021 00:07

Outre l'ampoule électrique deThomas Edison, j'ai aussi retenu, de l'excellent documentaire diffusé sur Arte il y a quelques années (mais toujours disponible), l'exemple du bas de soie à couture qui ne filait pas!
Imaginez que les amoureux de belles jambes féminines pouvaient y glisser les doigts avec l'accord de la demoiselle/dame bien sûr, sans risquer de les abimer et de la fâcher en lui causant une dépense supplémentaire...
Pour remplacer cela, les industriels 'tue sensualité' ont inventé : le collant synthétique!!!
Heureusement que ce vêtement, peut-être plus pratique pour les dames mais Oh combien moins ragoûtant, est très facile à déchirer.😁
C'est pour cela que de nos jours tous les amoureux-ses de belles jambes gainées de bas de soie se doivent de les offrir😘😘😘.

Pour revenir au sujet beaucoup moins important de l'ampoule, au moment du tournage du documentaire des décennies plus tard, l'ampoule originale fonctionnait encore !

7.Posté par A mon avis le 26/10/2021 11:32

@ 5.Posté par Thierry Massicot
C'est Jules Bénard qui en a parlé le premier.

8.Posté par SOMANKE le 27/10/2021 11:38

On ne refait pas l’Histoire en déboulonnant ceux qui l’ont faite.
Personne n’est vraiment en mesure de juger objectivement des faits historiques, puisque personne ne peut remonter le temps pour avoir connaissance de tous les paramètres qui ont dicté certains comportements. Que penser des acteurs de la Révolution Française, de la Terreur, des guerres napoléoniennes....
L’esclavage est devenue une pratique abjecte pour nous, aujourd’hui, comme la situation de la femme avant qu’on ne lui reconnaisse au moins le droit de vote et bien d’autres droits (beaucoup reste à faire). Le passé n’est plus, le futur n’est pas encore, il n’y a que le présent qui soit, il faut le vivre pleinement à la lumière de l’histoire telle qu’elle est sans la juger.
Sur l’obsolescence programmée, que penser du transhumanisme?
Vivre plus longtemps dans de bonnes conditions ou créer un marché juteux pour le cinquième âge?
Chaque médaille à son revers

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes