MENU ZINFOS
Société

Les Chroniques de Tonton Jules #74 : "On a marché sur la lune"


"On a marché sur la lune"… Un planqué fiscal qui a failli être président des Français… Panique sur les réseaux dits sociaux… On ne s’ennuie pas une seconde, ces jours-ci. Même si c’est pas toujours drôle. Bien du plaisir à tous !

Par - Publié le Jeudi 7 Octobre 2021 à 09:28

Les Chroniques de Tonton Jules #74 : "On a marché sur la lune"
Une base lunaire dans la Plaine-des-Sables ? Faut voir !

Les purs et durs de la protection de la Nature vont tout-de-suite gueuler au charron : une base spatiale dans le périmètre du Parc National ? Non mais ! On peut les comprendre : c’est énorme, ce machin. J’avoue que telle fut aussi ma toute première réaction, sous le coup de l’émotion et de la passion. Toutefois, il faut peut-être y réfléchir un peu avant de dire systématiquement "Non !" D’abord prendre l’avis de l’Unesco semble indispensable, histoire de ne pas perdre bêtement le label. Et puis se dire que les responsables du Centre d’études spatiales sont certainement concernés eux aussi par la sauvegarde des milieux sensibles et ont les moyens, le matériel et les personnels qualifiés pour veiller au grain. Ce sera futuriste, surprenant, attirant. Un atout formidable qui se saura certainement bien au-delà de nos frontières marines. Pour l’attrait touristique, il y a déjà la Fournaise, connue dans le monde entier. S’y ajoutera une base style « Objectif lune » qui ne laissera personne indifférent… pourvu que les autorités concernées s’occupent enfin vraiment de rendre cette route un peu moins barge : il n’y a que les souris pour apprécier les trous dans le fromage ! J’en connais deux, côté IRT et UMIH qui doivent déjà saliver. On comprend ça : si un secteur professionnel peut et doit sauver notre économie, c’est bien le tourisme, l’hôtellerie, les gîtes et tables d’hôte. Qué sera sera…

Les 11 millions de DSK : une honte inqualifiable !

Je ne m’attarderai pas sur ses penchants ancillaires d’outre-Atlantique : il a été jugé et a payé pour ça. Mais ses 11 briques planquées en paradis fiscal, ça non ! Cet homme (mérite-t-il encore ce nom ?) s’enrichit en conseillant les pires dictateurs de la planète. Puis ce mec, ex-ministre des Finances, qui briguait l’Elysée, planque son pognon pour ne pas payer d’impôts en France. Mais il y a mille fois pire ! DSK a été président du FMI, organisme monstrueux, animal tentaculaire dictant ses quatre volontés aux pays les plus pauvres. Il y a longtemps qu’on aurait dû le faire péter au C4 ! Cet appareil non-étatique, incontrôlé parce qu’incontrôlable, est une machine de guerre au service exclusif du capitalisme le plus sauvage et des multinationales aberrantes. Il impose aux pays du quart-monde non seulement le type d’économie qu’il veut, les plantations qu’il leur faut entretenir et le prix de leurs matières premières. Un prix très bas, ça va de soi. Matières premières revendues au prix fort par les multinationales. Ce qui fait que lorsque le planteur de cacao de Côte-d’Ivoire livre sa récolte, il doit encore planter mil, manioc et patates douces pour entretenir les siens, en attendant le paiement de son cacao, paiement qui lui suffira tout au plus à payer ses dettes ! Voilà ce qu’a été DSK, qui ambitionnait de gouverner le pays des Droits de l’Homme. Cela me fout grave l’envie de gerber. Et s’il n’était que le seul dans ce cas…

Ils ont failli se consumer sur place

L’auto-combustion, vous connaissez ? Un phénomène qui fait le bonheur des metteurs en scène de films d’épouvante et leurs aficionados dont je suis. C’est ce qui a failli se passer pour les accros de l’internet lorsque Facebook et autres se sont déclarés en panne six heures durant. "Holala ! Je ne peux plus jouer l’allumeuse… Oups ! pardon, l’influenceuse… Je ne peux plus dire du mal de mon voisin… Je ne peux plus vendre mes hardes pourries… Mon GPS pour Pétaouchnok ne marche plus…" Vous imaginez l’épouvantable tragédie de ceux qui n’existent plus que par écran interposé ? Ils auraient pu en profiter pour, je ne sais pas, moi ; aller voir des amis, par exemple. Pas de pot, ils ont 10.000 amis… virtuels. Les pôôôôvres, comme disent les Provençaux avec une moue faussement apitoyée sur les lèvres.


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Taloche le 08/10/2021 09:44

Monsieur Bernard, quand vous trouverez un des nos dirigeants qui lave plus blanc que blanc n'hésitez pas de nous faire savoir.

2.Posté par justedubonsens le 08/10/2021 13:27

Salut Tonton Jules. Du Audiard, du Frédéric Dard, excellent j'adore !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes