MENU ZINFOS
Société

Les Chroniques de Tonton Jules #46


Quand même l'Education nationale baragouine ; quand on oublie les vrais champions ; quand la dictature pointe le bout de sa truffe... il y a encore moins de raisons de croire en des jours meilleurs.

Par Jules Bénard - Publié le Jeudi 25 Mars 2021 à 17:11

Nos élèves de plus en plus mauvais ?

Il n'y a vraiment pas de quoi s'étonner ! Nos lycéens, auparavant, n'étaient pas si mauvais en math et sciences. Le minitel, la carte à puce etc., ce sont bien des Français qui les ont inventés. Voilà pas qu'aujourd'hui, nos collégiens, lycéens et étudiants sont devenus les plus mauvais de la planète, selon des études très officielles de l'ONU. Il faut constater aussi que chaque ministre de l'Education, a voulu laisser sa trace, son empreinte, son nom dans l'Histoire. A n'importe quel prix. Prix que nos jeunes casquent maintenant : deux bacheliers sur trois n'ont pas le niveau suffisant pour poursuivre en Université ! Qui se souvient encore de cette immense farce que furent les maths modernes ? Comment s'étonner quand on entend même les inspecteurs départementaux s'exprimer aussi mal ! La semaine dernière, au JT, un IDEN (inspecteur départemental de l'éducation nationale) responsable de la circonscription saint-joséphoise, disait à propos des écoles de Jean-Petit : « Ces écoles doivent être ré-ouvertes ! » Ben non, chef, revois ton vocabulaire. Si j'avais osé dire ça quand ce brave M. Lombard est venu me faire subir mon inspection de titularisation, à Chaloupe Saint-Leu en 1974, j'attendrais encore ma titularisation. 

Quand on oublie les vrais héros...

Elle en a fait du bruit, cette liste de personnalités issues de l'Outremer. Curieusement,  les furax qui se sont exprimés, n'ont parlé que du seul Garros, lequel est seul sur cette liste. Il a déjà tout ce qu'il faut, le pôôôvre : un stade, un tournoi, une place, des rues, un lycée, un aérodrome (que j'aurais personnellement appelé « Mapérine »). Il y en a, des « héros » réunionnais : une petite Malgache du nom d'Anne Mousse, la seule vraie « grand-mère » de tous les Réunionnais ; Louis Payen, qui a « donné » Bourbon à la France, grâce à qui cette dernière est aujourd'hui présente dans l'océan Indien ; Juliette Dodu, héroïne de la première boucherie mondiale ; Edmond Albius, qui a initié l'aventure vanillière ; Emile Hugot, qui a révolutionné l'industrie sucrière mondiale ; Pierre Lagourgue, inventeur génial de tous les grands projets de modernisation réalisés après son départ ; Léon de Lépervenche, qui a autant bataillé que les Césaire et autres pour installer les départements en outremer (il a dû déplaire sinon faire de l'ombre à quelqu'un pour que même son parti l'ostracise au point que son propre fils a été élevé par d'autres... de droite !) ; Furcy, ex-esclave, bataillant des décennies et gagnant contre l'administration coloniale ; Leconte-de-Lisle et Dayot, anti-esclavagistes avant l'heure et qui l'ont chèrement payé ; Léon Dierx, reconnu « prince des poètes » par ses pairs de l'hexagone ; et tous les déportés de l'Ordonnance Debré ; et l'amiral Lacaze, ministre de la Marine et des Colonies ; et Albert Lougnon, aux éminents travaux historiques ; et... etc., etc.

Attention ! Crises à répétition = dictature à coup sûr.

Quand la population en a vraiment marre, ça se termine en cacahuète. En 1789, il a suffi que le peuple, affamé, se voit imposer une hausse du prix du pain (faussement attribuée à Louis XVI !!!) pour qu'arrive ce que l'on sait et qui était réglé comme du papier à musique. Inévitable, sanglant, tyrannique, mais ça devait arriver. Pareil en Russie où la tyrannie tsariste a conduit vers une autre dictature, encore plus acharnée, encore plus impitoyable, soit, mais ça devait arriver. Aux Philippines, les abus inqualifiables des descendants de Marcos ont amené Duterte, un humaniste qui ordonne aux flics d'abattre sans sommation les trafiquants et ceux bravant le couvre-feu anti-Covid ! La population, pauvre parmi les pauvres, vit plus mal qu'avant mais... Au Brésil, cela donne le très écolo Bolsonaro qui a rétabli les Escadrons de la Mort et a appauvri un peu plus les Brésiliens. Il y aura bientôt presque moins de démocraties que de dictatures à travers la planète. En France, nous ne sommes pas épargnés par la menace dictatoriale. Tandis que les banques et grosses sociétés ont rétabli leur trésorerie à plus de 150%, on a calculé qu'il faudrait à 90% des Français plus de 10 ans avant de retrouver un niveau de vie soi-disant décent. Aux armes, citoyens !

J.B.




1.Posté par Rouloulou le 25/03/2021 20:08

Pour aller dans le sens de Jules Bénard : de plus de gens dans les "milieux autorisés" (journalistes entre autres) emploient"numéro une" au lieu de "numéro un". Pauvre langue française !

2.Posté par Rouloulou le 25/03/2021 23:06

Lapsus post 1 : de plus en plus de gens...

3.Posté par le laidpreux le 26/03/2021 17:17

Plus on est de fous plus on rit ,disait on avant _ mais c'était avant.Aujourd'hui nous sommes à plus de 65 millions d'habitants pas tous français ,mais on ne rit plus .Au sortir de la guerre on était tout juste 42 millions de français et ça chantait ,et cça riait et ça dansait meme dans les rues

4.Posté par boss974 le 26/03/2021 17:52

raymond barre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes