MENU ZINFOS
Société

Les Chroniques de Tonton Jules #13


On termine la semaine avec une nouvelle fournée des Chroniques de Tonton Jules.

Par - Publié le Dimanche 12 Juillet 2020 à 09:09 | Lu 3634 fois

Téréos a encore gagné !

Après avoir signé un accord bidon avec les planteurs, faisant hypocritement semblant de revenir sur ses propos (eh ! faut bien que la campagne commence...), Téréos remet sur le tapis la question du prélèvement par carottes-arrières. Les planteurs vont se rebeller quelque temps mais au bout du compte, ils seront obligés de se soumettre : ils ont besoin de gagner un peu d'argent, si peu soit-il. Il y a des familles à nourrir, des enfants à envoyer au collège, à la Fac... Téréos, comme toutes les multinationales, joue sur du velours, n'étant pas payée sur la richesse en sucre mais sur la transformation en sucre et bagasse, par ici la bonne soupe. Malgré le nom que je porte et la parenté avec un monde de puissants industriels sucriers (Léonus était mon grand-oncle), j'ai eu « la chance » de faire partie de la branche « pauvre » de la famille. Mon papa n'était « que » l'employé de tonton Léonus, qui lui avait confié la gestion de la Balance-Cocos. Par inclination de toujours, je suis plus proche des planteurs que de leurs exploiteurs. J'ai un ami, O, dont je connais les déboires de A à Z. Il persiste à planter parce qu'il aime la nature. Mais je lis souvent sur son visage, dans ses yeux, le désespoir qui l'accable... malgré l'optimisme qu'il tente de communiquer. La canne rapporte aux planteurs de moins en moins chaque année. La remplacer par quoi ? That's the question. La faute à qui ? A l'ultra-libéralisme, pardi ! Et ça, je ne cesserai jamais de la dénoncer. Quitte à vous emmerder avec mes litanies. J.B.



Le BAC : des moyennes incompréhensibles.

Une année après l'autre, je suis surpris, étonné, époustouflé par les moyennes obtenues par les bacheliers. Mais personne n'a jamais pu m'expliquer ce mystère qui rendrait folle Agatha Christie elle-même : les épreuves étant toutes notées sur 20, comment un impétrant peut-il obtenir une moyenne supérieure à 20/20 ? On a essayé de m'expliquer que... et que... et que... Rien capté. Alors, et ceci est un appel au secours, si quelqu'un sait pourquoi, qu'il ne me laisse pas mourir idiot ! Qu'il y ait pléthore de mentions bien, très bien, excellentes, cela ne me gêne pas : si l'humanité progresse, il est absolument logique que nos enfants soient plus qualifiés que leurs vieux cons de parents que nous sommes. Cela ne me complexe pas une mini-seconde ; j'en suis même fier. Mais je me rappelle les coups de pieds au cul de mes vieux profs de maths à LLL (lycée Leconte-de-Lisle) : comment peut-on avoir plus de 20/20 ? I begg your pardon, friend, I'm more romantic than a scientist.



Nassimah, Djalil Gangate, Osmane Omarjee,  : les gouyaves de France

Nos avocats réunionnais sont-ils moins bons que les soi-disant ténors du barreau parisien ? Il y a des dizaines d'exemples du contraire. Aujourd'hui, Nassimah, défendue par deux très grands ténors du barreau réunionnais, se croit sans doute plus à l'abri en appelant au secours une robe noire de Paris ? En plus de deux très grosses pointures du barreau saint-pierrois, qui jusqu'ici lui ont épargné l'enfermement lui étant destiné, elle estime devoir appeler à son (maigre) secours un avocat du barreau de Paris. Par honnêteté intellectuelle, je signale à la Nassimah que d'autres ont osé la même démarche et se le sont plantés jusqu'à l'os inclus. Un exemple... Lorsque M. Éric Boyer fut accusé de détournement de fonds public (une histoire totalement stupide), son avocat Jacques Técher, m'a confié : « Cette histoire est débile. Un jeune avocat stagiaire le ferait acquitter les doigts dans le nez ». Mais... On a convaincu M. Eric Boyer de faire appel aux éminents services de Jacques Vergès. Total des courses, M. Eric Boyer a été condamné. Pareil pour Pierre Vergès : dans l'affaire de l'endiguement de la rivière des Galets, le PCR lui a imposé tonton Jacques comme défenseur. Ben... il l'a eu dans le cul ! Pourquoi ? Parce que tonton Jacques est certainement un des meilleurs auto-publicistes de la planète, mais un des pires défenseurs de l'homme. Alors, madame Nassimah, je ne vous aime pas mais vous le savez,... Svp, arrêtez de tirer sur toutes les ficelles des pantins que vous maniez habituellement si artistiquement !


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par justedubonsens le 12/07/2020 09:48

Tonton, si au moins ceci pouvait servir à cela, ce serait Justice ! A toujours tirer sur la corde faut bien qu'un jour elle lui pète dans le nez. Espérons qu'avec ces renouvellements politiques, elle ne bénéficie plus des mêmes soutiens et qu'elle subisse ce qu'elle mérite à force de jouer les équilibristes depuis des lustres. Rappelons nous ses décisions débiles qui font que l'hôtel des thermes à Cilaos reste un sinistre cloître aux ouvertures maçonnées, il en est de même pour "l'auberge de Cilaos" qui a connu des jours meilleurs et je ne parle pas du patrimoine collectif qui n'a pas bénéficié des mêmes attentions que son patrimoine personnel !

2.Posté par alain le 12/07/2020 10:14

il y a des planteurs qui trainent la patte mais il y en a beaucoup qui se rincent l'oeil subventions + primes bagasses ( payée plus que cela rapporte la bagasse d'une tonne de canne produit 120 kwh arrivée dans la case à 19,20 euros mais avant cela il faut que l'usine produise l'électricité et la prime bagasse était de 14 euros en 2009 à combien en 2020 ? pour ce qui est de la fac ils ont la bourse
concernant les notes de + de 20/20 car il ajoute les options ce qui veut dire si les parents peuvent payé leurs pourront faire musique ,tennis,équitation,judo etc pour avoir les points supp pour les autres il restera la course à pied
concernant les avocats des élus qui payent, je peux comprendre qu'un élu puisse bénéficier de l'avocat payé par le contribuable quand c'est lié à sa fonction et qu'il gagne au tribunal mais quand il perd et quand c'est d'ordre privé NIET

3.Posté par eh oui! le 12/07/2020 10:15

Facile Jules.
les épreuves sont notées sur 20. Pas de changement avec le bon vieux temps mais, et c'est de là que vient la nouveauté: il y a des épreuves facultatives pour lesquelles on ne compte dans le total des points que ceux qui sont au dessus de la moyenne et surtout , par exemple , si un candidat passe 10 épreuves , le total sera divisé par 10 ( bon , d'accord , n'oublions pas les coefficients) et au total viennent se rajouter les points supérieurs à la moyenne des épreuves facultatives . Et si un candidat ( un bon quand même) a passé 2 épreuves facultatives pour lesquelles il a obtenu 15 points de plus , ces 15 points se rajoutent au total toujours divisé par 10 ( nombre des épreuves obligatoires) .
Un très bon élève qui a obtenu d'excellentes notes aux épreuves obligatoires et qui frise le 20/20 ou, disons 19,5/20 verra donc cette note finale augmentée des points facultatifs ; s'il a eu 15 points de plus rajoutés au total donc eux aussi divisés par 10 , ça lui fait en réalité 1,5 point de plus et s'il avait déjà 19,5 aux épreuves normales , il se retrouve avec 19,5 + 1,5 soit 21 /20.
C'est la logique imparable de l'éducation nationale!

4.Posté par Mussard le 12/07/2020 10:16

J'aime bien cette fraîche franchise !

5.Posté par eh oui! le 12/07/2020 10:36

Petit rappel , les options facultatives sont pour la plupart proposées par les lycées eux mêmes et ne sont pas payantes!
Il ne faut pas raconter n'importe quoi ( l'option ça peut être une langue supplémentaire par exemple )

6.Posté par République le 12/07/2020 11:07

De tout temps, il y a toujours eu une élite qui émerge dès le bac ; mais de nos jours, l’élite est de plus en plus performante – le niveau des parents, entre autres, et des relations de plus en plus larges dans la société en sont aussi pour quelque chose. Mais la véritable bataille, c’est la qualification à la fin des études supérieures, et le fait que cette qualification doit être sans cesse aiguisée dans une culture générale déjà bien fournie. D’où aussi les performances dès le bac avec ces moyennes supérieures à 20 (l’ajout des points des options…). Même à des niveaux plus bas, cette culture générale entre aussi en ligne de compte pour une bonne insertion dans le domaine professionnel.

7.Posté par Gab8 le 12/07/2020 11:12

Vu que planter de la canne à sucre n' a plus d'avenir que pour le rhum charrette et encore , est ce que se serait plus bénéfique pour tout monde si La Reunion produit de l'éthanol et au lieu d'importer de l'essence , que toutes les voitures roulent qu'avec ce dérivé de la canne à sucre ?
A propos des avocats et du rhum charette , il m''etait arrivé d'assister à des procès au tribunal de Saint Denis et à la barre un homme de ma connaissance fut convoqué par le trubunal pour conduite en état d'ivresse et c'était pour la seule et l'unique fois .Il tremblait comme pas possible car il avait peur d'être envoyé en prison .Il avait fait appel à un grand avocat de l'ile dans l'espoire d'être bien défendu et selon lui l'honoraire de cet avocat s'eleverait à 2000 euros .Quelle fut sa surprise en écoutant la plaidoirie de cet avocat que se résume en seul seule phrase dont la voici , Monsieur le président vu la production et la consommation du rhum chez nous qui font partie de notre environnement et de notre culture ( au sens propre comme au figuré et au sens noble du mot culture) je demande la clémence du tribunal
Verdict , deux ans d'emprisonnement avec sursis .
Question ; Est ce que les 2000 euros d'honoraires seraient abusifs ou justifiés pour une minute de plaidoirie ?

8.Posté par Bénard le 12/07/2020 12:24

À tous :
Merci !

9.Posté par Dignité le 13/07/2020 08:47

Les trois sujets abordés sont plaisants à lire.

Pour ce qui est des planteurs de cannes , j'estime que mettre dans les mains d'une multinationale la responsabilité d'une filière agricole aussi stratégique pour l'économie de notre île n'est pas d'une grande pertinence. D'un côté, la multinationale veut faire un maximum de profit. De l'autre, les planteurs veulent seulement gagner leur vie dignement. Concilier les deux objectifs relève souvent de l'utopie.
S'agissant du baccalauréat, j'estime que donner à un candidat une note supérieure à 20, c'est faire naître en lui un sentiment de supériorité (démesure) qui pourrait lui donner l'illusion d'être super fort. De plus, ce n'est pas la meilleure façon de le préparer aux difficultés de la vie universitaire ou de celle prévalant dans les classes préparatoires aux grandes écoles.
Les chevilles qui enflent , la grosse tête etc... n'offrent pas les meilleurs chemins pour vaincre l'adversité.
Enfin, pour ce qui est des avocats pays dédaignés par nos élus ferrés par la justice, je pense que ces derniers ont le trouillomètre à zéro et que pour eux la meilleure façon de s'en sortir c'est de faire appel à des experts issus du pays "colonisateur" qui détiennent selon eux les moyens de faire plier la justice de ce même pays. Un psychiatre serait mieux à même que moi de donner un nom à cette propension (ou pathologie).

Merci Mr Bénard pour vos observations pertinentes.

10.Posté par Veridik le 13/07/2020 13:54

Le jour où quelqu'un aura l'explication du pourquoi on s'enlise dans la sempiternelle plantation de la canne alors que tout pousse et qu'on se plaint de la flambée des prix dès qu'un bateau ne rentre plus , svp ne me laissez pas mourir couillon...

11.Posté par Ouais... le 14/07/2020 05:37

Poste 5, vous m avez évité, une recherche sur internet. limpide

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes