MENU ZINFOS
Société

Les Chroniques de Tonton Jules - #106


« Le bon Dieu s’énervait… »

« … en regardant le monde qu’il avait fabriqué ». D’autres diront « stone, le monde est stone ». J’ajouterai modestement que non seulement le monde est fou, mais encore qu’il marche à l’envers… et sur la tête en plus. Parce que lorsqu’on s’attarde sur les actualités…

Par N.P - Publié le Lundi 4 Juillet 2022 à 16:57

Les Chroniques de Tonton Jules -  #106
Le réchauffement climatique n’existe pas !

Ce sont, du moins, les très sérieux congressmen des USA qui le disent. Ils en sont même si sûrs qu’ils viennent de rogner (c’est un understatement) les subventions allouées au gouvernement fédéral pour adopter des mesures contre la perversion climatique engendrée par nos comportements irresponsables. Dans le même instant, un typhon infernal dévaste Hong Kong mais la peste soit de l’importun. Au même moment, les pluies diluviennes continuent de laver l’Australie plus propre que Monsieur Propre mais diantre ! Depuis pas mal d’années, les Tuvalu et les Maldives s’enfoncent dans l’océan, etc., etc.

Un Réunionnais sur dix ! Comment a-t-on pu en arriver là ?

Un ménage réunionnais sur dix dépend totalement des aides alimentaires pour vivre. C’est ce que disait l’excellent mais effarant reportage télévisé consacré à la Croix-Rouge réunionnaise voici quelques jours. Un sur dix. Ce qui veut dire sans ambages que si la Croix-Rouge n’existait pas, si le Secours catholique n’existait pas, si la Fondation Abbé-Pierre n’existait pas, si l’entraide musulmane n’existait pas, si Momonpapa lé là n’existait pas, des milliers de gens crèveraient littéralement de faim.

Comment a-t-on pu en arriver là ?

Les grands systèmes de pensée se partageant la planète ont tous fait la preuve de leur inefficacité, voire de leur extrême dangerosité.
Le communisme promettait des lendemains qui chantent. : l’URSS contenait une population encore plus misérable qu’au temps des tsars. Le capitalisme et, maintenant l’ultra-libéralisme, font que 2% possèdent 90% des richesses mondiales pendant que les autres humains comptent les piécettes pour finir le mois. En Afghanistan, des familles vendent leur fillette de 10 ans pour pouvoir s’occuper de leurs autres enfants ; et le Vatican demeure l’un des États les plus riches qui soient.

Quarante pour cent de nos familles créoles vivent en-dessous du seuil de pauvreté et 1 Créole sur 10 a besoin des colis de survie des ONG pour manger. Seulement pour manger.

Il y eut une époque, pas si éloignée, où nos colons vivaient mal, très mal ; mais, grâce au carnet mensuel du Chinois, ils pouvaient manger et se vêtir. Les grandes surfaces ont tué les boutiques ; mais les grandes surfaces ne pratiquent pas le carnet ; y’a que le pognon. Comme disait Catherine Frot , qui n’en rate jamais une, dans « Marguerite » : « L’argent n’a aucune importance. Ce qui compte, c’est d’en avoir » !

L’humanité est toujours allée de l’avant et ça a commencé avec la découverte du feu. Depuis l’aube des temps, le progrès fut là. Progrès scientifique, progrès médical, progrès de la pensée, découverte de l’humanisme, de l’égalité, de la démocratie, tout concourt en théorie à un mieux-être généralisé.

A quoi assiste-t-on ? A un mal-être se répandant comme une traînée de poudre. Alvin Toffler disait que le XXIè siècle verrait la civilisation du loisir. Il avait mille fois raison : loisir de ne plus avoir d’emploi, de ne plus payer des études à ses enfants, de ne plus aller au ciné, loisir de ne plus aller en vacances (normal ! un chômeur a-t-il besoin de vacances, lui qui est en vacances toute l’année ?) ; loisir de ne plus aller chez le médecin ; loisir de choisir entre bouillon d’brèdes et riz frotté ; loisir de choisir entre peste et choléra, entre Macron et Le Pen…

Nos familles vont accepter l’énorme chèque de 100 euros que leur allouera généreusement le gouvernement. Quand on songe qu’avec ça, une famille dite normale mangera pendant trois jours au moins ! Quand on songe que les multinationales françaises, durant la crise sanitaire et la guerre en Ukraine, ont engrangé 40% de bénéfices de rab en moins de 6 mois, soit quelque 400 milliards de bénéf’ ! Ces entreprises que Macron traite de « profiteuses de guerre » mais qui sont ses copines.

J’en reviens à une idée généreuse du grand Charles, la participation : les bénéfices des sociétés doivent AUSSI profiter aux employés. Une idée jamais mise en pratique. Nulle part.

L’humanité devait vivre mieux. Nous devions tous vivre mieux. Au lieu de quoi, des millions de gens tuent des rats pour ne pas crever de faim.

« I had a dream… »
 
Trump encore plus cinglé qu’on ne le pensait

Le témoignage d’une ex-collaboratrice de Trump est effarant. Quand ses affidés envahissaient le Capitole, haut lieu de la démocratie, Trump étranglait son chauffeur pour l’obliger à l’emmener là-bas avec ses sbires. Je me dis : les Américains ne sont pas cons, quand même. Ils ont bâti une démocratie. Ils sont venus « mourir en Normandie ». Ils ont inventé le blues, le jazz, le rock. Ils ont créé la Ford-Model-T, première voiture accessible au plus grand nombre. Ils ont inventé Armstrong, Elvis, Martin Luther King, Hemingway, Steinbeck et la Fender Stratocaster.

Comment comprendre qu’ils aient pu élire de sombres abrutis dangereux comme Trump, George WW ? Trump est un admirateur inconditionnel de Custer-le-massacreur de femmes et d’enfants. Et de son prédécesseur Jackson, grand esclavagiste devant l’Eternel, qui poussa les fermiers blancs à liquider les Séminoles pour récupérer leurs terres des Glades. George double W ne différencie toujours pas l’Iran de l’Irak ni un bretzel d’une cacahuète.
 
J’en aurais bien d’autres à votre service mais pour aujourd’hui, on va s’arrêter là.
Hasta luego, amigos.




1.Posté par L'autre le 04/07/2022 19:56

Merci pour ces remarques pleines de bon sens.

2.Posté par Observateur le 04/07/2022 22:52

"Le témoignage d’une ex-collaboratrice de Trump est effarant. Quand ses affidés envahissaient le Capitole, haut lieu de la démocratie, Trump étranglait son chauffeur pour l’obliger à l’emmener là-bas avec ses sbires."

Je me méfie des témoignages depuis que j'ai vu Poutine à la télé en pleine forme, parler pendant quatre heures au forum économique de Saint-Pétersbourg, alors que les médias disaient sans cesse qu'il était très malade, atteint d'un cancer, et qu'il vomissait du sang en pleine réunion.

Et puis Trump, qui a 75 ans, en train d'étrangler son chauffeur qui doit être aussi son garde du corps body-buildé, c'est un peu fort de café !

En tout cas, avec l'incompétence de Biden, Trump est en train de faire son grand retour !

3.Posté par SOMANKE le 05/07/2022 00:09

Te souviens tu du « Petit Chaperon rouge », le loup a pris les traits d’une grand mère, symbole de l’amour désintéressé, et elle aurait pu réussir sans la vigilance de notre petite héroïne.
Le capitalisme a commencé en prenant les trait du sauveur.
Il a en effet créé le marché du travail qui, a la fin du moyen âge a permis à de jeunes gens d’échapper à la dictature du village en découvrant la liberté de choisir.
C’était la naissance du mariage d’amour qui va changer fondamentalement les sociétés à venir.
Fort de cette « légitimité », le capitalisme va connaître des dérives inévitables lorsque le « contrôle populaire » est défaillant.
Aujourd’hui il n’y a plus que quelques « faux cul » qui se croient encore en démocratie. Nous sommes en réalité en Théocratie et le dieu unique que nous servons est l’argent que détient quelques pour-cent de la population mondiale. Dans l’antiquité, l’homme sacrifiait ses enfants pour servir le dieu du moment. Rien n’a changé.
Rien? Pas tout à fait, avec les moyens de communication que nous avons et la lumière qui, de plus en plus éclaire le peuple, une conscience populaire est naît.
L’avenir n’est pas « bouché ».
En ce qui concerne les « américains », je te ferai remarquer qu’il s’agit d’un pays (fédéral certes) qui n’a pas de nom et je prends cela comme un signe.
Les exceptions que tu cites ne viennent que confirmer la règle qui prédomine là-bas « tous pour un et...tous pour un »
Cette « devanture » que ce pays montre au monde, cache une immense misère matérielle et intellectuelle dans laquelle vit le « petit peuple ».
Bush Trump et les autres ne sont pas arrivés là par hasard, ils sont « ajustés » à ceux qu’ils ont représentés.
Je ne doute pas qu’un jour l'Amérique de Trump (le plus emblématique des guignols) connaîtra son 1789, mais ça ne suffira pas, nous en savons quelque chose.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes