MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les 3 piliers de la mondialisation?


- Publié le Jeudi 8 Décembre 2016 à 11:19 | Lu 1694 fois

Les 3 piliers de la mondialisation?
Bien sûr les populations ont toujours échangé des biens et des services sur toute la planète depuis la nuit des temps. 
Mais nous parlons ici de la "mondialisation néolibérale" qui ne tombe pas du ciel !

Elle n'a rien à voir avec l'évolution économique scientifique ou technologique. Il s'agit d'un projet politique  qui organise la contre attaque efficace de la classe dominante,  face aux conquêtes sociales du XXe siècle : New Deal aux États-Unis en 1933, Front populaire en France en 1936, régimes d’économie mixte en Europe de l’ouest de 1944 à 1948, mouvements de décolonisation et de libérations nationales et acquis sociaux des années 1960 et 1970. 

Il faut savoir que les accords de Brettons woods  signé à la fin de la guerre, avaient pour but de réguler l'économie au profit des peuples et contrôler la spéculation à l'origine des crises financière et des guerres… Mais  le 15 aout 1971 le Président Richard Nixon déchire les accords de Brettons woods  et restaure  la dérégulation monétaire, et financière.  Il inaugure ainsi la mondialisation néolibérale du moins disant social appelée aussi : " révolution conservatrice anglo-saxonne".

Ce projet néolibéral va se généraliser au début des années 1980. Son but essentiel est la suppression discrète et progressive de la souveraineté des États-nations, le baron de Rothschild déclarait " le niveau qui doit disparaître, c'est l'état Nation". Autrement dit le seul niveau où s'exprime  encore un peu  la démocratie, qui peut résister efficacement aux  appétits des transnationales. l'état Nation  à même le pouvoir, comme il l'a souvent déjà fait, de nationaliser les pôles clés de notre économie et  les soumettre à un contrôle social. Ces entreprises  seraient alors propriété des citoyens, comme l'étaient nos autoroutes  (mais il n'y avait pas de contrôle social !). Cette  idée d'autogestion met en cause la survie même de la classe dominante. On comprend alors pourquoi  le FMI,  la commission Européenne & Co,  font pression pour éloigner la démocratie de ces centres de décision …" Sans réaction de notre part, la destruction de l'état nation, signera  la destruction de la démocratie et de la politique. En effet! La destruction de l'état nation est le moyen le plus efficace pour interdire toute possibilité de débats politiques de fond qui pourraient contrevenir aux intérêts des classes dominantes. 
En fait la mondialisation néolibérale repose sur trois piliers.

"Le premier est le libre-échange. Il ne met pas simplement des produits en concurrence, mais des systèmes sociaux, rendant à terme intenables ceux qui ont concédé des acquis substantiels dans les décennies d’après-guerre.

 Le deuxième pilier est la libéralisation financière. C’est le libre-échange appliqué à l’argent, permettant aux flux financiers et monétaires de spéculer massivement et immédiatement à l’échelle du globe, sans restriction. 

La production mondiale est alors réorganisée en privilégiant les sociétés sans protection sociale et à bas salaires (délocalisation particulièrement). La délocalisation d'Edena et notre Dodo à Maurice… la gauloise en Pologne, les jeans au Cambodge … Les États sont menacés de voir leur dette publique et leur économie productive déstabilisées s’ils n’exécutent pas docilement les principes cardinaux du néolibéralisme. ( La casse sociale)

Troisième pilier : les traités internationaux et les institutions multilatérales ad hoc. Ils sont les gardiens de l’ordre néolibéral mondial, tenant ce dernier hors  de portée de toute pression démocratique. Le chef d’œuvre de ce dispositif est l’Union européenne.
L’agencement de ces trois piliers vise à permettre l’activité la plus libre possible pour les firmes multinationales. Celles-ci, possédées par les classes dominantes, sont le vecteur fondamental de la captation du profit. 

Or, aucun parti politique ne fait cette analyse et n’en tire les conséquences qui s’imposent. D’où le blocage politique permanent observé particulièrement en Europe, curieusement interprété comme « l’impuissance politique ». Ce sont pourtant « les politiques », PS en tête, suivi de peu par la droite, qui ont imposé ce système à la France."

  Source : article  " Oui démondialisons"  Jacques Nikonoff, 

Didier le Strat  (PARDEM Parti de la démondialisation) 




1.Posté par VIEUX CREOLE le 08/12/2016 12:11


_BRAVO " DIDIER LE STRAT "!!! J'approuve à cent pour cent !!!

2.Posté par Pif le yinch le 08/12/2016 13:31

On croirait lire un discours des FARC !

Et si on faisait le bilan du communisme ?

3.Posté par Jules Bénard le 08/12/2016 18:15

à l'auteur de ce billet, M. Didier Le Strat :

Ce que vous dites là, nous sommes aussi quelques-uns à le crier sur les toits depuis des décennies.
Accuser les gouvernements ne sert pas à grand-chose : ils n'ont QUE l'apparence du pouvoir, lequel est en réalité aux mains des banques et des multinationales.

Mais on a la nette impression de souffler dans une contrebasse.

Changer de système politique ne servira à rien tant qu'on n'aura pas fichu en l'air le système économique dans lequel la valeur pognon a pris toute la place au détriment de la valeur travail.

Voyez Airbus : il gagne pognon par-dessus pognon, ses carnets de commande sont pleins pour des années... et Airbus licencie 1600 travailleurs !

Tant que cela perdurera, 90% des moyens financiers de toute la planète continueront d'être détenus par 5% de la population mondiale.

Et on appelle ça une civilisation. Je dis que l'humanisme n'y trouve pas son compte.

Bien cordialement.

4.Posté par klod le 08/12/2016 18:56

pif le yinch est réducteur , mais bon , c'est pas le 1er .............

5.Posté par Pif le yinch le 08/12/2016 19:21

1.Posté par VIEUX CREOLE

Salut VC

OK tu approuves à 100%. Moi non plus je n'aime pas les traders qui boursicotent à leur guise et font crouler des boîtes sans aucun scrupule.

Mais concrètement, tu proposes quoi comme système de remplacement ?
Car critiquer est facile et parfois justifié, mais sans propositions à la clé ça reste qu'un coup d'épée dans l'eau.

Quoi pour remplacer la finance, par exemple ?

6.Posté par Pif le yinch le 08/12/2016 19:45

4.Posté par klod

Oui, sur ce coup là je suis réducteur.
Mais tu te souviens de nos discussions sur la participation des salariés aux bénéfices ?
J'ai avancé des arguments clairs, et tout ce que j'ai récolté c'est "participation des salariés aux bénéfices, na !".
Reconnais que pour le dialogue constructif, c'est aussi réducteur comme argumentation ...

7.Posté par Zozossi le 08/12/2016 20:51

Nikonoff (auteur de l'article), énarque, ancien cadre du PC"F", recyclé dans des officines gaucho-"altermondialiste", se situe à l'intérieur d'un système dont il ne prétend combattre que certains aspects, incohérence qui le condamne à l'inefficacité.

Il se garde bien de mentionner le quatrième des piliers sur lequel est bâti le système mondialiste qui nous opprime, nous ruine et nous dépossède.

Outre le libre-échange, la libéralisation financière et les traités internationaux, le quatrième pilier, c'est l'organisation méthodique, théorisée, promue, financée par de puissants organismes mondialistes, de la submersion migratoire imposée à l'Europe pour détruire la nation, dernier verrou du mondial-capitalisme prédateur.
Submersion appuyée par une campagne lacrimatoire incessante de violons médiatiques à destination des âmes tendres et sottes d'un Occident dévirilisé.

Pas la peine de faire semblant de ne trouver "aucun parti qui fait cette analyse" : le Front national a identifié, lui, ces QUATRE piliers (et non trois) depuis longtemps, et les dénonce publiquement sans en oublier un, condition du succès dans le combat.

C'est précisément pour cela qu'il est la cible de toutes les attaques de la caste, de son média, et d'idiots utiles (ou pas) assez naïfs ou conformistes pour danser sur leur musique…

8.Posté par Pierre Balcon le 08/12/2016 23:51

On a l'impression quand on lit les commentaires qu'on est en présence d'une véritable confrérie ou même d'une amicale de combattants "goochistes".
Ce qui est paradoxal dans la mesure où le site de Zinfos passe pour un site orienté à droite , qui se nourrit , comme on peut s'en douter , non pas des recettes tirées des abonnements mais de la pub .
Et cette pub justement fait la part belle à certaines marques qui n’exhalent pas le bon air de Boulogne Billancourt .
Passons ! Nous ne sommes plus à une contradiction près quand on apprend que Valls qui faisait 2,4% à La Réunion en 2011 crève désormais tous les plafonds de popularité du côté des fédérés et que le socialisme mou de Jules ( dit socialo libéralisme ) serait plus attractif chez les militants que chez les sympathisants.
Bref le monde totalement à l'envers.
Là où il est au contraire à l'endroit c'est dans la mondialisation.
Le premier pilier de ce grand mouvement perpétuel c'est surtout la nature humaine et animale qui pousse ces maudites créatures à toujours aller voir si l'herbe n'est pas plus verte et plus haute de l'autre côté de la barrière .
Et malheureusement pour tout le monde il arrive assez souvent qu'elle le soit effectivement.
Allez Vieux Créole , KLOD , Pif et Jules dites moi la marque de votre voiture , de votre télé , de votre ordinateur et de votre téléphone.
Qu'est ce qui au fond vous empêche de lâcher prise et de vous réfugier à Mafate ?
Votre nature humaine , trop humaine , bien sûr !
Et ce désir toujours renaissant ...

9.Posté par Pif le yinch le 09/12/2016 14:18

8.Posté par Pierre Balcon
"Allez Vieux Créole , KLOD , Pif et Jules dites moi la marque de votre voiture , de votre télé , de votre ordinateur et de votre téléphone."

Erreur de casting : il suffit de lire mes commentaires dans cet article et dans les autres, je n'ai rien à voir avec les rebelles anti-système, qu'ils soient rouges, rouge-bruns, ou bruns !
Le système n'est pas parfait, il y a des choses à changer, mais dans son principe j'en suis totalement satisfait. Je n'ai pas envie de voir la France tomber dans le tiers-monde ou comme dans l'ex-Europe de l'est soviétique.
Mais les importations hors UE ne doivent pas empêcher un sentiment de patriotisme économique de la part des citoyens qui se sentent vraiment français. Dans les limites du raisonnable.

10.Posté par Pierre Balcon le 09/12/2016 20:06

à post 9
OK

Mille excuses . Il me manquait une syllabe pour le rythme .
Je vous raye de la liste des déclino-nihilo- goochistes

11.Posté par Pif le yinch le 09/12/2016 22:24

Merci Pierre !

Oui, le système engendre des injustices, des inégalités, de l'amertume etc ...

Mais ce système garantit un certain niveau de liberté. Je préfère être pauvre et libre, qu'être pauvre et contraint de dire "oui" quand je pense "non".
On a aussi la liberté de tenter notre chance dans la libre-entreprise, au pays ou à l'étranger (en UE notamment).
Par exemple, Klod peut parfaitement s'associer avec des potes et créer l'entreprise de ses rêves, celle qui distribuera une part des bénéfices aux salariés (mais qui se démerdera toute seule quand les affaires ne marcheront plus).

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes