MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Légitimes interrogations sur Terre Rouge


Par Daniel PAYET - Publié le Lundi 6 Juin 2016 à 10:47 | Lu 453 fois

Légitimes interrogations sur Terre Rouge
On découvre que 11 emplois auraient été trop appuyés au bénéfice de  relations trop proches des recommandeurs . D'où la faute .
Ces 11 personnes sont totalement inconnues de la Présidente , ce sont d'illustres  inconnus pour elle et elle ne les aurait favorisé que par la signature de leur contrat de travail ( signature qu'elle aurait pu facilement déléguer à un directeur ou un élu délégué ). 11 contrats sur les 1000 à 2000 qu'elle signe tous les ans ( entre les emplois aidés nouveaux , ceux qui sont renouvelés , les services civiques , les emplois avenir , les apprentis ., les contractuels , les fonctionnaires ...) .
Au passage quelle était une des polémiques récentes ( de 2014) : le Département et les collectivités en général n'embauchent pas assez d'emplois aidés , Ne consomment pas assez d'emplois avenir grondaient le Préfet et les élus socialistes . Et nous étions à la veille des élections départementales !
 
Ce n'est pas le sujet me direz vous . Mais si !
Que l'Etat arrête avec un traitement social de l'emploi qui est délégué de surcroît aux élus , emplois que l'on signale avec force gesticulations médiatiques et  communication .
Les citoyens viennent  alors voir les élus . Et ceux çi les recrutent .
Et choisir c'est discriminer !
Car l'on se doute bien que on ne peut en prendre que un sur 10 ou un sur 100 .
Nos moralistes diront : oui mais les critères de choix doivent être objectifs !
Notamment en terme de compétences , rajoutent ils .
Ca c'est la meilleure . Car les emplois aidés ont bien souvent - et cela n'est pas leur faire injure -un point commun : celui de l'incompétence au sens de celui de la non qualification .
Et vient ma première interrogation : les 11 contractuels du Foyer qui avaient - soulignons ce point de droit important -un contrat à durée déterminé , avant d'être embauchés au Foyer quelle était leur qualification ?
Le Parquet a t'il vérifié ce point ? Et bien , je crois savoir qu'ils demandaient à être renouvelés car ils avaient fait des stages et avaient été formés pendant leur année ( pas avant ).
Quels stages et quel diplôme qualifiant ?
Donc dire que l'on a pris des gens incompétents pour remplacer des compétents est un raccourci d'ignorance qui étonne après une enquête aussi approfondie ,dit on .
Comme on aurait vu que eux mêmes étaient fortement recommandés par un élu de première importance du Sud lors de leur propre recrutement .
Il serait d'ailleurs intéressant de voir où ils travaillent aujourd'hui ce que notre grande Justice a du vérifier .
 
Choisir c'est discriminer et on le fait tous dans le moindre acte de la vie , le plus infime qu'il soit .
Sur un besoin égal avec une compétence égale , on choisit ou on recommande toujours celui que l'on connait . C'est un acte totalement rationnel et scientifiquement prouvé .
 
Si cette décision des juges n'est pas un procès politique , la peine est politique car elle est lourde , très lourde . On a voulu faire mal , on a voulu écraser ! On ne tient pas compte du passé , du mérite , du travail accompli . On met au même niveau ces attributions de 11 contrats avec ceux qui détournent de l'argent public , abusent des positions de faiblesse ...
Et du statut de témoin assisté de la Présidente on arrive  au statut d'auteur principal d'un système organisé .
Je ne réussis pas à voir l'organisation ( ou alors ils sont vraiment gros doigts) , je ne vois que 11 bonhommes recommandés qui ont laissé la place à 11 autres recommandés et une présidente qui a signé les yeux fermés car tout passait par une administration qui faisait son boulot .
 
La leçon c'est que les juges interdisent dorénavant la proximité élus-citoyens .
Car  recevoir c'est écouter , c'est être dans l'empathie , c'est souffrir avec le citoyen qui parle  de ses malheurs , vous montre ses factures  impayées ,ses blessures quand c'est une femme battue ...
Alors l'élu lève son téléphone , intervient , insiste , demande un logement en priorité , recommande que la personne soit prioritaire si un emploi est libre et cela tout simplement parce qu'il a pris à cœur une situation individuelle .
 
Et on lui dit aujourd'hui : tu as favorisé , je vais t'appliquer la peine de mort politique c'est à dire l'inéligibilité .
 
Messieurs et dames les élus , surtout ne recevez plus ! Ce fort besoin de proximité demandé par les citoyens que vous appliquez à grand peine et qu'ils vous reprochent en s'abstenant de plus en plus , et bien vous leur dites que si vous les aidez vous les favorisez .
 
Messieurs et dames les décideurs politiques , dites aux gouvernements quels qu'ils soient d'arrêter de vous imposer des contrats aidés , qui vous coutent chers , et qu'ils fassent de l'emploi aidé dans les entreprises à défaut de faire du développement
 
Faites la grève du recrutement et de la réception citoyenne .
 
Envoyez vos chômeurs , vos jeunes , vos femmes battues , vos mal logés à la Préfecture !
 
Vous devriez en avoir marre d'être les porteurs de tous les maux d'une société totalement déresponsabilisée .
 D'être responsables des échecs patents de l'Education Nationale qui produit plus de non diplômés que de diplômés ( quand ce ne sont pas des illétrés ) .
D'être responsables de la non éducation des enfants par les familles qui savent comment les faire mais pas comment les éduquer .
 
Ma deuxième interrogation est relative à ce qui va se passer .
Une fois de plus les élus sont montrés du doigt . il y en a qui le méritent , d'autres non .
De là à ce qu'ils deviennent  les victimes expiatoires d'une société qui n'assume pas ses responsabilités , il y a un fossé que les fossoyeurs de la démocratie s'acharnent à combler afin qu'il y ait plus d'abstentionnistes aux élections , que ceux qui sont élus soient encore plus "illégitimes " et que l'on arrive enfin soit à un semblant de dictature soit soit à un gouvernement des juges qui diront autant le droit que la morale ou à un gouvernement des medias qui dicteront  la bonne pensée unique du moment .
 
Mon grand âge ne me permettra pas de voir cela mais je le pressens .
 
Daniel PAYET




1.Posté par siave le 06/06/2016 10:27

Pour une fois que la justice condamne ces profiteurs de misère publique, moi je dis bravo.
J'espère qu'il y en aura d'autres.

2.Posté par li le 06/06/2016 12:42

Alors comme ca si in boug la besoin travail i peut largue a lu n importe où?

Ben ils peuvent travailler auprès de vos petits enfants filleuls neveux dans ce cas.

Allez y recruter les pour accompagner et encadrer votre descendance. Sak lé bon pou sa lé zot lé aussi bon pour ou.
Après tout, la vie d un enfant importe peu. Surtout s il est malade fragile martyrisé violenté manipulé délinquant ..
Un peu plus de mauvaises actions à son encontre ou de moun san tete dan son entouraz bah ça ne changera rien hein ?

Si cela vous importe peu que n importe qui s occupe d enfants vous ne valez pas grand chose.

3.Posté par GIRONDIN le 06/06/2016 14:42

Des personnes à la place d'autre personne!!!

Avec le cumul des mandats, maintenant elle aura plus de temps......

4.Posté par Grangaga le 06/06/2016 19:32

Mon grand âge ne me permettra pas de voir cela mais je le pressens ...........
Di outt' bann' z'anfan.......vèy' zot' bann' ti marmay', lèss' pa tou sèl' èk' ou.......é outt' bann' dalon la......propagand' sa.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes