MENU ZINFOS
Communiqué

Législative partielle : Philippe Robert appelle à "faire barrage à l’hégémonie du PLR"


Par Zinfos974 - Publié le Jeudi 24 Septembre 2020 à 16:34 | Lu 1379 fois

Législative partielle : Philippe Robert appelle à "faire barrage à l’hégémonie du PLR"
Dimanche dernier, le 1er tour des élections législatives partielles sur la 2ème circonscription s’est tenu dans un contexte très particulier : 

- La crise sanitaire anxiogène 
- la défiance envers la politique d’une manière générale qui a entrainé un taux d’abstention historique et inquiétant pour notre démocratie.
- un nombre démesuré de candidats 
- une couverture médiatique très orientée, réservée dès le départ aux deux favorites. 

Et pour nous surtout, une campagne qui a débuté avec plus d’une semaine de retard et des moyens logistique et financier très contraints, puisque cette élection intervenait 3 mois après une élection municipale compliquée dans un contexte de crise sanitaire, et à laquelle j’étais également candidat. 

Malgré toutes ces difficultés, nous avons réussi à ravir la 3ème place de ce scrutin, notamment grâce à notre score à La Possession et je m’en félicite. Je remercie les électeurs qui m’ont fait confiance et ont fait l’effort de se déplacer pour accomplir leur devoir citoyen. J’émets le souhait qu’ils seront beaucoup plus nombreux dimanche prochain, car l’abstention ne peut pas être une solution pour faire avancer notre pays dans le bon sens. 

Ayant toujours revendiqué mon ancrage politique à gauche, on pourrait penser que cette conférence de presse s’apparente à une montagne qui accouche d’une souris. 

Il n’en est rien et c’est pour cette raison que je me permettrai de revenir sur quelques points essentiels qui ont orienté ma décision de soutenir l’une des 2 candidates restée en lice : 

-en mars 2014 : le PLR se présente en opposition à la candidature de Roland ROBERT aux élections municipales et se rallie à Vanessa MIRANVILLE au second tour pour causer sa perte. 

 

-mars 2015 : je suis candidat aux élections départementales toujours face à des candidats PLR éliminés au 1er tour. A ma demande de soutien pour le 2nd tour je reçois une fin de non-recevoir. 

-malgré tout en 2017, fidèle à mes valeurs et soucieux du rassemblement des forces de gauche et de progrès pour faire avancer la Réunion, je m’engage dans la bataille aux côtés de la présidente du PLR lorsque celle-ci sollicite mon soutien à l’élection législative, avec le succès que nous connaissons. 

-en mars de 2020, aux élections municipales tout me laisse à penser qu’un partenariat réel et pérenne existe entre le PLR et mon équipe. Pourtant au lendemain de la défaite de la liste que je conduisais, c’est bien avec mon adversaire que le PLR s’allie immédiatement.

Pensant qu’il s’agissait certainement d’une alliance de circonstance en prévision des élections régionale à venir, j’ai fait le choix de la loyauté aux accords passés. C’est ainsi, que ma colistière et moi-même avons voté pour le candidat imposé autoritairement par Mme BELLO à la présidence du TCO. 

Cependant il m’apparait très vite que les rapports de force ont changé et que le PLR souhaite régner en maître absolu dans l’ouest et sur la Réunion. Pour avoir voulu, sans succès, engagé des discussions avec le PLR, je réalise alors que l’on me claque la porte au nezet à travers moi aux milliers d’électeurs qui m’ont fait confiance, en me faisant siéger finalement dans les rangs de l’opposition au TCO avec la droite saint pauloise. Il m’apparait alors que le PLR souhaite m’éliminer de l’échiquier politique sur le territoire de l’Ouest ou je reste conseiller départemental, faut-il le rappeler. 

Enfin la candidature de Karine LEBON aux législatives partielles a été aussi surprenante qu’incongrue. Je vous en ai déjà fait part, je suis incapable de dire quoi que ce soit d’elle car je ne la connais pas et les électeurs non plus, d’où peut-être le désintéressement et le score très médiocre du PLR sur la circonscription. Le fait d’imposer de la sorte un candidat n’est pas digne de l’image que je me fais d’une véritable organisation politique et citoyenne. De mon point de vu les choses doivent se faire dans la concertation, ce qui n’a pas été le cas en l’espèce. Pourtant il n’y a pas si longtemps Le PLR condamnait avec la plus grande fermeté le fait d’imposer un successeur. Car je cite : « en politique pour pouvoir occuper des fonctions politique il faut avoir fait ses preuves »

« La politique n’est pas un héritage ! » me reprochait Mme BELLO lorsque j’étais candidat sur la liste que conduisait mon père en 2014 . 

Porter la voix du peuple est une lourde responsabilité et comme beaucoup de réunionnais je trouve insupportable de voir Mme BELLO materner autant sa candidate, montrant l'incapacité de cette dernière à porter sa propre voix ! J’ai presque de la peine pour elle d’être aussi bridée…

Il faut le rappeler, c’était le principal reproche de Mme BELLO à Paul VERGES qui l’avait décidé à quitter le PCR pour créer le PLR. Or dans les faits le PLR n’est qu’une pâle réplique aggravée du PCR qui lui au moins occupe une place de choix dans l’histoire politique de La Réunion.

Aussi, malgré le contexte difficile, et au vu des causes qui me tiennent à cœur et qui n’étaient traitées par aucun autre candidat, j’ai décidé de me présenter à ces législatives partielles afin de porter sincèrement la voix du peuple, de cette majorité silencieuse qui ne fait que subir. 

Arrivé en 3ème position, et pour ne pas aggraver l’abstention, je me dois de me positionner aujourd’hui en soutien de l’une des candidates encore présente.

Ces dernières années, la perception de la vie politique par la population a beaucoup changé et l’étiquette ou l’appartenance politique ne semble plus avoir le même sens pour une grande majorité des électeurs. Les gens sont en demande d’élus qui agissent, qui soient réactifs, à leur écoute et qui prennent en compte leur demande. 

J’ai la conviction que l’hégémonie d’un parti constitue un vrai danger pour notre démocratie, en prônant un modèle de pensée unique. Je ne veux pas de dictat, ni pour mon île, ni pour mes enfants. L’hégémonie d’un seul parti est un danger pour la Réunion et j’entends la combattre. 

Je veux garder ma liberté de penser et d’agir pour mon pays. Je refuse qu’on m’avilisse à suivre aveuglément et docilement les consignes d’un mouvement. 

C’est ce qui a toujours fait ma force et ma particularité en politique et je ne compte pas transiger sur ce point. 

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je ne suis plus encarté nulle part. Je suis un homme respectueux des élus et des institutions démocratiques, mais surtout un homme libre et indépendant qui peut travailler avec des hommes et des femmes de sensibilité politique différente quand l’intérêt général l’impose. C’est dans la contradiction souvent qu’on s’enrichi.

J’ai bien sûr eu l’occasion d’échanger les deux candidates en lice. L’une m’aparu plus crédible que l’autre et m’a d’ailleurs spontanément demandé l’autorisation de reprendre des éléments de mon programme à son compte. Notamment un sujet qui me tient à cœur à savoir la reconnaissance et la prise en compte de la maladie d’ALZHEIMER qui est un véritable fléau, un drame pour les malades et les familles à la Réunion. Elle m’a assuré qu’elle se battra également pour la création d’un centre Régional d’accueil longue durée de ces malades, comme je l’avais proposé. 

Une problématique plutôt sociale donc traditionnellement plutôt de Gauche.Et pourtant ce n’est par la candidate du PLR Karine LEBON qui m’a fait cette proposition, mais Audrey FONTAINE.C’est la raison pour laquelle mon équipe et moi-même avons fait le choix de lui apporter notre soutien ainsi qu’à son suppléant Sergio ERAPA, qui est un ami de longue date et dont je peux témoigner de sa sensibilité pour les questions sociales. 

 Je me sens en accord avec ce choix et avec moi-même, car je n’aurai pas été candidat si j’avais approuvé dès le départ le choix du PLR. 

Pour ma part je reste un homme de gauche et revendique mon intérêt pour l’environnement social, économique et écologique de mon pays et qui place l’humain, avec toutes ses facettes et sa complexité, au cœur de son projet. Tout comme Audrey FONTAINE est plus d’une sensibilité de droite et le revendique également, mais nous sommes tous les deux sans étiquette.

Mon père a été en son temps un précurseur dans le rassemblement des idées et était reconnu pour sa sagesse par une grande partie de la classe politique. Il a porté des listes avec des sensibilités différentes mais toujours avec un objectif commun, celui d’améliorer la vie de ses administrés et des plus pauvres en particulier. Je pense que ce n’est pas tant qu’il n’y ait plus de gauche ou de droite que le fait que les électeurs nous demandent de travailler ensemble à l’intérêt du plus grand nombre. C’est dans cet esprit que je me bats depuis mon entrée dans la vie politique. 

Issu du PCR, Je reste un homme libre et de conviction, j’ai toujours défendu des idées pour une société plus fraternelle et solidaire, portant fidèlement la voix de tous ceux qui me font confiance. 

C’est la raison pour laquelle mon groupe et moi-même réfléchissons à la création d’un nouveau mouvement politique. Mais chaque chose en son temps. 

Dimanche nous appelons donc à faire barrage à l’hégémonie du PLR en votant et faisant voter Audrey FONTAINE et Sergio ERAPA.




1.Posté par JORI le 24/09/2020 17:10

Le PLR, régner sur la Réunion !!!. Ah bon !!. Combien de PLR dans nos 24 communes ?. Combien de PLR au conseil départemental, au conseil régional ?. Combien de PLR parmi nos parlementaires ?. Bref, quel est le poids réel, exagéré sciemment par le Robert, de ce PLR ?? 😂 😂

2.Posté par GIRONDIN le 24/09/2020 17:18

...... C’est la raison pour laquelle mon groupe et moi-même réfléchissons à la création d’un nouveau mouvement politique.....

Ok, super, pour info, 1 P c'est déjà pris, Suggestions :
- 2 P
- Travers, en cas de fusion avec 1P



3.Posté par T42 le 24/09/2020 22:23

Aaaah, s'il n'y avait pas ces foutus électeurs qui votent pour d'autres que moi !

4.Posté par polo974 le 25/09/2020 09:01

ouinnn, ils sont pas gentils, ils font rien que gagner aux élections et pas moi...

pour une politique nouvelle, mettons leur positivement des bâtons dans les roues, même si on est en théorie de même sensibilité politique (enfin, moi, c'est juste pour ma gueule que je fais ça, hein...).

5.Posté par sèga maloya le 25/09/2020 11:28

Alors qu'il revendique son ancrage à gauche,il appelle à faire barrage au PLR que je sache n'est pas un parti de droite.En vérité, il n'a toujours pas digéré la défaite de son père aux élections municipales de 2014, battu par Vanessa Miranville, soutenu par Le PLR de Mme Huguette Bello.En fait, il sait très bien pourquoi Mme Bello avait soutenu Vanessa Miranville, mais il préfère resté dans le déni. C'est la raison pour laquelle qu'il demeurera toujours un piètre politicien.

6.Posté par Vaness le 25/09/2020 12:22

En échange d’un boulot à la pyramide? La tête qu’il fera quand il verra que le patron de son nouveau boulot sera la femme qu’il combat à La Possession...

7.Posté par Denis le 25/09/2020 14:53

Dans quelque mois tu n’es plus rien en politique , apprecie les mois qui te reste au conseil départemental

8.Posté par portois amoin sa le 25/09/2020 17:17

qui ressemble s'assemble nest ce pas Philippe Robert avec ton AMI Sergio Erapa je suis de gauche pour gagner quelque chose pour ma gueule comme on gagne rien je devient a droite pour essayer de récupère quelque chose malheureux seulement ton pauvre Père sans dérange son âme doit tourner dans sa tombe plusieurs fois avec un enfant comme ou la qu'il repose en paix Mr Robert lui c'etait un homme du PCR mais pas ou la mdrrrrr maintenant regarde le resultat dimanche et sera fini pour ou maintenant

9.Posté par MDR le 25/09/2020 18:29

Causer pour rien dire . Pire qu'un ventilateur qui lui rafraîchit l'air. Coco il est temps de quitter la scène et chercher un travail honnête pour gagner ta vie à la sueur de ton front . Il n'y a pas de honte à travailler.

10.Posté par vanessa gropaté le 25/09/2020 20:17

philippe robert a raison ne jamais aider HB le retour est un bon coup de chalumeau a la place de l ascensseur en remerciement avis aux futurs soutients a cette femme fourbe

11.Posté par justedubonsens le 26/09/2020 10:05

"le PLR n’est qu’une pâle réplique aggravée du PCR", je ne sais pas comment il faut traduire ces propos mais je ne suis pas certain qu'ils fassent plaisir au PCR.
On se dit que M. Robert ne sait pas trop qui il est après la disparition de son père ni où il va, mais peut-être parviendra-t-il à nous l'expliquer dans un prochain billet abscons dont il a le secret.

12.Posté par Vilivili le 26/09/2020 13:10

Bin, en fait l'équipe de bello la fé zot choix zot même, si t tien qu'a zot, n'aurait pas d'élection. Zot n'aurait vote en interne. Malheureusement pou zot, la démocratie oblige. Mais bon, on connaît l'issu quand les 3 commune se sont alliées pour karine. Les votes sont juste une formalité.

13.Posté par Igard PAZOT le 26/09/2020 13:36

mamaan gad a lu, na un tantin la gagné, a cauz don, pourtant lo papa se mamzel t pas un gran profi.. elu, a cauz li gagn le zelection et pas moin mi comprend, pourtant papa la rinç la bouch tout de moun ici, kel couler ça don? a cauz madam la i gagn tout le temp, mi comprend pas, pourtant mi fait la lang su son do tout le temp, mai li gagn quand meme, ouin ouin donn un moin un responsabilité , mi ressemble kwé don?? un figur dpain?...

14.Posté par Social maconnerie le 26/09/2020 14:54

Philippe est aussi sot qu'AFD.

Dieu que nous sommes mal représentés..

15.Posté par groyab le 27/09/2020 14:08

Ou comment se renier ... en se suicidant politiquement ....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes