MENU ZINFOS
National

Le vote sur le déconfinement choque les députés, même ceux de LREM


Des députés de tous bords, dont certains au sein même de la majorité, dénoncent le vote imposé à la dernière minute sur le déconfinement. Le gouvernement veut que le parlement vote les propositions du Premier ministre directement après les annonces, sans débats ni temps de réflexion.

Par - Publié le Lundi 27 Avril 2020 à 11:26 | Lu 3663 fois

Gilles Le Gendre, le chef de file des députés LREM, avait déclaré il y a quelques jours que "le débat était essentiel, mais que le vote n’apporterait rien de plus, en raison des règles sanitaires et des effectifs très réduits à l’Assemblée" au sujet du vote sur le tracking. Face aux vives réactions de l’opposition dénonçant une "dérive antidémocratique", le gouvernement à, une nouvelle fois, changé son fusil d’épaule. À présent, les députés sont appelés à voter ce mardi 28 avril, mais sans débat.

À l’origine, l'ordre du jour de l'Assemblée de demain ne devait porter que sur la question du tracking avec l’application "Stop Covid". Mais samedi dernier, dans la soirée, le gouvernement a annoncé que le parlement devra s’exprimer sur le plan de déconfinement qui lui sera présenté quelques minutes avant, dont le tracking fera partie. Une décision pour "respecter le contrôle du Parlement", a estimé Édouard Philippe. Une vision pas vraiment partagée, même à l’intérieur de son propre camp.

À commencer par Aurélien Taché, qui incarne l’aile gauche du parti présidentiel. En prenant des gants, le député du Val-d’Oise a tout de même critiqué ce vote unique qui ne représente pas un "niveau démocratie parlementaire suffisant".



Matthieu Orphelin, qui a quitté LREM il ya un an, va même encore plus loin. Le député du Maine-et-Loire dénonce un manque de respect du travail parlementaire et des pratiques démocratiquement douteuses.



Un certain nombre de députés LREM, menés par Martine Wonner, ont directement fait part au président de l’Assemblée Nationale de cette méthode "troublante" de concomitance des deux débats. La députée du Bas-Rhin ne comprend pas comment une question aussi fondamentale et aux enjeux à long terme peut être traitée aussi rapidement.



L’opposition classique s’en donne à coeur joie

Des critiques envers le gouvernement qui ne rassure pas Jean-Luc Mélenchon. Le leader de la France Insoumise dénonce les députés "godillots" qui adopteront le texte sans rien y apporter. 



Jean-Luc Mélenchon qui regrette qu’aucun temps de réflexion et d’examen critique ne soit accordé aux parlementaires. "Ça a l’air d’être de la démocratie, c’est seulement de la brutalité", ajoute-t-il. Un avis partagé par Olivier Faure, premier secrétaire du PS.



À droite non plus la pilule ne passe pas. Eric Woerth, président de la commission des Finances, et le patron des députés LR Damien Abad, exigent "un temps de réflexion" aux parlementaires. "C’est un sujet extrêmement grave, extrêmement sérieux. Il faut peut-être laisser 24 ou 48 heures aux parlementaires pour avoir un temps de réflexion et émettre un vote solide", estime Eric Woerth.

Une manœuvre politique assez étonnante de la part du gouvernement qui avait pourtant navigué seul depuis le début de la crise. Le calcul politique semble indéniable tout en restant flou sur les motivations. Impossible pour l’heure de savoir si l’objectif est de maintenir tous les députés En Marche dans les rangs par un vote global, ou tout simplement pour entraîner les autres partis politiques en cas de chute. Début de réponse mardi.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Isis le 27/04/2020 13:24

Ils n'ont qu'à déclencher l'article 68 de la constitution pour destituer l'idiot de service et ses sbires !

2.Posté par ARBRE DE VIE 974 le 27/04/2020 13:38

Des milliers et milliers de citoyens concernés et juste quelques personnes “bien placées” pour dire OUI ou NON, pour décider du sort de l’humanité. Ce n’est pas juste et cela n’a jamais été juste. Une bonne réforme au sein du parlement ce serait pas mal. Le vote des citoyens, en grande majorité, et après plusieurs enquêtes, compte et doit compter dans la balance du OUI ou du NON.

3.Posté par Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ) le 27/04/2020 13:42

On laisse les Français livrés à eux-mêmes.
Nos politiques ont peur de leurs réactions si le confinement devient drastique.
Et les Français, eux, attendent la réaction des chefs. Si tout le monde attend, on n’avancera jamais.
Macron a fait un discours de temporisation dicté par nos carences. Il énonce une méthode Coué et propose un assistanat dans l’incertitude alors qu’il faut une véritable méthode et des moyens.

On dit que ce serait, conseillé, cette fois-ci, par des politiques, mais aussi par Brigitte Macron, sensible à ces aspects « sociétaux », que le Président, désireux de montrer qu’il était capable de « décider », aurait pris cette décision. L’avis de l’ancienne prof de lettres plus fort que son Conseil scientifique ?

Le Conseil donne donc ses recommandations pour cette rentrée de mai :
– port du masque obligatoire pour tous en collège et en lycée ;
– déjeuner dans la salle de classe ;
– tables espacées d’au moins un mètre ;
– limitation des « brassages » entre classes ;
– prise de la température tous les matins par les familles.
Des mesures de bon sens pour des experts a priori défavorables à cette réouverture.

Le Conseil scientifique favorable à une rentrée en septembre : ce sera donc le 11 mai !

Macron a peur d’être un nouveau Fabius avec un nouveau scandale du sang contaminé .

4.Posté par Fidol Castre le 27/04/2020 13:45

Seuls 75 députés au max seront admis à l'Assemblée dite Nationale.

Mélenchon, Le Pen, Faure, Abad et compagnie vont crier au complot...
Mais en temps normal il est rare qu'on ait 75 députés à l'Assemblée dite Nationale. Il y a un concours pour savoir qui aura le plus gros taux d'absentéisme.

Tout cela est insupportable.

5.Posté par Veridik le 27/04/2020 13:57

C'est pas grave, tant que JORI approuve...

6.Posté par Ouais... le 27/04/2020 15:20

Lrem,la democratie a coup de 49-3...

7.Posté par La reunion le 27/04/2020 16:59

Depuis le début du confinement à l'Assemblée le nombre de député présent dans l'hémicycle à diminuer dont on n'a pas besoin d'autant pour faire tourne la boutique!!!! Voilà un façon de faire des économies aussi .

8.Posté par Leonardevincui le 27/04/2020 17:55

Vive les tocards de Manu +les pov petit tocards parlementaires genre Éric Woerth le larbin du L.R condamné dans l'affaire de l'hyppodrone au rabais et le Manchon LFI on est pas sorti de l'auberge.A ce tarif,ils trouveront tjrs des T ??? du C?l pour voter pour eux ou plutôt le réseau clientelisme. Yab Yvelines

9.Posté par JORI le 27/04/2020 19:43

4.Posté par Fidol Castre le 27/04/2020 13:45
Je dois avouer que sur ce coup là je suis d'accord avec vous. Comme quoi l'objectivité paie toujours.

10.Posté par JORI le 27/04/2020 19:44

6.Posté par Ouais... le 27/04/2020 15:20
J'espère que vous êtes assez vieux pour savoir que ce n'est pas le seul gouvernement à avoir utilisé le 49.3!!.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes