Zot Zinfos

Le 'véritable' maire de La Possession

Jeudi 5 Mars 2009 - 17:33

En ce jour anniversaire de Roland Robert, l’actuel maire de La Possession depuis 38 ans, il m’a semblé utile de porter à la connaissance de mes concitoyens ce que certains d’entre eux posent comme question à mots couverts : "Qui est le véritable maire de La Possession?"
Roland Robert, l’actuel maire, dirige notre commune depuis 1971 ; il est aussi, entre autres et accessoirement, indemnités obligent, vice-président du T.C.O., vice-président du conseil général, président de l’association des maires de la Réunion, président de l’ACC’DOM, par conséquent patron de Lilian Malet, délégué général du même machin et conseiller municipal de l’opposition, donc son adversaire politique (à priori).
Cette présentation n’est pas exhaustive et je m’en excuse par avance si j’ai oublié d’autres titres. Ah c’est vrai que Roland Robert a déjà, de son vivant, des monuments à sa gloire….
Qui est donc le « véritable » maire de La Possession? Roland Robert lui-même? D’après mes amis de la caverne de Roro et des 40 valeurs sûres, la réponse est non!
Sylviane Rivière, la première adjointe alors, celle là même que son mari voyait déjà en première magistrate et lui, le petit Gérard, en directeur de cabinet de madame? La réponse est encore négative.
Qui alors ? Lilian Malet, l’ex-premier adjoint? Celui qui, tel le grand vizir Iznogoud, rêvait d’être calife à la place du calife? Non, en tout cas pas pour le moment.
Jean Hugues Savigny, dit la girouette et qui se prétend l’homme de la situation? La réponse est catégoriquement non!
Alors qui? Elémentaire, mon cher Watson! Depuis la mise à l’écart à l’insu de son plein gré de Lilian Malet, un jeune et brillant fonctionnaire, ami intime d’un non moins brillant promoteur immobilier qui aime jouer à cache-cache en regardant son pigeon voler tout en sirotant un café vanille dans un carré bleu, se prenant parfois pour Paul attendant sa Virginie drapée d’un grand voile, a pris la place de Malet à la droite de Dieu.
Doris Carassou, l’actuel DGS, ex-adjoint de feu Jean Yves Lefèvre (paix à son âme), est incontestablement l’homme fort de notre commune. En d’autres mots, c’est lui le "véritable" maire de La Possession! Ami intime de Didier Robert, député-maire du Tampon, commune d’où est originaire notre Doris Carassou, ce dernier, d’après mes amis de la caverne de Roro et ses 40 valeurs sûres, rêverait d’un destin à la Didier Robert! Et tout porte à croire que son rêve serait en train de se réaliser tant le maire actuel ne jurerait que par lui. L’avenir nous dira si les informations provenant de mes amis de la caverne sont exactes. Mon astrologue chinois, à qui j’ai posé la question, ne m’a pas encore répondu. "To question trop compliqué, mo bisin in pé létant pou réponde toi", m’a-t-il simplement dit…...

Philippe Lew
http://phlew.blogspot.com
phlew@wanadoo.fr
Lu 3621 fois




1.Posté par Spartacus le 06/03/2009 14:09

Il paraît que les choses bougent du côté du parquet de Saint Denis. L'audition sous le régime de garde à vue, la semaine dernière (info révélée par le JIR) d'un ancien cadre du service de l'urbanisme, aujourd'hui affecté à un autre service pour cause de désaccord avec celui que Philippe Lew décrit comme le véritable maire de notre commune, aurait été d'une importance capitale. Il se chuchotte qu'aujourd'hui même une personalité politique a été convoquée par la Brigade de Recherche de Vérine. Comme dirait mon kamarad syndiqué: l'etau se resserre. Ton astrologue chinois peut-il nous en dire plus?

2.Posté par Gros Louis le 06/03/2009 16:36

Spartacus, tu sembles être très bien informé de ce qui se passe dans cette mairie. Peux-tu avoir l'obligeance de nous informer de l'dentité de cet ancien cadre du service de l'urbanisme. A ma connaissance, le seul qui a atteri dans un container a comme initiles A.M. Tous les employés sont au courant de sa mésentente ave le DGS. Quant à la personalité politique supposément convoquée ce jour, ne s'agirait-il pas du grand vizir Iznogoud? Quelqu'un pourrait nous éclairer?

3.Posté par Un Possessionnais enfin heureux le 06/03/2009 21:09

Carassou est bien actuellement l'homme fort de La Possession. Je le sais parce que je l'ai subi. Il m'a fait subir toutes les humiliations possibles et imaginables au sein de cette mairie. Cependant la roue a tourné. Demain sera un autre jour. Notre ami Jean Yves nous guidera........

4.Posté par un employé communal le 07/03/2009 12:44

Carassou, un jeune et brillant fonctionnaire, d'après Lew Philippe. Carassou=Didier Robert=UMP. Cherchez l'erreur, camarades. Nous, nous ne sommes que des merdes aux yeux de ce brillant fonctionnaire. Il n'a de respect que pour sa garde rapprochée, à commencer par son beau-frère Cail dont le principal diplôme est d'être justement le bof de ce monsieur jeune et brillant! Nous avons connu d'autres DGS; à l'époque on les appellait secretaire général de mairie. Parmi eux feu Monsieur Lefèvre qui avait embauché contre notre volonté le tamponnais Carassou avec le résultat que tout le monde connaît. Lefèvre avait reconnu son erreur et nous sommes persuadés que là où il est, il nous regarde et nous aidera à effacer toutes les humiliations que ne a fait subir ce Carassou. Non, Mr. Lew, Carassou n'est pas un jeune et brillant fonctionnaire, ce n'est qu'un arriviste prétentieux et profiteur. Arrêtez dans de le caresser dans le sens du poil, c'est indigne de vous.....

5.Posté par Jean Paul FOIS le 07/03/2009 16:37

Histoire vraie sur CARASSOU et les 40 valeurs sûres …

En pleine séance du conseil municipal du 20 juin 2006, le maire de la Possession, Roland ROBERT, décidait de présenter au vote la question diverse N°1, alors qu’elle n’était pas inscrite à l’ordre du jour, m’accusant d’avoir créer des dommages graves sur le réseau public d’eaux usées. En conséquence, il proposait au conseil municipal de voter une action en justice contre ma personne.
Pression, propagande, manipulation et mensonges, étaient les maîtres mots pour ce nième épisode d’agression programmée.
Le 21 juillet 2006, se sont donc présentés chez moi, un huissier, le DGS, monsieur Doris CARASSOU mandaté par le maire, et deux employés de la CGE, pour faire un constat sur ordonnance du tribunal de grande instance et à la demande de la commune.
C’est ainsi que j’ai eu le plaisir de faire la connaissance de M. Doris CARASSOU, rondelet comme notre regretté Coluche, mais avec la sympathie et l’empathie en moins. Pas très rigollot le bougre : ton administratif, dominateur et ferme volonté de me faire comprendre qu’il avait sa revanche à prendre.
Mais au fait, une revanche sur quoi ? Peut-être que notre DGS n’a pas apprécié que je dise la stricte vérité sur l’achat de son terrain à Paul et Virginie pour un montant de 200 000 francs… Il y a effectivement des disproportions qui méritent un questionnement approfondi !

Par contre, si la vérité fâche, le mensonge et la manipulation ne perturbent pas leurs auteurs.
Revenons donc aux accusations du maire et de l’écolo Cyrille LEBON qui dit être l’initiateur. Pour tenter de me mettre en difficulté, il fallait que les accusations paraissent vraies. Et pour que çà semble vrai, il fallait quelques « ingrédients » comme : un témoignage tendancieux, un constat établi par la police municipal sur des désordres du réseau d’eaux usées (à un km de chez moi !) mais surtout que la direction de la CGE affirme que je n’ai jamais pris contact avec elle pour faire des travaux chez moi.
Et bien, mesdames, messieurs, nos magiciens ont réussi ce tour de force, en particulier de museler la direction de la CGE. Tous les ingrédients étaient là pour me jouer un mauvais tour. N’est-ce pas Monsieur CARASSOU ?

Mais, c’était sans compter sur l’honnêteté de certains pour qui citoyenneté et justice a encore un sens. C’était le grain de sable qui a ébranlé le château de cartes, sans compter qu’une expertise judiciaire me mettait totalement hors de cause. La manipulation était mise à jour. Finalement, sera pris qui croyait prendre.

Pitoyable me vient à l’esprit, mais ce n’est pas le mot approprié pour ces invétérés magouilleurs !


Jean Paul FOÏS

6.Posté par Un démocrate le 07/03/2009 18:58

Monsieur Fois, je vous salue. Souvenez vous, juste après votre mise en cause, le charismatique Monsieur Cyrille Lebon s'est fendu d'un courrier des lecteurs publié par le Témoignages de Jean Max Hoarau, monsieur 500 K€ de plus value dans la vente de son domaine des bois d'Mangeurs, pour s'enorgueillir d'être à la base du procès que le maire vous avait intenté. Avec le résultat que l'on connaît! Monsieur Lebon, alias le (...), écolo (...), plus rouge que vert, présentement vice (...)-président du TCO, n'a pas dit publiquement ce que cette mascarade a coûté à la collectivité, donc aux contribuables. Il aura à rendre des comptes bientôt......

7.Posté par Gros Louis le 07/03/2009 21:30

Le cadre en question s'appelle (...) (Note de Pierrot Dupuy : Désolé, mais je ne puis accuser nommément des personnes sans avoir la preuve qu'ils aient fait quelque chose de répréhensible...), ex-homme fort du service de l'urbanisme de La Possession (surprise??), placardisé dans un container après une embrouille avec le Tamponnais Carassou, ami intime de Didier Robert, député maire UMP du Tampon, Carassou est copain comme cochon avec Panechou Charles André, allez savoir pourquoi, (le promoteur sans peur et surtout sans reproche, l'honnêteté personnalisée quoi). (...) La personnalité politique entendue hier n'est pas Iznogoud (son tour viendra), mais il s'agit de quelqu'un qui est à la base des baisements à venir très très prochainement à La Possession.

8.Posté par un autre employé communal le 08/03/2009 10:27

Jean Yves Lefèvre nous a quittés depuis plus de trois ans déjà, mais nous avons toujours en mémoire sa gentillesse et sa simplicité. Ce qui n'est pas du tout le cas de son remplaçant, le prétentieux tamponnais Carassou. Carassou doit avoit honte de la façon dont il a conquis la place de M. Lefèvre. Ce dernier n'a pas survecu à ce coup d'état. S'il est parfaitement vrai, comme l'a écrit M. Lew, que c'est bien Carassou qui est le véritable maire de La Possession tant Roland Robert est devenu un pantin mollasson, son tour viendra quand il s'agira de rendre des comptes à la Justice. Et ainsi Justice sera faite à notre regretté M. Lefèvre.

9.Posté par un ancien élu de La Possesion le 08/03/2009 13:17

Quand Carassou est arrivé à La Possession grâce à J.Y. Lefèvre qui s'en est ensuite mordu les doigts jusqu'à sa mort, il s'est tout de suite inféodé à Malet, alors l'homme fort de la mairie. Au point où certains de mes collègues l'ont baptisé "ti garçon Malet" Il faut aussi dire que Carassou était le grand ami de Lew et ensuite de Panechou. Le hic de l'affaire c'était que si Lew était l'ami intime de Malet, Panechou, lui, était l'ennemi intime de celui ci et aussi de Lefèvre. Carassou a profité de cette situation et pour des raisons alimentaires, a laissé choir son amitié pour Lew pour se rallier à Panechou. Il s'est ensuite, de main de maître, avec l'aide de Panechou bien entendu, débarassé de Malet et de Lefèvre. Celui ci ne s'en est d'ailleurs jamais remis. Sa mort a bien servi certains. Aujourd'hui tout semble indiquer qu'en cette période de câreme son âme rôde autour de la mairie de La Possession. Au moins jusqu'aux fêtes de Pâques. Certains ont bien des soucis à se faire.... Je dois dire que je suis heureux de ne plus faire partie de la majorité municipale.

10.Posté par Tété le 08/03/2009 20:19

Lew, comment peux- tu qualifier cette ordure comme un jeune et brillant fonctionnaire? Tu l'as connu, il t'a trahi et aujourd'hui tu l'encenses, pourquoi? Carassou tuerait père et mère pour se faire valoir. (...). J'en sais beaucoup. J'ai appris que la fin de ses magouilles est proche, que Dieu nous aide. Je pense beaucoup à M. J.Y. Lefèvre et je sais qu'il nous aidera, je le sais et je le sens. Le 'véritable' maire est fini, il va maintenant payer. Dommage que Philippe Lew n'ait pas insisté auprès de son astrologue chinois, à moins qu'il ait voulu faire durer le suspens. La rumeur dit que Philippe Lew et Doris Carassou sont les meilleurs amis du monde.... Qu'en pense Panechou?

11.Posté par un employé communal le 10/03/2009 15:56

Aujourd'hui je peux vous affirmer que ni le "véritable" maire Carassou, ni le pantin mollasson, maire en titre, n'étaient présents lors de la manifestation à Saint Denis. Il paraît que Roland Robert était en conciliabule chez son maître à penser, l'ex présedent detrôné du comité de jumelage, un certain Dindar Ibrahim ce midi. Qu'avait-il au menu?

12.Posté par Manon le 10/03/2009 21:27

Pour qui se prend-il ce (...)? Fauteur de merde, semeur de zizanie, il se prend pour le justicier, le Zorro de La Possession. Donneur de leçon, il n'est même pas foutu de se présenter à une élection. Alors il se contente d'écrire en parfait évrivassier qu'il est, un Jacques Tillier en miniature, aussi minable que l'original. Il prétend être l'adversaire de notre maire, il n'arrive même pas à la cheville de Roland Robert. Et ce ne sont pas ses amis politiques, les uns plus (...) que les autres, qui vont l'aider. Il ferait mieux d'aller planter ses choux à Maurice. Le coût est moins cher, n'est-ce pas, cher justicier (...)?

13.Posté par un employé communal le 11/03/2009 20:15

Ils font des heures supplémentaires à la mairie de La Possession. Bien après 19h00, notre patron bien aimé (le véritable maire), notre maire réel devenu un pantin mollasson ainsi que l'ancien restaurateur qui ne sait pas écrire mais qui sait compter étaient encore présents à la mairie. Par contre, pas de trace de l'omnipotent président détrôné. De quoi discutaient-ils si tard? De l'audience du 17 mars au tribunal correctionnel? Des dernières gardes à vue de certains de nos collègues, A.M. en particulier? Des permis de lotir, des permis de construire? Du lotissement Jujubes? Bien malin celui qui saura répondre à ces questions. Demain avec mes collègues, nous allons essayer d'en savoir plus. Bonne nuit, notre DGS bien aimé.

14.Posté par Une anciennne emploi précaire le 12/03/2009 07:36

Une d mes anciennes collegues m'a dit d'aller sur votre site pour lire l'article et le comentaire. J'ai été employée pendant plusieurs années par la mairie de la possession. Mon emploi: bouche trou. On m'envoyait remplacer au pied levé les employé absents. Je gagnain un peu plus de 900 euros par mois. Il y a un an avant les élection municipale j'ai demandé à voir le maire pour lui demander de revoir ma situation en me donnant un emploi stable vu mon age, j'ai 54 ans. Il m'a promis e revoir mon cas après les élections. après les élections, j'ai demandé un rendé vous au maire. Il m'a rapidement répondu. J'était contente; Enfin j'allais avoir ce poste stable. Le jour venu je me suis rendu la mairie. La secretaire m'a demandé d'attendre un petit moment. Elle m'a ensuit conduit ... au bureau de Carassou. J'étais très surprise. La, le maire et Carassou m'ont recu. Monsieur Robert ne parlait pas et c'est Carassou qui m'annonce qu'il n'y avait plus e budget pour certaines personnes comme moi. Je me suis retorné vers le maire qui a immédiatement baissé la tête. J'ai pleuré, mais Carassou ne voulait rien entendre, pas de budget. Je suis parti sans entendre un mot du maire. J'ai lu le comentaire d'un employé traitant le maire de pantin mollasson, c'est exactement ce que j'avait en face de moi. Quand à Carassou, je dis qu'il y a un e justice sur terre. Je ne suis pas la seule qu'il traite comme une merde.

15.Posté par Une employée encore la le 12/03/2009 21:53

Ma fille, ancienne emploi précaire, dit merci ou lé plu la. Moin la jamais connu un boug comme ca té. Li lé vulgaire, prétentieux,arogant. Li lé comme un tonno. I fait pitié mi trouve moi. Moin la connu d'aures chefs, mais Carrasou c un vrai dictatère. Ou connais li fime gros cigare comme Vergès. (...). Cospar, occupe a li donc. Inqiete pas ou li va payer. Nou lé pas plis nou lé pas moin.Bon dié lé grand, Carrassou lé fini, di a lu retourne Tampon. Seigner, exauce nos prières. Nou la pas besoin moune comme ca ici. Satan va acceuil à li li lé maudit

16.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/03/2009 00:30

on voit bien ceux qui critiquent sans avoir la capacité d'endosser les responsabilités qu'assument un DGS... Ceux qu'il traite comme de la "merde", ne le méritent ils pas quelque part..


17.Posté par un ancien élu de La Possession le 13/03/2009 21:52

Le Quotidien d'aujourd'hui a publié un excellent article au sujet du lotissement Jujubes. Avec comme principaux "acteurs" Vergès, père et fils, Payet Alain, ex-taulard, Ivan dit le terrible, Eric Panechou que l'on ne présente plus tellement il a laissé des casseroles lors des faillites de ses entreprises et un certain Claude François (le lundi au soleil..). Si besoin est, on a la preuve que Lew a raison. C'est bien Carassou le vrai maire, c'est lui qui fixe le prix de rachat des terrains volés, 300 euros le m². Au lotissement entre ciel et terre de son pote Charles André Panechou, la valeur de rachat des terrains volés est de 50 euros le m². Mais il l'a tout faux ce prétentieux. C'est au tribunal que ça va se régler. Le faux maire a déjà préparé sa défense. Parole d'ancien élu.

18.Posté par Gros Louis le 18/03/2009 21:47

Roland Robert a bénéficié d'un sursis de six mois dans l'affaire de faux et usage de faux en écriture publique et détournement de fonds publics. On attendra le 8 septembre avec beaucoup d'impatience. Un simple voleur de poules aurait été jugé en comparution immédiate, mais pas la pantin mollasson de La Possession. Dans six mois, il faudra bien qu'il soit jugé, chers camarades. Et entretemps, il se confirmre que les autres dossiers concernant notre commune sont déjà entre les mains de la Justice. On va tous manger des jujubes bientôt. En pique nique sur la parcelle AR 791, squattée par les malfaiteurs en col blanc et rouge. On les connaît tous. Lew, qu'en pense ton astrologue chinios?


19.Posté par Jean Némard le 06/04/2009 18:57

La Justice tarde à juger. La Justice n'est pas juste. Vergès a peut être raison en vociférant: "jistis makro". Qu'attend la Justice pour foutre au trou ceux qui le méritent? Toutes les preuvres ont été fournies, n'est-ce pas? En tout cas, tout le monde en est persuadé. Alors qu'attend le Procureur, le vice-procureur, les flics????? Salvan,Boyer, Moussa, Sinimalé ont été condamnés pour beaucoup moins. Que fout la Loi?????

20.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/04/2009 22:16

cher jean némard,

les mystères que tu évoques ne trouveraient ils pas leur explication dans certains réseaux..?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >