MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le varroa, danger pour les abeilles, danger pour la production agricole locale


Par Association Initiatives Dionysiennes - Publié le Vendredi 12 Mai 2017 à 11:02 | Lu 662 fois

AID a tenu à réagir sur ce parasite des abeilles, son importation clandestine, et les risques économiques et sanitaires que cela pourrait entraîner sur la productivité alimentaire locale. 

Comment a-t-on pu laisser entrer des abeilles infectées?  A quoi sert de réglementer des interdictions martiales si derrière on ne fait rien pour contrôler?

300t de miel pour 860.000 habitants c'est ridiculement peu (348g/hab, même pas 1g par jour!) et on n'en produit localement que la moitié? Qu'attend donc la Région pour prendre des mesures ? Le problème de ce parasite est moins la production de miel que la perte d’insectes pollinisateurs. Rappelons que l’abeille est l’insecte pollinisateur par excellence. La citation apocryphe attribuée à tort à Albert Einstein : « si les abeilles venaient à disparaître, l'humanité n'aurait plus que quatre années devant elle », est en fait issue d’une brochure de l’Union Nationale de l’Apiculture Française à l’occasion d’une manifestation à Bruxelles contre la politique agricole commune, vantant les mérites des insecticides néonicotinoïdes, vous savez, les insecticides que notre sénatueur d’abeilles ne veut pas interdire (alias Didier Robert). Sans abeilles, la pollinisation d’un grand nombre de plantes ne se ferait plus, entraînant la disparition de nombreux animaux et des effets dévastateurs sur l'agriculture et la biosphère de manière générale.

Quelles mesures pourrait-on prendre ?

a) Elever l'octroi de mer en prenant en charge pour un montant équivalent à la somme collectée (sur les importations et les productions locales) les frais de développement de la production locale de miel et de sa vente en vrac (et pas l'emballage de miel importé).
b) Organiser une campagne contre les produits d'importation de bas de gamme en analysant leur contenu. En effet beaucoup ne sont pas du miel pur et il est de basse qualité. Il y a même des produits étiquetés miel qui n’en sont pas.
c) Transformer la Réunion en sanctuaire capable de produire massivement et d'exporter des colonies d'abeilles saines et du miel bio, ce qui revient à interdire les produits phytosanitaires chimiques dans de larges zones. Et Dieu sait si La Réunion en importe : plus de 240 t chaque année, soit plus de deux fois la consommation métropolitaine par hectare ! Certes plus de la moitié en herbicides, mais aussi en insecticides.

AID soutient le collectif des apiculteurs de La Réunion et exige des autorités responsables qu'elles prennent les dispositions nécessaires pour que ce genre de mésaventure ne puisse se reproduire. Retrouvez nous sur notre site.

Pour l’Association Initiatives Dionysiennes
Dr Bruno Bourgeon, Président
Jean-Marc Tagliaferri, Trésorier
www.aid97400.lautre.net




1.Posté par nene le 13/05/2017 18:25

faut fait un zafaire sinon tak sra obliger change MIEL VERT en LAIT BLANC

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes